Tempetes de fin decembre 1999 en Europe


Tempetes de fin decembre 1999 en Europe

Tempêtes de fin décembre 1999 en Europe

Les 26, 27 et 28 décembre 1999 deux tempêtes des latitudes moyennes en développement rapide, nommées respectivement Lothar et Martin, ont traversé la France d'ouest en est. Ces deux cyclones extratropicaux de type bombe très classique, ont également affecté une bonne partie de l'Europe. D'autres tempêtes hivernales d'intensité semblable ayant déjà été observées sur cette région, ces deux tempêtes ne peuvent pas être imputées à des déréglements induits par le réchauffement climatique.

Photo infra-rouge montrant la position de Lothar (L sur l'Allemagne) et Martin (M dans l'Atlantique) à 11H30 TUC, le 26 décembre 1999 (Meteosat)

Sommaire

Lothar

Article détaillé : Tempête Lothar.

Lothar est le nom donné à la tempête qui a dévasté, dans la journée du 26 décembre 1999, les forêts de France, de Suisse, d’Allemagne et du Danemark, causant des dommages sans précédent avec des vents jusqu'à 259 km/h[1]. La dépression a touché le Finistère à environ 2 h et Strasbourg à 11 h, elle s'est donc déplacée à environ 100 km/h[2].

Les vents les plus violents ont ravagé une bande d'environ 150 kilomètres de large le long de la ligne pointe de la Bretagne - Normandie vers l'Île-de-France puis la Champagne-Ardenne, la Lorraine et l'Alsace en France. Elle a poursuivi sa route vers l'Allemagne et le nord-est, y causant le même genre de dommages.

C’est une dépression qui s’est formée au large de Terre-Neuve avant de traverser l’Atlantique en moins de 24 heures. Situation exceptionnelle pour l'Europe, le creusement de cette bombe s'est accentué sur terre pour atteindre 960 hPa (960 mb) en raison probablement d'une interaction forte avec les courants jets d'altitude qui étaient proches de 400 km/h à 9 000 m d'altitude[3].

Martin

Article détaillé : Tempête Martin.
Travaux de déblaiement d'une rue d'Angoulême, à proximité du Centre national de la bande dessinée et de l'image, le 28 décembre 1999

Cette seconde dépression, se déplaçant aussi à une vitesse proche de 100 km/h et très profonde (jusqu'à 965 hPa à 16 h en Bretagne), s'est développée au large de la Bretagne le 27 décembre 1999 pour atteindre la côte de cette région vers 16 h. Par la suite, elle s'est dirigée vers Nantes (19 h), Dijon (1 h le 28 décembre) et enfin l'Alsace (4 h)[2]. Les régions de toute la côte Atlantique ont été très touchées par le vent, en particulier les départements de la Charente-Maritime et de la Charente, qui ont été les départements les plus durement touchés (198 km/h sur l'Île d'Oléron)[2]. Le vent continuait à souffler en Corse le mardi 28 au matin. La tempête a également affecté l'Espagne et le nord de l'Italie.

Au nord de la dépression, une injection d'air froid a donné, dès l’après-midi du 27, des chutes de neige tenant au sol sur le nord de la Bretagne et la Normandie[2]. Durant la nuit, la neige a atteint le Nord-Est de la France jusque sur le Genevois, laissant même des flocons sur le sud de la région parisienne[2]. Pendant ce temps, le long de sa trajectoire, des quantités importantes de pluie ont causé des inondations. Dans certains endroits des Alpes, la neige a duré deux jours et environ deux mètres de neige sont tombés.

Rafales mesurées

Selon Météo-France[4], les rafales suivantes ont été notées:

Date Localité Vitesse Date Localité Vitesse
26 décembre Orly 173 km/h 27-28 décembre Île d'Oléron 198 km/h
Paris (Parc Montsouris) 169 km/h Cap Ferret 173 km/h
Alençon 166 km/h Biscarosse 166 km/h
Colmar 165 km/h Île d'Yeu 162 km/h
Île de Groix 162 km/h Pointe du Raz 162 km/h
Metz 155 km/h Clermont-Ferrand 159 km/h
Troyes 148 km/h La Rochelle 151 km/h
Ploumanach 148 km/h Limoges 148 km/h
Nancy 144 km/h Bordeaux 144 km/h
Chartres 144 km/h Perpignan 140 km/h
Strasbourg 144 km/h Aurillac 137 km/h
Rouen 140 km/h Pau, Tarbes 137 km/h
Rennes 126 km/h Mâcon 126 km/h
Nantes 126 km/h
Dijon 126 km/h
Observations non homologuées
Date Endroit Vitesse Commentaire
26 décembre Paris (Tour Eiffel)
selon France3[3]
216 km/h Anémomètre bloqué à son maximum, vitesse du vent probablement plus élevée, mais non représentative de celle du vent de surface
Aiguille des Grands Montets[5]
(Chamonix-Argentière, 3295m)
320 km/h Vitesse mesurée au sommet d'une montagne, non représentative de celle du vent de surface

Prévision

Après les problèmes de la Tempête de 1987, les services météorologiques européens ont beaucoup amélioré leurs modèles de prévision numérique du temps et Météo-France a prévu ces deux événements[6] :

  • Les météorologues de Météo-France utilisant les modèles ainsi que les variations de températures et de pression exceptionnelles ont pu envoyer une alerte météorologique avec 24 heures de préavis dans le cas de Lothar. Les vents prévus étaient de 150 km/h en rafales sur les côtes et jusqu'à 80 km/h en moyenne dans les terres avec des rafales à 120/130 km/h.
  • En faisant le suivi des événements, ils ont émis des avertissements pour la seconde tempête dès le matin du 27 décembre. Ils ont mentionné des pointes de vents jusqu'à 150 km/h sur les côtes et les reliefs, 130 km/h dans les terres. Un bulletin d'alerte a également été diffusé pour des chutes de neige en Bretagne par exemple.

Durant ces deux systèmes, les prévisionnistes de Météo-France à tous niveaux ont travaillé en contact étroit avec les services de la sécurité civile. Les rafales ont certainement dépassées les prévisions mais les populations étaient prévenues d'un événement important. Par contre, les services de météorologie allemands ont été critiqués pour ne pas avoir émis des avertissements pour Lothar.

Dégâts

Panorama foret.JPG

Selon les assureurs[7] (Euros de 2006) et les autorités des différents pays:

  • 91 morts dont:
    • 2 morts en Suisse lorsqu'une cabine téléphérique est tombée à cause d’un arbre renversé par le vent lors de Lothar.
  • Le chablis a totalisé près de 140 millions m³ de bois abattus en France, l'équivalent d'un convoi ferroviaire ininterrompu d’Oslo à Gibraltar. Cela représente plus de 60 millions d'arbres abattus ![8]
  • 13 millions m³ de bois abattus en Suisse[9].
  • Plus de 200 pylônes électriques renversés en France privant de courant plus de trois millions de foyers durant plusieurs jours.
  • Pertes économiques de 19,2 milliards dollars US (de 2006):
  • 12,8 milliards pour Lothar
  • 6,4 milliards pour Martin
  • Seulement 14,2 milliards ont été compensés par les assureurs.

Conséquences

Le service Météo France a mis en place un système de cartes de vigilance sur son site internet et à la télévision durant l'année 2002 pour appeler à la vigilance dans les départements concernés.

Début 2007, bien qu'il reste quelques endroits non traités, la plupart des zones d'arbres abattus ont été nettoyées.

Notes et références

  1. (de)Rapports sur Lothar, service météorologique allemand. Consulté le 2009-05-01[pdf]
  2. a , b , c , d  et e (fr)Une situation météorologique exceptionnelle, Tempêtes de décembre 1999, Météo-France. Consulté le 2009-05-01
  3. a  et b (fr)Les tempêtes des 26 et 27 décembre 1999: L'Ouragan Lothar (sic), 2007-04-07, France 3. Consulté le 2007-07-26
  4. (fr)Aspect climatologique, Tempêtes de décembre 1999, Météo-France. Consulté le 2009-05-01
  5. (fr)Christophe Richert, « 26 décembre 1999 : la tempête du siècle », 7 septembre 2007, France Info. Consulté le 2008-06-10
  6. (fr)(en)Les tempêtes Lothar et Martin, Risk management Solutions (RMS). Consulté le 2009-08-30[pdf]
  7. (en) 9 milliards d'Euros aux assureurs par Swiss RE
  8. (fr)Michel Denis, « Expertise collective suite aux dégâts en forêt lors des tempêtes de décembre 1999 », 2004-05-10, Cemagref. Consulté le 2006-12-29
  9. (fr)Michel Spicher, « L'ouragan Lothar, un cataclysme dans le monde forestier », 2005-01-04, Site officiel du Canton de Fribourg (Suisse). Consulté le 2006-12-29

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Par Météo-France 
Par les autres services météorologiques européens 
Autres sites 
  • Portail de la météorologie Portail de la météorologie
  • Portail de l’Europe Portail de l’Europe
  • Portail des années 1990 Portail des années 1990
Ce document provient de « Temp%C3%AAtes de fin d%C3%A9cembre 1999 en Europe ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tempetes de fin decembre 1999 en Europe de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Tempêtes de fin décembre 1999 en europe — Les 26, 27 et 28 décembre 1999 deux tempêtes des latitudes moyennes en développement rapide, nommées respectivement Lothar et Martin, ont traversé la France d ouest en est. Ces deux cyclones extratropicaux de type bombe très classique, ont… …   Wikipédia en Français

  • Tempêtes de fin décembre 1999 en Europe — Pour les articles homonymes, voir Tempête du siècle. Photo infra rouge montrant la position de Lothar (L sur l Allemagne) et …   Wikipédia en Français

  • Decembre 1999 — Décembre 1999 Années : 1996 1997 1998  1999  2000 2001 2002 Décennies : 1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020 Siècles : XIXe siècle   …   Wikipédia en Français

  • Décembre 1999 — Années : 1996 1997 1998  1999  2000 2001 2002 Décennies : 1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020 Siècles : XIXe siècle  XXe siècle …   Wikipédia en Français

  • Tempête de décembre 1999 — Tempêtes de fin décembre 1999 en Europe Les 26, 27 et 28 décembre 1999 deux tempêtes des latitudes moyennes en développement rapide, nommées respectivement Lothar et Martin, ont traversé la France d ouest en est. Ces deux cyclones extratropicaux… …   Wikipédia en Français

  • Tempête des 26 et 27 décembre 1999 — Tempête Lothar Lothar La trajectoire de la tempête. Type Synoptique hivernale Date de formation 25 décembre 1999 Date de dissipation 27 décembre 1999 …   Wikipédia en Français

  • Europe — Pour les articles homonymes, voir Europe (homonymie).  Ne doit pas être confondu avec Union européenne. Europe …   Wikipédia en Français

  • Europe (continent) — Europe Pour les articles homonymes, voir Europe (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • Europe des peuples — Europe Pour les articles homonymes, voir Europe (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • 1999 — Cette page concerne l année 1999 (MCMXCIX en chiffres romains) du calendrier grégorien. Années : 1996 1997 1998  1999  2000 2001 2002 Décennies : 1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020 Siècles  …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.