Auxelles-Bas

47° 44′ 06″ N 6° 46′ 52″ E / 47.735, 6.78111111111

Auxelles-Bas
Vue de l'église d'Auxelles-Bas
Vue de l'église d'Auxelles-Bas
Administration
Pays France
Région Franche-Comté
Département Territoire de Belfort
Arrondissement Belfort
Canton Giromagny
Code commune 90005
Code postal 90200
Maire
Mandat en cours
Bernard Tritter
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes la Haute Savoureuse
Démographie
Population 470 hab. (2008)
Densité 50 hab./km²
Gentilé Trissous
Géographie
Coordonnées 47° 44′ 06″ Nord
       6° 46′ 52″ Est
/ 47.735, 6.78111111111
Altitudes mini. 430 m — maxi. 621 m
Superficie 9,41 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Auxelles-Bas (en franc-comtois Ossarre-Bé) est une commune française, située dans le département du Territoire de Belfort et la région Franche-Comté. Auxelles-Bas est administrativement rattachée au canton de Giromagny.

Ses habitants sont appelés les Trissous.

Sommaire

Géographie

Le village est situé au pied des Vosges du sud, à la limite du département de Haute-Saône.

Histoire

Bien que le nom du village (Axella, Ascella, Accella, Assel...) n'ait été cité qu'à partir de 1130, il est vraisemblable que le site ait été habité dès l'époque romaine puisqu'il se trouvait au carrefour de la voie Langres-Strasbourg qui longeait le massif vosgien par le sud et la voie venant de Mandeure en longeant la vallée de la Savoureuse.

Le fief d'Auxelles appartenait à Thierry de Montbéliard qui en fit don à Nicolas d'Auxelles au XIIe siècle. En 1520, c'est une possession des comtes de Ferrette qui le conserveront jusqu'à la Révolution. En 1569, le village d'Auxelles est partagé en deux parties : Auxelles-Bas et Auxelles-Haut. Le château, qui avait été édifié à partir du XIIIe siècle, fut incendié pendant la Guerre de dix ans, en 1635 et démantelé au XVIIIe siècle par les habitants qui en recyclèrent les pierres dans leurs constructions personnelles.

Le massif des Vosges du sud recèle des filons métallifères qui furent exploités dès la fin du XIVe siècle. C'est surtout le minerai de plomb argentifère (galène) qui est extrait et traité sur place, la forêt fournissant le bois nécessaire au boisage (boisage) des galeries et l'énergie pour les fonderies. Plusieurs galeries et puits importants ont été creusés sur le territoire de la commune. Cette activité a été un facteur important de développement du piémont vosgien jusqu'au XVIIe siècle. Après une période de déclin qui dura jusqu'à la Révolution, l'industrie se développa à nouveau au XIXe siècle avec l'installation d'un tissage à bras vers 1824. En 1882 on dénombrait 130 métiers à tisser à bras pour le coton, un moulin à tan (écorce de chêne réduite en poudre pour les tanneries) et trois moulins à blé.

Au XIIIe siècle, le village fait partie de la paroisse de Chaux. En 1590 il est considéré comme rattaché à celle de Lachapelle-sous-Chaux. Le château d'Auxelles possède alors une chapelle qui sera désaffectée dans le milieu du XVIIIe siècle. L'église actuelle, construite au début des années 1870, est consacrée à Sainte-Catherine.

En 1881 Auxelles-Bas comptait 720 habitants.

Héraldique

blason

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :

parti : au premier d'or à trois bandes de gueules; au second de sable au lion d'argent couronné d’or, armé et lampassé de gueules.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Bernard Tritter    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Population et société

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[1])
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
321 283 325 361 353 461 469[2] 474 470
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Enseignement

Santé

Personnalités liées à la commune

Économie

Patrimoine

Vestiges du château d'Auxelles. Il était protégé par un fossé semi-circulaire. Ce fossé présente encore une profondeur de six mètres par endroits & douze mètres de largeur. Une enceinte maçonnée dont on voit encore des vestiges, avait un mètre de largeur et surplombait ce fossé. Cette enceinte ne semble pas avoir été flanqué de tour, d'après les vestiges que l'on peut analyser de nos jours. Le tout était dominé par une tour, le donjon, établie sur une petite croupe rocheuse. Qualifié de burgstall en 1458, c'est-à-dire château ruiné, cet ensemble castral fut vraisemblablement détruit en même temps que la forteresse de Rougemont-le-château, soit vers 1365 / 1375. Ces masures furent abattues au cours de la Guerre de dix ans. Par la suite, les villageois d'alentour se chargèrent de récupèrer les blocs de granit mal équarris au fils des ans,et achevèrent ainsi, de ruiner cet ensemble castral.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Auxelles-Bas de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Auxelles-Bas — Auxelles Bas …   Deutsch Wikipedia

  • Auxelles-Bas — Saltar a navegación, búsqueda Auxelles Bas País …   Wikipedia Español

  • Auxelles-Bas — French commune nomcommune=Auxelles Bas caption= x=218 y=106 lat long=coord|47|44|06|N|6|46|52|E|region:FR type:city insee=90005 cp=90200 région=Franche Comté département=Territoire de Belfort arrondissement=Belfort canton=Giromagny maire=Bernard… …   Wikipedia

  • Auxelles-Haut — Auxelles Haut …   Deutsch Wikipedia

  • Auxelles — ist der Name zweier Gemeinden im französischen Département Territoire de Belfort: Auxelles Bas Auxelles Haut Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter Begriffe …   Deutsch Wikipedia

  • Auxelles-Haut — 47° 44′ 38″ N 6° 46′ 26″ E / 47.7438888889, 6.77388888889 …   Wikipédia en Français

  • Plancher-Bas — Plancher Bas …   Deutsch Wikipedia

  • Nieder-Assel — Auxelles Bas DEC …   Deutsch Wikipedia

  • Ober-Assel — Auxelles Haut DEC …   Deutsch Wikipedia

  • Kappeltscha — Lachapelle sous Chaux …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”