Aṣṭādhyāyī

Pāṇini

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Panini.

Pāṇini (560-480) (en devanāgarī पाणिनि) est un grammairien de l'Inde antique (probablement du Ve siècle av. J.-C.), considéré comme le fondateur de la littérature et de la langue sanskrites. Il est célèbre pour avoir formulé en 3 959 sûtras, connues sous le nom d’Aṣṭādhyāyī (en devanāgarī अष्टाढयायी) et également appelées Pāṇinīya (en devanāgarī पाणिनिय), les règles de morphologie de cette langue. L'Aṣṭādhyāyī reste toujours aujourd'hui l'ouvrage le plus connu sur la grammaire du sanskrit.

La grammaire de Pāṇini est fortement systématisée et technique. Les concepts de phonème, de morphème et de racine, inhérents à son approche analytique, ne seront pris en considération par les linguistes occidentaux que deux millénaires après lui. Les règles définies par Pāṇini décrivent parfaitement la morphologie du sanskrit, et sont considérées comme si claires que les informaticiens les ont mises en œuvre pour enseigner la compréhension du sanskrit aux ordinateurs. Pāṇini emploie des méta-règles, des transformations et la récursivité, ainsi qu'un système élaboré d'abréviations. La forme de Backus-Naur, ou grammaire BNF, utilisée pour décrire les langages de programmation modernes possède des similitudes importantes avec les règles de la grammaire de Pāṇini, qui peut être ainsi considéré comme l'un des pères de l'informatique.

Rien de sûr n'est connu de sa vie, pas même le siècle au cours duquel il a vécu (certainement après le VIIe siècle av. J.-C. et avant le IIIe siècle av. J.-C.). D'après la tradition indienne, Pāṇini serait né à Ṣālātula, près de l'Indus, aujourd'hui sur le territoire du Pakistan, et aurait vécu de 520 à 460 av. J.-C., durant la période védique tardive. Pāṇini institue quelques règles spéciales, dites chandasi (« dans les hymnes ») pour rendre compte des formes des écritures védiques tombées en désuétude dans la langue parlée de son temps, indiquant que le sanskrit védique était déjà un dialecte archaïque, mais toujours compréhensible.

Le concept de dharma est attesté dans sa phrase d'exemple (4.4.41) dharmam carati, « il respecte la loi ». Un indice important pour la datation de Pāṇini est l'occurrence du yavan-, « ionien, grec » dans 4.1.49, où la formation du mot yavanānī (« femme grecque » ou « écriture grecque ») est discutée. On ne sait pas si le travail original de Pāṇini était sous forme écrite, certains prétendent cependant qu'un travail d'une telle complexité aurait été impossible à compiler sans notes écrites. D'autres envisagent la possibilité que Pāṇini ait pu l'avoir composé avec l'aide d'un groupe d'étudiants dont les mémoires lui servaient de bloc-notes. Cependant, comme l'écriture apparaît en Inde sous sa forme brahmi au Ve siècle av. J.-C., il est possible que Pāṇini ait connu et employé un système d'écriture.

Source

  • Louis Frédéric, Dictionnaire de la civilisation indienne, Robert Laffont, 1987
  • Portail de la linguistique Portail de la linguistique
  • Portail du monde antique Portail du monde antique
  • Portail du monde indien Portail du monde indien
Ce document provient de « P%C4%81%E1%B9%87ini ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aṣṭādhyāyī de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Astadhyayi — Aṣṭādhyāyī (signifie: « Octopartite »)[1] est un traité de grammaire en huit chapitres composé en sanskrit vers 350 est attribué à Pāṇini. Ce traité de grammaire en huit leçons comprend quatre mille règles[2] composées dans le style du… …   Wikipédia en Français

  • Shiva Sutra — For the Kashmir Shaivistic text, see Shiva Sutras of Vasugupta The Shiva Sutras (IAST: śivasūtrāṇi; Devanāgarī: शिवसूत्राणि) or Māheshvara Sutras (Devanāgarī: माहेश्वर सूत्राणि) are fourteen verses that organize the phonemes of the Sanskrit… …   Wikipedia

  • Pāṇini — For other uses, see Panini (disambiguation). Pāṇini (Sanskrit: पाणिनि, IPA: [pɑːɳin̪i]; a patronymic meaning descendant of Paṇi ) was an ancient Indian Sanskrit grammarian from Pushkalavati, Gandhara (fl. 4th century BC[1] …   Wikipedia

  • Guna — 24° 38′ 35″ N 77° 18′ 11″ E / 24.64296, 77.30307 …   Wikipédia en Français

  • Sanskrit — संस्कृतम् saṃskṛtam …   Wikipedia

  • Vyakarana — The Sanskrit grammatical tradition of IAST|vyākaraṇa is one of the six Vedanga disciplines. It has its roots in late Vedic India, and includes the famous work, IAST| Aṣṭādhyāyī , of Pāṇini (ca. 4th century BCE).The impetus for linguistic analysis …   Wikipedia

  • Syntax — Syntactic redirects here. For another meaning of the adjective, see Syntaxis. For other uses, see Syntax (disambiguation). Linguistics …   Wikipedia

  • Sanskrit grammar — The Sanskrit grammar has a complex verbal system, rich nominal declension, and extensive use of compound nouns. It was studied and codified by Sanskrit grammarians over two millennia ago. Grammatical traditionSanskrit grammatical tradition… …   Wikipedia

  • Shivi — (Hindi:शिवि) was a republic in ancient India, ruled by a democratic system of government known as ganatantra. Kshudrakas had formed a sangha with Malavas. Shivis formed a sangha with a big federation or sangha known as Jat, which is clear from… …   Wikipedia

  • Upasarga — is a term used in Sanskrit grammar for a special class of twenty prepositional particles prefixed to verbs or to action nouns. [Monier Williams, p.210] In Vedic, these prepositions are separable from verbs; in classical Sanskrit the prefixing is… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”