Aït-Ergane

Aït-Ergane

Aït-Ergane ( At Argan en Kabyle) est un ensemble de hameaux nichés à bonne altitude, au creux des montagnes du Djurdjura, en kabylie, Algérie.

Sommaire

Géographie

Situés à la limite sud de la wilaya de Tizi-Ouzou, ils occupent des terres rocailleuses et très accidentées. L'eau y coule à flot toute l'année, et la faune et la flore y sont très développées.

Latitude: 36.4917197037 - Longitude: 4.136513698553

Les limites territoriales: Aït-Ergane sont limités par: au nord le massif du Kouriet et la commune d'Agouni-Gueghrane, au nord-est la commune d'Aït-Toudert, à l'est la commune d'Aït-Boumehdi, au sud l'imposant Akouker et la Wilaya de Bouira et enfin à l'ouest la commune d'Aït-Bouaddou.

La superficie des Aït-Ergane est de 18,5km² pour une population de 4500 habitants environ; soit une densité de 243 ha/km².

Présentation des hameaux et lieux-dits

Six hameaux composent les Aït-Ergane; trois à l'est (Tazzeka 1040m, Taghza 960m, Taourirt 1000m) dont les habitants sont les plus anciens, et trois à l'ouest( Taguemount 1140m, Tinessouine 1100m et Tigri 1060m) plus ensoleillés et mieux pourvus en ressources hydriques.

Tabburt n'At Argan, Talwaht, Tiseyi, Asfis, Taqerabt Imccetah, At Merri, Tissufa, Ignan, Tebbud... sont autant de lieux-dits parmi des dizaines d'autres aux noms évocateurs.

Histoire

Des recoupements d'écrits d'historiens consacrés à la Kabylie avec ce que la tradition orale nous a transmis, permettent, aujourd'hui, de dire que la population d'Aït-Ergane était partie prenante de la grande tribu des Aït-Sedka, et qu'à ce titre, elle a participé au fil des siècles, à toutes les batailles menées au nom de la liberté et de l'indépendance.

Rappel de quelques réalités historiques

- Le Djurdjura,jusqu'à l'arrivée des Français, n'avait jamais été profané par les multiples envahisseurs de Tamazgha. Et c'est naturellement que, ses hautes régions inaccéssibles, à l'instar d'Aït-Ergane, servirent de lieu de repli et de refuge, à tous les opprimés et à tous les hommes libres. - La colonisation Romaine qui a réussi à s'installer en Kabylie maritime n'avait jamais pu dompter le "mons ferratus" dont les premiers habitants formaient les cinq tribus "Quinquégentiens".

  1. Au moyen âge, pendant l'ère Hammadite, alors qu'Ibn Toumert fuyait Al-Aziz, souverain de Bejaïa, il trouva grâce et l'anaïa, chez les Kabyles. Commença alors une période de prosélytisme islamique vers 1120. C'est à peu près à cette époque que les Aït-Ergane connurent leur temps sombres à cause des guerres tribales qui les opposèrent à leurs voisins. Ce n'est que deux siècles plus tard qu'ils se convertirent à la religion musulmane, vers 1400, avec l'arrivée des premiers marabouts.
  2. Sous la domination Turque, et contre leur présence, Aït-Ergane, liés par un pacte de solidarité et de bélligérance avec les autres villages de la tribu des Aït-Sedka, firent plusieurs descentes contre les forts Turcs construits dans les vallées. Ce fut ainsi que, le 16 juillet 1757, aux côtés de leurs voisins de la tribu des Guechtoula, ils se révoltent et s'emparent du Bordj de Boghni, où après un combat sanglant, le Caïd du Sébaou fut tué. Ils participent aussi à la révolte générale Kabyle de 1820, après l'assassinat par l'Agha Yahia, de Mohamed Ath-Kaci, chef des Aït-Ouaguenoune.
  3. Après l'arrivée des Français et la chute de Louis Philippe en 1848, une compagne militaire fut menée en Kabylie contre la résistance de Bou Baghla. La Kabylie resta insoumise jusqu'en 1857 et Aït-Ergane, en retrait, de par leur situation géographique, beaucoup plus tard. A partir de 1880, la kabylie des montagnes connut une première division administrative en quatre communes mixtes et Aït-Ergane firent partie de celle de Fort-National. Après cette organisation de l'administration pour mieux contrôler la population, il fut lancée une politique de francisation des Kabyles par l'école dont la première fut créée en 1875. Aït-Ergane ne verront la leur qu'un siècle plus tard, et dix ans après l'indépendance de l'Algérie pour laquelle nombre de ses enfants ( plus de 300) étaient morts en martyrs.

Pendant la guerre de libération, le territoire d'Aït-Ergane fut déclaré zone interdite par l'armée Française et ses habitants évacués par la force jusqu'à l'indépendance.

Economie

L'économie des Aït-Ergane est une économie rudimentaire de subsistance. L'entrepreneur ausi bien public que privé a toujours fait défaut à cette région et pourtant il y a matière à tirer un très grand profit de la situation géographique ( situés au coeur du parc national du Djurdjura) topographique ( paysages pittoresques), naturelle ( abondance de sources d'eau et de sites de randonnées), de l'artisanat local et de l'agriculture de montagne.

Réalisations, entre passé et avenir

De par le passé, à notre connaissance, deux grands projets ont été réalisés par la population des Aït-Ergane. Le premier est un sentier muletier taillé à même la montagne qui a servi à désenclaver la région en direction de la vallée nord, vers Tafsa Boumad et les Ouadhias. Le second a consisté, sous le contrôle de l'armée Française, en la construction d'un grand édifice -pour l'époque- avec de la pierre taillée calcaire. Ce chalet, plus connu sous le nom de "lvarj", servait de relais aux chasseurs alpins. Il est visible à la sortie sud de Taguemount.

Les projets à venir, pourraient être nombreux et d'envergure:

1- Réhabilitation et restauration du site médiéval des "At-Mhib"

2- Inventaire, balisage et création de parcours de randonnées

3- Création de coopératives ( artisanat et produits agricoles de montagne)

4- Réhabilitation et restauration des maisons abandonnées et inhabitées pour en faire un patrimoine à faire visiter ou des chambres d'hôtes pour les gens de passgae et les touristes.

Liens externes

[1] [2] [3]

Ce document provient de « A%C3%AFt-Ergane ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aït-Ergane de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aït Ergane — Construction à l architecture unique en Kabylie, symbole d Aït Ergane Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Codes Postaux Des Villes D'Algérie — Classement par ordre alphabétique N.B. : Les codes postaux de plusieurs communes ayant changé, vérifiez les. Liste des codes postaux des villes d Algérie, les deux premiers chiffres correspondent aux Wilayas. Sommaire : Haut A B C D E F …   Wikipédia en Français

  • Codes postaux des villes d'Algerie — Codes postaux des villes d Algérie Classement par ordre alphabétique N.B. : Les codes postaux de plusieurs communes ayant changé, vérifiez les. Liste des codes postaux des villes d Algérie, les deux premiers chiffres correspondent aux… …   Wikipédia en Français

  • Codes postaux des villes d'Algérie — Classement par ordre alphabétique N.B. : Les codes postaux de plusieurs communes ayant changé, vérifiez les. Liste des codes postaux des villes d Algérie, les deux premiers chiffres correspondent aux Wilayas. Sommaire : Haut A B C D E F …   Wikipédia en Français

  • Codes postaux des villes d'algérie — Classement par ordre alphabétique N.B. : Les codes postaux de plusieurs communes ayant changé, vérifiez les. Liste des codes postaux des villes d Algérie, les deux premiers chiffres correspondent aux Wilayas. Sommaire : Haut A B C D E F …   Wikipédia en Français

  • Liste des codes postaux d'Algérie — Cet article recense les codes postaux d Algérie. Ils comportent cinq chiffres. Les deux premiers correspondent à la wilaya, les trois suivants à la ville (000 s il s agit du chef lieu). Sommaire 1 Classement par ville 1.1 A 1.2 B …   Wikipédia en Français

  • La Wilaya de Tizi-Ouzou — Wilaya de Tizi Ouzou Wilaya de Tizi Ouzou (15) Chef lieu Tizi Ouzou …   Wikipédia en Français

  • La wilaya de Tizi-Ouzou — Wilaya de Tizi Ouzou Wilaya de Tizi Ouzou (15) Chef lieu Tizi Ouzou …   Wikipédia en Français

  • Wilaya de Tizi-Ouzou — (15) Chef lieu Tizi Ouzou …   Wikipédia en Français

  • Wilaya de Tizi Ouzou — (15) Localisation de la Wilaya de Tizi Ouzou Administration Pays …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”