BLACK JACK

Le Bébête show

Le Bébête show était un programme satirique français, créé par Jean Amadou, Stéphane Collaro et Jean Roucas. Diffusée à partir d'octobre 1983 sur TF1 l'émission resta à l'antenne jusqu'en septembre 1995.

Sommaire

Concept

Le Bébête show n'était à l'origine qu'une séquence des émissions Co-Co Boy (jusqu'en 1984), puis Cocoricocoboy (de 1984 à 1986), avant de devenir en 1988 une émission à part entière, diffusée tous les jours de 19h50 à 20h. Basant initialement son humour sur des jeux de mots, Le Bébête Show a ensuite commenté quotidiennement l'actualité. Cette évolution et ce changement d'horaire l'a placé en concurrence frontale avec les Guignols de l'Info.

Librement inspirée du Muppet Show, cette émission utilisait des marionnettes (tirées des personnages dessinés par Jean-Yves Grall) pour satiriser les politiciens du jour. Les personnages du Bébête Show étaient initialement des pastiches de ceux du Muppet Show, mélangés à des caricatures d'hommes politiques français. Les références au Muppet Show se sont progressivement estompées, jusqu'à ce que les nouveaux personnages n'aient plus aucun rapport avec l'émission américaine.

Après le départ de Jean Roucas, et pour faire face à la concurrence des Guignols de l'info, Stéphane Collaro proposa en 1994 une version renouvelée de l'émission, avec de nouvelles marionnettes. Ce fut un échec et l'émission s'arrêta un an plus tard, faute d'avoir pu retrouver un ton susceptible de lui faire retrouver le succès.

Personnages

  • François Mitterrand était incarné par une grenouille semblable à Kermit et nommée Kermitterrand. Au fil des épisodes, le personnage est dépeint comme possédant une personnalité mégalomane, s'appelant lui-même Dieu.
  • Valéry Giscard d'Estaing a eu trois marionnettes : la première faisait couple avec celle de Gaston Defferre, sous les noms de Valy et Gaston : elles reprenaient l'idée des deux vieux grincheux du Muppet Show (Statler et Waldorf), ce qui a perdu son sens avec la mort du maire de Marseille. L'ancien Président était un temps le seul personnage "humain" de l'émission. Il est ensuite devenu un marabout, Giscarabout, ce qu'il a assez peu goûté, trouvant la marionnette laide. Il s'est ensuite vu transformer en ouistiti à tambour.
  • Raymond Barre est incarné en ours en peluche, Barzy (inspiré de Fozzy l'ours du Muppet Show ; comme Fozzy, le personnage est spécialisé en calembours idiots, qu'il est le seul à trouver drôles)
  • Jacques Chirac en aigle à plumes bleues, Black Jack (inspiré du personnage de l'aigle Jack du Muppet Show). Le personnage est représenté comme agité, parfois à la limite de l'hystérie.
  • Georges Marchais incarna curieusement la transposition de Piggy la cochonne, pour devenir Marchie (ou Marchie la cochonne).
  • Jean-Marie Le Pen était dénommé Pencassine. Cette marionnette a une histoire : elle fait suite à un vampire arborant un casque à pointe, parlant avec un accent allemand et sortant d'un placard en fumant. L'homme politique ayant gagné son procès, le personnage fut rebaptisé et affublé du costume de Bécassine, en référence aux origines bretonnes de Jean-Marie Le Pen. Il garda cependant ses crocs de vampire. Le personnage, pas plus que Marchie, n'était pas féminisé, malgré son nom et ses vêtements. Il s'agit de l'un des premiers personnages à ne pas être inspiré de ceux du Muppet Show.
  • Ronald Reagan et Margaret Thatcher avaient leur marionnette dès l'origine, mais sans être transformés en animaux. Ils furent relativement peu utilisés.
  • Nicolas Sarkozy qui flirtait sauvagement avec son maître Balladur, était déguisé en Sarcosette.
  • Charles Pasqua en morse, nommé Pas-de-quoi, le « ministre à la peau lisse » (= police),
  • Jacques Chaban-Delmas en canard (car il siège sur le perchoir, à l'Assemblée),
  • Michel Rocard en un corbeau dénommé Rocroa (devenu Roro le justicier masqué après son remplacement à Matignon par Édith Cresson),
  • Jack Lang en chèvre, à langue râpeuse, afin de sous-entendre un caractère servile,
  • Henri Krasucki en ouvrier à pinces de crabe (le crabe Zucki),
  • André Lajoinie en chien idiot (Dédé Lajoitriste),
  • Antoine Waechter en pommier,
  • Pierre Juquin en lapin (Juquin de Garenne),
  • Arlette Laguiller en belette,
  • Simone Veil en chouette (Chouette Simone),
  • Au moment des élections européennes de 1989, certains des "rénovateurs" du RPR et de l'UDF (comptant notamment Michel Noir, Philippe Séguin ou Dominique Baudis) furent brièvement représentés en bébés, accompagnant Simone Veil, et qui insultaient leurs aînés.
  • Laurent Fabius en écureuil (Fafa l'écureuil) ; le personnage fut assez peu utilisé, Jean Roucas ayant du mal à imiter sa voix,
  • Bernard Tapie en taureau (Tapie violent),
  • Pierre Bérégovoy en chien fidèle (Béréwawa),
  • Édouard Balladur en pélican (Ballacan le Pélimou),
  • Philippe Séguin en tortue,
  • Alain Juppé en lézard,
  • Jacques Toubon en chat,
  • Robert Hue en ballon de football.
  • Édith Cresson fut représentée en panthère, dénommée Amabotte, représentée comme la compagne grande gueule mais docile de Kermitterrand, ce que le Premier ministre a fort peu apprécié. C'est ce dont témoigne le livre d'Élisabeth Schemla consacré à son passage à Matignon[1].

Dans la dernière version de l'émission, avec les nouvelles marionnettes, les personnages perdirent leurs noms distinctifs et l'essentiel de leurs caractéristiques animales, à quelques détails près (Edouard Balladur, conservait son bec de pélican tout en étant en grande partie "humanisé").

Best of vidéo

Une série de VHS reprenant les meilleurs moment sont sorties au fur et à mesure de la diffusion.

  • 1 - Présidentielle 88
  • 2 - Miracle, ça marche !
  • 3 - Les affaires sont les affaires (les municipales)
  • 4 - A l'ouest, on continue
  • 5 - Tempête dans le Cresson
  • 6 - Même les pros s'tatent

Anecdote

  • Les Guignols de l'info, émission concurrente, ont réalisé une parodie du Bébête Show intitulée Le Très Bête Show, les marionnettes étaient enlaidies et Jean Roucas se retrouvait avec une tête de pied (en référence à un ancien running-gag qui voulait que les animateurs de TF1 soit représentés par une tête de pied). Cette parodie se moquait principalement de l'humour de l'émission et de sa propension aux jeux de mots.

Voir aussi

Lien externe

  • Portail de la télévision Portail de la télévision

Notes et références

  1. Édith Cresson, la femme piégée, Flammarion 1993
Ce document provient de « Le B%C3%A9b%C3%AAte show ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article BLACK JACK de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Black Jack — or Blackjack may refer to:Games*Blackjack, the gambling game *Black Jack (card game), a name given to some variations of Crazy Eights in United KingdomProducts*Blackjack (weapon), a small, easily concealable club weapon *Black Jack (stamp), a… …   Wikipedia

  • black-jack — [ blak(d)ʒak ] n. m. • v. 1980; mot angl. ♦ Anglic. Jeu de cartes américain. Les tables de black jack d un casino. Des black jacks. black jack [blak(d)ʒak] n. m. ÉTYM. V. 1980; mot angl., de black « noir » et jack, var. de John qui a pris de… …   Encyclopédie Universelle

  • Black Jack — (Będzin,Польша) Категория отеля: Адрес: Partyzantów 3A, 42 500 Będzin, Польша …   Каталог отелей

  • Black Jack — Black Jack, MO U.S. city in Missouri Population (2000): 6792 Housing Units (2000): 2587 Land area (2000): 2.660066 sq. miles (6.889540 sq. km) Water area (2000): 0.007305 sq. miles (0.018921 sq. km) Total area (2000): 2.667371 sq. miles (6.908461 …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • black jack — Jack Jack, n. [Named from its resemblance to a jack boot.] A pitcher or can of waxed leather; called also {black jack}. [Obs.] Dryden. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Black-jack — n. 1. (Min.) A name given by English miners to sphalerite, or zinc blende; called also {false galena}. See {Blende}. [1913 Webster] 2. Caramel or burnt sugar, used to color wines, spirits, ground coffee, etc. [1913 Webster] 3. A large leather ve …   The Collaborative International Dictionary of English

  • black jack — loc.s.m.inv. ES ingl. {{wmetafile0}} TS giochi gioco d azzardo, che si basa su regole analoghe a quelle del sette e mezzo italiano {{line}} {{/line}} DATA: sec. XX. ETIMO: comp. di black nero e jack 1fante …   Dizionario italiano

  • black|jack — «BLAK JAK», noun, verb. –n. 1. a club with a flexible handle, used as a weapon. 2. the black flag of a pirate; Jolly Roger. 3. a small oak of the eastern United States that has a bark that is almost black. 4. a card game in which the players draw …   Useful english dictionary

  • Black Jack — Ein Black Jack Beispiel eines Black Jack Spieles …   Deutsch Wikipedia

  • Black Jack — Blackjack Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Blackjack peut désigner : blackjack, un jeu de carte aussi appelé vingt et un, ou twenty one. C est un des jeux de cartes de casino les… …   Wikipédia en Français

  • Black jack — Blackjack Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Blackjack peut désigner : blackjack, un jeu de carte aussi appelé vingt et un, ou twenty one. C est un des jeux de cartes de casino les… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”