Aéroport international d'honolulu

Aéroport international d'Honolulu

HNL Terminal.jpg

21°19′07″N 157°55′21″O / 21.31861, -157.9225 L'aéroport international d'Honolulu (code AITA : HNL ; code OACI : PHNL) est la principale passerelle aérienne de la ville et du comté d'Honolulu et de l'État d'Hawaï. Il est identifié en tant qu'un des aéroports les plus engorgés des États-Unis. L'aéroport est situé à 3 miles (5 km) au nord-ouest du central business district de la ville. Les routes principales menant à l'aéroport sont Nimitz Highway et la Queen Liliuokalani Freeway de Interstate H-1.

L'aéroport international d'Honolulu fait office de principal hub pour Hawaiian Airlines et Aloha Airlines, les deux plus grandes lignes aériennes d'Hawaii et comme ville principale pour les deux compagnies Northwest Airlines et ATA Airlines. Ces deux lignes offrent des vols entre les différents aéroports de l'Archipel d'Hawaï et desservent les États-Unis continentaux. L'aéroport international d'Honolulu accueille une majorité de transporteurs commerciaux importants venant des États-Unis avec des routes directes vers les destinations de l'Amérique, d'Asien, et du littoral Pacifique.

Historique

Vue d'Honolulu à bord d'un avion au départ de l'Aéroport international d'Honolulu

L'Aéroport international d'Honolulu ouvrit en mars 1927 sous le nom de John Rodgers Airport, du nom d'un officier naval de la Première Guerre mondiale, John Rodgers. L'aéroport fut fondé par la législature territoriale et la Chambre de Commerce et était le premier aéroport solide à Hawaii: auparavant les avions étaient limités aux petites pistes d'atterrissages, aux champs ou aux docks pour hydravions. De 1939 à 1943, le Keehi Lagoon a été dragué pour l'utilisation des hydravions et le sol dragué a été transformé en aéroport international d'Honolulu pour fournir plus d'espace pour les avions traditionnels.

John Rodgers Airport a été rebaptisé sous le nom de l'aéroport international d'Honolulu en 1947. L'aéroport était historiquement un lieu d'escale pour la plupart des vols en provenance et en direction du nord des États-Unis, dû à sa proximité avec le centre de l'Océan Pacifique. En 1950, ce fut en termes d'opérations aéronautiques, le troisième aéroport le plus actif des États-Unis. En 1959, Qantas devint le premier jet service vers Honolulu en tant qu'escale sur les vols entre l'Australie et la Californie.

Le bâtiment du premier terminal a été démoli en 1965 et remplacé par le John Rodgers Terminal, dédié en 1962. Ce terminal a été agrandi plusieurs fois.

Liens externes

  • Portail de l’aéronautique Portail de l’aéronautique
  • Portail d'Hawaï Portail d'Hawaï
Ce document provient de « A%C3%A9roport international d%27Honolulu ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aéroport international d'honolulu de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”