1992 au Québec
Éphémérides
Chronologie du Québec :
1989 1990 1991  1992  1993 1994 1995
Décennies au Québec :
1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020
Chronologie dans le monde :
1989 1990 1991  1992  1993 1994 1995
Décennies :
1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies thématiques :

Aéronautique Architecture Automobile • Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie • Football Informatique Jeu • Jeu vidéo Littérature Musique Musique classique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine • Science Sociologie Sport Télévision Théâtre

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 1992 au Québec.

Sommaire


Événements

Janvier

  • 18 janvier - Lors d'une conférence constitutionnelle à Halifax, Joe Clark se dit prêt à offrir un statut particulier au Québec[1].
  • 22 janvier - Deux des Warriors de la crise d'Oka, Ronald Cross dit Lasagne et Gordon Lazore dit Noriega, sont reconnus coupables de 29 des 56 chefs d'accusation portés contre eux[3].

Février

  • 14 février - Québec propose une hausse salariale de 4 % réparties sur 2 ans à ses employés, offre aussitôt rejetée.
  • 18 février - La Cour d'appel acquitte le télévangéliste Pierre Lacroix de l'accusation de grossière indécence pour laquelle il avait été reconnu coupable en 1989[4].
  • 20 février - L'équipe canadienne féminine en patinage de vitesse, dont les membres sont toutes d'origine québécoise, remporte la médaille d'or de relais de 3000 mètres lors des Jeux olympiques d'Albertville[5].

Mars

  • 1er mars - Le rapport du comité Beaudoin-Dobbie énonce que le renouvellement du fédéralisme passe par la négociation d'accords particuliers entre Ottawa et les provinces et par le maintien d'un pouvoir central fort. Le Québec se dit déçu de ces conclusions[6].
  • 18 mars - Québec annonce que son déficit sera de $4.125 milliards en 1992-1993[7].
  • 18 mars - La première session de la 19 mars - Ouverture de la deuxième session de la 34e législature[2].
  • 25 mars - Selon l'une des commissions parlementaires créée par la loi 150, la souveraineté pourrait se réaliser sans heurts.

Avril

  • 17 avril - Robert Bourassa déclare qu'il a l'intention de faire porter le référendum sur les offres d'Ottawa et non sur la souveraineté[8].

Mai

  • 14 mai - Le budget Lévesque annonce que la TVQ sur les services sera de 4% au lieu de 8%. Les bonus pour le troisième enfant passeront de $7500 à $8000. Les personnes hébergeant leurs parents bénéficieront d'un crédit d'impôt[10].
  • 22 mai - Virginie Larivière, 14 ans, dont la petite sœur a été violée et assassinée il y a deux mois, commence une campagne pour recueillir un million de signatures pour inciter le gouvernement fédéral à légiférer contre la violence à la télévision[13].

Juin

  • 8 juin - Le plan Pagé est rendu public. Québec va investir $42 millions dans l'éducation afin de faire passer le nombre de diplômés du secondaire de 65 % à 80 % en deux ans[14].

Juillet

  • 7 juillet - À Ottawa, Joe Clark, les 9 premiers ministres provinciaux et les leaders autochtones en viennent à une entente constitutionnelle incluant un Sénat triple E (égal, élu et efficace) et un droit de veto pour le Québec[17].

Août

  • 12 août - Annonce qu'un traité de libre-échange a été conclu entre le Canada, les États-Unis et le Mexique (ALENA).
  • 21 août - Québec, Ottawa et les provinces en viennent à une entente constitutionnelle. Le Sénat égal est accordé mais le Québec gardera toujours 25% des sièges à la Chambre des communes. Une autonomie autochtone est également accordée à condition qu'elle n'entre pas en conflit avec les lois fédérales et provinciales[8].

Septembre

  • 4 septembre - La question référendaire est rendue publique.
  • 15 septembre - Une injonction est déposée contre CJRP qui projette de diffuser une conversation téléphonique entre Diane Wilhelmy, sous-ministre responsable des Affaires constitutionnelles, et André Tremblay, conseiller du premier ministre, dans laquelle ils déclarent que « Bourassa s'est écrasé » à Charlottetown[8].

Octobre

  • 3 octobre - À Trois-Rivières, la comédienne Diane Jules déclare lors d'une assemblée du Non : « Il restera toujours des vieux qui, ici et là, vont voter Oui. Je ne les juge pas, je les comprends, y ont la chienne ». Ces propos sont désavoués par les ténors du Non.
  • 26 octobre - Le Canada rejette l'Accord de Charlottetown par 54,8 % contre 45,2 % pour le Oui. Le Québec a voté Non à 56,6 %. Bourassa réitère sa foi en un fédéralisme renouvelé[23].
  • 27 octobre - Michel Pagé annonce son retrait de la vie politique[2].

Novembre

Décembre

Naissances

Décès

Bibliographie

Articles connexes

Articles généraux

Notes et références

  1. Lisée 1994, p. 159.
  2. a, b, c, d, e et f Chronologie parlementaire 1991-1993. Consulté le 29 mai 2009
  3. Jean-Paul Charbonneau, « "Lasagne" et "Noriega" coupables de 29 chefs d'accusation sur 56 », dans La Presse, 23 janvier 1992, p. A-1, A-2 
  4. Éric Trottier, « La Cour d'appel absout Pierre Lacroix », dans La Presse, 19 février 1992, p. A1, A2 .
  5. Bilan du Siècle
  6. Lisée 1994, p. 168.
  7. Denis Lessard, « Le déficit du Québec dépasse les quatre milliards », dans La Presse, 19 mars 1992, p. B1 .
  8. a, b, c, d et e Lisée 1994, p. 678.
  9. Pierre Duchesne. Jacques Parizeau Tome 3: Le Régent. Québec-Amérique. Montréal. 2004. pp. 261-262
  10. Denis Lessard, « Surtout pas de vagues. Lévesque surprend avec un budget ...sans surprise », dans La Presse, 15 mai 1992, p. A1, A2 .
  11. Bilan du Siècle
  12. Bilan du Siècle
  13. Anne Richer, « La personnalité de la semaine: Virginie Larivière: La mort intolérable de sa sœur a poussé cette jeune fille douce à l'action publique », dans La Presse, 31 mai 1992, p. B3 .
  14. Michèle Ouimet, « Le plan Pagé suscite de l'espoir », dans La Presse, 9 juin 1992, p. A1, A2 .
  15. Bilan du Siècle
  16. Bilan du Siècle
  17. Lisée 1994, p. 261.
  18. Lisée 1994, p. 300.
  19. ILisée 1994, p. 303.
  20. Bruno Dostie et Martin Pelchat, « Émeute au Stade. 55 000 fans de rock frustrés cassent tout », dans La Presse, 9 août 1992, p. A1, A2 .
  21. Bilan du Siècle
  22. Lisée 1994, p. 546-48.
  23. a, b et c Lisée 1994, p. 679.
  24. Lia Lévesque, « Mario Dumont suspendu du Parti libéral », dans Le Soleil, 27 novembre 1992, p. A3 .
  25. André Bellemare, « Allaire dénonce le Parti libéral », dans Le Soleil, 10 décembre 1992, p. A6 .
  26. Pierre Duchesne, Jacques Parizeau tome 3. Québec-Amérique. 2004. p. 261

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1992 au Québec de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1992 au Canada — Éphémérides Chronologie du Canada : 1989 1990 1991  1992  1993 1994 1995 Décennies au Canada : 1960 1970 1980  1990  2000 2010 …   Wikipédia en Français

  • 1992 au Nouveau-Brunswick — Années : 1989 1990 1991  1992  1993 1994 1995 Décennies : 1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • Énergie au Québec — La centrale LG 1 Bilan énergétique (2008) Offre d énergie primaire (TPES) 1 955,9 PJ (46,7 M t …   Wikipédia en Français

  • 1991 au Québec — Éphémérides Chronologie du Québec : 1988 1989 1990  1991  1992 1993 1994 Décennies au Québec : 1960 1970 1980  1990  2000 2010 202 …   Wikipédia en Français

  • Boxe au Québec — Vers les années 1820, la boxe fait son apparition au Québec mais est contestée par la société de l’époque. Un siècle après, Montréal reçoit les boxeurs du monde entier. Le Québec et surtout Montréal est le théâtre de multiples combats. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • Nationalisme Au Québec — Nationalisme québécois Célébration de la Fête nationale du Québec le 24 juin 2006 au parc Maisonneuve à Montréal. Le nationalisme québécois est le résultat de l évolution du nationalisme bas canadien puis du nationalisme canadien… …   Wikipédia en Français

  • Nationalisme au Quebec — Nationalisme québécois Célébration de la Fête nationale du Québec le 24 juin 2006 au parc Maisonneuve à Montréal. Le nationalisme québécois est le résultat de l évolution du nationalisme bas canadien puis du nationalisme canadien… …   Wikipédia en Français

  • Nationalisme au Québec — Nationalisme québécois Célébration de la Fête nationale du Québec le 24 juin 2006 au parc Maisonneuve à Montréal. Le nationalisme québécois est le résultat de l évolution du nationalisme bas canadien puis du nationalisme canadien… …   Wikipédia en Français

  • Nationalisme au québec — Nationalisme québécois Célébration de la Fête nationale du Québec le 24 juin 2006 au parc Maisonneuve à Montréal. Le nationalisme québécois est le résultat de l évolution du nationalisme bas canadien puis du nationalisme canadien… …   Wikipédia en Français

  • Séparatisme au Québec — Mouvement souverainiste du Québec Québec Cet article fait partie de la série sur la politique du Québec, sous série sur la politique. Lieutenant g …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”