BTVS

Buffy contre les vampires

Buffy contre les vampires
Titre original Buffy the Vampire Slayer
Genre Série fantastique, d'horreur, d'humour et romantique
Créateur(s) Joss Whedon
Musique Nerf Herder (générique)
Christophe Beck
Pays d’origine États-Unis États-Unis
Chaîne d’origine The WB (1997-2001)
UPN (2001-2003)
Nombre de saisons 7
Nombre d’épisodes 144
Durée 42 minutes
Diffusion d’origine 10 mars 1997 – 20 mai 2003
Séries télévisées

par période / genre / origine
Liste complète

Buffy contre les vampires (Buffy the Vampire Slayer) est une série télévisée américaine créée par Joss Whedon de 146 épisodes, répartis en 7 saisons. Elle raconte l'histoire de Buffy Anne Summers, une Tueuse de vampires luttant contre les forces du mal. Elle a été diffusée pour la première fois aux États-Unis du 10 mars 1997 au 20 mai 2003 sur The WB et UPN et en France du 3 avril 1998 au 17 octobre 2003 sur M6.


Sommaire

Production

Origines

Le créateur Joss Whedon a déclaré que «  Rhonda the Immortal Waitress était la première incarnation du concept de Buffy : une femme qui a l'air d'être totalement insignifiante et qui se révèle extraordinaire »[1]. Cette idée s'est développée pour devenir l'inversion de la formule hollywoodienne de « la jeune fille blonde qui va dans une ruelle sombre et se fait tuer dans tous les films d'horreur »[2]. Whedon voulait « subvertir ce cliché et créer quelqu'un qui serait un héros »[2]. Il explique que « la mission première de la série, c'était la joie liée au pouvoir féminin :avoir le pouvoir, l'utiliser, le partager »"[3].

Le concept a d'abord été exploité dans le film scénarisé par Joss Whedon, et sorti le 31 juillet 1992, Buffy, tueuse de vampires, avec Kristy Swanson dans le rôle titre. La réalisatrice, Fran Rubel Kuzui, décrit le film comme « une comédie de culture populaire sur ce que les gens pensent des vampires »[4]. Whedon n'est pas d'accord « J'avais écrit un film effrayant à propos d'une femme qui s'est émancipée, et ils en ont fait une comédie légère. C'était à vous briser le coeur.»[5] Le script reçut les éloges du milieu[6], contrairement au film[7].

En 1996, Gail Berman, une cadre de la Fox, contacte Whedon afin qu'il développe le concept de Buffy dans une série télévisée[8]. Whedon explique qu'il a pensé au «lycée comme un film d'horreur ». Ainsi la métaphore est devenue le concept central de Buffy et c'est comme ça que je l'ai vendu[9]. Les éléments surnaturels de la série servent ainsi de métaphore aux angoisses associées à l'adolescence et le début de l'âge adulte[10]. Whedon a alors écrit un pilote non diffusé de 25 minutes[11] qui a été montré aux chaînes de télévision et vendu à la WB, qui ont assuré la promotion de la série avec des clips sur l'Histoire de la Tueuse[12]. Le premier épisode est diffusé le 10 mars 1997.

Producteurs délégués

Joss Whedon était crédité en tant que producteur délégué tout au long de la série. Il était également show runner pendant les cinq premières saisons, c'est-à-dire scénariste en chef et responsable de toute la production. Marti Noxon lui a succédé pour les saisons 6 et 7, car Whedon, en plus de s'investir dans l'écriture et la réalisation de Buffy, s'occupait aussi d’Angel, Fray, et Firefly.

Fran Rubel Kuzui et son mari Kaz Kuzui ont auss été crédités en tant que producteurs délégués[13], mais n'ont pas participé à la série . Leurs droits et les royalties qu'ils touchent sont dus à leur investissement, ainsi que leur travail de production et de réalisation, sur le film Buffy[14].

Scénaristes

Mutant Enemy, une entreprise de production créée par Whedon en 1997, s'occupait de l'écriture des scénarios[15]. Les scénaristes les plus crédités[16] sont Joss Whedon, Steven S. DeKnight, Jane Espenson, David Fury, Drew Goddard, Drew Greenberg, Rebecca Rand Kirshner, Marti Noxon et Doug Petrie. On peut encore citer Howard Gordon, David Greenwalt, Matt Kiene, Joe Reinkemeyer, Ty King, Tracey Forbes, Thomas A. Swyden, Rob Des Hotel, Dana Reston, Dan Vebber, Carl Ellsworth, Ashley Gable, Elin Hampton et Dean Batali[17].

Jane Espenson a expliqué le processus créatif en oeuvre lors de l'écriture d'une saison de Buffy. Joss Whedon écrit d'abord l'arc narratif, puis les scénaristes écrivent les épisodes individuels. Chaque script est annoté par Whedon et ensuite corrigé pour être à nouvau annoté, jusqu'à ce que le produit final soit jugé satisfaisant[18]. Pour écrire un épisode particulier, les scénaristes partent des situations émotionelles auxquelles Buffy devra faire face et comment cela interragira avec sa lutte contre les forces surnaturelles. Ensuite, l'épisode est découpé en actes et scènes. A partir de cette découpe, le scénariste crédité pour l'épisode écrit la première version du script, qui sera relue par Whedon ou Noxon[19].

Acteurs

Le rôle titre a été dévolu à Sarah Michelle Gellar, qui en 1995, à l'âge de 18 ans, avait gagné l'Emmy Award de la meilleure jeune actrice de série dramatique[20]. Elle auditionna à l'origine pour le personnage de Cordelia Chase [21].

Anthony Stewart Head avait déjà eu une carrière prolifique, à la fois en tant qu'acteur et chanteur[22] avant d'accepter le rôle de Rupert Giles.

Contrairement aux autres acteurs réguliers de Buffy, Nicholas Brendon n'était pas un acteur expérimenté lorsqu'il a commencé la série. Il avait enchaîné les petits boulots, tels qu'assistant de production, serveur ou gardien d'animaux. Il obtient le rôle d' Alexander Harris après quatre jours d'auditions vaines. Mais la mort de son chien lui fit reconsidérer son offre. [23].

En 1996, le rôle de Willow Rosenberg a été initialement donné à Riff Regan lors du pilote, mais Alyson Hannigan auditionna pour le rôle dans la série réelle. Elle raconte qu'elle devait jouer l'échange où Willow raconte à Buffy qu'on lui avait volé sa barbie quand elle était enfant et qu'elle en avait récupéré « la majorité ». Hannigan avait décidé d'en faire une chose heureuse et ça lui avait permis de définir le personnage[24]. Cette approche originale lui a permis de décrocher le rôle.

Diffusions

  • En France, la série a été diffusée du 3 avril 1998 au 17 octobre 2003 sur Série Club et à partir du 3 juillet 1998 sur M6 dans le cadre de La Trilogie du Samedi[réf. nécessaire]. Puis rediffusée sur W9 en 2008 et diffusée aussi en 2009 à partir de 13h35 ( 3 épisodes à la suite ) du lundi au vendredi[réf. nécessaire].
  • Au Québec, la série a été diffusée sur VRAK.TV pour les 5 premières saisons, puis, pour cause de thème trop mûr[réf. nécessaire], la série a été diffusée sur Ztélé (avec 2 ou 3 saisons de retard, la série s'est terminée en 2005 au Québec)[réf. nécessaire].
  • Aux États-Unis : du 10 mars 1997 au 20 mai 2003 sur le réseau WB puis UPN[25].
  • En Belgique, les 7 saisons ont été diffusées sur La Deux[réf. nécessaire]. La série était diffusée en 2009 sur Club RTL[réf. nécessaire]. Elle est actuellement diffusée sur Kanaal Twee

Générique

La musique du générique est jouée par le groupe Nerf Herder. Le groupe a été choisi par Whedon sous la suggestion d'Alyson Hannigan[26]. Pour Janet Halfyard, dans son essai "Music, Gender, and Identity in Buffy the Vampire Slayer and Angel", « le générique commence par le son d'un orgue accompagné par le hurlement d'un loup. L'image est un ciel nocturne étincellement enchevêtré de textes inintelligibles. Il est impossible de ne pas associer cela avec l'époque du film muet, Nosferatu le Vampire et les conventions des films d'horreur en général et de ceux de Hammer Film Productions[27] ». Puis le thème change :« l'orgue est supplantée par un son agressif de guitare électrique, replaçant ainsi [la série] dans la culture de jeunesse actuelle »[27]. Le générique est ainsi une déviation post-moderne de l'horreur[27].

Deux épisodes ont eu un générique unique : Que le spectacle commence, dont le générique respecte les codes des comédies musicales, et Superstar où de nombreuses séquences avec le personnage Jonathan Levinson sont intégrées, comme s'il était le personnage principal de la série.

Acteurs figurant au générique :

Musique

La bande-son de la série est composée d'un mélange de musique indépendante, rock et pop. Les compositeurs mettent environ une semaine à enregistrer entre 14 et 30 minutes de musique pour chaque épisode[28]. Christophe Beck a affirmé que l'équipe utilisait des ordinateurs et des synthétiseurs et ne pouvaient enregistrer qu'un ou deux « vrais » morceaux. Malgré cela, leur but était de produire une orchestration "dynamique" qui répondrait aux standards de la musique de films[28].

Au fur et à mesure de la progression de la série, de plus en plus d'épisodes contiennent de la musique rock indépendante, généralement jouée quand les personnages se rendent au Bronze. John King, le responsable de la musique, explique qu'ils « aimaient inviter des groupes peu connus, dont la venue dans ce lieu soit crédible »[28]. Par exemple, le groupe fictif des Dingoes Ate My Baby était joué par les Four Star Mary[29]. Bien que rarement mis en avant, des artistes célèbres sont aussi apparus dans la série, tels que Sarah McLachlan[30],[31], Blink-182[32], Third Eye Blind[33], Aimee Mann[34],[35], The Dandy Warhols[36], Cibo Matto[37] et Michelle Branch[38].

La popularité de la musique dans la série a permis la sortie de quatre albuyms : buffy The Vampire Slayer : The Album[39], Radio Sunnydale,[40], la bande-son de Que le spectacle commence[41],[42],[43] et Buffy the Vampire Slayer: The Score.

Lieux du tournage

La série Buffy est tournée dans un des hangars de la ville de Santa Monica près de Los Angeles, mais les scènes se passant au lycée de Sunnydale sont tournées au Torrance High-School, à proximité de l’aéroport de Los Angeles. [44]

Format

L'histoire de Buffy est racontée sous forme de feuilleton télévisé ; chaque épisode raconte une histoire originale tout en contribuant aussi à l'avancement d'un arc narratif plus grand[10]. L'arc est découpé en saisons, marquées par la montée en puissance puis la défaite d'un puissant antagoniste. La série mélange plusieurs genres : horreur, arts martiaux, drame, comédie romantique, mélodrame, farce, screwball comedy et même comédie musicale.

Inspirations

Personnages

Personnages principaux

Acteurs de la série avec Joss Whedon

Buffy Anne Summers, jouée par Sarah Michelle Gellar, est la Tueuse de vampires, membre d'une longue lignée de jeunes femmes choisies par le destin pour combattre les forces du mal. Son appel mystique la dote d'une force surhumaine, ainsi qu'une grande agilité, une guérison accélérée, de l'intuition et de la clairvoyance sous forme de rêves prophétiques.

Buffy est guidée, entraînée et assistée par son Observateur, Rupert Giles (Anthony Stewart Head). Son rôle est aussi de rechercher la nature des créatures surnaturelles que Buffy affronte et ainsi lui fournir des moyens de les vaincre.

Buffy est aussi aidée des amis qu'elle a rencontré au lycée de Sunnydale : Willow Rosenberg (Alyson Hannigan) et Alexander Harris (Nicholas Brendon). Willow est au début une intellectuelle réservée ; elle contraste avec la personnalité avenante de Buffy. À mesure que la série progresse, Willow gagne en assurance, devenant une sorcière puissante. Elle se révèle lesbienne. Alex, quant à lui, n'a aucun pouvoir surnaturel. Il sert ainsi d'élément comique et de point de vue terre à terre.

Personnages secondaires

Buffy est arrivée à Sunnydale avec sa mère, Joyce Summers (Kristine Sutherland), qui ancre les vies des personnages dans la normalité. La petite soeur de Buffy, Dawn Summers (Michelle Trachtenberg), n'apparaît qu'au début de la saison 5.

Le petit d'ami de Buffy est Angel (David Boreanaz), un vampire avec une âme. À la fin de la saison 3, il quitte Sunnydale pour Los Angeles; son histoire est alors racontée dans la série dérivée Angel. Elle aura durant les saisons 4 et 5 une relation avec Riley Finn (Marc Blucas), soldat de l'organisation militaire l'Initiative.

Au lycée de Sunnydale, Buffy rencontre Cordelia Chase (Charisma Carpenter), la garce pom-pom girl stéréotypée, Oz (Seth Green), un loup-garou guiratiste qui sortira avec Willow, et Anya (Emma Caulfield), une ancienne démon vengeresse qui aura une histoire avec Alex. Durant sa dernière année, elle fait aussi la connaissance de Faith (Eliza Dushku), une autre tueuse de vampires. Spike (James Marsters), un vampire punk, cherchera à tuer Buffy avant d'en tomber amoureux. Enfin, dans la saison 7, Robin Wood (D. B. Woodside), le nouveau proviseur du lycée de Sunnydale et fils d'une tueuse décédée et Andrew Wells (Tom Lenk), un geek aimant raconter des histoires. À l'université, Willow développe une relation avec Tara Mclay (Amber Benson) dans son groupe de Wicca, tandis que Buffy sort avec Riley Finn (Marc Blucas), un membre de l'Initiative, une organisation militaire chassant les démons.

Épisodes

Thèmes et analyses

Un parcours initiatique

Enfants, adolescents, adultes

Buffy contre les vampires peut être lue comme la métaphore du passage de l'adolescence à l'âge adulte et des conflits qu'il suscite. Le romancier et essayiste Martin Winckler, auteur de nombreuses analyses sur les séries télévisées, présente Buffy comme l' "épopée d'un groupe d'adolescents face aux démons de la vie"[45].

Joss Whedon a expliqué qu'un des thèmes majeurs de sa série était l'incompréhension des adultes à l'égard des adolescent-es. Il s'appuie notamment sur un passage de l'épisode Bienvenue à Sunnydale 2/2, où Joyce, la mère de Buffy interdit à sa fille de sortir le soir, pensant que l'adolescente veut s'amuser. L'adulte, persuadée d'incarner la raison et la responsabilité, prétend savoir ce que pense Buffy : "Si tu ne sors pas, ce sera la fin du monde". Selon Whedon, cette phrase est prononcée par Joyce sur un mode ironique, mais il s'avère que c'est ce que pensent réellement les adolescent-es[46]. Pour lui, ce dialogue "symbolise le message de la série, à savoir qu'il est difficile d'être un adolescent" incompris des adultes. Toujours selon Whedon, la fin de la scène, où Buffy cherche son matériel de Tueuse, caché dans le fond secret d'un coffre, sous ses affaires et jouets d'enfance, est une "métaphore visuelle" de ce qu'on ressent quand on est jeune[47].

Responsabilités et engagement

Une série (post)féministe

Lutte contre des figures patriarcales

Le pouvoir féminin

Le pouvoir féminin est exprimé par le fait que les "tueuses de vampires" sont toutes des femmes.

La majorité des pouvoirs est attibuée aux femmes dans la saison:

Buffy tueuse, Willow et Tara sorcière, on découvre également une déesse...

Féminité et masculinité

La rédemption

Le theme de la rédemption est surtout abordé grace à Angel(David Borenaz)le vampire qui a une âme et cherche à se fait pardonner pour les crimes qu'il a commis en temps que "méchant" vampire.Ce sujet est plus abordé dans la série dérivée Angel dont il est le héros.

l'Autre

Mythes californiens

Boy Tonkin, dans le chapitre « Entropy as demon », souligne le parallèle entre le sous-sol californien, théâtre de la subduction de la plaque pacifique sous la plaque nord-américaine et la plaque Juan de Fuca, et la Bouche de l'Enfer située sous la bibliothèque du lycée, portail entre les mondes humain et démoniaque[48]. De même, il note le lien entre la Moisson évoquée dans l'épisode du même nom, censée se produire « une fois par siècle » et les innondations majeures en Californie, eux-aussi se produisant tous les cent ans[49]. Enfin, Tonkin remarque le rapport entre les attaques d'ours,, cougars et meutes de coyotes dans l'état américain et les attaques de loup-garous ainsi que la meute dévorant le principal Flutie dans l'épisode Les Hyènes de la série[50].

Produits dérivés

Spin-off

Article détaillé : Angel (série télévisée).

Après la saison 3 de Buffy contre les vampires, les personnages d'Angel, Cordelia et Wesley quittent Sunnydale pour Los Angeles. La série Angel raconte leur histoire.

Comics

Parmi les comics de Buffy contre les vampires, certains sont des réécritures des épisodes de la série; d'autres approfondissent l'histoire de personnages; enfin, Buffy contre les vampires, Saison huit est dans la continuité de la série télévisée, tout comme Angel: After the Fall est dans la continuité d’Angel.

Romans

Parmi les romans et nouvelles de Buffy contre les vampires, on peut noter des novellisations d'épisodes ainsi que des histoires écrites par des personnes non membres de l'équipe de création de la série. Ces histoires ne sont généralement pas considérées comme canoniques et sont considérées se passer dans un monde alternatif, sur le principe des fanfictions.

Projet particulier

En octobre 2007, la femme de lettres Chloé Delaume publie La nuit je suis Buffy Summers, expérimentation littéraire et tentative de livre-jeu créé à partir de l'univers de la série Buffy contre les vampires.

Jeux vidéo

Six jeux vidéo reprennent l'univers de Buffy contre les vampires. Bien que la plupart des acteurs leurs aient prêté leurs voix, ces jeux ne sont pas considérés comme canon.

  • Buffy the vampire slayer sur xbox et PC.
  • Buffy the vampire slayer sur game boy color.
  • Buffy contre les vampires: chaos bleed sur Game cube, Playstation 2 et xbox
  • Buffy contre les vampires : La colère de Darkhul
  • Buffy contre les vampires : Sacrifice sur Nintendo DS

Jeu de rôle

Un jeu de rôle basé sur la série est sortie en 2002. C'est à cette occasion que Joss Whedon a révélé le nom de famille de Faith, Lehane.

Jeux de cartes à collectionner

Le jeu de carte à jouer Buffy contre les vampires est sorti en 2001. En janvier 2004, Score Entertainment a annoncé qu'il ne possédait plus les droits d'exploitation et donc qu'aucune extension ne verrait le jour.

Univers étendu non-développé

Parmi les projets qui n'ont pas été menés à terme, on peut compter des épisodes réécrits par la suite, des séries centrées sur Giles et Faith, un dessin animé et un film sur Spike.

Réception

Audience

Récompenses

La série a gagné de nombreuses récompenses, notamment le Saturn Award[51] de la meilleure série en 1997, 2000 et 2001, l'Emmy Award[52] de la meilleure musique originale en 1998 pour les créations Christophe Beck et les SFX Awards de meilleur acteur et actrice de télévision pour les performances de James Marsters et Sarah Michelle Gellar en 2002.

Impact

Monde universitaire

Article détaillé : études sur Buffy.

Fandom

Culture populaire

Télévision

Notes et références

  1. (en) "Buffy: Television with Bite" Buffy sixth season DVD set, Disc six (2003),2'15.
  2. a  et b (en) Billson, Anne, Buffy the Vampire Slayer (BFI TV Classics S.). British Film Institute (5 décembre 2005), pp24–25.
  3. (en) Gottlieb, Allie, "Buffy's Angels", Metroactive.com (26 septembre 2002).
  4. (en) Havens, Candace, Joss Whedon: The Genius Behind Buffy Benbella Books (1er mai 2003), p51. Fran Kuzui also discussed Buffy in Golden, Christopher, & Holder, Nancy, Watcher's Guide Vol. 1. Simon & Schuster (1er octobre 1998), pp247–248
  5. Havens, Candace, Joss Whedon: The Genius Behind Buffy Benbella Books (1er mai 2003), p23. "I had written this scary film about an empowered woman, and they turned it into a broad comedy. It was crushing."
  6. Brundage, James, "Buffy the Vampire Slayer" film review. Filmcritic.com (1999). An example of the praise given to the script and dialogue behind the Buffy movie.
  7. Buffy the Vampire Slayer at Rottentomatoes.com
  8. Golden, Christopher, and Holder, Nancy, Watcher's Guide Vol. 1. Simon & Schuster (1er octobre 1998), pp249–250
  9. 'Said, SF', "Interview with Joss Whedon by SF Said", Shebytches.com (2005).
  10. a  et b Roz Kaveney 2004, p. 29
  11. Topping, Keith Slayer. Virgin Publishing, (1 décembre 2004), p7
  12. (en) "Buffy, The Vampire Slayer, Forgotten Premiere Trailer" Tvobscurities.com (16 juillet 2003).
  13. (en) "Fran Kuzui" et "Kaz Kuzui", Internet Movie Database
  14. (en) Golden, Christopher, and Holder, Nancy, . Simon & Schuster (1er octobre 1998), "Gail Berman and Fran Kuzui came to Whedon to ask if he wanted to do the TV series" (p241). Voir aussi : Watcher's Guide Vol. 1, pp246–249.
  15. (en) Variety, "Mutant Enemy Filmography", Variety.
  16. (en) BBC "Buffy Episode Guide", BBC .
  17. TV.com "List of Buffy Writers", TV.com .
  18. Roz Kaveney 2004, p. 101-117
  19. Espenson, Jane, "The Writing Process", Fireflyfans.net (2003).
  20. (en) "Awards for Sarah Michelle Gellar" Internet Movie Database.
  21. (en) Havens, Candace, Joss Whedon: The Genius Behind Buffy Benbella Books (1er mai 2003), p35–36.
  22. (en) "Anthony Head" Internet Movie Database .
  23. (en) Golden, Christopher, and Holder, Nancy, Watcher's Guide Vol. 1. Simon & Schuster (1er octobre 1998), p199.
  24. Golden, Christopher, and Holder, Nancy, . Simon & Schuster (1er octobre 1998), p202.
  25. James South 2003, p. 309-313
  26. Buffy the Vampire Slayer first season DVD set. 20th century Fox (region 2, 2000), disc one.
  27. a , b  et c Halfyard, Janet K. "Love, Death, Curses and Reverses (in F minor): Music, Gender, and Identity in Buffy the Vampire Slayer and Angel", Slayageonline.com (December 2001).
  28. a , b  et c "Buffy: Inside the Music" from Buffy the Vampire Slayer Complete Fourth Season DVD set 20th century Fox (May 13, 2002), disc three.
  29. (en) Four Star Mary Bios sur Four Star Mary
  30. (en) BBC Cult Buffy Trivia - 'Becoming, Part Two' sur BBC
  31. (en) BBC Cult Buffy Trivia - 'Grave' sur BBC
  32. (en) BBC Cult Buffy Trivia - 'Something Blue' sur BBC Cult Buffy Trivia
  33. (en) 'Faith, Hope, and Trick' at BuffyGuide sur BuffyGuide
  34. (en) Putfile Video of Aimee Mann on Buffy
  35. (en) BBC Cult Buffy Trivia - 'Sleeper' sur BBC
  36. (en) BBC Cult Buffy Trivia - 'Triangle' sur BBC
  37. (en) Cibo Matto Press Release sur Cibo Matto Official Website
  38. (en) BBC Cult Buffy Trivia - 'Tabula Rasa' sur BBC
  39. 'Buffy the Vampire Slayer: The Album' sur Amazon
  40. 'Radio Sunnydale' Album sur Amazon
  41. 'Once More With Feeling' Album sur Amazon
  42. (en) List of Buffy Albums at Buffy World sur BuffyWorld
  43. (en) Buffy Albums List at BuffyGuide sur BuffyGuide
  44. http://pagesperso-orange.fr/buffysspirit/news/articles/serie/serie22.htm
  45. Martin Winckler, "Les écrans du mépris", Le Monde Diplomatique, mars 2004, 32
  46. Intégrale de la saison 1 en DVD, bonus, commentaire audio par Joss Whedon de l'épisode Bienvenue à Sunnydale 2/2
  47. Intégrale de la saison 1 en DVD, bonus, commentaire audio par Joss Whedon de l'épisode Bienvenue à Sunnydale 2/2, 29 min. 53 sec.
  48. Roz Kaveney 2004, p. 87
  49. Roz Kaveney 2004, p. 88
  50. Roz Kaveney 2004, p. 90
  51. Site officiel des Saturn Award, section télévision : http://www.saturnawards.org/past.html#television
  52. Moteur de recherche des anciens gagnants des Emmy Award : http://cdn.emmys.tv/awards/2008pte/searchpastwinners.php

http://blogs.arts.unimelb.edu.au/refractory/2003/03/06/is-buffy-a-lacanian-or-what-is-enlightenment-matthew-sharpe/ http://www.paperblog.fr/2082876/buffy-contre-les-vampires-sujet-d-etudes-universitaires/ http://bibliobs.nouvelobs.com/20090629/13551/des-vampires-a-la-fac-2

Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Christopher Golden, Nancy Holder, The Watcher's Guide, Volume 1, Simon Spotlight Entertainment, 1er octobre 1998, 304 p. (ISBN 978-0671024338) 
  • (en) Rhonda Wilcox, Fighting The Forces: What's At Stake In Buffy The Vampire Slayer?, Rowman & Littlefield Publishers, avril 2002, 320 p. (ISBN 0742516814) 
  • (en) Keith Topping, Slayer: An Expanded and Updated Unofficial and Unauthorized Guide to Buffy the Vampire Slayer, Virgin Publishing, juin 2002, 488 p. (ISBN 978-0753506318) 
  • (en) James South, Buffy the Vampire Slayer and Philosophy : Fear and Trembling in Sunnydale, Open Court, 2003, 288 p. (ISBN 978-0812695311) 
  • (en) Candace Havens, Joss Whedon: The Genius Behind Buffy, Benbella Book, 2003, 170 p. (ISBN 978-1932100006) 
  • (en) Roz Kaveney, Reading the Vampire Slayer : the new, update, unofficial guide to Buffy and Angel, Tauris Parke Paperbacks, 18 mars 2004, 288 p. (ISBN 978-1860649844) 
  • (en) Lorna Jowett, Sex and the Slayer: A Gender Studies Primer for the Buffy Fan, Wesleyan, 15 avril 2005, 254 p. (ISBN 978-0819567581) 
  • (en) Rhonda Wilcox, Why Buffy Matters : The Art of Buffy the Vampire Slayer, I. B. Tauris, 13 octobre 2005, 256 p. (ISBN 978-1845110291) 
  • (en) Anne Bilson, Buffy the Vampire Slayer, British Film Institute, 26 janvier 2006, 154 p. (ISBN 978-1844570898) 
  • Denys Corel, Antoine de Froberville et Ronan Toulet, "Buffy the Vampire Slayer" et "Comment on dénature les séries en France : le sort de Buffy", in Les Miroirs Obscurs : Grandes séries américaines d'aujourd'hui, coll., Martin Winckler (dir), Au Diable Vauvert, 2005, pp. 17-33 et pp.427-433, ISBN 978-2846260817

Liens externes

  • Portail de l'univers Buffy contre les vampires Portail de l'univers Buffy contre les vampires
  • Portail de la fantasy et du fantastique Portail de la fantasy et du fantastique
  • Portail des femmes Portail des femmes
  • Portail des séries télévisées américaines Portail des séries télévisées américaines

Ce document provient de « Buffy contre les vampires ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article BTVS de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BTVS — (Buffy The Vampire Slayer) name of an American television series …   English contemporary dictionary

  • BTVS — Seriendaten Deutscher Titel: Buffy – Im Bann der Dämonen Originaltitel: Buffy the Vampire Slayer Produktionsland: USA Produktionsjahr(e): 1997–2003 Produzent: Gail Berman Sandy Gallin …   Deutsch Wikipedia

  • BtVS — Seriendaten Deutscher Titel: Buffy – Im Bann der Dämonen Originaltitel: Buffy the Vampire Slayer Produktionsland: USA Produktionsjahr(e): 1997–2003 Produzent: Gail Berman Sandy Gallin …   Deutsch Wikipedia

  • Btvs — Buffy contre les vampires Buffy contre les vampires Titre original Buffy the Vampire Slayer Genre Série fantastique, d horreur, d humour et romantique Créateur(s) Joss Whedon Musique Nerf Herder (générique) Christophe Beck Pays d’origine …   Wikipédia en Français

  • BTVS — Buffy The Vampire Slayer (Community » Media) …   Abbreviations dictionary

  • Buffyverse role-playing games — Infobox RPG title=Buffy the Vampire Slayer/Angel caption= Buffy the Vampire Slayer Revised Corebook cover. designer=C. J. Carella publisher=Eden Studios, Inc. date=2002/2003 genre=Action/Adventure, Horror, Drama system=Unisystem The Buffy the… …   Wikipedia

  • Xander Harris — Infobox Buffyverse Character Xander Harris Title=Xander Harris First= Welcome to the Hellmouth Creator=Joss Whedon Name=Alexander LaVelle Harris Status=Alive Kind=Human Affiliation=Scooby Gang, formerly Sunnydale High students and briefly servant …   Wikipedia

  • Баффи — истребительница вампиров (1 сезон) — «Баффи истребительница вампиров» (англ. Buffy the Vampire Slayer) американский молодёжный телесериал с Сарой Мишель Геллар в главной роли о судьбе американской девушки, обладающей сверхчеловеческими силами. Сериал создан по мотивам одноимённого… …   Википедия

  • Баффи — истребительница вампиров (сезон 1) — У этого термина существуют и другие значения, см. Баффи. «Баффи истребительница вампиров» (англ. Buffy the Vampire Slayer) американский молодёжный телесериал с Сарой Мишель Геллар в главной роли о судьбе американской девушки, обладающей… …   Википедия

  • Savage Arms — Infobox Company company name = Savage Arms company company type = Firearms Manufacturer company slogan = foundation = 1894 location = Westfield, MA key people = industry = Firearms products = Rifles, Shotguns revenue = operating income = net… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”