B-25 Mitchell

North American B-25 Mitchell

Pix.gif North American B-25G Mitchell Silhouette d'un avion militaire
North American B-25 Mitchell (N320SQ).jpg Vue de l'avion

Constructeur États-Unis North American
Rôle Bombardier moyen
Premier vol 19 août 1940
Mise en service 1941
Nombre construit 9 984
Équipage
8
Motorisation
Moteur Wright R-2600-92 double Cyclone
Nombre 2
Type 14 cylindres en double-étoile refroidi par air
Puissance unitaire 1 700 ch (1 250 kW)
Dimensions
Envergure 20,60 m
Longueur 16,54 m
Hauteur 4,80 m
Surface alaire 56,67 m2
Masses
À vide 9 060 kg
Carburant externe : 3 875 l kg
Avec armement 16 350 kg
Maximale 19 000 kg
Performances
Vitesse maximale à 3 960 m :438 km/h (Mach 0,36)
Plafond 7 250 m
Vitesse ascensionnelle 240 m/min
Rayon d'action 2 170 km
Armement
Interne 1 450 kg de bombes
Externe 1 canon de 75 mm, 14 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm, 8 roquettes de 127 mm

Le North American B-25 Mitchell fut l'un des meilleurs bombardiers moyen de la Seconde Guerre mondiale. Il commença sa carrière par une action d'éclat (Raid sur Tokyo), et devient Le cauchemar de la Marine impériale japonaise avec son canon de 75 mm (Version G et H).

Sommaire

Conception

Le B-25 Mitchell est un bombardier moyen dont les performances de vol étaient appréciées par l'USAAF. En effet cet appareil était doté d'une grande maniabilité et d'une vitesse satisfaisante pour les missions qui lui étaient assignées. D'une efficacité incroyable, il fut l'appareil de bombardement bimoteur le plus produit pendant la guerre. North American le construisit dans deux usines : à Inglewood, en Californie, et à Kansas City (Kansas), une usine construite spécialement pour cet appareil et qui en livra 6 608 entre 1942 et 1945. Au total 9 890 exemplaires furent livrés, dont 2 600 étaient à disposition de l'US Navy. Ses qualités se firent vite connaître et la RAF en commanda pour remplacer les bombardiers Boston de l'escadron Lorraine en 1944.

Il sortit en 1939 des ateliers en qualité d'avion bombardier à rayon d'action moyen. Il fut mis en service en 1941 dans les principales armées américaines (USAAF, US Navy). Il avait des dimensions tout à fait respectables: 20,6 m d'envergure, 15,5 m de longueur. Le B-25 Mitchell était équipé de 2 moteurs Wright R-2600-13 de 1 700 ch chacun. Certaines versions disposaient d'un canon de 75 mm et de 14 mitrailleuses de 12,7 mm (B-25G). Une des versions, le B-25C avait même des râteliers de bombes sous les voilures augmentant considérablement sa charge offensive. Sa vitesse atteignait 442 km/h à 4 000 m d'altitude.

Engagements

Autres caractéristiques

La version B25j pouvait avoir 4 mitrailleuses de calibre 0,50 (12,7 mm) autour du nez vitré.

Après la guerre

Déjà pendant la guerre, les premières versions du Mitchell (A, B, C) furent converties en appareils d'entraînement (AT-24).

Après la guerre de nombreux B-25 furent retirés des premières lignes. Certains rejoignirent la base de Yuma (Arizona), où ils furent affectés à l'entraînement au bombardement sans visibilité (TB-25).

D'autres furent convertis en appareils de transport rapide destinés aux officiers de haut rang (CB-25). C'est dans un tel appareil que le Maréchal Leclerc trouva la mort le 28 novembre 1947.

Une star de cinéma

Aucun autre avion que le B-25 Mitchell n'eut une aussi intense carrière dans l'industrie du cinéma.

Dès 1944, un film raconta la planification et l'exécution du raid de Doolittle sur Tokyo : Thirty Seconds Over Tokyo (Trente secondes sur Tokyo). C'est aussi l'avion visible dans Les Plus Belles Années de notre vie (1946).

Des B-25 furent employés pour les prises de vue aérienne pour le film La Bataille d'Angleterre : Ses versions à nez vitré expliquent pourquoi l'industrie cinématographique fit appel au B-25, surtout lors de prises de vue en plein ciel.

Variantes

B-25 H et G: Version équipée entre autres d'un canon de 75 mm.

PBJ- : Appareil chez l'USMC en tant que bombardier ou torpilleur.

TB-25: appareil d'entraînement.

CB-25: Appareil de liaison.

Voir aussi

Commons-logo.svg

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
Ce document provient de « North American B-25 Mitchell ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article B-25 Mitchell de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • B-25 Mitchell — Infobox Aircraft name= B 25 Mitchell caption= North American B 25 Mitchell type= Medium bomber manufacturer= North American Aviation designer= John Leland Lee Atwood first flight= 19 August avyear|1940 introduction= avyear|1941 status= retired=… …   Wikipedia

  • B-25 Mitchell — El B 25 Mitchell fue un bombardero medio bimotor construido por la casa North American Aviation para los Estados Unidos y usado durante y después de la Segunda Guerra Mundial. El nombre del aparato honra al general de brigada William S. Mitchell …   Enciclopedia Universal

  • B-25 mitchell — …   Википедия

  • B-25 Mitchell — …   Википедия

  • B-25 Mitchell survivors — North American B 25 Survivors highlights the history of many well known flying and static displayed B 25 Mitchells in the United States. A list is also provided of other B 25s on display around the world; including location, model and serial… …   Wikipedia

  • B-25 Mitchell aircraft in Catch-22 (film) — When Catch 22 began preliminary production, Paramount made a decision to hire the Tallmantz Aviation organization to obtain sufficient B 25 Mitchell bomber aircraft to recreate a Mediterranean wartime base as depicted in the Joseph Heller novel… …   Wikipedia

  • North American B-25 Mitchell — B 25 redirects here. For British World War II era fighter plane, see Blackburn Roc. B 25 Mitchell …   Wikipedia

  • North American B-25 Mitchell — B 25 Mitchell B 25 Mitchell Sarinah volando en 2009. Tipo Bombardero medio Fabricante …   Wikipedia Español

  • North American B-25 Mitchell — B 25 Mitchell Норт Америкэн B 25 Митчелл, ВВС США …   Википедия

  • North American B-25 Mitchell — Pour les articles homonymes, voir B25. North American B 25G Mitchell …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”