BLS (chemin de fer)

Chemin de fer du Lötschberg

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BLS.
Logo de Chemin de fer du Lötschberg

Logo de BLS SA
Création 27 juillet 1906[1]
Dates clés 2006 : Changement de nom pour BLS AG[2]
Forme juridique Société anonyme
Siège social Berne[2]
Drapeau de la Suisse Suisse
Direction Bernard Guillelmon[3]
Actionnaires Canton de Berne (55,8%), Confédération (21,7%)
Activité(s) Transport voyageur et fret (par trains, bus et bateaux)
Filiale(s) BLS Cargo SA
BLS AlpTransit SA
Emmental Tours SA
Busland SA
Immobilien im MOOS SA
Effectif 2622 (au 1er juillet 2006)
Site Web www.bls.ch
Capitalisation 79 442 336 CHF (2007)[2]
Chiffre d'affaires 797 millions CHF (2008)
Résultat net 2 millions CHF (2008)
Train régional du BLS en gare de Neuchâtel

Le BLS (sigle signifiant Berne-Lötschberg-Simplon) ou Chemin de fer du Lötschberg (en allemand BLS Lötschbergbahn) est une entreprise ferroviaire suisse, de statut privé (mais dont le capital appartient majoritairement au canton de Berne) qui exploite le deuxième réseau ferroviaire suisse après celui des CFF. Elle a été fondée le 27 juillet 1906.

En juin 2006, le BLS Chemin de fer du Lötschberg a fusionné avec les Transports régionaux du Mittelland (RM) pour donner naissance à la nouvelle société, BLS SA, dans le but de renforcer la compétitivité des deux entreprises ferroviaires dans le trafic marchandises transalpin ainsi que dans le trafic régional voyageurs. La nouvelle société emploie quelque 2600 collaborateurs.

Le réseau géré par le BLS compte 449 km[4] de lignes à voie normale, électrifiées en courant alternatif 15 kV, 16 2/3 Hz, dont 115 km lui appartiennent en propre. Ces voies constituent, sur l'axe Suisse centrale-Italie via les tunnels du Lötschberg et du Simplon, le plus grand réseau privé à voie normale.

Sommaire

La convention avec les CFF

Une convention signée le 15 janvier 2001 entre le BLS et les CFF a fixé le cadre d'une coopération étroite entre les deux réseaux. Les CFF devraient à terme entrer à hauteur de 34 % dans le capital du BLS.

Le réseau

Le réseau appartenant au BLS est le suivant :

Historique

Transports régionaux du Mittelland (RM)

La ligne de Transports régionaux du Mitteland (RM) résulte de la fusion en 1997 des compagnies de chemin de fer suivantes:

-Emmental-Burgdorf-Thun-Bahn (EBT),
-Vereinigten Huttwil-Bahnen (VHB)
-Solothurn-Munster-Bahn (SMB)[5].
  • Le VHB était un réseau entier de lignes de Chemins de fer, constitué par des sociétés par actions indépendantes: le Langenthal-Huttwil (LHB) (14.1 km), mis en exploitation le 1er novembre 1889; le Hutwill-Wolhusen (HWB) (25.3 km), ouverture le 9 mai 1895, fusionné avec le LHB en 1927; le Ramsei-Sumiswald-Huttwil (RSHB) (19.5 km), en circulation dès le 1er juin 1908; le Hutwill-Eriswil (HEB) (4 km), ouvert à l'exploitation le 1er septembre 1915 par le LHB avec qui, il fusionne en 1927. En 1943, toutes ces lignes sont exploitées par l’EBT puis fusionnées pour former le VHB. L'électrification des lignes a été réalisée en 1945. La ligne fut électrifiée dès 1932.
  • Le SMB (en français Chemin de fer de Soleure - Moutier), est plus ancien associé de l’ EB qui en a assuré l'administration et l'exploitation depuis son ouverture le 1er août 1908. La ligne de 23 km quitte la ville de Soleure et traverse le Massif du Jura par un tunnel de 3.7 km et rejoint la ville de Moutier. Cette ligne a souffert de la construction de la ligne et du tunnel Moutier-Granges-Nord-Lengnau par le Moutier-Lengnau-Bahn (MLB), une filiale du BLS.

Berne-Neuchâtel (BN)

La ligne (42 km) a été mise en exploitation le 1er juillet 1901, avec un mode de traction d'abord à vapeur puis électrique dès 1928. La gestion de la ligne est assurée par le BLS. La ligne est un tronçon de la ligne internationale Berne-Neuchâtel-Paris et a appartenu à la BN (en allemand Bern-Neuenburg-Bahn) jusqu'en 1997, année de la fusion avec la Gürbetal-Bern-Schwarzenburg-Bahn (GBS), la Spiez-Erlenbach-Zweisimmen-Bahn (SEZ) et la compagnie du chemin de fer des Alpes bernoises (BLS)[5]. Elle constitue aujourd'hui une partie deu RER bernois avec les lignes S5, S51 et S52.

Gürbetal-Berne-Schwarzenburg (GBS)

Le GBS (51.7 km) résulte de la fusion en 1944, du Chemin de fer du Gürbetal (GTB) et du Chemin de fer Berne-Schwarzenburg (BSB). La mise en exploitation de la ligne fut réalisée d'abord de Berne à Wattenwil le 14 août 1901 puis prolongée jusqu'à Thoune le 1er mai 1902. L'ouverture du BSB a été effectuée le 1er mai 1907[5].

En juin 1997, le GBS fusionne avec le BN, le SEZ et la Compagnie du chemin de fer des Alpes Bernoises créant le nouveau BLS. Elle constitue aujourd'hui une partie du RER bernois avec les lignes S6, S3, S4 et S44.

Les activités

Les activités de la société sont les suivantes :

  • gestion de l'infrastructure lui appartenant en propre,
  • transport de voyageurs : depuis décembre 2004, le BLS exploite
  1. la totalité du RER (S-Bahn) de Berne (en voie normale),
  2. le trafic régional sur voies BLS (Spiez-Zweisimmen, Spiez-Reichenbach im Kandertal (Frutigen dès décembre 2006), Spiez-Interlaken et Brigue-Goppenstein), anciennement RM (par exemple Soleure-Thun et Soleure-Moutier), et quelques voies CFF (Payerne-Kerzers et Kerzers-Büren an der Aare)
  3. des trains RE (Regio-Express) sur voies CFF (Berne-Lucerne) et BLS (Berne-Neuchâtel et dès décembre 2007, Berne-Brigue par la ligne de faîte du Lötschberg)
  4. la section Interlaken-Zweisimmen du train touristique "Golden-Pass Panoramic" (Lucerne-Interlaken-Zweisimmen-Montreux)

Voir aussi

Notes et références

  1. BLS Lötschbergbahn AG, Office du Registre du commerce du canton de Berne. Consulté le 13 janvier 2008
  2. a , b  et c BLS AG, Office du Registre du commerce du canton de Berne. Consulté le 13 janvier 2008
  3. Page d'interview
  4. Page chiffres-clés sur le site du BLS
  5. a , b  et c Les Chemins de fer privés suisses, Éditions Avanti, Fritz Bandi, 1979

Liens externes

  • Portail des entreprises Portail des entreprises
  • Portail du chemin de fer en Suisse Portail du chemin de fer en Suisse
Ce document provient de « Chemin de fer du L%C3%B6tschberg ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article BLS (chemin de fer) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chemin De Fer Du Lötschberg — Pour les articles homonymes, voir BLS. Logo de BLS SA …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer du Lotschberg — Chemin de fer du Lötschberg Pour les articles homonymes, voir BLS. Logo de BLS SA …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer du lötschberg — Pour les articles homonymes, voir BLS. Logo de BLS SA …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer du Lötschberg — Pour les articles homonymes, voir BLS. Création 27 juillet …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer Suisse — Transport ferroviaire en Suisse Transport ferroviaire en Suisse Une rame pendulaire ICN, mise en serv …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer en suisse — Transport ferroviaire en Suisse Transport ferroviaire en Suisse Une rame pendulaire ICN, mise en serv …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer rhetique — Chemin de fer rhétique Logo de Chemin de fer rhétique Création 1889[1] Fondateur(s) Willem Jan Hols …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer rhétique — Logo de Chemin de fer rhétique Création 1889[1] Fondateur(s) Willem Jan Hols …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer Fribourg-Morat-Anet — Chemin de fer Fribourg–Morat–Anet Fahrplanfeld: 255 Streckenlänge: 25.60 km Spurweite: 1435 mm (Normalspur) Stromsystem: 15 kV 16.7 Hz  Maximale Neigung: 30 ‰ Fribourg–Ins …   Deutsch Wikipedia

  • Chemin de fer Fribourg–Morat — Chemin de fer Fribourg–Morat–Anet Fahrplanfeld: 255 Streckenlänge: 25.60 km Spurweite: 1435 mm (Normalspur) Stromsystem: 15 kV 16.7 Hz  Maximale Neigung: 30 ‰ Fribourg–Ins …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”