Avijjā

Avidyā

Avidyā (sanskrit; pâli: avijjā ou moha - synonyme -; tibétain: ma rig pa; japonais: mumyō), signifie ignorance, ou aveuglement. Dans le bouddhisme, avidyā est la source de toute souffrance, dukkha. Dans l'hindouisme, c'est d'abord l'ignorance de sa véritable nature recouverte par les obscurcissements successifs de la conscience pure (le Soi) produits par le désir et l'attachement.

Sommaire

Avidyā selon le bouddhisme

  • Avidyā est, avec le désir et la haine, l'un des trois « poisons » ; cependant, elle est à l'origine des deux autres. L'ignorance est donc une passion, mais une passion toute faite d'illusions, et qui cause tous les désirs ;
  • Avidyā est le premier maillon de la coproduction conditionnée, qui décrit le conditionnement de tous les phénomènes. Cela ne fait pas de l'ignorance la cause de tous les phénomènes conditionnés. Simplement, selon la coproduction conditionnée, l'ignorance conditionne les activités volitionnelles, samskara ;
  • Avidyā est le dernier des dix liens, samyojana, qui retiennent les « êtres » prisonniers des renaissances dans le samsara. Lorsque la pratique amène à affaiblir voire détruire ces liens, comme l'orgueil, l'ignorance est le dernier à céder, car il conditionne tous les autres.

Hinayâna

Dans le bouddhisme hinayâna, dont la seule école contemporaine est le theravada, avidyā est méconnaissance :

  • Des quatre nobles vérités : avidyā est donc ignorer la souffrance, ainsi que son origine, sa cessation et son remède ;
  • Avidyā est ignorer non seulement la souffrance impliquée par tout phénomène conditionné, mais également les autres particularités qui forment, avec la souffrance, les trois caractéristiques, à savoir l'impermanence et l'impersonnalité ;
  • Avidyā est ignorer la coproduction conditionnée ;
  • Avidyā, enfin, est l'ignorance du karma qui est associé à toute intention.

L'ignorance fait donc apparaitre la vie comme satisfaisante, durable, et comme propriété d'individus, là où il n'y a que phénomènes misérables, éphémères et sans soi.

Mahâyâna

Dans le bouddhisme mahâyâna, avidyā est ignorance de la vacuité. Les phénomènes sont vides ; ils peuvent être compris comme illusoires, trompeurs, ce qui correspond au premier enseignement de la vacuité, dans le bouddhisme Madhyamika ; mais les phénomènes peuvent aussi être compris comme pure manifestation de la conscience, ce qui correspond à l'enseignement de la vacuité dans le Cittamatra.

Dans l'Atiyoga, ou Dzogchen, l'avidyā est spécifiquement la non-reconnaissance de sa nature primordiale, vidyā, ou rig pa en tibétain.

Sources

  • Philippe Cornu, Dictionnaire encyclopédique du bouddhisme, Seuil, 2001

Citations

  • L'ignorance, l'origine du mal et de la souffrance est une "possibilité" qui par là même se trouve appelée à s'exprimer. L'ignorance apparaît au sein de la connaissance mais n'appartient pas à la nature ultime de la connaissance. Sa nature est illusoire. De ce fait, quand la connaissance est réalisée, il ne s'est en réalité rien passé. (...) l'ignorance est une méprise accidentelle, un oubli soudain qui ne change rien à la nature ultime de l'esprit, mais crée une chaîne d'illusions, comme le cauchemar ne change rien au fait que l'on est confortablement allongé dans le lit mais n'en peut pas moins engendrer une grande souffrance mentale. (...) celui qui se réveille n'a nul besoin d'explications pour comprendre la nature illusoire de son rêve. (Matthieu Ricard, Le Moine et le Philosophe)

Voir aussi

Lien interne


  • Portail de la philosophie indienne Portail de la philosophie indienne
Ce document provient de « Avidy%C4%81 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Avijjā de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Avijja — Avidyā Avidyā (sanskrit; pâli: avijjā ou moha synonyme ; tibétain: ma rig pa; japonais: mumyō), signifie ignorance, ou aveuglement. Dans le bouddhisme, avidyā est la source de toute souffrance, dukkha. Dans l hindouisme, c est d abord l ignorance …   Wikipédia en Français

  • avijjā —       (Pāli), in the Buddhist chain of dependent origination, the ignorance that fetters man to transmigration. See pratītya samutpāda. * * * …   Universalium

  • avijja — avij·ja …   English syllables

  • avijja — noun see avidya …   Useful english dictionary

  • Outline of Buddhism — See also: Index of Buddhism related articles Flag of Buddhism …   Wikipedia

  • Noble Eightfold Path — Eightfold Path redirects here. For other uses, see Eightfold Path (disambiguation). The Dharma wheel, often used to represent the Noble Eightfold Path …   Wikipedia

  • Avidyā (Buddhism) — Part of a series on Buddhism Outline · Portal History …   Wikipedia

  • Fetter (Buddhism) — In Buddhism, a mental fetter or chain or bond (Pāli: samyojana , saŋyojana , saññojana ) shackles a person to samsara, the cycle of endless suffering. By completely cutting through all fetters, one attains Nibbana (Pali; Skt.: Nirvana ). Fetter… …   Wikipedia

  • Glossary of Buddhism — Several Buddhist terms and concepts lack direct translations into English that cover the breadth of the original term. Below are given a number of important Buddhist terms, short definitions, and the languages in which they appear. In this list,… …   Wikipedia

  • Pratītyasamutpāda — See also: Śūnyatā Part of a series on Buddhism Outline · Portal …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”