BGM-109

BGM-109 Tomahawk

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BGM, 109 (nombre) et Tomahawk.
Tomahawk de la marine américaine
Tir d'un missile Tomahawk tactique

Le BGM-109 Tomahawk est un missile de croisière nucléaire ou conventionnel de conception américaine.

Entré en service en fin 1982, il existe également une version mer-terre ainsi que deux versions air-mer. Ils sont équipés d'un système de guidage inertiel et/ou d'un système GPS, ainsi que d'une tête chercheuse à infrarouge.

Il vole à une vitesse sub-sonique de l'ordre de 900 km/h (environ mach 0,7) et a une portée maximale de 2 500 km.

Le Tomahawk est notamment construit à l'usine Raytheon de Tucson.

Ils ont été utilisés le 26 mars 2003 lors de l'opération libération de l'Irak pour pilonner le quartier général de Saddam Hussein. Ils ont également été utilisés lors de la guerre d'Afghanistan de 2001.

Ce missile met en œuvre le concept d'armée de l'espace où le satellite permet de relayer des informations aux missiles munis d'un GPS comme le Tomahawk pour une frappe assez précise (de l'ordre de quelques mètres).

Le missile peut être lancé d'un bombardier, d'un bâtiment de surface, d'un sous-marin nucléaire d'attaque (SNA), d'un sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE) ou d'un sous-marin nucléaire lanceur de missiles de croisière (SSGN).

Sommaire

Déploiement à partir de sous-marins nucléaires lanceurs d'engins

Avec la chute du bloc soviétique et la détente qui a suivi sur le plan des armements nucléaires stratégiques, quatre sous-marins de la classe Ohio ont été convertis en sous-marins lanceurs de missiles de croisière (SSGN selon la terminologie OTAN). Les tubes de lancement contiennent chacun une dizaine de missiles Tomahawk (154 missiles au total), ce qui donne à chacun de ces sous-marins une puissance de feu considérable contre des objectifs terrestres.

Sur les sous-marins de la classe Los Angeles (sous-marin nucléaire d'attaque de l'US Navy, construits entre 1976 et 1995, depuis 1984, 12 tubes à lancement verticaux (VLS, Vertical Launch System) pour les missiles Tomahawk sont montés entre le sonar avant et le caisson principal.

De même, la Classe Virginia dispose d'un armement similaire au sous-marin de Classe Los Angeles et donc des missiles à lancement vertical Tomahawk

La classe Seawolf s'impose comme le SNA le plus meurtrier qui soit. Les anglo-saxons l'ont qualifié de Hunter Killer (« chasseur tueur »). Fort de ses 8 tubes lance-torpilles de 660 mm, le SSN 21 Seawolf est le seul sous-marin au monde pouvant transporter 50 engins, tels que les torpilles Mk-48 ADCAP, des missiles AGM-84 Harpoon anti-navires ou les dernières versions du Tomahawk capable d'être tirées tant sur des navires que sur des cibles à terre.

Un système nommé TAINS ((en) Tercom Aided Inertial Navigation System) guide les missiles Tomahawk tirés sur des cibles terrestres à une vitesse subsonique (800 km/h) à une altitude variant entre 20 et 100 mètres (pour éviter la détection radar) jusqu'à 2500 km de son point de tir.

Sur le HMS Triumph de la classe Trafalgar de la Royal Navy, mise en service à partir de 1981 et comptant sept sous-marins nucléaires d'attaque, l'armement est composé de 4 tubes UGM-109E pour missiles Tomahawk. Les SNA de la classe Trafalgar furent mis en service par la Royal Navy à partir de 1981.

Déploiement depuis un navire de ligne

USS Missouri tirant un BGM-109 Tomahawk.

Sur un destroyer de type 45, l'artillerie navale se composera notamment de 8 missiles de croisière Tomahawk anti-navires, qui devraient être installés si le financement est suffisant.

Les navires de la classe Iowa est une série de cuirassés construits pour l'US Navy durant la Seconde Guerre mondiale comportant quatre unités. L'USS Missouri (BB-63) porte 32 missiles de croisière BGM-109.

Déploiement depuis un bombardier

Le tomahawk peut être tiré d'un bombardier comme le B-52.

Voir aussi

Commons-logo.svg

Liens externes

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « BGM-109 Tomahawk ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article BGM-109 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bgm-109 — R/UGM 109 Tomahawk R/UGM 109 Tomahawk Grunddaten Funktion Marschflugkörper Hersteller …   Deutsch Wikipedia

  • BGM-109 — …   Википедия

  • BGM-109 Tomahawk — Pour les articles homonymes, voir BGM, 109 (nombre) et Tomahawk. BGM 109 Tomahawk Un BGM 109 Tomahawk …   Wikipédia en Français

  • BGM-109 Tomahawk — Para otros usos de este término, véase Tomahawk. BGM 109 Tomahawk Tomahawk Bloque IV. Tipo Misil de crucero subsónico …   Wikipedia Español

  • BGM-109 Tomahawk — R/UGM 109 Tomahawk Allgemeine Angaben Typ …   Deutsch Wikipedia

  • BGM-109 Tomahawk — Infobox Weapon is missile=yes name=Tomahawk cruise missile caption= origin= type=Long range, all weather, subsonic cruise missile used by= manufacturer=General Dynamics (initially) Raytheon/McDonnell Douglas unit cost=$569,000 [… …   Wikipedia

  • BGM-109 Tomahawk — …   Википедия

  • BGM-109G Gryphon — Un BGM 109G au musée de l Air Force Présentation Fonction missile de croisière subsonique longue distance tout temps Constructeur General …   Wikipédia en Français

  • BGM-71 TOW — BGM 71E TOW 2A Allgemeine Angaben Typ: Panzerabwehrlenkwaffe …   Deutsch Wikipedia

  • BGM-71 TOW — Un missile anti char. Présentation Fonction Missile antichar Constructeur …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”