Aymon II de Challant

Aymon II de Challant (italianisé en Aimone di Challant) (né vers 1305 mort vers 1388). Noble valdôtain de la Maison de Challant, seigneur de Fénis-Ussel et Saint-Marcel. Il est pendant près de 50 ans au service de la Maison de Savoie.

Sommaire

Biographie

Aymon de Challant[1] était le fils de Godefroi II de Challant, fils aîné prédécédé, d’ Ebal Ier de Challant et d’une noble génoise Béatrice Fieschi.

Lors de la signatures des accords familiaux de mars et avril 1337 qui mettent fin au litige qui l’avait opposé avec son frère Ebal II de Challant à ses quatre oncles il reçoit en partage de l’héritage de son grand-père paternel Ebal Ier de Challant le fief de Fénis.

Armé chevalier par le comte de Savoie il effectue une longue carrière militaire et diplomatique au service de la Maison de Savoie: Chatelain de Lanzo de 1332 à 1357, chatellain de Maurienne, Avigliana, Chambéry, Tarentaise, Suse, Montmélian, Ivrée, Bard, Sallanches (charges qu’il occupent successivement entre 1331 et sa mort), gouverneur d’ Ivrée en 1349 et bailli du Val de Suse et de Savoie de 1353 à 1356. Il est également; ambassadeur à la cour de France (1355), conseiller (1362) du comte de Savoie et gouverneur d’Aoste en 1381.

Après avoir commencé sa carrière sous le comte Aymon de Savoie, et avoir été l'exécuteur testamentaire de Marguerite de Savoie la veuve de Jean Ier de Montferrat en 1349, il est encore le gouverneur et le conseiller d’Amédée VII de Savoie en 1383...

Aymon de Challant est le premier membre de la Maison de Challant à être décoré en 1383 de l’ordre du Collier de Savoie futur ordre de la Sainte Annonciation.

Vers 1340 il commence une première grande campagne de réfection du Château de Fénis de laquelle provient vraisamblablement le corps central de forme pentagonale que l’on peut voir encore de nos jours. Une seconde campagne de reconstruction à sans doute été effectuée à son initiative une vingtaine d’année plus tard.

Les 23 octobre 1354 et 24 février 1357 il avait reçu d’ Amédée VI de Savoie le fief d’ Aymavilles et commencé la restauration du château notamment l’édification des quatre tours d’angle à plan circulaire.

A sa mort vers 1385/1387 selon les clause de ses testaments des 28 septembre 1375 et 19 avril 1377 ; le fief et le château de Fénis reviennent à son fils aîné Boniface Ier de Challant qui pousuivra l’œuvre de reconstruction de son père et agrandira le château. Son second fils Amédée recevra le fief d’Aymavilles, et sera à l’origine de la lignée des Challant- Aymavilles

Union et descendance

Aymon II de Challant avait épousé Fiorina Provana, fille de Franceschino Provana seigneur de Leynì, de laquelle sont issus une dizaine d’enfants dont :

Notes et références

  1. Bien que 4e de ce nom, il est le plus souvent considéré comme « Aymon II de Challant » car à l’exception du vicomte Aymon Ier les autres membres de la famille de Challant portant ce nom ne furent que co-vicomtes d’Aoste

Sources

Bibliographie

  • (it) Alessandro Barbero Valle d'Aosta medievale Liguori Editore, Naples (2000) (ISBN 8820731623).
  • (fr) Abbé Joseph-Marie Henry, Histoire populaire religieuse et civile de la Vallée d'Aoste. Imprimerie Marguerettaz, Aoste (1929) réédition en 1967, p.1162-163.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aymon II de Challant de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Boson II de Challant — (italianisé en Bosone II di Challant) mort en 1210. Noble valdotain, 3e vicomte d Aoste avant 1147 il est le permier membre de sa famille à porter le titre de Seigneur de Challant. Sommaire 1 Biographie 2 La seigneurie de Challant …   Wikipédia en Français

  • Boniface Ier de Challant — Bonifacie Ier de Challant (italianisé en Bonifacio di Challant) (mort à Pierre Châtel, le 26 février 1426) était un noble valdôtain appartenant à la Maison de Challant. Comme la plupart des membres de la Maison de Challant il effectue une… …   Wikipédia en Français

  • Ebal Ier de Challant — Ebal ou Iblet Ier de Challant (italien: Ebalo I di Challant) surnommé Ebal le Grand (Magno ou le Gran Viscomte) (mort à Challant en 1323). Noble valdôtain de la Maison de Challant qui fut le denier vicomte d’Aoste. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Ébal Ier de Challant — Ébal ou Iblet Ier de Challant (italianisé en Ebalo I di Challant) surnommé Ebal le Grand (Magno ou le Gran Viscomte) (mort à Challant en 1323). Noble valdôtain de la Maison de Challant qui fut le denier vicomte d’Aoste. Sommaire 1 Biographie 2… …   Wikipédia en Français

  • Maison de Challant — Pour l ancienne commune valdôtaine, voir Challant. La maison de Challant est une famille noble, apparue au XIIe siècle, originaire de la vallée d Aoste et qui a porté le titre de vicomte d Aoste jusqu en 1295 puis celui de comte de Challant… …   Wikipédia en Français

  • Famille de Challant — Pour l ancienne commune valdôtaine, voir Challant. Cette page explique l histoire ou répertorie les différents membres de la famille de Challant. La famille de Challant est une famille noble, apparue au XIIe siècle, originaire de la vallée d …   Wikipédia en Français

  • Antoine de Challant — Biographie Naissance v. 1350 Décès 13 septembre 1418 Évêque de l Église catholique Consécration épiscopale 1404 Fonctions épiscopales …   Wikipédia en Français

  • Yblet de Challant — Yblet ou Iblet de Challant (né vers 1330– Verrès le 21 septembre 1409) (italianisé en Ibleto di Challant) noble valdôtain de la Maison de Challant. Il fut un des plus puissants membres de la Maison de Challant. À la suite d’héritage, il réunit… …   Wikipédia en Français

  • Château de Challand-Saint-Victor — Château de Ville Les ruines du château vues depuis Verrès Début construction XIIIe siècle Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Château de Sallenôves — Château de Sallenoves Période ou style Médiéval Type Maison forte Début construction Début XIIe siècle Fin construction …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”