BIP EFREI

École française d'électronique et d'informatique

EFREI
LogoEfrei2009.gif
Devise Efrei, agitateur de talents !
Nom original École FRançaise d'Électronique et d'Informatique
Informations
Fondation 1936
Type École d'ingénieurs
Localisation Villejuif, France
Campus Villejuif
Régime linguistique Française
Directeur Éric PARLEBAS
Étudiants + ou - 1500
Niveau Bac+5
diplômés/an + ou - 300
Site web www.efrei.fr

L'EFREI est une école d'ingénieurs située à Villejuif. Elle forme en cinq ans des ingénieurs spécialisés dans les technologies de l'information (informatique).
L'EFREI est une école privée, habilitée à délivrer le titre d'ingénieur par le ministère de l'éducation nationale depuis 1957, sur avis de la Commission des titres d'ingénieur. Elle est membre de la Conférence des Grandes Écoles (CGE), de l'Union des grandes écoles indépendantes (UGEI), du Syntec informatique, de l'association Pasc@line[1], du Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France (CNISF)[2], d'Édufrance, du réseau n + i[3], d'Éducation Europe Formation France[4] (anciennement agence Socrates), de Cap digital[5] : pôle de compétitivité du Val de Marne, à vocation mondiale.

Sommaire

Historique

  • 1936, fondation de l'EFREI, sous le nom d'École Française de Radioélectricité (EFR), dans le but de former des techniciens supérieurs spécialisés dans la manipulation d'ondes radiophoniques. L'école s’installe 10, rue Amyot dans le 5e arrondissement de Paris, tout près de l'École normale supérieure.
  • 1945, elle est reconnue par l’État, ce qui lui permet d’accueillir des élèves boursiers.
  • 1947, création d'une section Ingénieur.
  • 1957, habilitation, par la Commission des titres d'ingénieur, à délivrer le diplôme d’ingénieur.
  • 1969, l’enseignement de l’informatique est introduit puis celui des réseaux.
  • 1973, André Truong, ancien élève de l'école, co-invente le Micral, premier micro-ordinateur au monde. Lors de l'hommage rendu à André Truong, sur le campus de l'EFREI qui fêtait son 70e anniversaire, le 12 octobre 2006, Bernard Vergnes (Chairman emeritus Microsoft, ancien président de Microsoft France et Europe) a lu, dans le grand amphithéâtre de l'école, un mot de Bill Gates qui, lui aussi, tenait à saluer la mémoire du père de la micro-informatique : « André Truong est l'un des premiers à avoir perçu les possibilités du micro-ordinateur. Il avait orienté son travail dans cette direction avant même que Paul Allen et moi-même ayons lancé Microsoft. Il a compris que les micro-processeurs conduiraient éventuellement à une nouvelle forme d'utilisation de l'informatique et il a été l'un des pionniers dans la création d'éléments qui ont contribué plus tard à la fabrication de l'ordinateur personnel. J'ai eu plaisir à travailler avec lui pendant plusieurs décennies ; il ne s'est jamais départi de son esprit d'invention et de son désir de mettre la technologie au service du plus grand nombre. »
  • 1973, l'EFR devient l'École française d'électronique et d'informatique (EFREI).
  • 1987, l’EFREI s’engage dans la seule formation d’ingénieurs et ouvre un deuxième site, celui de Villejuif. Les promotions sont portées de 70 à 160 élèves.
  • Depuis septembre 2001, plusieurs phases d’agrandissement ont eu lieu. L'EFREI c'est installée sur un seul campus de 10 000 m² à Villejuif (30-32 avenue de la république). Les promotions d’ingénieurs sont portés à 300 élèves.
  • À la rentrée 2003, l'EFREI renforce sa prise en compte du développement des applications des Technologies de l'Information dans divers domaines : notamment pour les processus et organisation des entreprises.
  • En juin 2006, l'EFREI est classée 1re dans le classement des écoles d'ingénieurs après BAC par le magazine Challenges.
  • En mai 2007, une convention de partenariat signée avec l'université de Marne-la-Vallée permet aux élèves ingénieurs en 3e année à l'EFREI de prétendre à la licence d'informatique, diplôme national. Ce partenariat comprend des échanges d'enseignants et implique des jurys de passage composés d'enseignants de l'université de Marne-la-Vallée. D'autre part, une nouvelle filière voit le jour, disponible pour septembre 2007 : Informatique et Finance.
  • En 2008, l'EFREI signe un partenariat avec la Grande École de Management Audencia Nantes. Cette convention permet aux étudiants de 4e année de prétendre au cursus "ingénieur-manager" avec, à la clé, deux diplômes : le Master Grande École Audencia Nantes (accrédité EQUIS et AACSB) et le diplôme Ingénieur EFREI (habilité CTI). Cette année[6] 4 élèves et ont été présentés et reçus au concours Audencia Nantes.
  • À la rentrée 2009, deux nouvelles filières verront le jour : "Images & Réalité Virtuelle" ainsi que "Robotique". Le déroulement du séjour d'immersion linguistique de L3 est modifié : Une trentaine d'étudiants pourront choisir de partir en Malaisie au lieu de Londres. Pour ces deux destinations, les élèves seront pris en charges par des familles d'accueil. La maison des associations est réintégrée au campus.
  • À ce jour, l'EFREI a formé près de 6 500 ingénieurs.

Le cursus

Méthodes d'enseignement

Le programme et les méthodes d'enseignement se montrent plutôt novateurs pour une école d'ingénieur, toujours dans le souci de dispenser une formation en adéquation constante avec les besoins des entreprises actuelles, qui ont désormais certes besoin d'ingénieurs avec un solide bagage scientifique et technique, mais aussi des cadres dotés d'une aptitude à travailler en équipe et à diriger.

L'école est l'une des premières écoles d'ingénieur à adopter une structuration des études en 3ans + 2ans, comme dans le système universitaire dit « LMD », contrairement à la plupart des autres qui fonctionnent sur le modèle 2 ans + 3 ans, cycle préparatoire / cycle ingénieur. Cependant, le cursus de licence s'apparente largement à celui de l'ancien cycle préparatoire intégré et orienté projets.

L'EFREI délivre le diplôme d'ingénieur habilité par la CTI, donc reconnu par l'État. Cette habilitation a été renouvelée en début d'année 2007 et court sur 6 ans, c'est la durée maximale octroyée par la CTI : cela garantit, entre autres aspects, la qualité des méthodes d'enseignement et l'enseignement lui-même. En outre, le titre ingénieur EFREI correspond au grade de master, grade stipulé sur le diplôme.

Les cycles d'enseignements

L'enseignement à l'EFREI est divisé en deux cycles:

  • 1er Cycle dit "L" (Licence) : 3 premières années
  • 2e Cycle dit "M" (Master) : 2 dernières années

Le cycle "Master" propose 6 spécialités dès la première année:

  • IL (Ingénierie Logicielle)
  • SI (Système d'Information, filière entièrement dupliquée en anglais)
  • TR (Télécommunications et Réseaux)
  • IF (Informatique et Finance)
  • IRV (Images et Réalité Virtuelle)
  • ROB (Robotique)

5 stages structurent le cursus ingénieur EFREI

  • En L1 : stage d'exécution (1 à 2 mois)
  • En L2 : stage commercial (1 à 2 mois)
  • En L3 : stage de formation humaine (compris dans le séjour obligatoire d'immersion - 3 à 4 mois - à Londres ou en Malaisie)
  • En M1 : stage technique (4 mois minimum)
  • En M2 : stage ingénieur/de fin d'études (6 mois minimum)

Matières enseignées

Les cours dispensés se distribuent en 4 pôles : sciences et techniques, applications, formation entreprise, formation humaine et internationale.

En voici un aperçu :

  • Sciences et techniques, de L1 à L3 : fonctions et variations, nombres et structures, de l'atome à la puce, l'information numérique, algèbre linéaire, statistiques, l'information : de la voix à l'image, algorithmie et programmation en C, du système à la fonction, techniques de programmation en C, mathématiques du réel, probabilités, propagation de l'information, transmission de l'information, mathématiques pour l'informatique, analyse des données, systèmes de transmission, structures de données, systèmes numériques, programmation en C++, codages et transformations, stockage de l'information, optimisation et complexité, nanosciences et nanotechnologies, canaux de transmission, théorie des graphes, algorithmique numérique, langages et compilation, intelligence artificielle, communications numériques, systèmes d'exploitation, réseaux et protocoles, développement Windows...
  • Anglais (niveau TOEIC 750 obligatoire pour l'obtention du diplôme)
  • Communication (maîtrise des techniques de communication à l'écrit et à l'oral, conduite de réunion, négociation...)
  • Management, marketing...

Les référents

Deux référents par promotion encadrent les élèves ingénieurs : ils sont chargés du suivi (absentéisme, validation des crédits ECTS...) et encadrent les élèves sous la forme de rendez-vous réguliers (organisation des études, logique de réussite, méthodologie, développement personnel...).

Les débouchés

Voici une liste non exhaustive des principaux métiers au sortir de l'école d'ingénieur :

  • Administrateur de bases de données
  • Administrateur de sites web
  • Administrateur systèmes & réseaux
  • Architecte système d'information
  • Consultant systèmes d'information
  • Directeur du système d'information
  • Assistant chef de projet
  • Chef de projet
  • Directeur de projet Intégrateur d'application
  • Ingénieur commercial
  • Ingénieur sécurité
  • Ingénieur systèmes & réseaux
  • Ingénieur de bases de données
  • Ingénieur technico-commercial
  • Responsable système d'information

Élèves célèbres

  • André Truong : co-inventeur du Micral.
  • Antoine Levavasseur : directeur du système d'informations du FAI Free.fr
  • Rani Assaf : Directeur technique responsable du réseau IP et Télécom du FAI Free.fr
  • Mathieu Nebra : Créateur du Site du Zéro, site communautaire de tutoriels gratuits pour débutant sur l'informatique
  • Pol Pot : leader des Khmers rouges, de 1949 à 1953, renvoyé pour échecs répétés aux examens[7].

Universités partenaires et poursuites d'études

  • Les échanges internationaux proposés par l'école sont au nombre de, en 2007, 59 partenariats dans 24 pays différents.
  • Les élèves de 3e année suivent un semestre académique à Londres (séjour d'immersion, cours au King's college, stage de formation humaine)
  • L’EFREI bénéficie en outre de partenariats avec des universités françaises : Paris 6, Paris 7, Paris 11, Dauphine.
  • À compter de la rentrée scolaire 2007, les élèves ingénieurs de l’EFREI pourront également obtenir le diplôme national de licence d’informatique de l'université de Marne-la-Vallée au terme de leur 3e année.
  • Enfin, chaque année, 3 à 4 % des élèves diplômés rejoignent de Grandes Écoles de gestion (HEC, ESSEC, Sciences Po, IAE...) afin d'y acquérir une double compétence au travers des programmes de Mastère (1 an) ou Grande École (MBA ou MS en Management: 2 ans).

Liens externes

Références

  • Portail des Grandes écoles Portail des Grandes écoles
Ce document provient de « %C3%89cole fran%C3%A7aise d%27%C3%A9lectronique et d%27informatique ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article BIP EFREI de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”