Ayaz Mutalibov

Ayaz Mütəllibov

Ayaz Niyazi oğlu Mütəllibov (en azerbaïdjanais, en russe : Аяз Муталибов, translittéré en Aïaz Moutalibov, né le 12 mai 1938 à Bakou) est un homme politique azerbaïdjanais.

(Note : en azéri, la lettre ə se prononce entre a et è)

Ingénieur de formation, il est membre du Parti communiste de la République socialiste soviétique (RSS) d’Azerbaïdjan, à l'époque une des quinze républiques constituant l'URSS. Il fait partie d'une génération de jeunes membres réformateurs du parti qui accèdent au pouvoir en URSS dans le sillage de Mikhaïl Gorbatchev. Il gravit ainsi les échelons du parti jusqu'à devenir le 27 janvier 1989 président du conseil des commissaires populaires (c'est-à-dire premier ministre, un poste relativement subalterne) de la RSS d’Azerbaïdjan.

Un an plus tard, les tensions entre Azerbaïdjanais et Arméniens autour de la question du Haut-Karabagh culminent par des pogroms anti-Arméniens, notamment dans la ville de Sumqayıt, ce qui donne un prétexte à l'armée fédérale soviétique pour intervenir en Azerbaïdjan et remettre de l'ordre. À cette occasion, la vieille garde du parti, incarnée par son ancien secrétaire général Heydər Əliyev est évincée, et Ayaz Mütəllibov, qui jouit de la confiance de Moscou grâce à sa fidélité absolue, devient le 24 janvier 1990 premier secrétaire du Parti communiste azerbaïdjanais, ce qui en fait de facto le numéro un de cette république.

Le 18 mai de cette année, tout en demeurant chef du parti, il devient président de la République socialiste soviétique d'Azerbaïdjan, un poste créé spécialement pour lui, imitant ainsi Mikhaïl Gorbatchev devenu le premier président de l'URSS. Le 19 novembre suivant, La RSS d'Azerbaïdjan prend le nom officiel de République d'Azerbaïdjan, tout en restant membre de l'URSS. Le 5 février 1991, l'ancien drapeau de l'Azerbaïdjan indépendant (1918-1920) est restauré.

Ayaz Mütəllibov occupe ces fonctions lors du putsch de Moscou contre Mikhaïl Gorbatchev le 19 août 1991. Il prend le parti de soutenir les auteurs de ce putsch, mais celui-ci est un échec et voit le triomphe des forces réformatrices. Comme les autres leaders de Républiques soviétiques restés fidèles à l'ancien régime, il se lance alors dans une fuite en avant afin de conserver le pouvoir sur son territoire et échapper à d'éventuelles représailles ou poursuites judiciaires : le 29 août, le soviet suprême d'Azerbaïdjan vote une « Déclaration rétablissant l'indépendance étatique de l'Azerbaïdjan ». Le 8 septembre, il se fait réélire au suffrage universel président de la République d'Azerbaïdjan, en l'absence de toute opposition qui boycotte le scrutin. La communauté internationale ne reconnaîtra l'indépendance de l'Azerbaïdjan qu'après avoir constaté, à Noël 1991, la dissolution formelle de l'URSS.

Mais les jours d'Ayaz Mütəllibov au pouvoir sont d'ores et déjà comptés. La guerre avec l'Arménie, larvée tant que les deux pays faisaient partie de l'Union soviétique, tourne à présent au désastre. Les Arméniens contrôlent désormais la plus grande partie du Haut-Karabagh ainsi que les territoires situés entre le Haut-Karabagh et l'Arménie. Sous la pression de manifestations de rue, Mütəllibov doit démissionner le 6 mars 1992. Le président du parlement Yaqub Məmmədov assure l'intérim. Ce parlement, resté fidèle, le rétablira brièvement dans ses fonctions le 14 mai, mais il en sera chassé définitivement le 18. Le 7 juin suivant, le nationaliste anti-communiste Əbülfəz Elçibəy est élu président de la République au suffrage universel.

Ayaz Mütəllibov vit depuis en exil en Russie. Il a été accusé à plusieurs reprises par ses différents successeurs de fomenter des coups d'État pour revenir au pouvoir.


Précédé par
(personne)
Flag of Azerbaijan.svg
Ayaz Mütəllibov
Président de la République d'Azerbaïdjan
Suivi par
Yaqub Məmmədov
(par intérim)
Précédé par
Yaqub Məmmədov
(par intérim)
Flag of Azerbaijan.svg
Ayaz Mütəllibov
Président de la République d'Azerbaïdjan
Suivi par
İsa Qəmbər
(par intérim)
  • Portail de l’Azerbaïdjan Portail de l’Azerbaïdjan
Ce document provient de « Ayaz M%C3%BCt%C9%99llibov ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ayaz Mutalibov de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Nagorno-Karabakh War — Nagorno Karabakh War …   Wikipedia

  • History of Azerbaijan — This article is about the history of Azerbaijan. For the history of Iranian Azerbaijan, see history of Iran. History of Azerbaijan This article is part of a series …   Wikipedia

  • Azerbaijan — /ah zeuhr buy jahn , az euhr buy jan /; Russ. /u zyirdd buy jahn /, n. 1. Also, Azerbaidzhan. Formerly, Azerbaijan Soviet Socialist Republic. a republic in Transcaucasia, N of Iran and W of the Caspian Sea. 7,735,918; 33,430 sq. mi. (86,600 sq.… …   Universalium

  • Khojaly Massacre — The Khojaly Massacre was the killing of hundreds of ethnic Azerbaijani civilians from the town of Khojaly on 25 February 1992 during the Nagorno Karabakh War. According to the Azerbaijani side, as well as Memorial Human Rights Center, Human… …   Wikipedia

  • Operation Ring — Part of Nagorno Karabakh War Date April 30, 1991 – May 15, 1991 Location Shahumyan Voskepar, Armenia …   Wikipedia

  • Guerre Du Haut-Karabagh — Informations générales Date 1988–1994 Lieu Haut Karabagh, Arménie et Azerbaïdjan Casus belli …   Wikipédia en Français

  • Guerre du Haut-Karabagh — Informations générales Date 1988–1994 Lieu Haut Karabagh, Arménie et Azerbaïdjan Casus belli Dispute ethnique territoriale entre l Arménie e …   Wikipédia en Français

  • Guerre du Haut-Karabakh — Guerre du Haut Karabagh Guerre du Haut Karabagh Informations générales Date 1988–1994 Lieu Haut Karabagh, Arménie et Azerbaïdjan Casus belli …   Wikipédia en Français

  • Guerre du Karabagh — Guerre du Haut Karabagh Guerre du Haut Karabagh Informations générales Date 1988–1994 Lieu Haut Karabagh, Arménie et Azerbaïdjan Casus belli …   Wikipédia en Français

  • Guerre du Nagorno-Karabagh — Guerre du Haut Karabagh Guerre du Haut Karabagh Informations générales Date 1988–1994 Lieu Haut Karabagh, Arménie et Azerbaïdjan Casus belli …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”