BDM Tresors de la bande dessinee

BDM Trésors de la bande dessinée

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir BDM.

Le BDM Trésors de la bande dessinée est un ouvrage de référence (de type argus) des collectionneurs de bandes dessinées édité par les éditions de l'amateur, mis à jour tous les deux ans depuis 1979, qui a pour but la recension exhaustive des publications francophones dans le domaine de la bande dessinée.

Sommaire

Un argus

Le nom BDM est l'acronyme des noms des auteurs : era, enni, ellot. Originellement, l'ouvrage était un supplément à la revue Le Collectionneur de bandes dessinées.

Le BDM est organisé en rubriques telles que albums, périodiques, récits complets, revue modernes, etc.

Les ouvrages évoqués dans chaque rubrique sont classés par séries (s'il y a lieu) de manière alphabétique. Pour chaque ouvrage, et parfois pour chaque ré-impression d'un ouvrage (les albums de Tintin, par exemple, sont abondamment documentés), on trouve une cote et éventuellement un commentaire technique, historique voire même critique.

L'ouvrage sert aussi de guide professionnel, tenant à jour une liste d'éditeurs de bandes dessinées, de distributeurs, de bédéthèques, de salons et un annuaire international des librairies spécialisées, où l'Europe francophone se taille la part du lion. Il propose aussi de nombreuses pages de références bibliographiques.

La place du BDM dans le monde de la bande dessinée

La croissance et le succès du BDM posent un problème déontologique à ses auteurs et aux professionnels de la bande dessinée : en vingt-cinq ans, l'ouvrage est devenu une sorte de bible, ce qui n'y apparaît pas est considéré comme n'ayant pas de valeur, et les cotes, qui procèdent d'une observation du marché, ont tendance à prendre valeur de loi pour le marché, c'est le serpent qui se mord la queue - mais il semble que ce problème soit insoluble.
Par ailleurs, nombre d'amateurs, y compris des chercheurs en bandes dessinées, commettent l'erreur de croire que le BDM constitue une référence encyclopédique exhaustive des publications de bandes dessinées, or il y manque beaucoup de choses, soit par manque de place (le BDM gonfle et doit régulièrement sacrifier certaines de ses rubriques), soit parce que l'exhaustivité est un but impossible à atteindre dans un domaine de l'édition aussi ancien, aussi éclaté et aussi prolifique. Cependant, chaque mois, les auteurs actuels du BDM fournissent des précisions et corrigent leurs erreurs.

Sections spéciales

À coté des sections permanentes se trouvent des sections de référence sur des thèmes qui ne pourraient être traitées à chaque édition :

4e édition (1983-1984)

  • Les almanachs
  • Les grandes collections
  • Fanzines

5e édition (1985-1986)

  • Les quotidiens ayant publié de la BD
  • Les nouveaux récits complets
  • Les planches originales
  • Les fumetti pour adulte.

6e édition (1987-1988)

  • La BD en couverture
  • La BD chinoise en langue française
  • Le cinéma s'affiche en BD
  • Étiquettes de vin et BD

7e édition (1989-1990)

  • Les sérigraphies
  • Disques et BD
  • Les films fixes

8e édition (1991-1992)

  • La BD chrétienne
  • La Bibliophilie

9e édition (1993-1994)

  • Jeux et BD
  • Verre et BD

10e édition (1995-1996)

  • Latex et BD
  • Les automobiles au 1/43e dans le BD, et autres engins mécaniques.

11e édition (1997-1998)

  • Caoutchouc et BD
  • Timbres poste, oblitérations et télécartes
  • Les véhicules de Michel Aroutcheff

12e édition (1999-2000)

13e édition (2001-2002)

  • Les comix d'expression française

14e édition (2003-2004)

  • Héros et gadgets de Pif

15e édition (2005-2006)

  • Attakus, Leblon-Delienne, Michel Aroutcheff, Fariboles et la BD.

16e édition (2007-2008)

  • Aucun.

Évolution

Le BDM a récemment changé d'éditeur sans que cela affecte son contenu (la mise en page est restée identique).
Il semble qu'à terme, le BDM ne puisse plus maintenir de manière permanente certaines sections telles que les Petits formats dont le recensement par le BDM est déjà très sélectif.
Internet risque par ailleurs de changer le destin du BDM : des sites comme ebay ont, dans un premier temps, rendu plus importante que jamais l'existence de cette référence, mais aujourd'hui un certain nombre de sites internet, notamment contributifs, affichent l'ambition de devenir des BDM en ligne, et constituent une nouvelle forme de concurrence pour Trésors de la bande dessinée, resté si longtemps sans challenger.

  • Portail de la bande dessinée Portail de la bande dessinée
Ce document provient de « BDM Tr%C3%A9sors de la bande dessin%C3%A9e ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article BDM Tresors de la bande dessinee de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BDM Trésors De La Bande Dessinée — Pour les articles homonymes, voir BDM. Le BDM Trésors de la bande dessinée est un ouvrage de référence (de type argus) des collectionneurs de bandes dessinées édité par les éditions de l amateur, mis à jour tous les deux ans depuis 1979, qui a… …   Wikipédia en Français

  • Bdm trésors de la bande dessinée — Pour les articles homonymes, voir BDM. Le BDM Trésors de la bande dessinée est un ouvrage de référence (de type argus) des collectionneurs de bandes dessinées édité par les éditions de l amateur, mis à jour tous les deux ans depuis 1979, qui a… …   Wikipédia en Français

  • BDM Trésors de la bande dessinée — Pour les articles homonymes, voir BDM. Le BDM Trésors de la bande dessinée est un ouvrage de référence (de type argus) des collectionneurs de bandes dessinées édité par les éditions de l amateur, mis à jour tous les deux ans depuis 1979, qui a… …   Wikipédia en Français

  • Trésors de la bande dessinée — BDM Trésors de la bande dessinée Pour les articles homonymes, voir BDM. Le BDM Trésors de la bande dessinée est un ouvrage de référence (de type argus) des collectionneurs de bandes dessinées édité par les éditions de l amateur, mis à jour tous… …   Wikipédia en Français

  • Histoire de la bande dessinée — L’histoire de la bande dessinée pour être générale doit au moins être décrite aux regards des trois principaux pôles de la création artistique de la bande dessinée, l’Europe qui a vu sa création, les États Unis à qui nous devons sa popularité et… …   Wikipédia en Français

  • Popeye (bande dessinée) — Un strip du Thimble Theater de 1920. The Thimble Theater (« Le théâtre de poche ») est un comic strip créé par E. C. Segar pour le King Features Syndicate. La publication en a débuté le 19 décembre 1919 mais ce n est qu avec l… …   Wikipédia en Français

  • Le Boss (bande dessinée) — Pour les articles homonymes, voir Le Boss. Le Boss Série Scénario Zidrou Dessin Philippe Bercovici Couleurs …   Wikipédia en Français

  • Les Naufragés (bande dessinée) — Pour les articles homonymes, voir Les Naufragés (homonymie). Les Naufragés Série Scénario Raoul Cauvin Dessin Claire Bretécher Genre(s) …   Wikipédia en Français

  • Sophie (bande dessinée) — Pour les articles homonymes, voir Sophie. Sophie Série Scénario Jidéhem Vicq Dessin Jidéhem Genre(s) …   Wikipédia en Français

  • Isabelle (bande dessinée) —  Pour l’article homonyme, voir Isabelle (bande dessinée, Servais).  Isabelle Série Scénario Raymond Macherot Yvan Delporte André Franquin Dessin …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”