Axis for peace

Axis for Peace

Axis for peace.jpg

Axis for Peace est une conférence organisée par le Réseau Voltaire afin de construire un mouvement intellectuel, à la fois laïque et contre l'« impérialisme états-unien », capable de s’opposer aux néo-conservateurs.

Sommaire

Principes

Il déclare s'inspirer du mouvement des non-alignés. Au contraire des Forums sociaux (Forum Social Mondial par exemple), il est constitué des personnes appartenant à « l'élite » : responsables politiques, diplomates, militaires, etc. Il affirme travailler selon un mode de fonctionnement similaire à celui du Forum de Davos, mais avec une ligne politique opposée.[réf. nécessaire]

Positionnement politique

Axis for Peace regroupe des personnes s'opposant :

C'est ainsi que la conférence regroupe des militants des partis opposés aux États-Unis (Cuba, Venezuela, etc.) sur le continent américain, et d'antisionistes tant européens (Andreas von Bülow, Dieudonné M'bala M'bala) qu'israéliens (Ahmed Tibi, Gideon Levy).

2005

La conférence Axis for Peace (destinée à être la première d'une série) s’est tenue les 17 et 18 novembre 2005, à Bruxelles. Elle a réuni environ 150 personnes, issus de 37 pays (intellectuels, politiciens, diplomates, militaires). Des délégations venaient du monde arabe, d’Europe de l’Est et de l’Ouest, des Amériques. L’Afrique noire, l’Asie et l’Océanie étaient peu représentés.

Des extraits de la conférence ont été diffusés sur Al-Jazeera dans le monde arabe, sur Telesur en Amérique latine et quelques jours plus tard, sur Russia Today dans le monde slave. Il a été ignoré par les médias occidentaux.

2007

La conférence Axis for Peace 2007, est annoncée pour les 10, 11 et 12 novembre (300 personnalités et des délégations officielles d'États « non alignés » sont annoncés), mais n'a pas lieu.

Principaux membres

On retrouve parmi les membres d'Axis for Peace l'ensemble des liens tissés par le Réseau Voltaire :

  • En Amérique latine : des militants des trois principaux courants de gauche : guévaristes, théologiens de la libération, bolivariens ;
  • Aux États-Unis : des opposants à l'interventionnisme, ce qui conduit à la présence pour la première fois à la même tribune de John D. Antony, James Petras et d'Helga Zepp LaRouche malgré leur violente opposition en politique intérieure.
  • Des répresentants de partis opposés aux récentes interventions militaires des États-Unis, tel celui de Lyndon LaRouche ou encore le Samoobrona polonais.
  • Des militants de partis laïques de l'unité arabe (baasistes, saadistes, nassériens).

Principaux membres du comité d'organisation :

  • Ayman Abdelnour, rapporteur du Congrès du Baas, Syrie
  • John D. Antony, du Council on Foreign Relations, États-Unis
  • Émir Issa El-Ayoubi, journaliste libanais
  • Andreas von Bülow, homme politique allemand, ancien ministre
  • Jacques Cheminade, homme politique français
  • Giulietto Chiesa, eurodéputé italien
  • Michel Collon, journaliste belge
  • Enrique Roman Hernandez, ambassadeur spécial cubain
  • Salim El-Hoss, ancien Premier ministre du Liban
  • Général Leonid Ivachov, ancien chef de la direction de la coopération militaire internationale du ministère russe de la Défense
  • Gideon Levy, éditorialiste du quotidien israélien Haaretz
  • Dieudonné M'bala M'bala, humoriste et homme politique français
  • Thierry Meyssan, écrivain français
  • Craig Murray, ancien ambassadeur britannique
  • James Petras universitaire américain
  • Isabel Pisano grand reporter à El Mundo
  • Mateusz Piskorski, député polonais
  • Général Vinod Saighal, ancien directeur de la formation militaire indienne
  • Jhanett Madriz Sotil, vice-présidente du Parlement andin (Venezuela)
  • Webster G. Tarpley, historien et journaliste, États-Unis
  • Ahmed Tibi, député israélien
  • Subhi Toma, sociologue irakien
  • Général Rene Vargas Pazzos, ancien chef d’état-major interarmes de l'Équateur
  • Antonio Alberto Vulcano, organisateur des manifestations anti-Bush argentines
  • Helga Zepp-LaRouche, femme politique allemande et américaine

Liens externes

Ce document provient de « Axis for Peace ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Axis for peace de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Axis For Peace — est une conférence organisée par le Réseau Voltaire afin de construire un mouvement intellectuel, à la fois laïque et contre l « impérialisme états unien », capable de s’opposer aux néo conservateurs. Sommaire 1 Principes 2… …   Wikipédia en Français

  • Axis for Peace — est une conférence organisée par le Réseau Voltaire afin de construire un mouvement intellectuel, à la fois laïque et contre l « impérialisme états unien », capable de s’opposer aux néo conservateurs. Sommaire 1 Principes 2… …   Wikipédia en Français

  • Axis for Peace — Saltar a navegación, búsqueda Axis for Peace (Eje por la Paz) es una iniciativa de la Red Voltaire para construir un movimiento intelectual, al mismo tiempo laico y antimperialista, capaz de oponerse a los neoconservadores. Su línea política… …   Wikipedia Español

  • Axis for Peace — is an initiative of Voltaire Network to set up an anti imperialist intellectual movement capable of opposing neoconservatives. Its political line recalls that of the Non Aligned Movement.Axis for Peace 2005The First Axis for Peace Conference was… …   Wikipedia

  • Axis powers — Infobox Former International Organization conventional long name = Axis Powerscommon name = Axis Powers noautocat = yes status = Military alliance continent = Europe era = World War II eventhhhh year start = 1940 date start = September 27, 1940… …   Wikipedia

  • Axis of evil — is a term coined by United States President George W. Bush in his State of the Union Address on January 29, 2002 in order to describe governments that he accused of helping terrorism and seeking weapons of mass destruction. President Bush named… …   Wikipedia

  • Peace Tower — For other uses, see Peace Tower (disambiguation). Coordinates: 45°25′30″N 75°42′00″W / 45.4249°N 75.6999°W / 45.4249; 75.699 …   Wikipedia

  • Axis leaders of World War II — The Axis leaders of World War II were the important political and military figures during the war. They basically led all of the other Axis powers. They were established with the signing of the Tripartite Pact in 1940 and pursued a strong… …   Wikipedia

  • Axis mundi — Navel of the World redirects here. For other uses, see Navel of the World (disambiguation). Mount Kailash, depicting the holy family: of Shiva and Parvati cradling Skanda with Ganesha by Shiva s side The axis mundi (also cosmic axis, world axis,… …   Wikipedia

  • Axis occupation of Greece during World War II — The three occupation zones. Blue indicates the Italian, red the German and green the territory annexed by Bulgaria. The Italian zone was taken over by the Germans in September 1943. The Axis occupation of Greece during World War II (Greek: Η… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”