BWV 243

Magnificat (Bach)

Le Magnificat en ré majeur BWV 243 est l'une des œuvres vocales majeures de Johann Sebastian Bach.

Il a été écrit pour chœur à cinq voix et orchestre pour la fête de la Visitation de la Vierge Marie le 2 juillet 1733. En fait à Leipzig on chantait le Magnificat dans la version en allemand, traduite par Martin Luther « Meine Seele erhebt den Herrn », aux vêpres du samedi et du dimanche. Il s'agissait d'un choral à quatre voix, dont la voix principale était issue de la psalmodie grégorienne, écrite dans le 9e ton. La source en est l'Enchiridion de Georg Rhau (1535) et le Gesangbuch de J. Klug (1535). Utilisée dans sa cantate BWV10 « Mein Seele erhebt den Herrn » (Deutsches Magnificat), écrite pour la Visitation le 2 juillet 1724, la mélodie est utilisée comme cantus firmus au hautbois solo dans le n°10 « Suscepit Israel ». Le Magnificat en ré est la ré-écriture d'un premier magnificat, écrit en mi bémol majeur (et numéroté BWV 243a), sans doute pour le 2 juillet 1723, sans interpolations, mais composé vraisemblablement pour le service de Noël de 1724, et comprenant quatre choeurs interpolés (laudes), en allemand et en latin. Le Magnificat BWV 243, transposé en ré majeur pour un meilleur éclat des trompettes, ne comprend que le texte original du Cantique de Marie, auquel s'ajoute, conformément à la tradition, la doxologie « Gloria… sicut erat in principio », suivi d'une reprise partielle du « Magnificat » initial. Il s'agit de l'une des rares pièces musicales du compositeur reposant sur un texte en latin, l'autre exemple le plus célèbre étant sa Messe en si mineur qui partage également la caractéristique d'être écrite à cinq voix.

Cette composition est divisée en douze parties pouvant être regroupées en trois mouvements débutant par un aria et s'achevant par un chœur. Son exécution dure environ trente minutes.

  • Magnificat anima mea dominum, pour chœur
  • Et exultavit spiritus meus, pour soprano 2
  • Quia respexit, pour soprano 1
  • Omnes generationes, pour chœur
  • Quia fecit mihi magna, pour basse
  • Et misericordia eius, pour alto et ténor
  • Fecit potentiam, pour chœur
  • Deposuit potentes, pour ténor
  • Esurientes implevit bonis, pour alto
  • Suscepit Israel pour soprano 1, soprano 2, alto, hautbois solo
  • Sicut loctus est, grande fugue à 5 pour chœur
  • Gloria Patri, pour chœur

Liens externes

  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique
Ce document provient de « Magnificat (Bach) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article BWV 243 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BWV 243 — Unter dem Titel Magnificat vertonte Johann Sebastian Bach 1723 das gleichnamige Magnificat des Lukasevangeliums. Uraufgeführt wurde das Stück am 2. Juli 1723 und es ist unter der Nummer 243 im Bach Werke Verzeichnis gelistet. Inhaltsverzeichnis 1 …   Deutsch Wikipedia

  • Magnificat, Johann Sebastian Bach, BWV 243 —    The most famous setting of this text and one of the most popular choral works of Johann Sebastian Bach. There are two versions, both in autograph, of essentially the same work with minor variants. The earlier, in E flat major (BWV 243a)… …   Historical dictionary of sacred music

  • BWV 232 — Autograph der ersten Seite des Credo Die h Moll Messe (so der heute gebräuchlichste Name) (BWV 232) ist eine der bedeutendsten geistlichen Kompositionen von Johann Sebastian Bach. Es handelt sich bei diesem Werk um eine Komposition, der das… …   Deutsch Wikipedia

  • BWV — siglas de Bach Werke Verzeichnis (Catálogo de las obras de Bach) Sistema de numeración usado para identificar las obras de Johann Sebastian Bach. Creado por el musicólogo alemán Wolfgang Schmieder en 1950. A diferencia de otros catálogos que… …   Enciclopedia Universal

  • BWV — Para el listado completo de las obras de Bach, véase Composiciones de Johann Sebastian Bach Las siglas BWV (Bach Werke Verzeichnis, Catálogo de las obras de Bach en alemán) se usan como abreviatura que numera cada una de las obras musicales del… …   Wikipedia Español

  • BWV 988 — Titelblatt des Erstdrucks Die Goldberg Variationen sind ein Klavierwerk von Johann Sebastian Bach (BWV 988). Im von Bach selbst veranlassten Erstdruck von 1741[1] wurden sie als „Clavier Ubung bestehend in einer ARIA mit verschiedenen… …   Deutsch Wikipedia

  • Catálogo BWV de Johann Sebastian Bach — Anexo:Catálogo BWV de Johann Sebastian Bach Saltar a navegación, búsqueda Para conocer los criterios de notación de este catálogo, véase BWV. Las 1127 obras del catálogo BWV de Johann Sebastian Bach se agrupan en dos grandes secciones: primero,… …   Wikipedia Español

  • Meine Seel erhebt den Herren, BWV 10 — Heimsuchung, Rubens school, Unionskirche, Idstein Meine Seel erhebt den Herren (My soul magnifies the Lord), BWV 10, is a cantata by Johann Sebastian Bach. Bach composed the chorale cantata in Leipzig for the feast of the Visitation and first… …   Wikipedia

  • Anexo:Composiciones de Johann Sebastian Bach — Para conocer los criterios de notación de este catálogo, véase BWV. Las 1127 obras del catálogo BWV de Johann Sebastian Bach se agrupan en dos grandes secciones: primero, la música vocal (del 1 al 524), y después la música instrumental (del 525… …   Wikipedia Español

  • Bachwerkeverzeichnis — Das Bach Werke Verzeichnis (BWV) ist das bekannteste Verzeichnis der Werke von Johann Sebastian Bach. Es ist thematisch geordnet und wurde 1950 in seiner ersten Version vom Musikwissenschaftler Wolfgang Schmieder vorgelegt. Seither hat es einige… …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”