BALAKLAVA 1854

Bataille de Balaklava

Bataille de Balaklava
CatonWoodvilleLightBrigade.jpeg
Informations générales
Date 25 octobre 1854
Lieu Au large de Balaklava (Mer Noire)
Issue Victoire alliée
Belligérants
Empire Ottoman  Empire ottoman
Drapeau français Empire français
Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni
Flag of Italy (1861-1946).svg Royaume de Sardaigne
Flag of Russia.svg Empire russe
Commandants
Lord Raglan
Lord Cardigan
Lord Scarlett
Jacques Leroy de Saint Arnaud
François Certain Canrobert
Pavel Liprandi
Jabrokristki
Forces en présence
Environ 20 000 hommes Environ 23 000 hommes
Pertes
617 morts 627 morts
Guerre de Crimée
Batailles
Sinop — Petropavlovsk — Alma — Balaklava — Inkerman — Sébastopol — Eupatoria — Taganrog — Tchernaïa — Kars  — Malakoff

La bataille de Balaklava est un affrontement qui eut lieu le 25 octobre 1854 entre l'armée russe et une coalition franco-britanno-turco-piémontaise qui assiégeait la ville de Sébastopol lors de la guerre de Crimée. Elle s'acheva par une victoire à la Pyrrhus des Britanniques.

Sommaire

Contexte

Comme leurs adversaires européens avaient établi leurs ouvrages de siège et deux ports d'approvisionnement à Kamiech (Français) et Balaklava (Britanniques) les Russes réunirent une armée de secours - 25 000 hommes (4 régiments d'infanterie, lanciers, hussards, cosaques et artillerie) - pour s'emparer de ce dernier port.

Bataille

Au petit matin, 5 h, les coalisés sont réveillés par une canonnade du côté de Balaklava. Ils découvrent alors l'armée russe s'étendant dans la plaine, en restant hors de portée de tir de l'artillerie. La cible du général Liprandi est, dans un premier temps, les redoutes tenues par le contingent turc et qui défendent le port. Elles sont soutenues par deux régiments d'infanterie du général Jabrokristki sorti d'Inkermann.


En dehors du contingent turc, le port est défendu par la cavalerie britannique sous les ordres de Lord Lucan, la brigade lourde de Lord Scarlett, la brigade légère de Lord Cardigan — soit quelque 1 500 hommes) -, le 93e Highlander de lord Colin Campbell (650 fantassins) et enfin les défenseurs de la ville : 100 hommes de l'infanterie de marine et une centaine d'invalides armés à la hâte.

Des renforts sont dépêchés des positions de siège mais ne peuvent être en ligne avant plusieurs heures. Seule l'artillerie peut, dans l'immédiat, apporter son soutien.

Les Turcs évacuent rapidement les redoutes. Les Highlanders, plutôt que de former un carré, s'étendent en 2 lignes au lieu des 4 règlementaires, présentées par un observateur sur les hauteurs par une formule qui deviendra fameuse : « une mince ligne rouge… »

Vers 9h30, la cavalerie russe s'ébranle. Elle se compose de 3 000 à 4 000 hussards et cosaques de l'Oural. Face à eux, les Highlanders restent stoïques et ne déchargent leur tir qu'au dernier moment, brisant net l'assaut russe. Au même moment, la cavalerie lourde de Lord Scarlett charge, transperçant littéralement la cavalerie russe qui est défaite. Mais Lord Scarlett, pour des raisons de conflit personnel, ne charge pas à cet instant où il pouvait achever de mettre en déroute les Russes.

Plan de la bataille de Balaklava

La charge de la brigade légère

Article détaillé : Charge de la brigade légère.

Lord Raglan donne l'ordre à Lord Scarlett d'empêcher les Russes d'emporter les canons des redoutes — ordre mal rédigé et transmis avec du retard. L'ordre parvient à 11 heures alors que la situation a évolué. Les canons ne sont plus visibles depuis la position de la brigade légère, seule est visible l'artillerie russe derrière laquelle se replie la cavalerie. Lord Cardigan finit par lancer l'assaut avec ses 5 régiments, (13e dragons légers, 17e lanciers, 11e hussards, 4e dragons légers et 8e hussards) — mais seulement 660 hommes. Dans l'immédiat, la manœuvre est impeccable mais, aussitôt, elle attire l'attention de l'artillerie russe qui fauche les cavaliers par dizaines. Fortement décimée, la brigade parvient aux canons, sabre les servants mais doit immédiatement se replier en subissant une contre-attaque de lanciers russes suivie du contact avec un corps d'infanterie. Seuls 180 cavaliers en reviennent, la légende de la « charge de la brigade légère » est née. Tennyson composera à ce sujet son célèbre poème, The Charge of the Light Brigade (1854). La brigade légère n'est sauvée de la destruction totale que grâce à l'intervention du régiment français du 4e chasseurs d'Afrique.

L'issue de la bataille est indécise, chaque camp faisant taire ses canons et commençant à quitter le champ de bataille. Les Britanniques ont perdu 360 hommes, les Français environ 250, alors que les pertes russes sont estimées à plusieurs milliers de morts et blessés.

Sources

Notes


Commons-logo.svg

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Russie Portail de la Russie
  • Portail de la France au XIXe siècle Portail de la France au XIXe siècle
  • Portail du Royaume-Uni Portail du Royaume-Uni
Ce document provient de « Bataille de Balaklava ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article BALAKLAVA 1854 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1854 en économie — 1854 Années : 1851 1852 1853  1854  1855 1856 1857 Décennies : 1820 1830 1840  1850  1860 1870 1880 Siècles : XVIIIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Balaklava, Battle of — (1854)    Fought on October 25, 1854, Balaklava was one of several major battles of the Crimean War (1854–56). With British and French forces besieging the principal Black Sea port of Sevastopol, the Russian General Menshikov sought to drive a… …   Encyclopedia of the Age of Imperialism, 1800–1914

  • Balaklava — [bäl΄ə klä′və] seaport in the Crimea, now part of Sevastopol: site of the incident (1854) in the Crimean War celebrated in Tennyson s “Charge of the Light Brigade” …   English World dictionary

  • 1854 — Années : 1851 1852 1853  1854  1855 1856 1857 Décennies : 1820 1830 1840  1850  1860 1870 1880 Siècles : XVIIIe siècle  XIXe …   Wikipédia en Français

  • Balaklava (album) — Infobox Album Name = Balaklava Type = Album Artist = Pearls Before Swine Background = lightsteelblue Released = 1968 Recorded = Genre = Psych folk, folk rock Length = 29:49 Label = ESP Disk ESSP 1075 Producer =… …   Wikipedia

  • Balaklava, Battle of — (Oct. 25, 1854) Indecisive military engagement of the Crimean War. The Russians sought to capture the Black Sea supply port of Balaklava, which was controlled by the British, French, and Turks. The Russians occupied positions on the heights above …   Universalium

  • Balaklava —  Pour l’article homonyme, voir Balaklava (Australie).  44°30′N 33°36′E / …   Wikipédia en Français

  • Balaklava, batalla de — ► HISTORIA Célebre carga de la caballería británica (1854) durante la guerra de Crimea. * * * (25 oct. 1854). Confuso enfrentamiento militar de la guerra de Crimea. Los rusos intentaban capturar Balaklava, puerto de abastecimiento en el mar Negro …   Enciclopedia Universal

  • Balaklava — /bal euh klah veuh/; Russ. /beuh lu klah veuh/, n. a seaport in S Crimea, in the S Ukraine, on the Black Sea: scene of English cavalry charge against Russians (1854), celebrated in Tennyson s poem Charge of the Light Brigade. * * * …   Universalium

  • Balaklava — /bæləˈklavə/ (say baluh klahvuh) noun 1. Also, Balaclava. a seaport in the southern Crimea, on the Black Sea; scene of the charge of the Light Brigade in the Crimean War, 1854; now part of Sevastopol. 2. a town in south eastern SA, north of… …   Australian English dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”