Victor-Stanislas Lépine

Stanislas Lépine

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lépine.
Pont dans une ville française, 1870, 50 x 40 cm, Österreichische Galerie, Vienne

Stanislas Lépine, né le 23 octobre 1835 à Réville (Manche) ou peut-être Caen (Calvados) et mort en 1892 à Paris, est un peintre français.

Biographie

Il fut l’élève de Corot. Il a beaucoup peint Paris et la Seine, ainsi que la Normandie.

Stanislas Lépine vint à Paris en 1855 et entra en apprentissage en 1860 dans l'atelier de Corot, dont il copia certains tableaux. Il rencontra Fantin-Latour qui, plus d'une fois, dut lui venir en aide financièrement. Inconnu à son époque, il resta toujours à l'écart de toute vie de groupe. Par l'éclaircissement de sa palette et son plaisir à étudier les changements atmosphériques dans ses vues urbaines, il préfigura les peintres impressionnistes avec lesquels il exposa d'ailleurs en 1874.

Paris, le pont des Arts, peint entre 1878 et 1883, et La vue de la Seine et du Trocadéro sont, par bien des aspects, représentatifs de l'art de Lépine, peintre inconditionnel de Paris et tout particulièrement des quais de la Seine. Dans ces paysages au sein desquels la figure humaine est souvent pratiquement exclue ou réduite à l'état de pictogramme, Lépine aimait à jouer de tons gris délicats qui lui suffisaient pour noter avec exactitude la qualité de la lumière. Sa palette est ainsi plus claire que celle des peintres de l'école de Barbizon et l'on considère souvent Lépine, avec Boudin et Cals, comme un de ceux qui, avec à peine quelques années d'avance, préparèrent la voie aux paysages impressionnistes.

Les paysagistes se mettent à courir la France et l'Italie, leur boite de peinture sur le dos. Mais la Butte reste prisée. Un des élèves de Corot, Stanislas Lépine(1835-1892) s'installe à Montmartre dés sa jeunesse et y passe toute sa vie. Il habite successivement Chaussée de Clignancourt, rue des Rosiers, rue de la Fontenelle (devenue rue du Chevalier de la Barre) et enfin 18 rue de Clignancourt. A peu prés uniquement paysagiste, il peint comme écrira Coriolis, alias Georges Lecomte -" non pas le Montmartre bruyant des boulevards extérieurs, mais les cours isolées, retirées, les vieux murs, les venelles à jardinets et à lanternes, à passants rares...". Stanislas Lépine fait partie de ceux qui viennent rechercher à Montmartre la fraicheur du petit village provincial qui vit encore au rythme des saisons, de la traite des chèvres et des vaches, où les légumes et les fleurs se cueillent au jardin et ne s'achètent pas à l'étal du marchand. Les fiacres et les coches ne montent pas encore la Butte. Les rues respirent le calme et la douceur de vivre. Ce sont la rue Saint Vincent , la rue Cortot, la rue des Saules, celle de l'Abreuvoir que Lépine peint. Son oeuvre se compose surtout de paysages considérés comme précurseurs des paysages impressionnistes. Il peut être compté au même titre que Boudin et Jongkind parmi les artistes qui vont assurer la liaison entre le réalisme poétique de Corot et l'impressionnisme de Monet.

  • Portail de la peinture Portail de la peinture
Ce document provient de « Stanislas L%C3%A9pine ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Victor-Stanislas Lépine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Stanislas Lépine — Stanislas Victor Edouard Lépine (October 23, 1835 ndash; 1892) was a French painter who specialized in landscapes, especially views of the Seine.Lépine was born in Caen. An important influence in his artistic formation was Corot, who he met in… …   Wikipedia

  • Stanislas Lepine — Brücke in einer französischen Stadt, um 1870, Öl auf Leinwand, 50 x 40 cm, Wien, Österreichische Galerie Stanislas Victor Edouard Lépine (* 23. Oktober 1835 in Caen; † 28. September 1892 in Paris) war ein französischer Landschaftsmaler …   Deutsch Wikipedia

  • Stanislas Lépine — Brücke in einer französischen Stadt, um 1870, Öl auf Leinwand, 50 x 40 cm, Wien, Österreichische Galerie Stanislas Victor Edouard Lépine (* 23. Oktober 1835 in Caen; † 28. September 1892 in Paris) war ein französischer Landschaftsmaler. Lebe …   Deutsch Wikipedia

  • Place Louis-Lépine — 4e arrt …   Wikipédia en Français

  • Arts normands — Culture de la Normandie Le Manuel du Bibliographe normand d’Édouard Frère La Normandie possède une langue propre dérivée, comme le français, de la langue d oïl, le normand qui est encore utilisé à l’heure actuelle, notamment dans le …   Wikipédia en Français

  • Culture De La Normandie — Le Manuel du Bibliographe normand d’Édouard Frère La Normandie possède une langue propre dérivée, comme le français, de la langue d oïl, le normand qui est encore utilisé à l’heure actuelle, notamment dans le …   Wikipédia en Français

  • Culture de la Basse-Normandie — Culture de la Normandie Le Manuel du Bibliographe normand d’Édouard Frère La Normandie possède une langue propre dérivée, comme le français, de la langue d oïl, le normand qui est encore utilisé à l’heure actuelle, notamment dans le …   Wikipédia en Français

  • Culture de la Haute-Normandie — Culture de la Normandie Le Manuel du Bibliographe normand d’Édouard Frère La Normandie possède une langue propre dérivée, comme le français, de la langue d oïl, le normand qui est encore utilisé à l’heure actuelle, notamment dans le …   Wikipédia en Français

  • Culture de la normandie — Le Manuel du Bibliographe normand d’Édouard Frère La Normandie possède une langue propre dérivée, comme le français, de la langue d oïl, le normand qui est encore utilisé à l’heure actuelle, notamment dans le …   Wikipédia en Français

  • Les Arts Normands — Culture de la Normandie Le Manuel du Bibliographe normand d’Édouard Frère La Normandie possède une langue propre dérivée, comme le français, de la langue d oïl, le normand qui est encore utilisé à l’heure actuelle, notamment dans le …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”