Avshalom

Absalom

Albert Weisgerber

Absalom ou Avshalom (אַבְשָׁלוֹם - Père/Chef de la paix ou Le père/chef est la paix) est le nom du troisième fils de David, roi d'Israël. Il était réputé pour être le plus bel homme du royaume.

Sa sœur Tamar avait été violée par le fils aîné de David, Amnon, qui avait été amoureux d'elle. Absalom attendit deux ans, puis se vengea en tuant Amnon, par serviteurs interposés, lors d'un festin au cours duquel il avait convié tous les fils du roi (2 Samuel 13:18-28) :

13.18 : Elle avait une tunique de plusieurs couleurs ; car c'était le vêtement que portaient les filles du roi, aussi longtemps qu'elles étaient vierges. Le serviteur d'Amnon la mit dehors, et ferma la porte après elle.
13.19 : Tamar répandit de la cendre sur sa tête, et déchira sa tunique bigarrée ; elle mit la main sur sa tête, et s'en alla en poussant des cris.
13.20 : Absalom, son frère, lui dit : Amnon, ton frère, a-t-il été avec toi ? Maintenant, ma sœur, tais-toi, c'est ton frère ; ne prends pas cette affaire trop à cœur. Et Tamar, désolée, demeura dans la maison d'Absalom, son frère.
13.21 : Le roi David apprit toutes ces choses, et il fut très irrité.
13.22 : Absalom ne parla ni en bien ni en mal avec Amnon ; mais il le prit en haine, parce qu'il avait déshonoré Tamar, sa sœur.
13.23 : Deux ans après, comme Absalom avait les tondeurs à Baal Hatsor, près d'Éphraïm, il invita tous les fils du roi.
13.24 : Absalom alla vers le roi, et dit : Voici, ton serviteur a les tondeurs ; que le roi et ses serviteurs viennent chez ton serviteur.
13.25 : Et le roi dit à Absalom : Non, mon fils, nous n'irons pas tous, de peur que nous ne te soyons à charge. Absalom le pressa ; mais le roi ne voulut point aller, et il le bénit.
13.26 : Absalom dit : Permets du moins à Amnon, mon frère, de venir avec nous. Le roi lui répondit : Pourquoi irait-il chez toi ?
13.27 : Sur les instances d'Absalom, le roi laissa aller avec lui Amnon et tous ses fils.
13.28 : Absalom donna cet ordre à ses serviteurs : Faites attention quand le cœur d'Amnon sera égayé par le vin et que je vous dirai : Frappez Amnon ! Alors tuez-le ; ne craignez point, n'est-ce pas moi qui vous l'ordonne ? Soyez fermes, et montrez du courage !

Absalom se réfugia alors auprès de son grand-père maternel, Talmaï, roi de Geshour (voir Josué 12:5 et 13:2), et ne fut réadmis dans les faveurs de son père que 3 ans plus tard.

Quatre ans plus tard, il fomenta une révolte à Hébron, l'ancienne capitale d'Israël. Absalom était à présent l'aîné des fils de David, et la narration dans les chapitres 15 à 20 (après la naissance de Salomon et avant les querelles entre Salomon et Adonya) suggère son ressentiment de n'être pas destiné à succéder à son père sur le trône.

Tout Israël et tout Juda vinrent grossir ses rangs, et David, ne pouvant compter que sur sa garde crétoise et quelques recrues de Gath, préféra la fuite. Les prêtres étant restés à Jérusalem, deux d'entre eux, Jonathan et Ahimaaz, lui servirent d'espions. Absalom atteignit la capitale, et s'entretint avec Ahitophel, prêtre réputé. La poursuite continua, et David dut se réfugier au-delà du Jourdain.

Une bataille se tint dans la "forêt d'Éphraïm" (une localité à l'ouest du Jourdain ?), où l'armée d'Absalom fut totalement mise en déroute. Lui-même, en fuyant, se prit les cheveux (qu'il portait longs) dans les branches d'un chêne. Toutefois, David avait ordonné à ses hommes de faire preuve d'égards et de douceur à celui qui était son plus vieux fils vivant. En revanche, Yoav, général du roi, était mû par des sentiments moins mesurés et, comme un soldat refusait de le faire pour mille shekalim, Yoav lui-même transperça à 3 reprises le poitrail d'Absalom, alors qu'il se débattait toujours dans les branches.

En dépit de la révolte, David fut consumé de chagrin, et ordonna qu'un grand tas de pierres soit érigé à l'endroit même où Absalom était tombé, alors qu'un autre monument avait été érigé par Absalom lui-même, près de Jérusalem, afin de perpétuer son nom.

2 Samuel 18:18 : Et Absalom avait pris et dressé pour lui, de son vivant, une stèle qui est dans la vallée du Roi ; car il disait : Je n'ai pas de fils pour rappeler la mémoire de mon nom. Et il appela la stèle de son nom ; et elle est appelée jusqu'à ce jour le monument d'Absalom.

(Il ne s'agit cependant pas de la "Tombe d'Absalom" - "Yad Avshalom", qui est d'une époque plus tardive.)

  • Portail des religions et croyances Portail des religions et croyances

Ce document provient de « Absalom ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Avshalom de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Avshalom — n. male first name (Hebrew) …   English contemporary dictionary

  • Avshalom Haviv — Saltar a navegación, búsqueda Avshalom Haviv (Haifa, Israel, 18 de junio de 1926 Acre, 29 de julio de 1947) fue un miembro del Irgún ejecutado por las autoridades británicas de Palestina por su participación en el asalto a la prisión de Acre en… …   Wikipedia Español

  • Avshalom Feinberg — Pour les articles homonymes, voir Feinberg. Avshalom Feinberg (אבשלום פיינברג), né en 1889, compte parmi les fondateurs du réseau d espionnage Nili, dont l …   Wikipédia en Français

  • Avshalom, Israel — Avshalom Hebrew אַבְשָׁלוֹם Founded 1990 …   Wikipedia

  • Avshalom Haviv — (June 18 1926 July 29 1947), of the Olei Hagardom, was a member of the Irgun underground caught and executed by the British in the Acre Prison Break.Childhood and AdolescenceAvshalom Haviv was born on June 18 1926 (Tammuz 6 5486 according to the… …   Wikipedia

  • Avshalom Feinberg — ( he. אבשלום פיינברג, born 23 October 1889, died 20 January 1917) was one of the leaders of Nili, a Jewish spy network in Ottoman Palestine helping the British fight the Ottoman Empire during World War I. Feinberg was born in Gedera, Palestine,… …   Wikipedia

  • Avshalom Cave — ( he. מערת אבשלום), also known as Soreq Cave or Stalactites Cave ( he. מערת הנטיפים), is a 5,000 sq m cave in Israel, unique for its dense concentration of stalactites.The cave was discovered accidentally in May 1968, after the use of explosives… …   Wikipedia

  • Avshalom, Sinai — Avshalom ( he. אבשלום) was an Israeli settlement in the Sinai Peninsula.Founded in 1979, it was named in honour of Avshalom Feinberg, a leader of the Nili espionage network who had died in Sinai during World War I. It was dismantled three years… …   Wikipedia

  • Avshalom Elitzur — Avshalom Cyrus Elitzur (Hebrew אבשלום כורש אליצור; born 30 May 1957, Iran) is an Israeli physicist and philosopher. He was a senior lecturer at the Unit for Interdisciplinary Studies, Bar Ilan University, Ramat Gan, Israel. He is noted for the… …   Wikipedia

  • Avshalom Kor — est un linguiste israëlien né le 17 septembre 1950. Il est également présentateur à la radio et à la télévision. Portail d’Israël Catégories : Personnalité israélienneLinguisteNaissance en …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”