B 737

Boeing 737

Pix.gif Boeing 737-700ER Silhouette d'un avion
Air Berlin B737-700 Dreamliner D-ABBN.jpg
Boeing 737-800 aux couleurs de la compagnie Berlin-Air

Constructeur États-Unis Boeing
Premier vol 9 avril 1967
Retrait Toujours en service
Dimensions
Longueur 39,5 m
Envergure 34,3 à 35,8 m
Hauteur 12,5 m
Masse et capacité d'emport
Max. au décollage 74 850 t
Kérosène 40 530 L
Passagers 110 à 130
Motorisation
Moteurs 2 turboréacteurs CFM56-7
Performances
Vitesse de croisière maximale 961 km/h (Mach 0,785)
Vitesse maximale 1004 km/h (Mach 0,82)
Autonomie 10 200 km

Le Boeing 737 est un avion de ligne construit par la société Boeing (É.-U.) depuis 1965. Le B 737 est un avion court ou moyen-courrier. Il s'agit d'un bi-réacteur (deux moteurs, un sous chaque aile). Il effectua son premier vol le 9 avril 1967.

C'est, en 2004, l'avion de ligne le plus vendu au monde, avec un total de plus de 1 200 Boeing 737 de troisième génération vendus dans le monde entier, et plus de 6 000 au total.[1]

Sommaire

Variantes

Il existe 9 modèles du 737 répartis en trois générations. Les modèles originaux sont les 737-100 et 200. Les classiques sont le 737-300, le 737-400 et le 737-500. Enfin la Nouvelle Génération comporte le 737-600, le 737-700, le 737-800 et le 737-900.

737-100 
Première génération, motorisée par des réacteurs Pratt & Whitney JT8D. L'avion partage 60% de sa cellule avec le Boeing 727, y compris les moteurs de même type (3 sur le B 727); tout ceci dans le but de limiter les coûts de recherche et de production. Il a été lancé par la compagnie Lufthansa en 1964 et entra en service en 1968. Un total de 30 appareils a été construit et livré.
737-200 
Cette version est une extension du 737-100 ciblant le marché des USA. United Airlines en est le premier acquéreur. Il est lancé en 1965 et entre en service en 1968. Il est ensuite mis à jour en tant que 737-200 Advanced qui devient la version standard de production. Au total, 1118 737-200 ont été construits et livrés.
737-300, 400 et 500 
Deuxième génération « classique » (conception début des années 1980) équipée de réacteurs CFM56-3 plus modernes et plus économiques (1 984 exemplaires ont été produits, répartis en 1110 737-300, 482 737-400 et 392 737-500.)
737-600, 700, 800 et 900 
Nouvelle génération (737NG) équipée de réacteurs CFM56-7B et d'un cockpit ultra-moderne entièrement numérique. Déjà plus de 1 200 appareils de cette génération ont été produits.

Selon des responsables d'Airbus, Boeing avait prévu de lancer, à la fin 2007, une nouvelle famille de moyen-courriers pour remplacer les 737-600/700/800/900 reprenant des technologies développées pour le 777-200LR et pour le 787; le lancement a finalement été repoussé à une date ultérieure non déterminée

Caractéristiques

Ancienne génération de Boeing 737

  737-100 737-200 737-300 737-400 737-500
Capacité (passagers) 90-135 110-135 128-149 146-189 108-149
Cargo (volume) 18,5 m³ 28,4 m³ 30,2 m³ 38,9 m³ 23,3 m³
Longueur 28,65 m 30,53 m 33,4 m 36,5 m 31,1 m
Envergure 28,35 m 28,35 m 28,88 m 28,9 m 28,9 m
Hauteur 11,3 m
Poids maximum au décollage 49 190 kg - 61 234 kg 62 822 kg 56 472 kg
Vitesse de croisière Mach 0,745
Vitesse maximum Mach 0,82
Altitude maximum 11 200 m
Rayon maximal en charge 3 450 km - - 4 000 km 4 450 km
Capacité du réservoir max. 17 860 ℓ - 20 103 ℓ 23 170 ℓ 20 103 ℓ
Moteurs PW JT8D-7 PW JT8D-7 (ou -15) CFM56-3B-2 CFM56-3B-1

Nouvelle génération de Boeing 737

  737-600 737-700 737-700ER 737-800 737-900ER
Capacité (passagers) 110-132 120-149 110-130 162-189 180-215
Cargo (volume) 20,4 m³ 27,3 m³ 23,3 m³ 44 m³ 51,7 m³
Longueur 31,2 m 33,6 m 33,6 m 39,5 m 42,1 m
Envergure 34,3 m ou 35,8 m (avec winglets)
Hauteur 12,6 m 12,5 m
Diamètre extérieur 3,53 m
Poids maximum au décollage 66 000 kg 70 080 kg 74 850 kg 79 010 kg 85 350 kg
Vitesse de croisière Mach 0,785
Vitesse maximum Mach 0,82
Altitude maximum 12 500 m
Rayon maximal en charge 5 648 km 6 230 km 10 200 km 5 665 km 6 230 km
Capacité du réservoir max. 26 020 ℓ 26 020 ℓ 40 530 ℓ 26 020 ℓ 29 660 ℓ
Moteurs CFMI CFM56-7

Principaux accidents de Boeing 737

  • Le 8 janvier 1989 un Boeing 737-400 qui assurait le vol 92 British Midland s'écrase sur un talus de l'autoroute M1 près de Kegworth dans le Leicestershire au centre de l'Angleterre. L'avion essayait de faire un atterrissage d'urgence à l'aéroport d'East Midlands tout proche suite à un problème de moteurs. 47 personnes furent tuées et 74 dont les 7 membres d'équipage gravement blessées. Suite à cet accident, les 99 Boeing 737-400 alors en service furent cloués au sol en attente d'une modification de leur moteur, l'enquête ayant démontré une faiblesse des ailettes sur la nouvelle version des réacteurs des 400.
  • 3 mars 1991 un Boeing 737 d'United Flight, vol 585, s'écrase suite à une perte de contrôle de l'appareil, tuant tous les passagers et membres d'équipage.
  • 8 septembre 1994 un Boeing 737-300 d'USAir, vol 427, décolle de Chicago O’Hare Airport en route pour Pittsburgh, Pennsylvanie. À 19h03, le pilote perd le contrôle de l'appareil, les 127 passagers et 5 membres d'équipage meurent dans l'accident.

Les causes de ces deux accidents (vol 585 et vol 427) ne seront expliquées que 4 ans et demi plus tard suite à un nouvel incident similaire intervenu le 6 juin 1996 sur le vol 517 de la compagnie Eastwind Airlines. Il s'agit de la plus longue enquête de l'histoire de l'aviation civile ; elle incriminera la servovalve de gouverne pouvant, suite à un choc thermique, se bloquer voir fonctionner à l'envers. Une formation spécifique des pilotes de B737 à cette panne, et une modification des servovalves ont depuis été mis en oeuvre.

  • 8 juillet 2003 un Boeing 737-200 de Sudan Airways s'écrase dans un vol intérieur. On ne retrouve qu'un seul survivant parmi les 117 passagers.
  • 3 février 2005 Un 737-200 d'une compagnie privée afghane s'écrase dans la région de Kaboul, tuant ses 104 occupants.
  • 14 août 2005 le Vol Helios Airways 522 de la compagnie chypriote Helios Airways s'est écrasé avec 115 passagers à son bord, dont 48 enfants et 6 membres d'équipage. En provenance de Larnaca (Chypre) et à destination de Brno (République tchèque), l'appareil s'est crashé sur une zone non habitée à Varnava, à 40 kilomètres d'Athènes en Grèce. Il n'y a aucun survivant. 20 octobre 2005 : Il se confirmerait qu'à la suite d'une intervention technique, la vanne de pressurisation est restée en position manuelle, donc ouverte. Durant la montée (dépressurisée), l'équipage n'aurait pas clairement identifié l'alarme « cabin altitude » en la confondant avec l'alarme de configuration décollage (dont ils n'ont pas tenu compte puisqu'ils étaient déjà en vol).
  • 23 août 2005 un Boeing 737-200 de la TANS Peru s'écrase peu avant l'atterrissage à Pucallpa au Pérou, tuant 40 de ses 98 passagers.
  • 22 octobre 2005 un Boeing 737-200 de la compagnie Bellview Airlines (Nigéria) s'écrase trois minutes après son décollage de Lagos, près de Otta. Ce vol en direction de Abuja transportait 116 passagers, aucun survivant.
  • 29 septembre 2006 un Boeing 737-800 de la compagnie brésilienne Gol disparaît des écrans radar, suite à une collision avec un Embraer Legacy 600 (avion d'affaires à réaction, capacité de 16 personnes), durant le vol 1907 entre Manaus et Brasilia. 155 personnes (dont 149 passagers) étaient à bord. Aucune ne survit au crash. Aucun des 7 occupants du Legacy 600 ne fût blessé.
  • 7 mars 2007 un Boeing 737-400 de la compagnie indonésienne Garuda Indonesia rate son atterrissage sur une des pistes de l'aéroport de Yogyakarta, dans l'île de Java. Selon la compagnie aérienne, le bilan est de 22 morts et 108 blessés sur les 140 passagers que comptait le vol. Il semblerait que la vitesse trop élevée lors de l'atterrissage soit à l'origine de l'accident.
  • 5 mai 2007 un Boeing 737-800 de la compagnie Kenya Airways dont on avait perdu la trace après son décollage au Cameroun, s'écrase. L'appareil transportait 106 passagers et 8 membres d'équipage, en plus du pilote. Il effectuait la liaison entre Abidjan, en Côte d'Ivoire et la capitale du Kenya, Nairobi, avec escale dans la ville camerounaise de Douala. Aucun survivant.
  • 20 août 2007 un Boeing 737-800 de la compagnie Taïwanese China Airlines voit un de ses deux réacteurs prendre feu quelques instants après son arrivée au parking à l'aéroport de Naha (Japon). Les 157 passagers et 8 membres d'équipage sont sains et sauf.
  • 3 janvier 2008 un Boeing 737-400 de la compagnie Marocaine low cost Atlas Blue filiale de Royal Air Maroc est sorti de la piste lors de son atterrissage à l'aéroport de Deauville St Gatien en France. Il semblerait que la vitesse trop élevée lors de l'atterrissage, aggravée par une présence de verglas en fin de piste, soit à l'origine de l'accident. Les 168 passagers et les 5 membres d'équipages en sont sortis indemnes.
  • 21 mars 2008 un Boeing 737-800 de la compagnie irlandaise Ryanair en provenance de l'aéroport de Charleroi a fait une sortie de piste sur l'aéroport de Limoges. Cet accident serait dû au mauvais temps à l'arrivée, notamment au verglas et au vent fort au moment de l'atterrissage. Il y a eu 6 blessés légers.
  • 28 juillet 2008 un Boeing 737-800 de la compagnie australienne Qantas a été contraint d'effectuer un atterrissage d'urgence à Adélaïde, dans le sud de l'Australie, après l'ouverture d'une porte en plein vol. L'appareil avait quitté Adélaïde à 18H08 locales pour Melbourne et a fait demi-tour après 37 minutes de vol.
  • 24 août 2008 un Boeing 737-200 de la compagnie kirghize Itek Air s'est écrasé au décollage près de l'aéroport de Bichkek, capitale du Kirghizstan. L'avion était en partance pour l'Iran avec 90 personnes à bord dont 65 sont mortes dans l'accident[2].
  • 25 août 2008 un Boeing 737-800 de la compagnie Ryanair en provenance de Londres s'est dépressurisé en vol à 8500m d'altitude vers minuit. Le Boeing a dû se poser d'urgence à l'aéroport de Limoges. Il y a eu 16 blessés.
  • 14 septembre 2008 un Boeing 737-500 de la compagnie Aeroflot-Nord s'est écrasé près de Perm, dans l'Oural. Les 82 passagers, plus un bébé et les cinq membres d'équipages sont tous morts. Le crash a eu lieu peu avant l'atterrissage du vol en provenance de l'aéroport de Sheremetyevo de Moscou.
  • 25 février 2009 un Boeing 737-800 TC-JGE sur le vol TK1951 de la compagnie Turkish Airlines s'est écrasé à Amsterdam, près de la piste 18 R de l'aéroport d'Amsterdam-Schiphol. Sur les 127 passagers, neuf sont morts et 50 blessés. Une cinquantaine de personnes furent indemnes. L'avion s'est brisé en trois parties, la partie avant fut la moins endommagée. Le crash a eu lieu peu avant l'atterrissage du vol en provenance de l'aéroport Atatürk de Istanbul.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Aéronefs comparables

Variantes

Articles connexes

Notes et références

  1. Picture of the Boeing 737-8Q8 aircraft [1]
  2. Reuters 25.08.2008

Liens externes

  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique

Ce document provient de « Boeing 737 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article B 737 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • B-737 — Boeing 737 Boeing 737 700ER …   Wikipédia en Français

  • B-737 — Boeing 737 …   Deutsch Wikipedia

  • B 737 — Boeing 737 …   Deutsch Wikipedia

  • B-737 — …   Википедия

  • Boeing B-737 — Boeing 737 …   Deutsch Wikipedia

  • B-717 — Boeing 717 Boeing 717 200 Jetstar à l Aéroport de Sydney en Australie …   Wikipédia en Français

  • B 717 — Boeing 717 Boeing 717 200 Jetstar à l Aéroport de Sydney en Australie …   Wikipédia en Français

  • B&H Airlines — B H Airlines AITA JA OACI BON Indicatif d appel BH AIRLINES Repères historiques Date de création …   Wikipédia en Français

  • B&H Airlines — B H Airlines …   Deutsch Wikipedia

  • B&H Airlines — The Airline of Bosnia and Herzegovina Codes AITA OACIL Indicatif d appel …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”