Ave Maria (film, 1984)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ave Maria.

Ave Maria

Réalisation Jacques Richard
Scénario Paul Gégauff
et Jacques Richard
Acteurs principaux Anna Karina
Féodor Atkine
Isabelle Pasco
Pascale Ogier
Dora Doll
Bernard Freyd
Philippe Castelli
Sociétés de production Les Films Galaxie
Pays d’origine Drapeau de France France
Genre Film dramatique
Sortie 1984
Durée 105 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Ave Maria est un film français réalisé par Jacques Richard, sorti en 1984.

Sommaire

Synopsis

Âgée de quinze ans, Ursula s’éveille à la sensualité avec Paul, un adolescent de son âge. Elle vit dans un petit village, dans un milieu assez fermé, fortement imprégné de religion.

Les habitants de ce village vivent sous la domination du prêtre défroqué Adolphe Eloi que tous appellent le Saint-Père. Ce dernier et sa compagne, Berthe Granjeux, la Sainte-Mère, tentent de soumettre la jeune fille qui est véritablement la seule à ne pas accepter leur tyrannie. Ils tentent de la culpabiliser, et c’est par révolte que l’adolescente s’impose et s’oppose à eux par des tendances de plus en plus perverses.

Au soir de Noël, les « fidèles » d’Adolphe Eloi dressent son procès. Pendant cette nuit consacrée à l’exorcisme , Ursula doit subir une avalanche de châtiments corporels destinés à la purifier de tous ses péchés.

Fiche technique

Distribution

Autour du film

Comment ne pas parler du film « Ave Maria », sans évoquer sa célèbre affiche ? Cette affiche qui a fait scandale en 1984 [2], où figurait Isabelle Pasco, crucifiée les seins nus. Cette photographie controversée, a été réalisée en une prise de vue réelle par Bettina Rheims et devait assurer la promotion du film. Le réalisateur Jacques Richard a été poursuivi par la Fraternité Saint-Pie-X et huit autres associations catholiques [3]. Ce procès, intenté sous l’égide de Monseigneur Marcel Lefebvre, était d’imposer leurs idées conservatrices, en demandant l’interdiction de l’affiche [4]. La plaidoirie de Maître de Saint Just, avocat des associations intégristes, a été dite partiellement en latin. Au vu de cette situation ubuesque, Jacques Richard pensait gagner ce procès, mais il n’en a rien été. La justice donne raison aux religieux en référé, en vingt-quatre heures, et interdit la visibilité publique de l’affiche d’« Ave Maria » pour son caractère outrageant, en faisant la distinction avec le film, qui est sorti normalement dans les salles de cinéma.

Le contexte de l’époque était celui des manifestations pour l’école libre et le climat du moment n’était pas favorable à la tolérance. Dès que la religion est prise à partie, le levée de boucliers est immédiate, non seulement par les croyants, mais ce qui est plus étonnant, par la justice d’un Etat laïque. Jacques Richard, sans faire de mauvais esprit avec l’affiche du film, a été cloué au pilori. L’interdiction de l’affiche n’a pas fait l’objet d’un pourvoi en appel. D’autres réalisateurs ont subi un sort similaire pour offense à la religion : le film « Je vous salue, Marie » de Jean-Luc Godard en 1985, le film « La dernière tentation du Christ » de Martin Scorsese en 1988, l’affiche du film « Larry Flynt » de Milos Forman en 1996 et qui reprend d’ailleurs la symbolique de la crucifixion d’« Ave Maria », l’affiche du film « Ceci est mon corps » de Rodolphe Marconi en 2001, l’affiche du film « Amen » de Costa-Gavras en 2002 [5]. La photographe Bettina Rheims a vu la photo censurée en couverture de son livre « INRI [6]» en 1998, car son éditeur avait imposé une femme crucifiée aux seins nus [7]. Du fait de son sujet, le film « Ave Maria » a connu des difficultés de financement.

Des évènements tragiques sont également survenus au cours de la réalisation du long-métrage, avec la disparition du scénariste Paul Gégauff, mort le 24 décembre 1983, en Norvège, poignardé à soixante-et-un ans par « Coco », sa compagne de vingt-cinq ans. Le distributeur du film, Gérard Lebovici est assassiné le 5 mars 1984, dans un sous-sol du parking de l’Avenue Foch, à Paris. L’actrice Pascale Ogier, est décédée prématurément le 25 octobre 1984 à Paris, d’une crise cardiaque liée à un surdosage de drogue, la veille de son 26ème anniversaire et le soir de l’avant première du film « Ave Maria ».

« Ave Maria » a pour référence, « La Religieuse [8] », le film de Jacques Rivette sorti en 1967. Nous retrouvons également dans ce dernier le long-métrage, Anna Karina qui interprète Suzanne. Anna Karina est passée du rôle de victime dans « La Religieuse » à celui complètement opposé, de bourreau dans « Ave Maria ». Pour la trame de son histoire et représenter le personnage de la Sainte-Mère, Jacques Richard, ne pouvait pas mieux choisir son actrice principale. Le réalisateur cultive les ambiguïtés et ses choix sont mûrement réfléchis.

Lieux de tournage

Le tournage du film « Ave Maria », a eu lieu entièrement dans les Deux-Sèvres, principalement au château de Melzéar ou Melzéard [9], sur la commune de Paizay-le-Tort. Un incendie a endommagé le corps central du château 19e et détruit sa toiture, en février 1993 [10]. Ce monument historique se situe à côté de la commune de Melle. Le long-métrage s’est déroulé également à La Mothe-Saint-Héray, à Melle, et à Périgné.

Bibliographie

  • « Le blasphème en procès 1984-2009 », « l’église et la mosquée contre les libertés », de Jean Boulègue, Nova Editions, Paris, janvier 2010. ISBN 978-2-36015-003-8.
    Depuis l’action en justice contre l’affiche du film « Ave Maria », en 1984, vingt procès ont été intentés en France pour injure ou diffamation envers une religion.
  • « INRI », (Igne Natura Renovatur Integra), de Bettina Rheims et Serge Bramly, éditions Albin Michel, octobre 1998. ISBN 978-3-88243-574-0.
  • « Films à scandale », de Jean-Luc Douin, éditions du Chêne, octobre 2001. ISBN 978-2-84277-178-2.
    Jean-Luc Douin présente des films qui ont déchaîné passions, polémiques et débats. Des films par lesquels le scandale arrive ...
  • « Histoire juridique des interdits cinématographiques en France (1909-2001) », d’Albert Montagne, préface de Jean Sagnes, éditions L’Harmattan, collection : Champs Visuels, septembre 2007. ISBN 978-2-29604-192-9.
    De l’interdit originel, la circulaire de 1909, au récent décret de 2001, ce livre retrace l’Histoire juridique des interdits cinématographiques en France.

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. Pascale Ogier est décédée prématurément le 25 octobre 1984 à Paris, d’une crise cardiaque, à la veille de son 26ème anniversaire. Le film Ave Maria, sera son dernier long-métrage.
  2. Ciné-ressources (Catalogue collectif des bibliothèques et archives de cinéma) - collection des revues de presse 1984. Consulter la nomenclature des articles sur le film « Ave Maria » (21 articles) : http://www.cineressources.net/ressource.php?collection=REVUES_DE_PRESSE&pk=6858 .
  3. Athéisme.org : « Le blasphème en procès, 1994-2009 », article du 29 avril 2010 - http://www.atheisme.org/blaspheme-proces.html .
  4. Les Influences.fr : « Ne blasphémez pas le blasphème, nom de Dieu ! », par Emmanuel Lemieux, article du 7 mars 2010 - http://www.lesinfluences.fr/Ne-blasphemez-pas-le-blaspheme-nom.html .
  5. Analyse par le ciné-club de Caen : La censure au cinéma en France, article du 18 février 2011. L’évocation du film « Ave Maria », est en fin de page, dans le chapitre « Religion ». http://www.cineclubdecaen.com/analyse/cinemaetcensureenfrance.htm .
  6. « INRI », (Igne Natura Renovatur Integra), de Bettina Rheims et Serge Bramly, éditions Albin Michel , octobre 1998.
  7. Sur le livre de Bettina Rheims, consulter :
    Journal Libération du 6 octobre 1998 : article « INRI » de Bettina Rheims, « Pas très catholique ? Un prêtre intégriste a déposé une plainte contre l’ouvrage de la photographe », par Daniel Licht. http://www.liberation.fr/culture/0101259285-inri-de-bettina-rheims-pas-tres-catholique-un-pretre-integriste-a-depose-une-plainte-contre-l-ouvrage-de-la-photographe .
    Journal Libération du 8 octobre 1998 : article « On peut acheter INRI, pas le montrer », par Daniel Licht. http://www.liberation.fr/culture/0109259488-on-peut-acheter-inri-pas-le-montrer .
    Journal Libération du 21 octobre 1998 : article « Bettina Rheims, 46 ans, photographe. Des filles à nu, Chirac en Président cow-boy, et Jésus avec des seins. Succès et polémiques. La chair et Christ », par Luc Le Vaillant. http://www.liberation.fr/portrait/0109257908-bettina-rheims-46-ans-photographe-des-filles-a-nu-chirac-en-president-cow-boy-et-jesus-avec-des-seins-succes-et-polemiques-la-chair-et-christ .
  8. Synopsis du film « La Religieuse » de Jacques Rivette : Au XVIIIe siècle, Suzanne Simonin est cloîtrée contre son gré par ses parents qui la destinent à la vie conventuelle sans qu’elle en ait la vocation. Rebelle à toute autorité, et désirant retourner à la vie civile, elle subira la cruauté d’une abbesse sadique qui lui infligera humiliations et tortures, la croyant possédée par le diable.
  9. Dans le cadastre napoléonien, le nom du château est orthographié : Melzéar. Sur nos cartes actuelles, le nom est : Melzéard. Source : Mairie de Paizay-le-Tort - Château Gaillard 79500 Paizay Le Tort.
  10. L’année 1992 indiquée pour l’incendie est erronée. Source : Mairie de Paizay-le-Tort - Château Gaillard 79500 Paizay Le Tort.
    Pour plus d’informations sur le château de Melzéard, consulter le site : http://www.actuacity.com/paizay-le-tort_79500/monuments/ .
    Ainsi que le site de Paizay-le-Tort : http://www.cccmelle.fr/article.php3?id_article=12 .

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ave Maria (film, 1984) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ave Maria (Film, 1984) — Pour les articles homonymes, voir Ave Maria. Ave Maria est un film français réalisé par Jacques Richard, sorti en 1984. Synopsis Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Fiche technique… …   Wikipédia en Français

  • Ave maria (film, 1984) — Pour les articles homonymes, voir Ave Maria. Ave Maria est un film français réalisé par Jacques Richard, sorti en 1984. Synopsis Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Fiche technique… …   Wikipédia en Français

  • Avé Maria — Ave Maria Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Je vous salue Marie est une prière catholique, connue aussi sous le nom latin Ave Maria. Elle est dédiée à la Vierge Marie. Sommaire 1 Cinéma …   Wikipédia en Français

  • Ave Maria — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Je vous salue Marie est une prière catholique, connue aussi sous le nom latin Ave Maria. Elle est dédiée à la Vierge Marie. Sommaire 1 Cinéma …   Wikipédia en Français

  • Vier für ein Ave Maria — Filmdaten Deutscher Titel Vier für ein Ave Maria Originaltitel I quattro dell Ave Maria …   Deutsch Wikipedia

  • Maria Carta — (June 24, 1934 – September 22, 1994) was a Rome based Sardinian folk music singer songwriter. She also performed in film and theater and, in 1975, she wrote a book of poetry, Ritual Song. She was born in Siligo, Sassari, Sardinia. Throughout her… …   Wikipedia

  • Maria Carta — (née le 24 juin 1934 à Siligo, dans la province de Sassari, en Sardaigne morte le 22 septembre 1994 à Rome) était une chanteuse italienne, qui, en 25 ans de carrière, a parcouru les multiples aspects de la musique traditionnelle sarde, souvent en …   Wikipédia en Français

  • Fantasia (film) — Fantasia (film, 1940) Pour les articles homonymes, voir Fantasia. Fantasia Réalisation voir détail Scénario voir détail Musique voir détail …   Wikipédia en Français

  • Fantasia (film, 1940) — Pour les articles homonymes, voir Fantasia. Fantasia Données clés Réalisation voir détail Scénario voir détail Sociétés de production …   Wikipédia en Français

  • Departures (film) — This article is about a Japanese movie. For the television series, see Departures (TV series). Departures (おくりびと) Japanese language film poster Directed by …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”