Aéroport Mohamed Khider

Biskra

Biskra
بسكرة
Aucune illustration disponible... Vous en avez une, uploadez-la!
Géographie
Pays Algérie Algérie
Wilaya Biskra
(chef-lieu)
Daïra Biskra
(chef-lieu)
Superficie 21 67,20 km²
Coordonnées geo. 34° 48' Nord
05°44' Est
Démographie
Population 212 000 hab (2009)
Densité 33 hab/km²
Politique
Président de l'APC
Mandat en cours
Autres informations
Code ONS
Code postal 07000
Biskra

Biskra en arabe بسكرة est une ville d'Algérie. Elle est le chef-lieu de la wilaya de Biskra et compte environ 212 000 habitants[1].

Sommaire

Description

34°51′N 5°44′E / 34.85, 5.733

Une rue de Biskra, la nuit.

Biskra est la capitale des Monts Zab (Zibans)[2]. Elle est la reine des Zibans (Arrous-ezzibane) et la porte du désert. Elle était connue durant la période romaine, sous l’appellation de Vescera signifiant escale ou carrefour d’échanges commerciaux. Puis cette dénomination évolua au gré des périodes et des circonstances en oued el Qadr, en référence à l’actuel oued zarzour, Biskra demeure, à travers l’histoire, ce symbole éternel qui la rattache à la région des zibans, signifiant en berbère les oasis."Contrairement à ce qu’a écrit le docteur Seriziat, le mot Zab, au pluriel Ziban, n’est pas d’origine berbère. Selon Largeau, auteur d’un ouvrage sur le Sahara et qui donne des indications précieuses sur Biskra, cette appellation par laquelle se caractérise la cité avec son chapelet d’oasis, dérive probablement de la racine zâba, « mot qui indique l’instabilité, et qui signifie, en outre, boire à grands traits, en se dépêchant ; ou bien encore de la racine zâba, qui signifie couler, en parlant de l’eau.", souligne le journaliste Mohamed Balhi, qui a trouvé la même appellation en Irak.

La wilaya de Biskra abrite d'importants sites archéologiques, notamment El Kantara, Djamoura, Beni Souik, Tahouda, Tolga, Ghoufi, Djemina, Sidi Okba, Filiach, etc.

Outre leur valeur historique, ces sites se singularisent aussi par leur beauté. C’est grâce à tous ces atouts que Biskra a réussi son pari, celui qui en a fait un pôle touristique d’une importance avérée.

Situation géographique et délimitation administrative

Ghoufi dans les Aurès appertenant à Batna administrativement et près de Biskra (M'Chounèche)

La wilaya de Biskra est localisée au sud-est algérien[3] et s’étend sur une superficie de près de 21 67.20 km². Elle est délimitée au nord par la wilaya de Batna, au nord-est par la wilaya de Khenchela, au nord ouest par la wilaya de M'Sila, au sud-ouest par la wilaya de Djelfa, au sud-est par la wilaya d' El-Oued et au sud par la wilaya de Ouargla.

La wilaya de Biskra est issue du découpage administratif de 1974 et comprend actuellement 12 dairas et 33 communes. Sa population est estimée selon le dernier recensement de 2006 a plus de 758 401 habitants. Biskra est dans la région des Aurès.

Biskra couvre plusieurs communes et daïras. Biskra - Sidi Okba - Tolga - Ouled Djellal - Sidi Khaled - El Kantara- M’Chounèche - Loutaya - Zribett el oued - Djamoura - Foughala - Ourllal, etc.

Biskra a une altitude de 87 mètre au niveau de la mer. Ce qui fait d'elle une ville des plus basses d'Algérie.

Agriculture

Palmerais de Filiach à Biskra

Les dattes de Biskra sont exportées dans plusieurs pays du Monde : le Canada, l'Europe, les États Unis d'Amérique, etc. Les fruits et légumes sont facilement cultivés grâce à la fertilité des sols. Les bananiers sont cultivés dans la région. L'eau est en abondance grâce aux nappes phrèatiques[4]. Le sel est exploité dans la région de Biskra[5].

Industrie et commerce

CNEP Banque à Biskra.

L'industrie à biskra s'appuie sur la fabrication de câbles. L'une des principales entreprises algériennes a été recemment achetée par une entreprise américaine. N'oublions pas aussi le commerce des dattes. L'industrie du cuir est très importante. Plusieurs manufacteurs familiales confectionnent des sandales d'été.

Histoire

Armoiries de la ville

Biskra était la capitale des Zibans et de l'Aurès[6], Vescera ou Piscinam[7] elle fut à la fois une ville Romaine et Numide dans l'Antiquité. Les Byzantins importeront des dattiers pour en faire la culture. Les Berbères Zénètes se sédentarisent et font de Biskra une ville prospère au Moyen Âge.

Pendant l'ère musulmane, la ville de Biskra sera le siège de Koceila. Ibn Khaldoun décrit le litige entre les deux chefs Koceila et Oqba Ibn Nafi Al Fihri. Koceila étant chef des musulmans berbères, il avait le commandement de toutes les tribus chaouis Zénètes et de sa tribu des Aurébas. Et après ce litige, Biskra sera sous le commandement de Oqba Ibn Nafi Al Fihri et sous la dynastie des Omeyades. Koceila change de siège et nomme Kairouan comme capitale berbère et déclare être chrétien en voulant se rebeller contre l'autorité des Ommeyades[8]. La reine des Aurès la Kahina se soulève contre Oqba Ibn Nafi Al Fihri à cause de la mort de son général Koceila[8]. Cette héroïne vengera la mort de Koceila. Elle ordonne à la tribu de Tahouda de tuer le Khalif OmmeyyadeOqba Ibn Nafi Al Fihri près de l'actuelle ville de sidi okba[8].

Oqba Ibn Nafi Al Fihri sera tué à Thouda. Une mosquée sera érigée à l'endroit de sa mort et elle portera son nom (la mosquée de Sidi Okba)[8]. Biskra était une ville qui appartenait aux Zénètes et aux Aurébas et aux Byzantins avant l'avènement de l'Islam. Après la mort de Oqba Ibn Nafi Al Fihri et de la Kahina, une nouvelle ère s'annonce sous Tariq ibn Ziyad et Musa ben Nusayr. Biskra devient un relais entre le Sahara et le nord et des villes telles que Kairouan en Tunisie ou Tlemcen ou Constantine,ou Bougie,ou Fès ou Cordoue en Espagne, etc. Différentes dynasties et empires règneront à Biskra : les Zénètes, les Omeyades, les Fatimides, les Hammadides, les Hilaliens, les Almohades, les Mérinides, les Zianides, les Hafsides, les Ottomans. La ville de Biskra fut le théâtre de plusieurs batailles. Plusieurs gens vont se réfugier dans les montagnes des Aurès pour échapper à la mort. Une communauté juive vivait à Biskra jusqu'en 1962. La plupart de ses membres étaient originaires de Biskra et des environs : Ouled Djelal,Tolga,Siddi Okba,El Oued. Certains vivaient d'une manière très proche des musulmans. Certains étaient agriculteurs, producteurs de dattes, notamment dans l'oasis de Gharta. Les familles juives avaient pour nom Touitou, Khalfa, Meslati. La nouvelle synagogue construite dans les années 50 fût transformée en Chambre de commerce à l'Indépendance. Les Français prendront le contrôle de la ville au XIXe siècle. Pendant la colonisation française, plusieurs groupes et personnes se révoltent dans la ville et dans la région comme les Zaatchas. Au début, l'Émir Abd El-Kader prend tout le Zab. Ensuite, les Zaatchas se révoltent sous Bouziane[9]. Pendant la révolution algérienne, Biskra était intégrée à la Wilaya I et à la Wilaya VI. En 2009, le Musée historique de la Wilaya VI a été inauguré.

Personnalités

Une place à Biskra, extrait de La France coloniale illustrée écrit par Alexis-M Gochet
  • Mohamed Balhi, grand reporter et écrivain,né le 12 décembre 1951 à Biskra.
  • Ibn Khaldoun séjourna dans la ville de Biskra.
  • André Gide décrivit à plusieurs reprises la beauté de la ville et de ses habitants, notamment dans Si le grain ne meurt.
  • Plusieurs personnalités mondiales ont visité la ville de Biskra. elles étaient animées par l'exotisme africain, pour voir les populations noires et les palmeraies et la station balnéaire de Hammam Salehine (bain des Saints). On peut citer le grand compositeur Hongrois Béla Bartok ou la célèbre écrivain anglaise Clare Sheridan.
  • Auguste Maure, fonde le tout premier studio de photographie de Biskra dans les années 1860.
  • Marius Maure, photographe né à Biskra, fut à l'origine des toutes premières cartes postales de Biskra et de ses environs.
  • L'aviatrice Léna Bernstein est morte à Biskra en juin 1932.
  • Larbi Ben M'hidi grande figure de la révolution algérienne, suivit une partie de sa scolarité dans une école de Biskra. Il sera un Héros de la bataille d'Alger.
  • Mohamed Khider, un héros Biskri qui a marqué la révolution algérienne.
  • Mohamed Chabani fut un chef de la révolution algérienne, il fit sa scolarité à Biskra avec Djellab Said à Oumech.
  • Hamid Grine un journaliste et écrivain algérien, né le 20 juin 1954 à Biskra.
  • Omar el Bernaoui est un poète et une personnalité algérienne , il a écrit le célèbre poème ( min ajlika ya watani'pou toi, mon pays').Il est mort le 24 février 2009.
  • Mohamed El-Aid El KHALIFA Grande figure de la poésie Algérienne d'expression arabe,membre influent de l'association des Ulémas Algeriens. Né à Aîn El Baïda en 1904 d'une famille orginaire de Oued Souf. Il s'installa à Biskra très jeune et devient une personnalité de cette ville. Décédé à Batna en 1979
  • Taleb ahmed Lamine née en 1950 à batna (Agrégé en gynécologie obstétrique) (originaire des zibans) est le premier biskri à avoir ramené le scanner médical et il va jumeler la ville d'Oran et de Lille)

Transport dans la ville de Biskra

Musique

Le Diwan de Biskra (Algérie) lors du festival de Musiques de Rues de Besançon 2006

La musique Chaoui est la musique la plus jouée à Biskra comme dans tout le reste des Aurès avec notamment les éditions Planète son .Le Diwan fait partie de la musique folklorique et traditionnelle de la ville de Biskra

Jumelages

Un jumelage est en cours avec la ville de Tourcoing France France . Celui-ci doit être effectif dans le courant de l'année 2009.

Notes et références

  1. Algérie: Les villes les plus grandes avec des statistiques de la population
  2. Dictionnaire Larousse
  3. Carte de Biskra
  4. Bienvenus sur le site de la wilaya de biskra
  5. Enasel SPA
  6. Constantinois, Sahara, Oranie, Algérois: rail d'Algérie et cheminots du Sahara, la ligne du Sud-Oranais, Aïn-Séfra, Béni-Ounif de Figuig, Kénadsa, Bidon 2, Béchar.Par Roger Duvollet Publié par s.n., 1985, page 177
  7. Bulletin de la Société de géographie. Par Société de géographie (France). Publié par Delagrave, 1867. Notes sur l'article: Ser. 5, v. 13. pp 175livre en ligne
  8. a , b , c  et d Ibn Khaldoun, Histoire des Berbères
  9. http://www.algerian-history.info/reszaatchas.htm
  • Mohamed Balhi,conférence à Tozeur (novembre 2000): " Biskra, du Limes à Gide"

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’Algérie Portail de l’Algérie
Ce document provient de « Biskra ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aéroport Mohamed Khider de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aéroport de Biskra — Mohamed Khider Code AITA Code OACI BSK DAUB …   Wikipédia en Français

  • Liste Des Codes AITA Des Aéroports/B — Liste des codes AITA des aéroports internationaux. Le code de deux lettres qui suit la ville est la subdivision du pays (région, État…) selon la norme ISO 3166 2. Liste des codes AITA des aéroports : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T …   Wikipédia en Français

  • Liste des codes AITA des aeroports/B — Liste des codes AITA des aéroports/B Liste des codes AITA des aéroports internationaux. Le code de deux lettres qui suit la ville est la subdivision du pays (région, État…) selon la norme ISO 3166 2. Liste des codes AITA des aéroports : A B… …   Wikipédia en Français

  • Liste des codes AITA des aéroports/B — Liste des codes AITA des aéroports internationaux. Le code de deux lettres qui suit la ville est la subdivision du pays (région, État…) selon la norme ISO 3166 2. Liste des codes AITA des aéroports : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T …   Wikipédia en Français

  • Liste des codes aita des aéroports/b — Liste des codes AITA des aéroports internationaux. Le code de deux lettres qui suit la ville est la subdivision du pays (région, État…) selon la norme ISO 3166 2. Liste des codes AITA des aéroports : A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T …   Wikipédia en Français

  • BSK — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.   Sigles d’une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres   Sigles de quatre lettres …   Wikipédia en Français

  • Bsk — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • Liste des aérodromes algériens — Voici la liste des aérodromes algériens, avec leur code IATA et leur code OACI[1] Sommaire 1 Aérodromes 2 Notes et références 3 …   Wikipédia en Français

  • Établissement de gestion de services aéroportuaires (Algérie) — Établissement de gestion de services aéroportuaires Activité Transport aérien Site web EGSA Alger, EGSA Constantin …   Wikipédia en Français

  • Biscra — Biskra Biskra بسكرة Géographie Pays …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”