Aéroport international Abraham González

Ciudad Juárez

Ciudad Juárez
Escudo Ciudad Juarez.gif
Ciudad juarez street.jpg
Pays
 - État
 - Municipalité
Mexique Mexique
État de Chihuahua
es : Juárez
Fondation
 - Date
 - Fondateur

1659
Fray García de San Francisco
Superficie 188[1] km²
Population (2005)
 - Ville
 - Métropole
 - Densité

1 301 452[2] habitants
1 313 338[2] habitants
6 923 hab/km²
Maire José Reyes Ferriz (PRI)
Fuseau horaire UTC -7
Gentilé Juarense
Code postal 32000
Indicatif tél. (+52) 656
www.juarez.gob.mx
Google Earth     Carte de l'État
Ciudad Juárez au coucher de soleil

Ciudad Juárez, ou plus simplement Juárez, est une ville située au nord de l'état de Chihuahua au Mexique et a pour coordonnées 31°44′22″N 106°29′13″O / 31.73944, -106.4869431°44′22″N 106°29′13″O / 31.73944, -106.48694.

Elle se trouve sur la rive droite du Río Bravo, qui forme la frontière avec les États-Unis, en face de la ville texane d'El Paso sur la rive gauche.

Elle comptait 1 187 275 habitants en 2000 et 1 301 452 en 2005, ce qui en fait la plus grande de son État et la sixième plus grande ville du Mexique. Elle forme avec El Paso une agglomération de plus de 2 millions de personnes.

Depuis l'adhésion du Mexique à l'accord de libre-échange nord-américain, la ville connaît un essor et un enrichissement tout-à-fait remarquables. La raison en est l'établissement de multinationales cherchant des conditions fiscales moins défavorables que dans les pays occidentaux, les maquiladoras. Celles-ci emploient une main d'œuvre nombreuse et peu qualifiée, constituée d'émigrés de toute l'Amérique Centrale et du Sud, population qui cherche à remédier à son état d'extrême dénuement par son travail.

L'absence de politique cohérente de gestion de l'immigration et du logement a amené à l'établissement de quartiers très pauvres tout autour de la ville, comme par exemple la Colonie Anapra au nord-ouest.

Sommaire

Histoire

En 1659, des explorateurs espagnols fondèrent un village El Paso del Norte (i.e. Le Passage du Nord) et la mission de Nuestra Señora de Guadalupe lors de leur recherche d'un point de passage entre les montagnes Rocheuses au Nord et la Sierra Madre orientale au Sud. Le bâtiment de la mission reste aujourd'hui l'un des plus anciens bâtiments encore en usage du continent américain.

En 1848, le traité de Guadeloupe Hidalgo fixe le Rio grande comme frontière avec les États-Unis. Les fluctuations de cours du fleuves donneront cependant lieu à des disputes entre les deux états (le problème Chamizal) qui trouveront une fin avec la convention de Chamizal en 1963 et la canalisation du fleuve payée par les deux pays. Les États-Unis rendront à cette occasion 18 hectares de terrain qui se trouvaient sur le territoire mexicain au moment des accords de 1848, lesquels forment aujourd'hui le plus grand parc de Ciudad Juárez.

Durant l'expédition française du Mexique (1861-1867), les forces républicaines de Benito Juárez s'y réfugient et en font leur capitale. C'est pourquoi par la suite, le 24 juillet 1888, elle fut rebaptisée Ciudad Juárez en son honneur.

Le 20 novembre 1910, pendant la Guerre civile mexicaine, la ville devient une capitale mexicaine provisoire lorsque les troupes de Francisco Villa en prennent le contrôle.

À la fin du XXe siècle, la réputation de la ville est dominée par le scandale des meurtres de femmes de Ciudad Juárez.

Géographie

C'est une ville de 188 km2 limitée à l'ouest par la sierra de Juárez et située à 1 120 mètres d'altitude, en plein désert de Chihuahua.

La municipalité de Juárez a une surface totale de 4 853,8 km2 dont les coordonnées extrêmes sont :

  • Latitude : 31°07'38 et 31°48 '0 N
  • Longitude : 106°06'57 et 106°98 '44 O

Avec la forte croissance de l'agglomération de Juárez-El Paso, un des problèmes est l'accès à l'eau car les ressources sont limitées au Rio Bravo et à la nappe phréatique située sous les deux villes.

Les différences économiques entre les deux villes accentuent également le problème car elles n'ont pas le même mode de gestion de l'eau. En effet, du côté américain, tous les habitants ont accès à l'eau alors que du côté mexicain, elle est plutôt mal répartie, plus gaspillée et polluée.

Climat

Le climat de Ciudad Juárez est désertique, et donc assez extrême, ce qui est en partie dû à l'altitude de la région. Les températures varient beaucoup d'une saison à l'autre: de 45,5°C en été (température maximale enregistrée en juin 1994) jusqu'à -22,2°C en hiver (température minimale enregistrée en novembre 1962)[3]. Les hivers sont légèrement froids, et les chutes de neige sont dues aux masses d'air froid en provenance du Nord-ouest des États-Unis bien qu'elles aient lieu généralement dans les endroits les plus élevés de la vallée de Juárez. Les précipitations annuelles moyennes sont de 275 mm[1]. La température annuelle moyenne de la ville en 2008 était de 20,7°C, avec des variations moyennes de 9,6°C en janvier (le mois le plus froid) à 28,2°C en juin (le mois le plus chaud).

Températures à Ciudad Juárez en 2008
Mois Janv Fev Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Températures moyennes Ciudad Juárez (°C)[4] 9.6 14.2 17.6 21.7 26.4 32.8 28.1 27.5 23.8 21.1 14.9 11.1 20.7
Températures maximales Ciudad Juárez (°C)[4] 15.2 20.4 23.8 27.9 32 38.1 33.1 32.6 28.9 27.4 20.6 16.9 23.6
Températures minimales Ciudad Juárez (°C)[4] 2.8 5.7 9.4 12.5 18.2 24.5 21.9 21 17 12.8 7.1 3.2 13

Économie

Pendant le XIXe siècle, l'économie de Ciudad Juárez était basée sur la production agricole: blé, haricot, maïs, vigne et prunes, puis le coton à partir de 1923, cultivé dans la vallée de Juárez. D'une grande qualité jusque dans les années 1960, la chute des prix et la fin du programme bracero ont mis un coup d’arrêt à l'économie agricole. Le gouvernement mexicain a alors encouragé l’ouverture à l’industrie maquiladora qui est aujourd’hui la principale base de l’économie de Ciudad Juárez. L'entrée en vigueur au 1er janvier 1994 du traité de libre-échange entre le Canada, les États-Unis et le Mexique a provoqué un essor sans précédent de cette industrie frontalière. En 1998, 64 % de la population active travaillait dans le secteur secondaire[1], ce qui donne une idée de sa prééminence dans l'activité économique de Ciudad Juárez, comme c'est d'ailleurs le cas pour la majeure partie des villes frontalières du nord du Mexique. Tout comme Tijuana son économie reposait en partie sur le tourisme en raison de sa proximité géographique avec les États-Unis, malheureusement les derniers évènements liés à la reprise de la guerre entre les cartels de la drogue mexicains ont provoqué une inquiétante hausse de la criminalité qui a durement touché ce secteur.

Ciudad Juárez possède un aéroport international (Abraham González International Airport, code AITA : CJS).

Criminalité

La ville détient le record de la criminalité au Mexique et, en 2009, une ONG mexicaine la classe comme la plus dangeureuse du monde avec 130 meurtres pour 100 000 habitants [5]. Une longue série de meurtres de femmes de Ciudad Juárez ensanglante de plus la ville depuis 1993.


Évêché

Centre ville de Ciudad Juárez, la mission de Nuestra Señora de Guadalupe et la cathédrale
  • Diocèse de Ciudad Juárez
  • Cathédrale de Ciudad Juárez

Voir aussi

Notes et références

Liens externes

Bibliographie

  • Jean-Christophe Rampal et Marc Fernandez, La ville qui tue les femmes: enquête à Ciudad Juárez, Hachette, coll. « Essais », Paris, 2005, 281 p. (ISBN 978-201-235-76-79) . Un documentaire a été réalisé à partir au livre.
  • Patrick Bard, La frontière, Christian Bourgois, coll. « Points Thriller », Paris, 2004, 384 p. (ISBN 978-2020604383) 
  • Roberto Bolaño, 2666, Christian Bourgois, Paris, 2008, 1024 p. (ISBN 978-2-26701966-7) 

Note

  • (es) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Ciudad Juárez ». (1er mars 2009).
  • Portail du Mexique Portail du Mexique
Ce document provient de « Ciudad Ju%C3%A1rez ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aéroport international Abraham González de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abraham González Casavantes — Abraham González Mandats Secrétaire du Gouvernement du Mexique 6 novembre 1911 – …   Wikipédia en Français

  • Abraham González — Abraham González Casavantes, né le 7 juin 1864, décédé le 7 mars 1913 fut le gouverneur de l état de Chihuahua durant la Révolution mexicaine. Il fut un mentor du révolutionnaire …   Wikipédia en Français

  • Abraham González International Airport — Ciudad Juárez Ciudad Juárez …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Codes AITA Des Aéroports/C — Liste des codes AITA des aéroports internationaux. Le code de deux lettres qui suit la ville est la subdivision du pays (région, État…) selon la norme ISO 3166 2. Liste des codes AITA des aéroports : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T …   Wikipédia en Français

  • Liste des codes AITA des aeroports/C — Liste des codes AITA des aéroports/C Liste des codes AITA des aéroports internationaux. Le code de deux lettres qui suit la ville est la subdivision du pays (région, État…) selon la norme ISO 3166 2. Liste des codes AITA des aéroports : A B… …   Wikipédia en Français

  • Liste des codes AITA des aéroports/C — Liste des codes AITA des aéroports internationaux. Le code de deux lettres qui suit la ville est la subdivision du pays (région, État…) selon la norme ISO 3166 2. Liste des codes AITA des aéroports : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T …   Wikipédia en Français

  • Liste des codes aita des aéroports/c — Liste des codes AITA des aéroports internationaux. Le code de deux lettres qui suit la ville est la subdivision du pays (région, État…) selon la norme ISO 3166 2. Liste des codes AITA des aéroports : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T …   Wikipédia en Français

  • Ciudad Juárez — Ciudad Juárez …   Wikipédia en Français

  • Ciudad Juarez — Ciudad Juárez Ciudad Juárez …   Wikipédia en Français

  • CJS — CJS, sigle composé des trois lettres C, J et S, peut faire référence à : Aéroport international Abraham González, Ciudad Juárez, Mexique, selon la liste des codes AITA des aéroports, Capitaine Jack Sparrow, personnage principal de la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”