Baba Marta

Martenitsa

Martenitsa (bulgare:мартеница, pluriel martenitsi (мартеници)) est une tradition bulgare, fêtée le 1er mars. Mart en bulgare (март) est le mois de mars. Elle a son origine dans une légende, qui remonte à la fondation du premier royaume bulgare en 681.

La légende de la fondation de la Bulgarie

Pizho et Penda.

Au VIe siècle, les Bulgares arrivent par vagues successives dans la plaine du sud du Danube, où ils fonderont au siècle suivant leur premier état. Le peuple bulgare vit alors sous la menace des invasions khazars.

Ceux-ci lancent leurs attaques à l’annonce de la mort du Khan Koubrat. Les enfants du chef bulgare, cinq fils et une fille, se dispersèrent en fuyant les envahisseurs. Les frères Asparoukh, Kouber et Altsek, partis vers le sud, envoyèrent alors vers leur frère Bayan et leur sœur Houba, faits prisonniers, un faucon à la patte duquel ils avaient attachés un fil blanc, leur annonçant ainsi qu’ils avaient trouvés une terre libre. Voyant ce signe, Bayan et Houba décident de s’enfuir pour aller rejoindre leurs frères, mais ils furent rattrapés au moment de la traversée du Danube alors qu’ils cherchaient un point de passage. Houba attacha à la patte du faucon un fil blanc et le tendit à son frère. Tandis que celui-ci s’apprêtait à libérer l’oiseau, une flèche l’atteint, et son sang colora le fil.

Si Bayan et Houba arrivèrent finalement dans le pays que leur frère Asparoukh avait fondé (sur le territoire de la Bulgarie actuelle), ils étaient au seuil de la mort. Asparoukh fit plusieurs morceaux du fil teinté de blanc et de rouge, et en para ses soldats.

Tradition

Pompons de la martenitsa.

Dans les premiers jours de mars, les bulgares s’offrent les uns les autres des pompons ou de petites poupées de laine, de couleur rouge et blanc. Les poupées sont appelés Pizho et Penda, ou Martenitsi. Le nom Mart (mars en bulgare) est également associé au personnage fictif de Baba Marta ("Баба Марта", Grand-mère Marta), une vielle femme aigrie qui change rapidement d’humeur et que les présents de laine doivent satisfaire. Baba Marta s’assure alors que l’hiver ne dure pas trop longtemps et que le printemps revienne rapidement.

Les martenitsi sont portés sur la poitrine du côté du cœur, ou au poignet. Ils ne doivent être retirés que lorsque son porteur aperçoit une cigogne, une hirondelle, ou un arbre en fleur, symboles du printemps et preuve que Baba Marta a été satisfaite. Ils ont en outre une fonction de talisman contre les forces malignes. Dans la croyance populaire, le rouge symbolise la santé et la force, et le blanc une longue vie. Ils symbolisent aussi le soleil qui devient de plus en plus intense à l’approche du printemps, et la neige qui fond, la lumière et l’eau étant deux éléments essentiels à la vie.

Logo de la Wikipédia bulgare.

Selon les régions, les martenitsi sont ensuite retirés et attachés à des arbres fruitiers, ou placés sous des pierres. La croyance veut que l’insecte qui trouve refuge sous la pierre détermine le déroulement de l’année à venir pour celui qui y a déposé la martenitsa.

Les martenitsi sont un motif de décoration très fréquent en Bulgarie. Ils ornent par exemple le logo de la Wikipédia bulgare.

Une tradition similaire existe le 1er mars en Roumanie et Moldavie. Elle y est appelée "Mărţişor".

Commons-logo.svg

  • Portail des fêtes et des traditions Portail des fêtes et des traditions
  • Portail de la Bulgarie Portail de la Bulgarie
Ce document provient de « Martenitsa ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Baba Marta de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Baba Dochia — For the commune, see Dochia, Neamţ. In Romanian mythology, Baba Dochia, or The Old Dokia, is a figure identified with the return of spring. She is sometimes imagined as “an old woman who insults the month of March when she goes out with a herd of …   Wikipedia

  • Martenitsa — Typical martenitsa Martenitsa (Bulgarian: мартеница, pronounced [ˈmartɛnit͡sa]; plural мартеници martenitsi) is a small piece of adornment, made of white and red yarn and worn from March 1 until around the end of March (or the first time an… …   Wikipedia

  • Martenitza — Die Artikel Marteniza und Märzchen überschneiden sich thematisch. Hilf mit, die Artikel besser voneinander abzugrenzen oder zu vereinigen. Beteilige dich dazu an der Diskussion über diese Überschneidungen. Bitte entferne diesen Baustein erst nach …   Deutsch Wikipedia

  • Marteniza — bereits abgelegte Marteniza Marteniza mit Pompons Marteniz …   Deutsch Wikipedia

  • Martenizi — Die Artikel Marteniza und Märzchen überschneiden sich thematisch. Hilf mit, die Artikel besser voneinander abzugrenzen oder zu vereinigen. Beteilige dich dazu an der Diskussion über diese Überschneidungen. Bitte entferne diesen Baustein erst nach …   Deutsch Wikipedia

  • Martenitsa — (bulgare : мартеница, pluriel martenitsi (мартеници)) est une tradition bulgare, fêtée le 1er mars. Mart en bulgare (март) est le mois de mars. Elle a son origine dans une légende, qui remonte à la fondation du premier royaume bulgare en 681 …   Wikipédia en Français

  • Name days in Bulgaria — are name days associated with Eastern Orthodox saints. Some names can be celebrated on more than one day and some have even started following foreign traditions (like Valentina celebrating on the Catholic St. Valentine s Day). According to the… …   Wikipedia

  • Mărțișor — Un mărțișor Le Mărțișor (pluriel mărțișoare) est une fête traditionnelle de Roumanie, Moldavie et Bulgarie qui symbolise l’arrivée du printemps, célébré le 1er mars. Cette fête populaire s accompagne d une offrande de la part des garçons d… …   Wikipédia en Français

  • Culture of Bulgaria — A man from Florence, 1888 Renaissance style painting by Konstantin Velichkov A number of ancient civilizations, most notably the Thracians, Ancient Greeks, Romans, Slavs, and especially Bulgars, have left their mark on the culture, history and… …   Wikipedia

  • Bracelet — patient identification tags. OriginAlthough the term armlet may be technically similar, it is taken to mean an item that sits on the upper arm: an arm ring. The origin of the term bracelet is from the Latin brachile meaning of the arm , via the… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”