Ayguatébia-Talau

42° 34′ 26″ N 2° 11′ 07″ E / 42.5738888889, 2.18527777778

Ayguatébia-Talau
Administration
Pays France
Région Languedoc-Roussillon
Département Pyrénées-Orientales
Arrondissement Prades
Canton Olette
Code commune 66010
Code postal 66360
Maire
Mandat en cours
Lucien Mitjaville
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Capcir Haut-Conflent
Démographie
Population 45 hab. (2007)
Densité 1,5 hab./km²
Géographie
Coordonnées 42° 34′ 26″ Nord
       2° 11′ 07″ Est
/ 42.5738888889, 2.18527777778
Altitudes mini. 720 m — maxi. 2030 m
Superficie 29,68 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Ayguatébia-Talau est une commune française, située dans le département des Pyrénées-Orientales et la région Languedoc-Roussillon. Ses habitants sont appelés les Los Carraillols.

Sommaire

Géographie

Afin de pallier une baisse de la population, les communes d'Ayguatebia et Talau ont fusionné en 1983. La nouvelle commune s'étend sur une superficie de 2 974 hectares, au cœur des Garrotxes, région de montagnes accidentées, rocheuse, peu cultivable. Cette aridité des terres, ainsi que le relief, rendant difficile l'accès au village, a d'ailleurs fortement contribué au dépeuplement des villages.

Accès

Hydrographie

La commune est arrosée par les rivières Cabrils et Pujols, mais présente peu de verdure, si ce n'est la forêt domaniale de Clavera, ainsi que celle des Llançades, au sud, là où se trouvent également les plus hauts sommets : La Tossa d'en Maig (2 034 m), le pic de Figuema (2 032 m), le pic de Clavera (1 995 m) et au nord-ouest, le pic de la Soucarade, qui culmine à 2 006 mètres.

Géologie

Toponymie

En catalan, le nom de la commune est Aiguatèbia i Talau[réf. nécessaire].

Le nom Ayguatebia provient de la locution latine agua tebeda, signifiant « eau tiède ». Ce terme prend racine dans l'existence d'une source d'eau tiède sur le territoire de ce village. On en trouve d'ailleurs de nombreuses dans la vallée (à Saint-Thomas, à Llo...), qui alimentent des bains, l'eau ferrugineuse ayant des propriétés bienfaisantes pour les articulations et autres maux... À la sortie de la source, l'eau peut atteindre 41 °C.

Économie

Histoire

Pendant la révolte des Angelets, le 7 février 1673, les troupes françaises brûlent le village. L'église est reconstruite vingt ans plus tard[1].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
1957[2] réélu en 2008[3] Lucien Mitjaville DVG  

Lucien Mitjaville a parrainé la candidature de Frédéric Nihous à l'élection présidentielle de 2007[4].

Démographie

Évolution démographique
(Source : Ehess[5] et Insee[6],)

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
490 500 511 550 516 556 527 526 551
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
537 554 547 519 525 509 506 454 448
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
441 431 391 305 244 208 181 123 95
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2007    
84 32 23 21 45 46 45    

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


En 2008, il y a environ 19 habitants à l'année, la plupart des gens viennent ici de façon saisonnière, dans leur résidence secondaire, ceci étant lié au climat rude et à la situation du village, mais également parce qu'il n'y a pas de travail dans ce village.

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

Sources

Bibliographie

Notes

  1. « Ayguatébia », sur histoireduroussillon.free.fr.
  2. "Record de longévité politique pour un maire des Garrotxes" sur France Bleu Roussillon, journal du 10 février 2011.
  3. Préfecture des Pyrénées-Orientales, Liste des maires élus en 2008, consultée le 22 juillet 2010
  4. Liste des citoyens ayant présenté les candidats à l'élection du Président de la République
  5. Ayguatébia-Talau sur le site de Cassini
  6. Insee, Historique des populations par commune depuis le recensement de 1962 (fichier Excel), mis à jour en 2010, consulté le 21 juillet 2010

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ayguatébia-Talau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ayguatebia-Talau — Ayguatébia Talau Ayguatébia Talau Pays   …   Wikipédia en Français

  • Ayguatébia-Talau — Aiguatèbia i Talau País …   Wikipedia Español

  • Ayguatébia-Talau — is a commune in the Pyrénées Orientales department in southwestern France …   Wikipedia

  • Ayguatébia — Talau Ayguatébia Talau Pays   …   Wikipédia en Français

  • Talau — Ayguatébia Talau Ayguatébia Talau Pays   …   Wikipédia en Français

  • Communes of the Pyrénées-Orientales department — The département of the Pyrénées Orientales is composed of 226 communes. Most of the territory (except for the district of Fenolheda) formed part of the Principality of Catalonia until 1659, and Catalan is still spoken (in addition to French) by a …   Wikipedia

  • Anciennes Communes Des Pyrénées-Orientales — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Pyrénées Orientales qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes des Pyrenees-Orientales — Anciennes communes des Pyrénées Orientales Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Pyrénées Orientales qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes des Pyrénées-Orientales — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Pyrénées Orientales qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples… …   Wikipédia en Français

  • Anciennes communes des pyrénées-orientales — Cette page retrace toutes les anciennes communes du département des Pyrénées Orientales qui ont existé depuis la Révolution française, ainsi que les créations et les modifications officielles de nom. La liste ne contient pas les simples… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”