BODAC

Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales

En France, le Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales (BODACC) publie les mentions portées au registre du commerce et des sociétés concernant l’immatriculation d’une personne physique ou d'une personne morale, principale ou secondaire, les inscriptions complémentaires ou modificatives, ou encore la radiation du registre du commerce et des sociétés (RCS) d’une personne physique ou morale. Le BODACC publie aussi les avis relatifs aux procédures de redressement et liquidation judiciaires ainsi que les avis de dépôt des comptes (BODACC C) en application des textes sur le registre du commerce et des sociétés.

Sommaire

Histoire

L’ancêtre du BODACC a été créé en février 1907 sous le titre Bulletin officiel des ventes de fonds et faillites, qui est devenu par la suite le Bulletin officiel du registre du commerce et du registre des métiers (nom que nous retrouvons déjà en 1953). L'appellation Bulletin officiel des annonces commerciales (BODAC) a été donnée en 1967 mais entre officiellement en vigueur en 1968. Le nom définitif du BODACC est donné entre 1975 et 1978.

Les annonces du BODACC contiennent régulièrement l’identifiant SIREN des entreprises à compter de 1975 ; l'identifiant présent avant le SIREN est le numéro du registre du commerce (RC).

Le lundi 6 mai 1985, la Direction des Journaux officiels met en place un accès télématique aux informations contenues dans le BODACC.

Le BODACC est actuellement l’une des rares publications dont la Direction des Journaux officiels n’a pas encore décliné de publication gratuite sur son site Internet (contrairement aux Journal officiel Associations, BALO et BOAMP).

Publication

La diffusion et la publication du BODACC est sous la responsabilité de la Direction des Journaux officiels qui est chargée de l’édition et de la diffusion des textes législatifs et réglementaires, des débats parlementaires et des annonces légales. La Direction des Journaux officiels (DJO) est un des services du Premier ministre.

Jusqu'au 9 janvier 1986, le BODACC était publié sous une seule édition.

Depuis, le BODACC comporte trois éditions :

  • BODACC A : ventes et cessions, créations d'établissements, procédures collectives, procédures de rétablissement personnel et avis relatifs aux successions.

Parution le dimanche, mardi (jumelé avec lundi), jeudi (jumelé avec mercredi), vendredi et samedi.

  • BODACC B : modifications diverses et radiations d’établissements.

Parution les mêmes jours que le BODACC A.

  • BODACC C : avis de dépôts des comptes de sociétés.

Parution irrégulière 1 à 5 fois par semaine.

Le nombre d'annonces est en constante augmentation. En 2006, il y a eu un peu plus de 2 millions d’annonces publiées[1] au BODACC, dont :

  • 26,5 % pour le A ;
  • 30,5 % pour le B ;
  • 43 % pour le C.

La publication d’un jugement d’ouverture au BODACC marque la date de début du délai de déclaration des créances qui est de deux mois pour la métropole (deux mois complémentaires pour la Corse, les départements d’outre-mer et les créanciers situés hors de France).

Le BODACC diffuse l'ensemble des annonces des départements de métropole, de la Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion, Mayotte et Saint-Pierre-et-Miquelon. Les annonces légales des autres territoires d'outre-mer ne sont pas publiées au BODACC mais uniquement dans les journaux d'annonces légales locaux ou au bulletin local.

Rediffusion

Jusqu'à fin 2007, le BODACC était redistribué sous la forme d'un fichier (format TLS) mono-ligne (sans aucun retour chariot). Ce fichier était constitué d'enregistrements comportant la longueur de cet enregistrement puis ses données. La longueur était codée sur 4 octets et les données sur 1000octets maximum. Le fichier commençait par la date de parution au format JJ-MOIS-AAAA (mois en lettre capitales), préfixée par les caractères «00». La succession des insertions BODACC était ensuite donnée sous forme d'éléments balisés. Les balises étaient des codes numériques de taille fixe de 2 chiffres précédés d’un caractère de marquage de valeur hexadécimale 1E (Voir la liste non exhaustive des balises ci-dessous). La balise 00 placée en cours d’insertion marquait une partie de texte non balisée, c’est-à-dire ne correspond pas à des objets de champs définis.

Le texte inséré entre accolades correspondait à ce qui était injecté automatiquement lors de la production de l’insertion BODACC et reflétait donc la structure de l’annonce.

Liste des balises (non exhaustive)
Balise Objet
01 Identifiant (NOJO) de l’annonce
02 Publication (R1)
03 Partie du BODACC et département (R2)
04 Tribunal (R3)
05 Rubrique au sein du BODACC (R4)
06 Numéro de parution
07 Numéro d’annonce dans la parution
14 R.C.
15 SIREN
16 Raison sociale
17 Activité
20 Date
22 Forme juridique
30 Commentaire adresse
31 Rue
32 Localité
36 Code postal
70 Numéro annonce
71 Date de parution
72 Page
73 Numéro de parution
74 Texte rectificatif

Les balises TLS n'étaient pas toutes documentées. Et il fallait souvent s'aider du document papier pour décoder une information nouvelle.

Le format de fichier TLS était utilisé historiquement pour l'impression et n'était pas destiné, à moins d'effectuer un traitement, à être stocké dans une base de donnée.

Depuis fin 2007, début 2008, la Direction des Journaux officiel distribue le BODACC au format XML pour les rediffuseurs du BODACC en plus de l'édition papier.

Contrairement à la version précédente au format TLS, la structure XML ne permet pas de restituer une annonce Bodacc telle qu'elle a été publiée au Bulletin Officiel des Annonces Civiles et Commerciales !

Le fichier du journal officiel des Associations est lui aussi diffusé en XML aux différents rediffuseurs.

Notes et références

  1. Source Scores & Décisions, rediffuseur des Journaux officiels

Liens internes

Liens externes

Liens externes proposant l'achat d'annonces

  • Portail du droit français Portail du droit français

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article BODAC de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • bòdac — m 〈G bòca, N mn bòci, G bȍdācā〉 arh. rij. 1. {{001f}}bodež 2. {{001f}}ubod 3. {{001f}}bod (3) 4. {{001f}}term. oštra, probadajuća bol s bočne strane prsnog koša, ob. se javlja kod većih napora (trčanja, vožnje bicikla i sl.), vjerojatno zbog… …   Veliki rječnik hrvatskoga jezika

  • bodac — bòdac m <G bòca, N mn bòci, G bȍdācā> DEFINICIJA arh. rij. 1. bodež 2. ubod 3. bod (3) 4. term. oštra, probadajuća bol s bočne strane prsnog koša, ob. se javlja kod većih napora (trčanja, vožnje bicikla i sl.), vjerojatno zbog nedovoljnog… …   Hrvatski jezični portal

  • BODACC — Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales En France, le Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales (BODACC) publie les mentions portées au registre du commerce et des sociétés concernant l’immatriculation d’une personne… …   Wikipédia en Français

  • Bulletin Officiel Des Annonces Civiles Et Commerciales — En France, le Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales (BODACC) publie les mentions portées au registre du commerce et des sociétés concernant l’immatriculation d’une personne physique ou d une personne morale, principale ou… …   Wikipédia en Français

  • Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales — En France, le Bulletin officiel des annonces civiles et commerciales (BODACC) est édité par la Direction de l information légale et administrative (DILA), dans le cadre de sa mission de contribuer à la garantie de la transparence de la vie… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”