Ayoun
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ayoun (homonymie).
Ayoun
Illustration sous licence libre bienvenue !
Caractéristiques
Longueur  ?
Bassin  ?
Débit moyen  ?
Géographie
Pays traversés Israël

Ayoun (נחל עיון) est le nom d'un cours d'eau d'Israël suivant le cours de la faille syro-africaine, ainsi que de la réserve naturelle qui l'abrite, située à l'Est de Metoula. Son cours supérieur s'étire vers le nord sur 7km à l'extérieur de la réserve et sa source se trouve en territoire libanais. Aussi couramment appelé ha"Tanour" (התנור), il est mentionné pour la première fois dans le Talmud sous sa forme araméenne de "Nékouvta Déiyoun".

Il est célèbre pour ses quatre niveaux de bassins naturels qui lui valent l'appellation de "batteur de darbouka".

La chute du bassin supérieur porte le nom de "Iyoun" et est haute de 9,20m.

La seconde est la chute de la "Tahana" haute de 21m.

La troisième, la chute de "Eshed", mesure 9,5m de hauteur.

La quatrième, la chute du "Tanour" ("cheminée" ou "four" en hébreu) haute de 18m, est la plus connue et nombre d'autochtones ignorent l'existence des trois autres bassins. Elle tire son nom du conduit par lequel se déverse l'eau depuis le bassin supérieur, dont la forme rappelle celle d'un conduit de cheminée. En hiver, son débit est de 1,5m3 par seconde, et durant la fonte des neiges ou lors des fortes pluies il s'élève à 26m3 par seconde.

Flore

Aux abords du Ayoun, on trouve les arbres suivants :

Fleurs :

L'Acanthe de Syrie, la scille d'Espagne, l'echium, le muflier et le michauxia.

Autres plantes terrestres :

L'Herbe de Saint Roch, l'épilobe, le salicaire, le chanvre, le plantain majeur, le fonio, la verveine officinale, l'oseille maritime, le cératophylle, le potamot à feuilles crépues, le spirodèle à plusieurs racines, la renoncule peltée.

Plantes aquatiques :

Le nénuphar blanc, le papyrus, le jonc, l'iris des marais, le tamaris, le brède, et le lycopodium.

Faune

Poissons :

On en compte 16 sortes dont le barbus, la tanche, le garra, le botia originaire de l'Asie du Sud-Est, la tristramelle et le silure originaires d'Afrique.

Autre faune aquatique :

La tortue et le crabe.

Oiseaux :

Le grèbe huppé, la sterne pierregarin, le héron pourpré, le héron cendré, le blongios nain, la gallinule poule-d'eau, la bouscarle, la lusciniole à moustaches, le busard des roseaux, la bergeronnette printanière, la bergeronnette à longue queue, la marmaronette marbrée, le canard sauvage, le balbuzard, la perdrix, le pélican, l'hirondelle rustique, la spatule, la foulque, le grand cormoran, l'étourneau, la corneille mantelée, le grand corbeau, la rousserolle effarvatte, la rousserolle stentor, la rousserolle africaine, la locustelle, le vanneau à éperons, la glaréole, l'échasse, le martin-pêcheur et le martin-chasseur.

Mammifères :

Le sanglier, la loutre, le chat et la mangouste.

Sources

  • "Dossier Nahal Ayoun". Ed. Musée de Metoula.
  • Ménahem Zaharoni "Guide d'Israël" Tome 2. Ed. ministère de la défense. Jérusalem 1978.
  • David Itam "Guide d'Israël" Tome 6. Ed. ministère de la défense. Jérusalem 1979."
  • David Alon "Guide d'Israël" Tome 6. Ed. ministère de la défense. Jérusalem 1979."
  • Néhamia Tzouri "Guide d'Israël" Tome 8. Ed. ministère de la défense. Jérusalem 1980."
  • Avraham Néguev "Guide d'Israël" Tome 8. Ed. ministère de la défense. Jérusalem 1980."
  • Ménahem Zaharoni "Guide d'Israël" Tome 8. Ed. ministère de la défense. Jérusalem 1980."
  • Aryé Yitzhaki "Guide d'Israël" Tome 8. Ed. ministère de la défense. Jérusalem 1980."

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ayoun de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ayoun — Admin ASC 2 Code Orig. name Ayoun Country and Admin Code TN.02.7870284 TN …   World countries Adminstrative division ASC I-II

  • Ayoun el-Atrouss — (ar) عيون العتروس Administration …   Wikipédia en Français

  • Ayoûn el-Atroûs — ‏العيون‎ Staat: Mauretanien  Mauretanien …   Deutsch Wikipedia

  • Ayoun el Atrous — Saltar a navegación, búsqueda Ayoun el Atrous (también conocido como El Atrouss) (árabe: عيون العتروس‎) es una ciudad en Mauritania meridional. Está situado aproximadamente 16°40 Norte y 9°37 Oeste. Es la capital de la región de Hodh el Gharbi.… …   Wikipedia Español

  • Ayoun (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Ayoun peut faire référence à : Histoire Bataille de Marj Ayoun, victoire de l Ayyoubide Saladin contre une armée croisée conduite par le roi Baudouin …   Wikipédia en Français

  • Ayoun el Atrous — Infobox Settlement official name = Ayoun el Atrous native name = imagesize = image caption = image map caption = pushpin pushpin label position =bottom pushpin mapsize = 300 pushpin map caption =Location in Mauritania subdivision type = Country… …   Wikipedia

  • 'Ayoun el 'Atrous — Original name in latin ’Ayon el ’Atros Name in other language Ayoun el Atrous, Aioun el Atrouss, Ayoun El Atrous, Aoun el Atrouss, ’Ayon el ’Atros State code MR Continent/City Africa/Nouakchott longitude 16.6614 latitude 9.6149 altitude 235… …   Cities with a population over 1000 database

  • Richard Ayoun — Pour les articles homonymes, voir Ayoun (homonymie). Richard Ayoun, né le 23 janvier 1948 en Algérie[1] et décédé[2] le 30 mai 2008 à Paris …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Marj Ayoun — Pour les articles homonymes, voir Ayoun (homonymie). Bataille de Marj Ayoun Informations générales Date 10 juin 1179 Lieu Marj Ayoun Issue victoire musulmane …   Wikipédia en Français

  • Hajeb El Ayoun — Pour les articles homonymes, voir Ayoun (homonymie). 35° 23′ N 9° 32′ E / …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”