Avocats sans frontières (association juive)

Avocats sans frontières (fondée par G.W. Goldnadel)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avocats sans frontières (homonymie).

Avocats sans frontières est une association française de loi 1901 fondée le 22 août 1983 par l'avocat Gilles-William Goldnadel et présidée depuis par son fondateur.[réf. souhaitée] Sa vice-présidente est Me Aude Weill-Raynal.

Domiciliée à la Maison du Barreau à Paris, l’association a pour vocation la défense des droits de l'homme et la lutte contre toutes les discriminations, en particulier le racisme et l'antisémitisme, la défense de l'individu face à l'arbitraire judiciaire, administratif ou économique et la défense de l'individu face à la violence et au terrorisme. Son président est cependant accusé par le MRAP d'entretenir des liens avec l'extrême-droite et de harcèlement judiciaire envers les journalistes antisionistes.[1]

L'association dispose de correspondants aux États-Unis, en Argentine, en Belgique, en Israël et en Tunisie[réf. nécessaire]. Elle se propose « d'intervenir partout où les hommes sont opprimés, sans aucun a priori idéologique ». Ses statuts l'autorisent à ester en justice en matière de lutte contre le racisme et l'antisémitisme[réf. souhaitée].

Interventions

De notoriété publique, l'association de Me Goldnadel est intervenue si pas uniquement du moins essentiellement pour lutter contre ce qu'elle appelle l'antisionisme radical qui constituerait le renouveau de l'antisémitisme, ce qui n'a pas manqué d'entraîner de nombreuses controverses médiatiques[réf. nécessaire]. Elle a pris position dans l'affaire L'Oréal (qui avait boycotté des entreprises israéliennes)[2]. Elle a gagné un procès contre le philosophe Roger Garaudy accusé de révisionnisme[3].

En 2002, Avocats sans frontières présidée par Gilles-William Goldnadel a intenté, aux côtés de l'UEJF et de la Licra, un procès contre Daniel Mermet, journaliste à France Inter, pour avoir diffusé des propos d'auditeurs concernant le conflit israélo-palestinien, l'accusant d'« incitation à la haine raciale ». Reporters sans frontières a alors dénoncé des « pressions croissantes exercées sur les journalistes critiquant la politique d'Ariel Sharon »[4], tandis que la Cour d'appel a débouté Avocats Sans Frontières en 2006, distinguant entre la responsabilité du journaliste et celle des auditeurs[5].

Avocats sans frontières présidée par Gilles-William Goldnadel a aussi poursuivi le philosophe Edgar Morin suite à un point de vue publié par le journal Le Monde. Après avoir obtenu sa condamnation par la Cour d'appel de Versailles, l'arrêt a été cassé sans renvoi par la Cour de cassation. Un recours a été déposé devant la Cour européenne des droits de l'homme. Avec d'autres associations, Avocats sans frontières présidée par Gilles-William Goldnadel a également obtenu en mars 2006 la condamnation de l'humoriste Dieudonné pour diffamation raciale[6].

L'association intervient également publiquement dans le cadre de la réflexion en matière de politique pénale, de répression de la délinquance et du terrorisme international[réf. nécessaire].

Dénomination

L'association Avocats sans frontières présidée par Gilles-William Goldnadel ne doit pas être confondue avec son homonyme, une ONG bien connue fondée en Belgique. Celle-ci dispose d'une section française établie à Toulouse et présidée par Me François Cantier.

À la suite d'un conflit judiciaire pour usage abusif de dénomination engagée par la section française devant le tribunal de Toulouse, une transaction est intervenue qui contraint la section française de l'ONG belge (devenue une ONGI) de faire suivre l'intitulé de l'association en France du vocable « France ».

D'autres organismes portent par ailleurs le nom d'Avocats sans frontières[réf. nécessaire].

Notes et références

  1. http://www.mrap.fr/dossiers/doc-94.pdf
  2. Voir Une affaire sans fard, de Michael Bar Zohar, Fayard, 1997.
  3. Michael Prazan et Adrien Minard, Roger Garaudy ou l'itinéraire d’une négation, Calmann-Lévy, 2007.
  4. Daniel Mermet, la «mauvaise cible» des pro-Israéliens sur le site du quotidien suisse Le Courrier.
  5. Incitation à la haine raciale : relaxe définitive pour Mermet, Le Nouvel Observateur, 30 janvier 2007
  6. Dépêche de LCI
  • Portail du droit Portail du droit
Ce document provient de « Avocats sans fronti%C3%A8res (fond%C3%A9e par G.W. Goldnadel) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Avocats sans frontières (association juive) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ligue De Défense Juive — Pour les articles homonymes, voir Ligue et LDJ. La Ligue de défense juive (LDJ) est un mouvement néosioniste d extrême droite activiste créé aux États Unis. La branche française est inspirée de la Jewish Defense League des États Unis. Constituée… …   Wikipédia en Français

  • Ligue de Défense Juive — Pour les articles homonymes, voir Ligue et LDJ. La Ligue de défense juive (LDJ) est un mouvement néosioniste d extrême droite activiste créé aux États Unis. La branche française est inspirée de la Jewish Defense League des États Unis. Constituée… …   Wikipédia en Français

  • Ligue de Défense juive — Pour les articles homonymes, voir Ligue et LDJ. La Ligue de défense juive (LDJ) est un mouvement néosioniste d extrême droite activiste créé aux États Unis. La branche française est inspirée de la Jewish Defense League des États Unis. Constituée… …   Wikipédia en Français

  • Ligue de defense juive — Ligue de défense juive Pour les articles homonymes, voir Ligue et LDJ. La Ligue de défense juive (LDJ) est un mouvement néosioniste d extrême droite activiste créé aux États Unis. La branche française est inspirée de la Jewish Defense League des… …   Wikipédia en Français

  • Solution finale de la question juive — Shoah  Pour les articles homophones, voir choix, Choa et Shoa. Destruction du …   Wikipédia en Français

  • Jewish defense league — Ligue de défense juive Pour les articles homonymes, voir Ligue et LDJ. La Ligue de défense juive (LDJ) est un mouvement néosioniste d extrême droite activiste créé aux États Unis. La branche française est inspirée de la Jewish Defense League des… …   Wikipédia en Français

  • Gilles-William Goldnadel — Gilles William Goldnadel, né le 12 janvier 1954 à Rouen, est un avocat et essayiste français spécialisé dans les affaires politico financières ; il est en outre connu pour ses engagements politiques à droite et pro israéliens.… …   Wikipédia en Français

  • Gilles-william goldnadel — Gilles William Goldnadel, né le 12 janvier 1954 à Rouen, est un avocat et essayiste français spécialisé dans les affaires politico financières ; il est en outre connu pour ses engagements politiques à droite et pro israéliens.… …   Wikipédia en Français

  • Mars 2006 — Années : 2003 2004 2005  2006  2007 2008 2009 Décennies : 1970 1980 1990  2000  2010 2020 2030 Siècles : XXe siècle  XXIe siècle …   Wikipédia en Français

  • Affaire Morin (France) — Pour les articles homonymes, voir Affaire Morin et Morin. Edgar Morin, sociologue et philosophe français, est l auteur de nombreuses publications dont un article intitulé « Israël Palestine : Le cancer », cosigné par Danièle… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”