Ticket T+

Ticket t+

Le ticket t+ est le plus simple des titres de transport en Île-de-France. Créé par une délibération du conseil d'administration du Stif du 6 juin 2007, il remplace l'ancien ticket t, qui ne permettait pas la correspondance entre les diverses lignes de bus. Le ticket t+ est le nom officiel du ticket de métro parisien.

Il est vendu au prix de 1,60 € à l'unité (depuis le 1er juillet 2008) et de 11,60 € en carnet de 10 tickets plein tarif (depuis le 1er juillet 2009)[1].

Sommaire

Histoire

Avant 2003

2003-2007 : le ticket t

Le ticket t fit son apparition au 1er janvier 2003.

Il est le premier billet émis spécifiquement sous la bannière du Syndicat des transports d'Île-de-France, et il succède aux billets émis par chacun des transporteurs franciliens[2].

Il permettait d'effectuer un trajet en bus, métro ou en RER (uniquement dans Paris pour ce dernier), avec éventuellement des correspondances entre deux ou plusieurs lignes ferroviaires pendant une durée de deux heures. En revanche, il ne permettait pas la correspondance entre deux lignes de bus ni entre un bus et une ligne ferroviaire (tramway, métro ou RER).

Le ticket t est également valable dans les autobus du réseau Optile, présents pour l'essentiel dans la grande couronne parisienne.

Depuis 2007 : le ticket t+

Le ticket t+ permet d'effectuer un trajet en bus, métro ou en RER (uniquement dans Paris pour ce dernier).

L'apport de ce nouveau ticket par rapport à son prédécesseur réside dans la possibilité d'effectuer une ou plusieurs correspondances sur le réseau de surface (bus et/ou tramway) pendant une durée maximale de 1 h 30 entre la première et dernière validation.

Il ne permet pas en revanche d'utiliser une correspondance entre une ligne de métro ou de RER et le bus ou le tramway, ni entre une ligne de métro et le funiculaire de Montmartre[3]. Il n'est pas non plus valide pour certaines lignes de bus à tarification spéciale (dessertes aéroportuaires notamment). Le ticket t+ est également valable dans les autobus du réseau Optile, présents pour l'essentiel dans la grande couronne parisienne[4].

Utilisation sur le réseau de bus Noctilien

Les bus du réseau Noctilien sont accessibles avec le ticket t+ selon une tarification spécifique fondée sur les zones de validité des forfaits « carte orange »/« carte Intégrale ».

Pour les trajets de banlieue à banlieue via Paris, le nombre de tickets à composter dans un bus est égal au nombre de zones traversées, mais sans les compter deux fois. Exemple : de Mairie de Saint-Ouen (zone 2) à Gare de Bourg-la-Reine (zone 3) par la ligne N14, on traverse les zones 2, 1, 2, 3, soit 3 zones ; il faut donc composter 3 tickets t+.

Pour les autres trajets, il faut un ticket pour les deux premières zones traversées, puis un autre ticket par zone parcourue. Exemple : de Juvisy-sur-Orge (zone 4) à Gare de Lyon (zone 1) par la ligne N31, on traverse les zones 4, 3, 2, 1 ; il faut donc 3 tickets t+.

Tout changement de bus Noctilien implique un nouveau paiement car le ticket t+ ne permet pas d'assurer la correspondance entre bus Noctilien.

Ticket sans correspondance

Le ticket t+ n'est pas vendu à bord des bus. Un ticket de dépannage, nommé ticket sans correspondance, est toutefois proposé et est vendu au prix de 1,70 €[5]. Comme son nom l'indique, ce ticket d'appoint ne permet aucune correspondance.

Évolution des prix des trajets

Le prix d'un trajet dépend de 2 composantes : le prix du billet lui même, mais également du trajet qu'il permet d'effectuer.

La première composante, le prix du billet, évolue chaque année. Ainsi, le carnet de 10 billets plein tarif, coûtait (les pourcentages indiquent la variation par rapport à l'année précédente) :

Soixante-dix pour cent des tickets t+ sont vendus en carnet de 10 titres de transport, avec une réduction tarifaire[réf. nécessaire].

La seconde composante a aussi évolué de par différentes réformes du système tarifaire. Globalement, ces réformes, sans conséquences en ce qui concerne le métro, ont rendu les voyages en bus ou tramway moins onéreux :

  • Avant 1999, les lignes de bus étaient « sectionnées ». Un long trajet nécessitait alors plusieurs billets[16]. Par exemple, il fallait trois tickets pour effectuer le trajet entre la basilique de Saint-Denis et la préfecture de Bobigny avec le (T)(1).
  • En 1999, face à ces prix jugés dissuasifs, la RATP abandonne le système de « sectionnement » de ses lignes de bus.
  • En 2007, la création du ticket t+ rend moins onéreux un trajet effectué en bus avec une correspondance, ce qui est souvent le cas en banlieue.
  • À compter du 1er janvier 2009, la liste des lignes à tarification spéciale où s'appliquent des paliers tarifaires (système de «  sectionnement ») est réduite à 15 lignes (au lieu de 29)[17],[18].

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

Notes et références

  1. Évolutions tarifaires (au 1er juillet 2009) sur le site du STIF, consulté le 01/07/2009
  2. Décision N°7521 du Conseil d'administration du Stif, 23 juillet 2002, sur le site du Stif. Consulté le 1er juillet 2008
  3. selon décision n° 2007/463 du 28 juin 2007 relative aux conditions générales de vente et d'utilisation du ticket t+ du directeur général du syndicat des transports d'Île-de-France (STIF), annexe, paragraphe 2.2, dernier alinéa
  4. 20 minutes - C'est votre nouveau ticket de métro
  5. Évolutions tarifaires (au 1er juillet 2009) sur le site du STIF, consulté le 01/07/2009
  6. Décision N°7224 du Conseil d'administration du Stif, 19 juin 2001, sur le site du Stif. Consulté le 1er juillet 2008
  7. Décision N°7465 du Conseil d'administration du Stif, 19 juin 2002, sur le site du Stif. Consulté le 1er juillet 2008
  8. Décision N°7745 du Conseil d'administration du Stif, 11 juillet 2003, sur le site du Stif. Consulté le 1er juillet 2008
  9. Décision N°7983 du Conseil d'administration du Stif, 18 juin 2004, sur le site du Stif. Consulté le 1er juillet 2008
  10. Décision N°8408 du Conseil d'administration du Stif, 17 juin 2005, sur le site du Stif. Consulté le 1er juillet 2008
  11. Décision N°2006/0554 du Conseil d'administration du Stif, 21 juin 2006, sur le site du Stif. Consulté le 1er juillet 2008
  12. Décision N°2007/0353 du Conseil d'administration du Stif, 6 juin 2007, sur le site du Stif. Consulté le 1er juillet 2008
  13. Décision N°2008/0344 du Conseil d'administration du Stif, 29 mai 2008, sur le site du Stif. Consulté le 1er juillet 2008
  14. [pdf] Tarifs des transports publics 2008/2009, juin 2008, sur le site du Stif. Consulté le 1er juillet 2008
  15. Tarifs applicables au 01/07/2009 sur le site de la RATP, consulté le1er juillet 2009
  16. Le sectionnement tarifaire des lignes de bus : OPTILE fait de la résistance, 3 août 2005, Site MétroPole. Consulté le 1er juillet 2008
  17. Délibération n° 2008/0745 du 2 octobre 2008 du conseil du Syndicat des transports d'Île-de-France, consultée le 17 mars 2009
  18. Article « Le ticket t+ en donne encore plus » du 24 décembre 2008 sur le site « métro-pole.net », consulté le 17 mars 2009


  • Portail des transports en Île-de-France Portail des transports en Île-de-France
  • Portail des transports en commun Portail des transports en commun
Ce document provient de « Ticket t%2B ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ticket T+ de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ticket T — Ticket t+ Article principal : Tarification des transports en commun d Île de France. Le ticket t+ est le plus simple des titres de transport en Île de France. Créé par une délibération du conseil d administration du Stif du… …   Wikipédia en Français

  • Ticket t+ — Article principal : Tarification des transports en commun d Île de France. Le ticket t+ est le plus simple des titres de transport en Île de France. Créé par une délibération du conseil d administration du Stif du 6 juin 2007, il… …   Wikipédia en Français

  • Ticket T+ (titre de transport) — Ticket t+ Article principal : Tarification des transports en commun d Île de France. Le ticket t+ est le plus simple des titres de transport en Île de France. Créé par une délibération du conseil d administration du Stif du… …   Wikipédia en Français

  • Paris ticket "t+" — Infobox Paris Network generic Name=Ticket t ColourName=#b88bc2 TextColour= Logo=The ticket t is the standard single trip ticket for Paris public transit. It can be bought either as a single unit at the price of €1.60, or as a pack of ten, a… …   Wikipedia

  • T+ — Ticket t+ Article principal : Tarification des transports en commun d Île de France. Le ticket t+ est le plus simple des titres de transport en Île de France. Créé par une délibération du conseil d administration du Stif du… …   Wikipédia en Français

  • Ticket à bord — Ticket t+ Article principal : Tarification des transports en commun d Île de France. Le ticket t+ est le plus simple des titres de transport en Île de France. Créé par une délibération du conseil d administration du Stif du… …   Wikipédia en Français

  • T Zen — Situation …   Wikipédia en Français

  • ticket — n. document showing that a fare or admission fee has been paid 1) to issue a ticket 2) to buy; get a ticket 3) to honor ( accept ) a ticket 4) a one way (AE), single (BE); return (BE), round trip (AE) ticket 5) a commutation (AE); complimentary,… …   Combinatory dictionary

  • Ticket — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Ticket peut signifier : un ticket est un billet donnant droit à l’accès à un transport en commun ou attestant d’un achat. un ticket modérateur (la… …   Wikipédia en Français

  • T — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Significations des lettres de l’alphabet latin A B …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”