Aye-aye
Aide à la lecture d'une taxobox Aye-Aye
 Daubentonia madagascariensis
Daubentonia madagascariensis
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Primates
Sous-ordre Strepsirrhini
Infra-ordre Chiromyiformes
Famille
Daubentoniidae
Gray, 1863
Genre
Daubentonia
E. Geoffroy, 1795
Nom binominal
Daubentonia madagascariensis
(Gmelin, 1788)
Statut de conservation UICN :

NT A2cd, C2a : Quasi menacé
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'UICN.

Statut CITES : Cites I.svg Annexe I ,
Révision du 01-07-1975
D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

L'Aye-Aye[1] (Daubentonia madagascariensis) est une espèce de primates qui vit à Madagascar. C'est la seule espèce du genre Daubentonia, lui-même seul membre de la famille des daubentonidés. Elle est considérée comme vulnérable à l'extinction selon l'UICN.

Sommaire

Description

 v · d · m  Formule dentaire
mâchoire supérieure
3 1 0 1 1 0 1 3
3 0 0 1 1 0 0 3
mâchoire inférieure
Total : 18
L'aye-aye est le seul
primate à avoir 18 dents

L'aye-aye est un lémurien très particulier qui a des caractères dérivés nombreux et assez singuliers. Ses incisives rappellent celles des rongeurs, ses oreilles celles des chauve-souris et sa queue celle des écureuils. Enfin, il possède une adaptation particulière, le troisième doigt de la main extrêmement allongé. Il a un mode de vie arboricole, ce qui le fait occuper une niche écologique voisine de celles des pics ou des écureuils sur les autres continents comme l'Europe.

Il mesure de 75 à 90 cm de long - dont 44 à 53 pour la queue - et pèse de 2 à 3 kg. Les deux sexes sont apparemment inindentifiables[2].

Il est insectivore et frugivore. Il déloge des larves d'insectes xylophages qu'il détecte en tapotant les troncs avec son doigt spécialisé, auxquelles il accède en élargissant les orifices et en déchiquetant les couches supérieures avec ses incisives, et qu'il déniche finalement avec son grand doigt muni d'une griffe. De la même façon, il est capable d'extraire le cœur tendre des noix de rami[Quoi ?]. À d'autres périodes de l'année, c'est pour extraire le cœur spongieux des gales sur les branches d'Eugenia que son doigt spécialisé lui est utile.

L'aye-aye est un animal en général solitaire et nocturne, discret et difficile à observer.

Illustration de Joseph Wolf montrant le 3e doigt allongé

Sous-espèce

  • Aye-Aye géant (Daubentonia madagascariensis robusta)

L'aye-aye dans la culture malgache

Daubentonia madagascariensis, appelé communément aye-aye par les populations locales, tient une place très particulière dans le bestiaire malgache. De multiples légendes courent sur cet animal aux mœurs nocturnes. Si le nombre d'individus a chuté au cours des dernières décennies, en revanche le mythe de l'animal maléfique s'est conservé, transmis de génération en génération. On[Qui ?] considère ainsi qu'il porte malheur s'il apparaît dans ou aux abords des habitations, et qu'il possède des pouvoirs de sorcellerie grâce à son majeur démesuré, dont se servent les devins.

Bibliographie

  • (fr) Claire Harpet, Le Lémurien : du sacré et de la malédiction, L'Harmattan, Paris, 2000.
  • (en) R.-A. Mittermeier et al., Lemurs of Madagascar, Tropical field book series, Conservation International, 2006 (2e éd.).

Galerie

Liens externes

Famille Daubentoniidae

Genre Daubentonia

Espèce Daubentonia madagascariensis

Notes et références

  1. Annexes au Journal officiel des Communautés européennes du 18 décembre 2000. Lire en ligne.
  2. http://www.tsimbazaza.com/lemur-house-tsimbazaza.html

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aye-aye de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aye aye — Aye aye …   Wikipédia en Français

  • Aye-aye — n. [From the native name, prob. from its cry.] (Zo[ o]l.) A singular nocturnal quadruped, allied to the lemurs, found in Madagascar ({Cheiromys Madagascariensis}), remarkable for its long fingers, sharp nails, and rodent like incisor teeth. [191 …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Aye-Aye — Dieser Artikel beschäftigt sich mit dem Fingertier oder Aye Aye. Aye Aye ist auch eine seemännische Befehlsbestätigung. Fingertier Fingertier (Daubentonia madagascariensis) Systematik …   Deutsch Wikipedia

  • Aye-aye — Dieser Artikel beschäftigt sich mit dem Fingertier oder Aye Aye. Aye Aye ist auch eine seemännische Befehlsbestätigung. Fingertier Fingertier (Daubentonia madagascariensis) Systematik …   Deutsch Wikipedia

  • Aye Aye — Dieser Artikel beschäftigt sich mit dem Fingertier oder Aye Aye. Aye Aye ist auch eine seemännische Befehlsbestätigung. Fingertier Fingertier (Daubentonia madagascariensis) Systematik …   Deutsch Wikipedia

  • Aye-aye — Aye aye[1][2] An aye aye eating banana flowers …   Wikipedia

  • aye-aye — [ ajaj ] n. m. • 1782; mot indigène ; onomat. ♦ Zool. Primate nocturne (daubentoniidés) de Madagascar, de la taille d un chat, à queue très longue. ⇒ lémuriens. Les ayes ayes sont en voie de disparition. ● aye aye, ayes ayes nom masculin… …   Encyclopédie Universelle

  • Aye-Aye — 〈[ ajaı] n.; od. s, od. s; Zool.〉 = Fingertier [<frz. <madagass. ajai] * * * Aye Aye   [madagaskarisch] der, / , ein Halbaffe (Fingertiere).   …   Universal-Lexikon

  • Aye-Aye — Aye Aye, Nagethier, s.u. Fingerthier …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Aye-Aye — Aye Aye, s. Fingertier …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Aye-Aye — Aye Aye, s. Fingertier nebst Textfigur …   Kleines Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”