Aéroport de Guadeloupe
Guadeloupe Pôle Caraïbes
Guadeloupe (9).JPG
Avion d'Air Caraïbes à l'aéroport de Pôle Caraïbes (Guadeloupe).
Code AITA Code OACI
PTP TFFR
Localisation
Pays Drapeau de France France
Département Guadeloupe
Ville desservie Pointe-à-Pitre
Coordonnées 16° 15′ 53″ N 61° 31′ 32″ W / 16.264819, -61.52558316° 15′ 53″ Nord
       61° 31′ 32″ Ouest
/ 16.264819, -61.525583
  
Altitude 11 m (36 ft)

Géolocalisation sur la carte : Guadeloupe

(Voir situation sur carte : Guadeloupe)
Guadeloupe Pôle Caraïbes
Pistes
Direction Longueur Surface
12/30 3 500 m Béton bitumineux
Informations aéronautiques
Nom cartographique -
Type d'aéroport civil
Gestionnaire CCI de Pointe-à-Pitre
Cartes SIA VAC
Catégories
Aéroports • Aéroports français

L'aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes (code AITA : PTP • code OACI : TFFR) est le principal aéroport de l'archipel et du département d'outre mer de la Guadeloupe. C'est de plus son seul aéroport international, susceptible d'accueillir des avions long courrier. Il était auparavant nommé « Aéroport de Pointe-à-Pitre Le Raizet », du nom du lieu-dit de la commune des Abymes où se situait l'aéroport (aujourd'hui Terminal Sud), avant le déménagement de l'aérogare au nord de la piste.

Situé en plein coeur de l'archipel guadeloupéen, en banlieue pointoise, l'aéroport permet d'accéder rapidement aux stations balnéaires de Grande-Terre, mais aussi au parc national de Basse-Terre. De plus, certaines compagnies aériennes y assurent des liaisons directes vers les autres îles de la Guadeloupe.

L'aéroport est géré par la Chambre de commerce et d'industrie de Pointe-à-Pitre.

Sommaire

Histoire

Sous le nom d'aéroport du Raizet, c'est en 1965 que l'aérogare accueille ses premiers passagers. Elle était située au sud de la piste actuelle, avec un terminal pour les vols nationaux et internationaux, et un terminal réservé aux vols locaux. En 1970 atterrit le premier Boeing 747, marquant ainsi le développement touristique de la Guadeloupe.

Face à l'accroissement du trafic, une nouvelle aérogare a été inaugurée en 1996 au nord de la piste afin d'accueillir les passagers dans de biens meilleures conditions qu'auparavant.
Cette aérogare (appelée Aéroport Pôle Caraïbes) dessert les liaisons locales, nationales et internationales. Elle est complétée par une aérogare de fret. L'ancienne aérogare (appelée Terminal Sud) n'est plus en service. Un nouveau bloc technique qui abritera la nouvelle tour de contrôle et les services de l'aviation civile en Guadeloupe est en cours de construction au sud de l'ancienne aérogare et devrait être mis en service dans le courant de l'année 2011.

En 2006, un vol d'essai de l'Airbus A380 a atterrit à l'aéroport de la Guadeloupe.

Le mercredi 6 janvier 2010, un Cessna 150 a atterri non loin de l'aéroport, à hauteur du pont de l'alliance, sur la rocade en direction des Abymes. Le 22 juin 1962, le vol 707 Air france F-BHST s'écrase à Deshaies : 113 morts.

En juillet 2011 , l'orientation magnétique des pistes a changé et est passée de 11/29 à 12/30 .

Destinations

Les destinations de l'aéroport Pôle Caraïbes : Fort-de-France, Marigot, Paris, Montréal, Miami, Cancun, La Havane, San Juan, Port-au-Prince, Punta Cana, Rome, Milan, Cayenne, Belem, Macapa, Castries.

Compagnies aériennes

Les compagnies aériennes à l'aéroport Pôle Caraïbes : Air Caraïbes (ATR72-500, Airbus A330-300 et 200, Embraer 190, Cessna Grand Caravan), Air France (Airbus A320, Boeing 777-300ER), Air Antilles Express (ATR42-500, Twin Otter DH6), Liat (Dash8-Q400), Corsairfly (Airbus A330-200, Boeing 747-400), Air Canada (Airbus A319), Canjet (Boeing 737-800), Air Italy (Boeing 767-300ER), Eurofly (Airbus A330-200)

Infrastructures et trafic

L'aéroport dispose d'une piste capable d'accueillir des appareils gros porteurs tels l'Airbus A340, le Boeing 747, le Boeing 777 ou même l'A380.

La capacité de traitement de ses deux aérogares est de 4 millions de passagers par an. En 2005, le trafic passagers s'élevait à 1 836 000 passagers. C'est le premier aéroport ultra-marin et le onzième aéroport français pour le trafic passagers ; de plus, il se situe au deuxième rang des Outre-mer et huitième rang français concernant le trafic fret.

L'aéroport Pôle Caraïbes à atteint la barre des 2 millions de passagers en 2008, avec 2 020 042 de passagers (+3%). Suite à la crise économique, le trafic est repassé en dessous des 2 millions de passagers avec 1 839 786 passagers (-8.9%) en 2009[1].

L'aéroport dessert les Caraïbes, l'Amérique du Nord, l'Amérique Centrale, l'Amérique du Sud et l'Europe et sert de « hub », plate-forme de correspondance aux compagnies Air Caraïbes, Air Antilles et Air France afin d'assurer les liaisons dans le bassin caribéeen et nord-américain.

Dans les Petites Antilles, Pôle Caraïbes se classe au second rang des aéroports les plus fréquentés (en nombre de passagers), derrière l'aéroport international Grantley-Adams à la Barbade et devant l'aéroport international Princess Juliana à Saint-Martin.

Évolution du nombre de passagers de 1997 à 2010

1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
1 891 146 1 978 179 2 044 555 2 117 232 1 896 044 1 805 420 1 761 455 1 866 739 1 836 490 1 861 362 1 960 912 2 020 042 1 839 786 1 948 813
Sources : Les aéroports français

L'aérogare accueille également deux aéroclubs :

  • Les Ailes Guadeloupéennes
  • Aéroclub de l'Aviation Civile et de Guadeloupe

Références

  1. (fr)Statistiques mensuelles de trafic sur www.guadeloupe.aeroport.fr. Consulté le 3 juin 2010.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aéroport de Guadeloupe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”