Tram-Train Évry - Massy

Tram-train Évry - Massy

Tram-train Évry — Massy
Réseau -
Année d’ouverture 2017
Dernière extension -
Conduite (système) Conducteur

Le Tram-train Évry — Massy est un projet de ligne de transport en commun dans le département de l'Essonne, en banlieue parisienne, devant relier les deux principaux pôles du département sans passer par Paris à l'horizon 2017.

Sommaire

Histoire

Le Tram-train ÉvryMassy trouve son origine dans le projet de Tangentielle Sud ou Tangentielle Sud-Ouest, qui se proposait de relier par une nouvelle ligne RER la ville de Versailles, voire celle d'Achères dans les Yvelines à celle de Melun en Seine-et-Marne, en passant par Massy et Évry.

Le projet comportait plusieurs opérations :

  • la modification du plan de voies, ainsi que la création d’un garage, d’un site d’entretien et d’un centre de gestion des opérations à Massy - Palaiseau ;
  • la construction d’une ligne entièrement nouvelle de 7 kilomètres entre Épinay-sur-Orge et Grigny, essentiellement en tunnel ;
  • la création de deux gares nouvelles à Épinay-sur-Orge et à Grigny ;
  • la mise en accessibilité de l’ensemble des gares aux personnes à mobilité réduite ;
  • le remplacement de la totalité des passages piétons par des ouvrages d’art ;
  • la suppression de plusieurs passages à niveau sur les lignes existantes.

Les études ont été présentées en commission de suivi du STIF le 23 septembre 2004[1].

Inscrit avec un budget de 300 millions d'euros au contrat de plan État-Région 2000-2006, le projet d'un coût global d'environ un milliard d'euros a finalement été abandonné en 2006 compte tenu de son coût considéré comme prohibitif en comparaison de ses retombées attendues. Les crédits attribués ont en conséquence été perdus. Le Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF) a alors proposé de son côté une solution tram-train, moins onéreuse mais remettant en cause toutes les études menées. Sur sa partie essonnaise, le projet s'est alors transformé en une plus modeste et viable ligne de tram-train reliant Évry à Massy, le confort, la vitesse et le nombre de passagers transportés étant forcément inférieurs au projet initial[2].

Dans le cadre du « Plan banlieue » approuvé par le Comité interministériel des villes du 20 juin 2008, l'État s'est dit prêt à financer à hauteur de 220 millions d'euros pour « soutenir au moins 4 projets spécifiques dont le Tramway T4 vers Clichy-Montfermeil, , la tangentielle Nord, le tram-train Massy-Evry et la liaison RER D/RER B (Barreau de Gonesse) »[3].

Desserte

La ligne utiliserait les infrastructures de la ligne de Grande Ceinture entre Massy - Palaiseau et Épinay-sur-Orge, remplaçant une partie des missions actuellement effectuées par le RER C. Il quitterait alors la voie ferrée entre les gares de Petit Vaux et Savigny-sur-Orge pour passer en mode tramway sur le talus de l'autoroute A6 puis sur voirie jusqu'Évry.

La branche du RER C appelée C8, qui relie Juvisy-sur-Orge à Versailles - Chantiers serait supprimée ; seule la partie de Massy - Palaiseau à Versailles - Chantiers serait conservée, après son raccordement à la branche C2 terminant au même endroit.

Le projet de tracé prévoit la desserte de Champlan (optionnel), Longjumeau, Chilly-Mazarin et Épinay-sur-Orge en mode train (mais pas Savigny-sur-Orge, ni Juvisy-sur-Orge) et la desserte de Morsang-sur-Orge, Viry-Chatillon, Grigny, Ris-Orangis et Évry en mode tram[4].

Avec une fréquence d'un tram-train en unités multiples toutes les dix minutes en heure de pointe et d'un tram simple tous les quarts d'heure en heure creuse, le trajet Évry-Massy serait effectué en 32 minutes dans sa version sans station à Champlan (si une station à Champlan était créée, le trajet serait plus long) , et 3 000 personnes pourraient être transportées par heure et par sens. Le trafic attendu lors de l'ouverture de la ligne est de 1 700 voyageurs en heure de pointe sur le tronçon le plus chargé[5].

Financement

Le coût de réalisation est estimé à plus de 307 millions d'euros, auxquels il faut ajouter 84 millions d'euros pour le matériel roulant (21 rames). Le projet est inscrit au contrat de plan État-Région 2007-2013 pour un montant de 40 millions d'euros, dont 10 pour les études (Région : 7 millions, État : 3 millions) et 30 pour les premiers travaux après 2010 (Région : 21 millions, État : 9 millions).

L'enveloppe globale pourrait être abondée de soixante autres millions d'euros par le Département de l'Essonne et la Région[6].

Calendrier prévisionnel

En février 2008, la calendrier prévisionnel était établi comme suit[6] :

  • DOCP: février 2008
  • Débat Public ou concertation : fin 2008/2009
  • Schéma de principe : début 2010
  • Premiers travaux : 2012
  • Mise en service prévisionnelle : 2017

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. RFF - Nos projets : Tangentielle Sud
  2. Article du Parisien, Sébastien Thomas, Tangentielle sud Le périph du rail remis en cause, édition Essonne, jeudi 25 septembre 2003
  3. Communiqué de presse du Premier ministre, 20 juin 2008, sur le site du Ministère de la Ville. Consulté le 22 juin 2008
  4. Site du Conseil général de l'Essonne - Tram-train Massy-Evry : une étape décisive
  5. Le Moniteur, Massy-Évry : Le tram-train en bonne voie, article du 21 décembre 2007
  6. a  et b [pdf] Communiqué du STIF présentant le DOCP du Tram-Train Evry-Massy, 14 février 2008
  • Portail des transports en Île-de-France Portail des transports en Île-de-France
  • Portail de l’Essonne Portail de l’Essonne
Ce document provient de « Tram-train %C3%89vry - Massy ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tram-Train Évry - Massy de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Transports urbains — Entrée du métro parisien, large avenue et trottoir en arrière plan: tous les modes de transport urbain sont réunis …   Wikipédia en Français

  • Transport urbain — Transports urbains Entrée du métro parisien, large avenue et trottoir en arrière plan: tous les modes de transport urbain sont réunis Les transports urbains sont couramment confondus avec la terminologie « transports en commun ». Les… …   Wikipédia en Français

  • Transport urbains — Transports urbains Entrée du métro parisien, large avenue et trottoir en arrière plan: tous les modes de transport urbain sont réunis Les transports urbains sont couramment confondus avec la terminologie « transports en commun ». Les… …   Wikipédia en Français

  • Transports urbain — Transports urbains Entrée du métro parisien, large avenue et trottoir en arrière plan: tous les modes de transport urbain sont réunis Les transports urbains sont couramment confondus avec la terminologie « transports en commun ». Les… …   Wikipédia en Français

  • Transport en commun en site propre — Bus du réseau TransMilenio circulant en dehors du reste du trafic. Un transport en commun en site propre (TCSP) est un transport en commun qui emprunte une voie ou un espace qui lui est réservé. Un transport en commun n est pas nécessairement en… …   Wikipédia en Français

  • Connex — Veolia Transport Pour les articles homonymes, voir Connex (homonymie). Logo de Veolia Transport Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • Veolia Transport Nederland — Veolia Transport Pour les articles homonymes, voir Connex (homonymie). Logo de Veolia Transport Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • Véolia Transport — Veolia Transport Pour les articles homonymes, voir Connex (homonymie). Logo de Veolia Transport Forme juridique …   Wikipédia en Français

  • Liste des réseaux de transport exploités par Veolia Transport — Article principal : Veolia Transport. Sommaire 1 Services ferroviaires 2 Réseaux Métros 3 Réseaux Tramways 4 Réseaux urbains : Fra …   Wikipédia en Français

  • Naoned — Nantes Pour les articles homonymes, voir Nantes (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Naunnt — Nantes Pour les articles homonymes, voir Nantes (homonymie) …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”