BMW M5 (E60/E61)

BMW M5 (E60/E61)

BMW M5 E60 & E61
BMW M5 E60 & E61
Constructeur BMW
Classe Grand Tourisme
Moteur et transmission
Énergie Essence
Architecture moteur V10, 40 soupapes
Cylindrée 4999 cm³
Puissance maximale à 7 750 tr/mn : 507 ch
Couple maximal à 6 100 tr/mn : 520 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Mécanique séquentielle robotisée, 7 rapports
Poids et performances
Poids (à vide) 1830 kg
Vitesse maximale limitée à 250 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosseries Berline
Dimensions
Longueur 4 855 mm
Largeur 1 846 mm
Hauteur 1 469 mm
Empattement 2 889 mm
Voies AV/AR 1 580 & 1 566 mm
Chronologie des modèles (2005 - ?)
BMW M5 (E39)

La BMW M5 E60 et E61 est une automobile sportive produite par le constructeur allemand BMW. Lancée deux ans après l'arrêt de la production de la précédente génération, la E39, cette nouvelle M5 constitue le nouveau fer de lance de la Série 5. De la même manière que la E39 avait abandonné le 6 cylindres en ligne au profit d'un V8, cette nouvelle génération – baptisée E60 en version berline et E61 en version break Touring – délaisse le V8 pour un V10 entièrement nouveau.

Sommaire

Motorisation

Le moteur V10 de la M5.

Comme toutes les productions de la division Motorsport de BMW, la nouvelle M5 se distingue essentiellement de la Série 5 dont elle est issue par son moteur. Celui-ci compte désormais dix cylindres, pour une cylindrée très proche du V8 de sa devancière – 4999 cm3 au lieu de 4941, soit une augmentation de cylindrée contenue à 1,2 %. Le choix de cette motorisation provient de la volonté de la marque bavaroise de souligner son engagement en Formule 1, discipline dans laquelle la seule motorisation autorisée à l'époque est le V10 atmosphérique ; le moteur de la M5 est ainsi très fortement semblable à celui de la BMW-Sauber engagée en course[1].

Malgré le faible écart de cylindrée par rapport au V8 de la E39, le nouveau V10 développe une puissance de plus de 500 chevaux, 20 % de plus que son prédécesseur. Pour parvenir à créer un tel écart, le recours à la suralimentation étant impossible pour maintenir la filiation avec le moteur de course, l'attention des ingénieurs s'est portée sur les régimes de rotation. Le V10 est ainsi capable d'atteindre 8 250 tr/mn, contre 7 000 au maximum pour le V8[2]. De fait, le rendement bondit de 80,9 à 101,4 chevaux par litre de cylindrée.

En revanche, alors que le V8 de la E39 disposait de 51 mkg de couple dès 3 800 tr/mn, le V10 doit aller chercher ses 53 mkg à plus de 6 000 tr/mn. À l'usage, cette différence de tempérament se ressent clairement : alors que le V8 fait preuve de beaucoup de punch à bas et moyen régimes, le V10 demande à aller chercher sa puissance dans les tours pour exprimer son potentiel[3].

Transmission & performances

La planche de bord de la M5 E60, en version « conduite à gauche ».

Outre son moteur V10, l'autre principale spécificité de la M5 E60 concerne sa boîte de vitesses. À l'image de la BMW M3, elle délaisse les traditionnelles boîtes à commande manuelle au profit d'une boîte mécanique à commande séqueltielle robotisée à 7 rapports ; baptisée SMG-3, elle est dérivée de la SMG-2 qui équipe la M3 E46. Toutefois, contrairement à cette dernière, la boîte SMG n'est pas une option mais est équipée de série, sans alternative possible.

Entièrement gérée électroniquement, la boîte SMG-3 propose 11 programmes de fonctionnement – 5 automatiques et 6 manuels, allant du plus confortable au plus sportif. Un mode Launch control, permettant de réussir des démarrages aussi rapides que possible, est également prévu[4]. Par rapport à la SMG-2, cette nouvelle boîte permet des passages de vitesses plus rapides de 20 % ; revers de la médaille de cette vitesse d'exécution, les modes les plus sportifs s'avèrent assez brutaux, générant nombre d'à-coups peu agréables pour les passagers[1].

Ainsi équipée, la M5 revendique des accélérations de haut niveau. Le 0 à 100 km/h serait ainsi avalé en 4,7 s tandis que le kilomètre départ arrêté est abattu en 22,7 s[5]. La vitesse maxi est limitée électroniquement à 250 km/h, comme de coutume chez BMW ; toutefois, compte tenu de son niveau de puissance et de son étagement de transmission – le septième et dernier rapport « tire » en théorie jusqu'à 326 km/h[6] –, la M5 est capable d'atteindre une allure bien supérieure.

Châssis & comportement

La M5 E60 en version berline, vue de trois-quarts arrière.
La M5 E61 en version Touring, vue de profil.

Par rapport à la Série 5 dont elle est directement issue, la M5 ne reçoit que peu de modifications. Les trains roulants – barres d'accouplement, roulements de roues, pivots – sont ainsi très légèrement revus, ainsi que le carrossage ; en outre, la M5 bénéficie de la greffe d'un pont arrière autobloquant M Variable. De ce fait, l'essentiel des perfectionnement provient de l'électronique embarquée[7].

La M5 rassemble en effet, outre les désormais « classiques » systèmes antipatinage et ABS, de nombreuses aides à la conduite. La boîte SMG-3 est ainsi couplée à une fonction Drivelogic qui permet d'ajuster au mieux le rapport sélectionné, tandis que la suspension variable EDC permet d'adopter trois lois d'amortissement ; la direction assistée Servotronic est elle aussi variable, et le système Mode M Dynamic permet d'ajuster les seuils d'intervention du système de contrôle de trajectoire DSC. Enfin, la puissance du moteur peut varier de 400 à 507 chevaux suivant les lois de gestion retenues[6].

Cette profusion électronique rend la M5 relativement facile à conduire, y compris en rythme soutenu, tout en préservant un bon niveau de confort. Toutefois, pour quiconque dispose de soldes notions de pilotage, les systèmes d'aide peuvent devenir gênants car ils rendent les sensations de conduite plus diffuses, moins précises[8]. D'une manière générale, la M5 E60 dispose de bonnes qualités dynamiques : un niveau d'adhérence élevé et une motricité ne posant pas de problème, doublées d'une stabilité qualifiée de « sans reproche »[9].

Enfin, le système de freinage – traditionnel point faible des BMW M – est renforcé : les disques, désormais percés, voient ainsi leur diamètre majoré par rapport à ceux de la E39 et leur refroidissement a été soigné. BMW annonce une décélération de 200 à 0 km/h en 140 mètres[10]. Mais leur endurance semble toujours insuffisante par rapport aux capacités de mise en vitesse du l'auto[9].

Notes et références

  1. a  et b (fr) Jean-François Destin, Motorlegend, BMW M5 : Moteur. Mis en ligne le 26/05/2005
  2. (fr) Juergen Zoellter, essai de la BMW M5 dans Sport Auto, numéro 513, octobre 2004, page 37
  3. (fr) Laurent Chevalier, essai-comparatif BMW M5 / BMW M6 dans Sport Auto, numéro 520, mai 2005, page 54
  4. (fr) Juergen Zoellter, essai de la BMW M5 dans Sport Auto, numéro 513, octobre 2004, page 30
  5. (fr) Laurent Chevalier, essai-comparatif BMW M5 / BMW M6 dans Sport Auto, numéro 520, mai 2005, page 55
  6. a  et b (fr) Laurent Chevalier, essai-comparatif BMW M5 / BMW M6 dans Sport Auto, numéro 520, mai 2005, page 51
  7. (fr) Jean-François Destin, Motorlegend, BMW M5 : Châssis. Mis en ligne le 26/05/2005
  8. (fr) Jean-François Destin, Motorlegend, BMW M5 : Sur la route. Mis en ligne le 26/05/2005
  9. a  et b (fr) Juergen Zoellter, essai de la BMW M5 dans Sport Auto, numéro 513, octobre 2004, page 36
  10. (fr) Juergen Zoellter, essai de la BMW M5 dans Sport Auto, numéro 513, octobre 2004, page 32

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Portail de l’automobile Portail de l’automobile
Ce document provient de « BMW M5 (E60/E61) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article BMW M5 (E60/E61) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BMW M5 — Hersteller: BMW Produktionszeitraum: seit 1985 Klasse: Obere Mittelklasse Karosserieversionen: Stufenheck, viertürig Kombi, fünftürig Vorgängermodell: kei …   Deutsch Wikipedia

  • BMW M5 — Le logo spécifique des BMW M5 La BMW M5 est la version haute performance de la BMW Série 5, conçue par la division Motorsport du constructeur allemand BMW. Apparue dans sa première version en 1984, la M5 a depuis été déclinée suivant chaque… …   Wikipédia en Français

  • BMW M5 (E39) — Articles principaux : BMW M5 et BMW Série 5#E39. BMW M5 E39 Constructeur …   Wikipédia en Français

  • BMW M5 — BMW M5 …   Википедия

  • BMW M5 — Infobox Automobile name=BMW M5 manufacturer=BMW production=1985–present class=Mid size luxury car/executive car platform=FR layout body style=4 door sedan 5 door station wagon E60 related=BMW 5 Series similar=Mercedes Benz E63 AMG Cadillac STS V… …   Wikipedia

  • BMW Série 5 — La BMW série 5 est une gamme de voitures berlines et breaks conçus par le constructeur allemand BMW. Cette série prend la succession en 1972 des 1500, 1800 et 2000 (E115). Six générations de série 5 se sont à ce jour succédé : La E12 de 1972 …   Wikipédia en Français

  • BMW-Pkw — BMW E21, die erste 3er Reihe Die Geschichte der BMW Pkw begann 1928 mit der Übernahme der Fahrzeugfabrik Eisenach durch die Bayerische Motoren Werke AG. Im Jahr 1929 produzierte BMW mit dem BMW 3/15 PS die ersten Fahrzeuge als Lizenznachbauten… …   Deutsch Wikipedia

  • BMW — (БМВ) Компания BMW, история компании, деятельность компании Компания BMW , история компании, деятельность компании, руководство компании Содержание Содержание Определение Название Собственники и руководство История До Второй мировой После Второй… …   Энциклопедия инвестора

  • BMW E39 — В этой статье не хватает ссылок на источники информации. Информация должна быть проверяема, иначе она может быть поставлена под сомнение и удалена. Вы можете отредактировать эту стат …   Википедия

  • BMW E61 — BMW E60 (2003–2007) E60 Hersteller: BMW Verkaufsbezeichnung: 5er Produktionszeitraum …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”