Babe ruth

Babe Ruth

Pix.gif Babe Ruth Baseball pictogram.svg
Babe Ruth.JPG
Yankees de New York - No 3
Voltigeur, Lanceur
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
11 juillet 1914
Dernier match
30 mai 1935
Statistiques de joueur (1914-1935)
Parties jouées 2503
Points produits 2217
Coups de circuit 714
Moyenne au bâton 0,342
Parties lancées 163
Victoires 94
Équipes
Baseball Hall of Fame
Élu en 1936

George Herman Ruth alias « The Bambino », « The Sultan of Swat » ou plus simplement « The Babe », (né le 6 février 1895 à Baltimore (Maryland), mort le 16 août 1948 à New York) est considéré comme le plus grand joueur de baseball de tous les temps. Ses plus grands records finiront peut-être par tomber, mais il demeure le seul à avoir excellé à la fois sur le monticule et au bâton (premier but, champ extérieur). Il a été la première grande vedette de ce sport américain, plaquant son nom et son visage poupin y compris sur les emballages de barres chocolatées.

Sa carrière de joueur s'étend sur plus de 20 ans entre le 11 juillet 1914 et le 30 mai 1935. Il rejoint le Temple de la renommée du baseball dès 1936 avec 95,13 % des votes. Sur les 194 records établis pendant sa carrière, 53 tiennent toujours.

Sommaire

Une carrière hors normes

Si Babe Ruth est associé à l'histoire des Yankees de New York et aux records offensifs, c'est dans sa ville natale et en tant que lanceur qu'il débute sa carrière professionnelle (quelques semaines pour les Orioles de Baltimore), alors une équipe des ligues mineures, et c'est avec les Red Sox de Boston qu'il commence à établir différents records de la Ligue majeure de baseball et gagne ses premières séries mondiales (3 victoires en 1915, 1916 et 1918).

Dès le début, Ruth s'affirme comme un excellent lanceur, et même le meilleur lanceur gaucher des ligues majeures avec 65 victoires en trois ans (1915-1917). À partir de 1918, il met l'accent sur l'attaque en affichant 95 matches comme frappeur contre 20 en tant que lanceur (52 contre 41 en 1917). Il rejoint les Yankees après la saison 1919 où il est devenu voltigeur de gauche, ce qui lui permet de frapper à tous les jours. En 1920 il a établi un nouveau record avec 54 circuits - 35 circuits d'avance sur George Sisler. En 1921 il en a frappé 59 et encore mené la Ligue avec 35 circuits. Mais en 1922 il cogne 35 circuits - 4e place des Ligues majeures. Rogers Hornsby a mené la Ligue nationale avec 42 circuits, devenant le premier joueur ayant frappé 40 circuits dans la Ligue nationale.

Ruth a accumulé les victoires avec New York, notamment quatre titres suprêmes (1923, 1927, 1928 et 1932), alors que cette équipe n'avait jamais gagné les séries mondiales auparavant. C'est pourquoi le « Yankee Stadium » est surnommé « La maison que Ruth a construite » ((en) The house that Ruth built). Cependant, ces titres doivent beaucoup à d'autres vedettes exceptionnelles, tel Lou Gehrig. Ainsi, lors du troisième match des séries mondiales de 1932 contre les Cubs de Chicago, Ruth est censé avoir annoncé où il allait envoyer la balle avant de réussir son coup de circuit, Gehrig enchaînant juste après avec un autre coup de circuit : c'est le mythique « tonnerre après l'éclair ». Gehrig et Ruth ont formé le meilleur duo de l'histoire des Ligues majeures avec 2752 points produits en 10 saisons ensemble, soit 138 points produits par joueur par saison durant une décennie.

En revanche, Ruth ne doit qu'à lui-même ses records de coups de circuit, s'imposant comme le premier véritable « cogneur » de l'histoire du baseball. À l'époque où il commence à faire régulièrement parler de lui, les meilleurs frappeurs en produisent de 10 à 15 par saison. Ruth en frappe 29 lors de sa dernière saison avec les Red Sox de Boston (1919) et 54 pour sa première avec les Yankees. Quand il atteint la barre mythique des 60 coups de circuit en 1927, sa production représente 14 % du total de la Ligue américaine de baseball.

De leur côté, les Red Sox de Boston se sont difficilement remis du départ de leur joueur fétiche, ne triomphant de la « malédiction du Bambino » qu'en 2004 : depuis 1918, ils n'étaient pas parvenus à gagner les séries mondiales. Babe Ruth jouera pourtant une dernière saison à Boston en 1935, mais pour les médiocres Braves de Boston. Sa seule incursion en Ligue nationale de baseball est la saison de trop pour un joueur inconsolable de ne pas pouvoir devenir gérant des Yankees.

Ruth n'a gagné qu'une fois le titre de meilleur joueur des Ligues majeures parce que jusqu'en 1931, les joueurs ne pouvaient le gagner qu'une fois dans leur carrière. Enfin, le match des étoiles fut introduit en 1933, vers la fin de la carrière de Ruth.

Babe Ruth s'éteint en 1948 des suites d'un cancer de la gorge.

Le film The Babe (1992) retrace sa carrière.

Palmarès

Babe Ruth s'échauffe avant de lancer dans un match des Red Sox
  • Coups de circuit: 714 (3e de l'histoire des ligues, et deuxième parmi les gauchers)
  • Points produits: 2213 (2e)
  • Points marqués: 2174 (3e)
  • Moyenne au bâton: 0,342 (9e)
  • Pourcentage de présences sur les buts: 0,469 (2e)
  • Pourcentage de puissance: 0,690 (1er)
  • Buts sur balle : 2032 (3e)
  • Coups sûrs: 2873 (38e)
  • Premier joueur à frapper 200 coups de circuit

Les honneurs

  • 7 victoires en Séries mondiales : 1915, 1916 et 1918 avec Boston, 1923, 1927, 1928 et 1932 avec New York
  • 10 titres de Ligue américaine : 1915, 1916, 1918, 1921, 1922, 1923, 1926, 1927, 1928 et 1932.
  • 2 fois élu à l'équipe d'étoiles pour la Ligue américaine : 1933 et 1934

Statistiques

Au bâton
G AB H 2B 3B HR R RBI BB SO AVG OBP SLG OPS
2503 8399 2873 506 136 714 2174 2213 2062 1330 0,342 0,469 0,690 1,159
Au monticule
W L  % G GS CG SH SV IP BB SO ERA WHIP
94 46 .671 163 148 107 17 4 1221,1 441 488 2,28 1,16

Au bâton

  • 12 fois meilleur marqueur de coups de circuit
  • 1 fois meilleur à la moyenne de coups sûrs : 1924 (.378)
  • 13 fois meilleur au pourcentage de puissance
  • 8 fois meilleur aux points marqués
  • 6 fois meilleur aux points frappés
  • Aux séries mondiales : 41 matches joués, 129 présences à la batte, 42 coups sûrs (0,326) dont 5 doubles, 2 triples et 15 coups de circuit (puissance :0,744), 37 points marqués et 33 points frappés, 4 bases volées et 33 bases automatiques.

En tant que lanceur

  • 1 fois meilleur au pourcentage de victoires (lancer) : 1915 (75,0 %)
  • 1 fois meilleur au nombre de matches sans points encaissés : 1916 (9)
  • 1 fois meilleur à la moyenne de points mérités (ERA) : 1916 (1,75)
  • Aux séries mondiales : 3 matches joués dont deux complets (un sans encaisser de points) pour 3 victoires. 31 manches jouées, 19 coups sûrs, 8 SO et une moyenne de 0,87.

Voir aussi

Lien externe

Commons-logo.svg


Ligue majeure de baseball | Équipe du siècle

Nolan Ryan | Sandy Koufax | Cy Young | Roger Clemens | Bob Gibson | Walter Johnson | Warren Spahn | Christy Mathewson
Lefty Grove | Johnny Bench | Yogi Berra | Lou Gehrig | Mark McGwire | Jackie Robinson | Rogers Hornsby | Mike Schmidt
Brooks Robinson | Cal Ripken, Jr. | Ernie Banks | Honus Wagner | Babe Ruth | Hank Aaron | Ted Williams
Willie Mays | Joe DiMaggio | Mickey Mantle | Ty Cobb | Ken Griffey Jr. | Pete Rose | Stan Musial

60 coups de circuit en une saison
1927 : Babe Ruth (60) | 1961 : Roger Maris (61) | 1998 : Mark McGwire (70) | 1998 : Sammy Sosa (66)
1999 : Mark McGwire (66) | 1999 : Sammy Sosa (63) | 2001 : Sammy Sosa (64) | 2001 : Barry Bonds (73)
500 coups de circuit en carrière MLB
B. Bonds | H. Aaron | B. Ruth | W. Mays | K. Griffey Jr. | S. Sosa | F. Robinson | M. McGwire |
H. Killebrew | A. Rodriguez | R. Palmeiro | R. Jackson | J. Thome | M. Schmidt | M. Mantle | M. Ramírez
J. Foxx | W. McCovey | F. Thomas | T. Williams | E. Banks | E. Mathews | M. Ott | G. Sheffield | E. Murray
Joueurs en activité en gras
  • Portail du baseball Portail du baseball
Ce document provient de « Babe Ruth ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Babe ruth de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Babe Ruth — Pitcher Geboren am: 6. Februar 1895 Baltimore …   Deutsch Wikipedia

  • Babe Ruth — Lanzador / Jardinero Batea: Izquierda Lanza: Izquierda  …   Wikipedia Español

  • 'Babe' Ruth — ‘Babe’ Ruth [Babe Ruth] (1895–1948) the most famous US ↑baseball player in the history of the game. He was born George Herman Ruth, and his popular name was the ‘Bambino’. He played for the New York ↑Yankees (1919–35), and Yankee Stadium is… …   Useful english dictionary

  • Babe Ruth — →↑Ruth, Babe …   Dictionary of contemporary English

  • Babe Ruth — Infobox MLB retired name=Babe Ruth width=256 position=Outfielder / Pitcher bats=Left throws=Left birthdate=birth date|1895|2|6|mf=y city state|Baltimore|Maryland deathdate=death date and age|1948|8|16|1895|2|6 city state|New York|New York… …   Wikipedia

  • Babe Ruth — Babe Ruth …   Wikipédia en Français

  • ‘Babe’ Ruth — ➡ Ruth * * * …   Universalium

  • Babe Ruth — George Herman Ruth (de febrero el 6 de 1895 de agosto el 16 de 1948), mejora conocido como bebé Ruth, también conocido comúnmente por los apodos el Bambino y el Sultan del golpe violento, era icono un jugador del béisbol y de un nacional… …   Enciclopedia Universal

  • {‘Babe’ }Ruth — (1895–1948) the most famous US baseball player in the history of the game. He was born George Herman Ruth, and his popular name was the ‘Bambino’. He played for the New York Yankees (1919–35), and Yankee Stadium is sometimes called ‘the house… …   Universalium

  • Babe Ruth — noun United States professional baseball player famous for hitting home runs (1895 1948) • Syn: ↑Ruth, ↑George Herman Ruth, ↑Sultan of Swat • Instance Hypernyms: ↑ballplayer, ↑baseball player …   Useful english dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”