Azzedine Alaïa

Azzedine Alaïa (arabe : عز الدين عليّة), né le 7 juin 1940 à Jemmal, est un styliste et couturier tunisien installé en France, internationalement reconnu depuis les années 1980 pour ses robes et son travail du cuir.

Sommaire

Biographie

Origines

Né en Tunisie de parents agriculteurs, il s'installe en 1957 à Paris, après avoir obtenu un diplôme des Beaux-Arts de Tunis (section sculpture). Durant ses études, il travaille avec sa sœur chez un couturier et reproduit pour ses voisines des modèles de robes trouvés dans Vogue[N 1].

Il commence à travailler comme assistant couturier et se constitue rapidement une clientèle privée. À Paris, il intègre la maison Dior comme tailleur pendant quelques jours, part travailler chez Guy Laroche, pour deux saisons, puis va aider Thierry Mugler (sans jamais travailler pour lui[1]), pour enfin créer sa première collection pour Charles Jourdan[2] jusqu'à ce qu'il ouvre son premier petit atelier rue de Bellechasse. C'est dans ce petit atelier qu'il va habiller pendant une vingtaine d'années une partie de la jet set à titre privé.

L'une de ses premières robes noires zippées est réalisée vers 1970 pour l'actrice Arletty.

Marque

En 1980, il déménage rue du Parc-Royal dans le quartier du Marais et, en 1981, lance sa marque, Azzedine Alaïa, avec son premier défilé de prêt-à-porter l'année suivante, à base de noir, de blanc et de transparence.

Mais la reconnaissance du milieu de la mode apparaît vraiment lorsque les magazines Depeche Mode et Elle lui consacrent des articles[3]. En 1988, il ouvre deux boutiques, à New York et Beverly Hills.

En 1985, il reçoit deux Oscars de la mode[4]. En 1989, il conçoit la fameuse robe drapée aux couleurs du drapeau français portée le 14 juillet par la cantatrice Jessye Norman lors de son interprétation de La Marseillaise, point d'orgue du défilé du Bicentenaire de la Révolution française mis en scène par Jean-Paul Goude sur la place de la Concorde.

En 1998, une rétrospective est organisée au Groninger Museum, aux Pays-Bas.

Alors qu'au milieu des années 1990, suite au décès de sa sœur, son activité est un peu en retrait, sa société signe un partenariat avec Prada en 2000, ce qui lui permet de développer des accessoires dont des chaussures[5]. En mai 2000, le musée Guggenheim de New York lui consacre une exposition. En juillet 2007, il rachète les parts de sa maison et de sa marque pour s'allier à Richemont[6].

En 2008, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur[7] mais refuse de recevoir sa médaille[8].

Son premier défilé haute couture a lieu le 7 juillet 2011[9].

Azzedine Alaïa possède par ailleurs une galerie d'art où sont exposées des œuvres liées au design[10].

Notes et références

Notes

  1. Depuis des années, le créateur est en conflit public avec Anna Wintour et Vogue aux États-Unis selon « Azzedine Alaia donne son avis sur la mode » sur ojoobo.com, 28 juin 2011

Références

  1. (en) « Interview d'Azzedine Alaïa » sur interviewmagazine.com
  2. « Il traverse la Méditerranée pour s'installer à Paris » sur tendances-de-mode.com, 8 mars 2007
  3. (en) « The Azzedine Alchemy » sur fashion.elle.com, 3 mai 2010
  4. Gabrielle de Montmorin, « L'hommage aux femmes » sur Le Point, 10 mars 2011
  5. « Cette collaboration lui permet de se développer dans différents domaines » sur connaissancedesarts.com, 16 octobre 2008
  6. « Azzedine Alaïa s'adosse à Richemont » sur Les Échos, 8 octobre 2007
  7. Décret du 21 mars 2008 portant nomination, JORF no 71 du 23 mars 2008, p. 5037, texte no 5, NOR PREX0804600D
  8. « Je n'aime pas les décorations, sauf sur les femmes » sur purepeople.com, 7 juillet 2011
  9. Katell Pouliquen, « Son premier défilé Haute-Couture » sur L'Express Styles, 7 juillet 2011
  10. Anne-Marie Fevre, « Quand un objet me plaît, je suis en transe » sur Libération, 2 septembre 2005

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article en anglais intitulé « Azzedine Alaia » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi

Liens connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Azzedine Alaïa de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Azzedine Alaia — Azzedine Alaïa Azzedine Alaïa (né le 7 juin 1940 à Jemmel, Tunisie) est un styliste et couturier tunisien. Biographie 1940: Naissance à Jemmel, en Tunisie, de parents agriculteurs, 1957: Installation à Paris, est diplômé des Beaux Arts… …   Wikipédia en Français

  • Azzedine Alaia — Infobox Fashion Designer |caption= name=Azzedine Alaia nationality=Tunisian birth date=birth date and age|1940|6|7 birth place=Tunis death date= death place= education=Ecole des Beaux Arts, Tunis label name=Alaia significant design= awards=Best… …   Wikipedia

  • ALAÏA (A.) — ALAÏA AZZEDINE D’un talent hardi et original, Azzedine Alaïa a accompli une double carrière d’exigeant technicien de la mode et de créateur adulé qui le situe parmi les grands maîtres de l’esthétique contemporaine. Il a introduit la notion d’une… …   Encyclopédie Universelle

  • Alàia, Azzedine — (c. 1940 )    Born in Tunisia, this designer was raised by his grandparents and later studied sculpture at L École des beaux arts de Tunis. Alàia learned the high standards of couture when he entered the fashion industry as a dressmaker s… …   Historical Dictionary of the Fashion Industry

  • Richemont — For other uses, see Richemont (disambiguation). Compagnie Financière Richemont S.A. Type Société Anonyme Traded as SIX:  …   Wikipedia

  • History of fashion design — The first fashion designer who was not merely a dressmaker was (Charles Frederick Worth) (1826–1895). Before the former draper set up his maison couture fashion house in Paris, fashion creation and inspiration was handled by largely unknown… …   Wikipedia

  • Izz al-Din — (Arabic: عز الدين‎) Glory of the Deen (religion) , may refer to Izz al Din Usama (12th century), Ayyubid emir Izz al Dīn Qilij Arslān bin Mas ūd, or Kilij Arslan II (died 1192), Seljuq Sultan of Rum Izz ad Din Mas ud (died 1193), Zangi emir of… …   Wikipedia

  • Haute Couture — Pierre Balmain richtet etwas am Kleid von Ruth Ford, 1947, Fotografie von Carl van Vechten Als Haute Couture [ot kuˈtyːʁ] (französisch für „gehobene Schneiderei“) werden – im Gegensatz zur spätestens in den 1950er Jahren etablierten Prêt à porter …   Deutsch Wikipedia

  • Prada — S.p.A. Rechtsform S.p.A. Gründung 1913 Sitz Mailand …   Deutsch Wikipedia

  • Lise Sarfati — Pour les articles homonymes, voir Sarfati. Lise Sarfati est une photographe française née en 1958. Sommaire 1 Biographie 2 Prix et récompenses …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”