Aux frontières du réel

X-Files : Aux frontières du réel

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir The X-Files.
X-Files :
Aux frontières du réel
X-Files generique logo.jpg
Logo américain (saisons 1 à 8)
Titre original The X-Files
Autres titres
francophones
Aux frontières du réel
X-Files
Genre Science-fiction
Créateur(s) Chris Carter
Musique Mark Snow
Pays d’origine États-Unis États-Unis
Canada Canada
Chaîne d’origine FOX
Nombre de saisons 9
Nombre d’épisodes 201
Durée 43 minutes
Diffusion d’origine 10 septembre 1993 – 19 mai 2002
Séries télévisées

par période / genre / origine
Liste complète

X-Files : Aux frontières du réel - également connu sous les titres X-Files ou Aux frontières du réel - (The X-Files) est une série télévisée américano-canadienne en 201 épisodes de 43 minutes[1], créée par Chris Carter et diffusée entre le 10 septembre 1993 et le 19 mai 2002 sur le réseau Fox.

En France, la série a été diffusée à partir du 11 juin 1994 sur M6, depuis juillet 2008 sur Paris Première et depuis février 2009 sur NRJ12[2]. Au Québec, la série fut diffusée à partir de septembre 1994 sur TQS (saison 1 à 5) et sur Ztélé à partir de septembre 2001 (saison 8 uniquement). En Belgique, la série a été diffusée sur RTL-TVI, à l'exception de la dernière saison qui a été diffusée sur la chaîne, du même groupe, Plug TV. En Suisse, la série a été diffusée intégralement sur TSR1. TQS et M6 ont diffusé les premières saisons sous le titre Aux frontières du réel, puis X-Files.

Sommaire

Synopsis

Chris Carter, créateur de la série

Les agents spéciaux du FBI, Fox Mulder et Dana Scully, personnages principaux de la série, sont responsables des enquêtes sur les affaires non classées. Au cours de celles-ci, ils se heurtent à des monstres, des complots mondiaux, des « aliens »...

Les auteurs ont voulu rendre cet univers réaliste en gommant la frontière séparant leur fiction de la réalité. Ainsi, tout au long des 9 saisons que compte la série, chaque lieu dans lequel se déroule l'épisode est indiqué au spectateur, ainsi que l'heure à laquelle les faits se produisent. Cet affichage, en bas à gauche de l'écran, donnant alors au spectateur l'impression de la mise en image d'un vrai rapport d'enquête du FBI.

C'est la première fois qu'une série utilise autant d'effets spéciaux et de thèmes musicaux dans ses épisodes. C'est aussi la première série de prime time ayant pour personnages principaux un homme et une femme à titre égal.

On peut noter plusieurs thèmes abordés  :

Distribution

David Duchovny et Gillian Anderson à la première de The X-Files: Régénération

Récompenses et nominations

Personnages

Article détaillé : Personnages de X-Files.

Épisodes

Article détaillé : Liste des épisodes de The X-Files.

75 épisodes constituent l'arc principal de la série, aussi appelée mythologie, ou encore mytharc. Ils sont listés ci-dessous. Les épisodes marqués d'une astérisque ne sont pas indispensables à la compréhension de la mythologie, mais sont régulièrement cités par les fans comme éclairant et explicitant grandement ladite mythologie[3].

Générique

Le générique est resté inchangé durant les 7 premières saisons. Lors de la huitième saison, avec la disparition de Mulder et l'apparition de l'agent Doggett, le générique a été partiellement modifié. Pour la neuvième et dernière saison, il a été totalement refait. Le générique se termine habituellement par la phrase « The truth is out there » (« La vérité est ailleurs »).

Variantes

On observe cependant des variantes dans un certain nombre d'épisodes. La phrase fétiche « The truth is out there » est alors remplacée.

 24 (1-23), Les Hybrides (The Erlenmeyer Flask) : « Trust No One » (Ne faites confiance à personne »)
 30 (2-6), Duane Barry 2/2 (Ascension - Part 2) : « Deny Everything » (« Niez en bloc »)
 49 (2-25), Anasazi : « Éí ’aaníígóó ’áhoot’é » (« La vérité est ailleurs », en navajo)
 59 (3-10), Monstres d'utilité publique - 2e partie (731 - Part 2) : « Apology Is Policy » (« Les excuses sont notre politique »)
 74 (4-1), Tout ne doit pas mourir (Herrenvolk) : « Everything Dies » (« Tout finit par mourir »)
 76 (4-3), Teliko : « Deceive, Inveigle, Obfuscate » (« Tromper, manipuler, obscurcir »)
 82 (4-9), Tunguska - 2e partie (Terma - Part 2) : « E Pur Si Muove » (« Et pourtant elle tourne »)
 97 (4-24), Le Baiser de Judas (Gethsemane - Part 1) : « Believe The Lie » (« Croyez le mensonge »)
 99 (5-2), Le Complot (Redux) : « All Lies Lead To The Truth » (« Tous les mensonges mènent à la vérité »)
111 (5-14), Patient X - 2e partie (The Red and the Black - Part 2) : « Resist Or Serve » (« Résister ou servir »)
117 (5-20), La Fin (The End) : « The End » (« La fin »)
120 (6-3), Triangle  : « Die Wahrheit Ist Irgendwo Da Draußen » (« La vérité est ailleurs », en allemand)
136 (6-19), Le Grand Jour (The Unnatural) : « In The Big Inning » (« Dans la grande marche »)
141 (7-2), La Sixième Extinction - 2e partie (Amor Fati - Part 2) : « Amor Fati »
150 (7-11), Délivrance - 2e partie (Closure - Part 2) : « Believe To Understand » (« Croire pour comprendre »)
184 (9-2), Nouvelle Génération - 2e partie (Nothing Important Happened Today II) : « Nothing Important Happened Today » (« Rien d'important n'est arrivé aujourd'hui »)
187 (9-5), 4-D : « The Truth Is Out There » écrit de droite à gauche
190 (9-8), Ne faites confiance à personne (Trust No One) : « They'Re Watching » (« Ils nous observent)
196 (9-13), Improbable : « Dio Ti Ama » (« Dieu t'aime », en italien)

Commentaires

L'univers de X-Files

L'univers se décompose principalement entre :

  • les agents du FBI du département des affaires non classées enquêtant pour découvrir la vérité
  • les monstres ou autres êtres paranormaux
  • les comploteurs dans l'ombre du gouvernement
  • les informateurs indépendants aidant les agents à enquêter.

Le Bureau Fédéral d'Investigation (FBI)

Le bureau de Fox Mulder

Le département des affaires non-classées

Ce département, créé dans le courant des années 1940, est découvert en 1991 par les agents Fox Mulder et Diana Fowley et placé sous l'autorité du chef de section Scott Blevins puis du directeur adjoint Walter Skinner. Les locaux alloués à ce département en disent long sur l'intérêt porté par la hiérarchie du FBI aux activités de recherche de cette équipe : un petit bureau au sous-sol du siège du John Edgar Hoover building, le siège du FBI à Washington.

Le département des affaires non-classées se spécialise dans deux types d'enquêtes : le paranormal et la réouverture d'affaires restant à élucider. Ces affaires sont surnommées les X-files. Ce nom provient de l'esprit pratique d'une documentaliste travaillant pour le FBI dans les années 1950. Elle prit l'initiative de regrouper sous la lettre "X" les dossiers relatifs aux affaires n'ayant pas été élucidées, mettant ainsi à profit le faible volume de dossiers à classer sous cette initiale.

Les X-files sont des dossiers pour lesquels aucune conclusion n'a pu être apportée. Leurs contenus sont variés, mêlant tueurs en série, OVNI et affaires touchant à l'occultisme et au paranormal. Ils sont entreposés dans les locaux du département des affaires non-classées.

Au cours des neuf saisons, huit agents du FBI se succéderont dans ce département : Fox Mulder, Diana Fowley, Dana Scully, Alex Krycek, Jeffrey Spender, John Doggett, Leyla Harrison (qui n'est affectée aux X-Files que pour un épisode) et Monica Reyes.

La hiérarchie et les autres personnages du FBI

C'est à l'initiative du chef de section Scott Blevins que Dana Scully est rattachée au département des affaires non-classées. Scully est chargée d'évaluer les travaux de l'agent Mulder sous un angle scientifique et critique. Dans un premier temps, le département des affaires non-classées sera placé sous l'autorité du directeur adjoint Walter Skinner. La conduite de ce dernier sera très variable. De franchement hostile au début de la série, il deviendra un allié discret mais efficace au début de la troisième saison. Plus tard, le chantage auquel se livre sur lui, Alex Krycek l'obligera à mener des actions contraires aux recherches des agents Mulder et Scully.

Le département sera ensuite rattaché au directeur Alvin Kersh avec qui les relations deviendront très conflictuelles, en particulier dans l'épisode "Zone 51". Cet antagonisme se soldera par l'éviction des deux agents du bureau des affaires non-classées.

L'agent Danny Pendrell sera le précieux analyste scientifique qui œuvrera dans le laboratoire du FBI.

Le complot mondial

Le Consortium

Il s'agit d'un cercle restreint, composé d'hommes mystérieux du monde entier, qui complotent en secret.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, ces hommes communiquent avec une race extraterrestre préparant la colonisation de la terre. Tout en bénéficiant de la logistique des extra-terrestres pour cacher leurs travaux, le Syndicat collabore avec leurs "amis" en échange de leur survie au moment de l'invasion. Ils mènent des expériences génétiques visant à créer une race hybride entre l'homme et cette vie extraterrestre, tout en ralentissant les recherches volontairement afin de pouvoir, dans le même temps, et dans le plus grand secret, travailler à la mise au point d'un vaccin qui serait leur arme décisive pour repousser l'invasion extraterrestre (voir Purity Control).

L'homme à la cigarette est membre de ce cercle, et manipule plus particulièrement les agents Mulder et Scully. On y trouve aussi Alex Krycek, Jeffrey Spender, L'homme manucuré, ...

Les Russes

Le Syndicat est en concurrence avec un autre cercle installé en Russie, à Tunguska qui semble bien plus avancé dans la mise au point du vaccin grâce à des expériences menées sur des prisonniers politiques. Cette compétition est un prolongement direct de la guerre froide.

Les informateurs indépendants

Gorge Profonde (Saison 1)

Le pseudonyme de ce personnage est un clin d'œil à l'informateur des deux journalistes du Washington Post, Carl Bernstein et Bob Woodward dans l'affaire du Watergate.

Complice de longue date de l'homme à la cigarette, il se définit lui-même comme le "menteur" du duo. Remarquablement bien informé et connaissant la vérité que Mulder recherche, ce personnage était un des membres du syndicat dans le complot concernant les extra-terrestres. Il informera régulièrement l'agent Mulder au cours de la première saison tout en procédant parfois par intoxication. En effet, selon lui, "un mensonge est plus crédible s'il est glissé entre deux vérités".

Il est assassiné lors du dernier épisode de la première saison, les Hybrides. Il se fait tirer dessus alors qu'il venait d'échanger l'embryon extra-terrestre contre Mulder. Ses dernières paroles sont "Ne faites confiance à personne".

Monsieur X (Saisons 2 à 4)

Cet informateur est plus mystérieux et bien plus agressif, allant jusqu'à affronter physiquement l'agent Mulder dans un parking souterrain, et à se battre avec le Directeur Adjoint Skinner dans un ascenseur. On ne sait que peu de choses sur lui. Il semble être un collaborateur de l'homme à la cigarette, impliqué entre autres choses, dans les tests sur des populations civiles d'armes chimiques mises au point par le Docteur Suzan Modesky. Très échaudé par la mort de Gorge Profonde, il se montrera particulièrement précautionneux dans les contacts qu'il prendra avec l'agent Mulder. Les raisons qui ont fait de lui un informateur restent mystérieuses jusqu'à sa mort. C'est lui qui dirigera l'agent Mulder vers Marita Covarrubias.

Marita Covarrubias, SRSG (Saisons 4 à 9)

Cette assistante du représentant Spécial du Secrétaire des Nations Unies semble informée de nombreux aspects du complot. Toutefois, même si elle semble liée au "Groupe" et à Alex Krycek, son degré d'implication est difficile à évaluer. Les contacts qu'elle noue avec l'agent Mulder semblent prendre leur place dans le cadre d'un double jeu dont elle subira les graves conséquences. Elle deviendra elle-même un cobaye dans le cadre des expériences menées par le groupe.

Les Bandits Solitaires (ou Lone Gunmen)

À nouveau, le pseudonyme de ces personnages - dont une traduction plus exacte serait "Les Tireurs Isolés" - est une référence à l'histoire américaine récente. En effet, après les assassinats de John Fitzgerald Kennedy et de Martin Luther King, les enquêtes policières ont désigné comme coupables des tireurs isolés (en anglais, des lone gunmen). Dans la série, Melvin Frohike, Ringo Langly et John Fitzgerald Byers voient dans cette expression le symbole de lutte contre les complots qui sont menés au sein même de l'état fédéral américain. Ce trio est l'alliance improbable d'un bidouilleur en électronique, d'un pirate informatique et l'ex-salarié d'un organisme fédéral spécialisé dans les télécommunications.

Ces personnages voient systématiquement des complots cachés dans tous les évènements qui font leur vie quotidienne. Vivant ensemble dans un loft spartiate mais bourré d'équipement informatique ou électronique de toute sorte, ils passent leur temps à récolter, compiler toutes sortes d'informations importantes à leurs yeux. Ils mêlent ainsi rumeurs, informations top secrètes et intox dans le journal qu'ils éditent.

Ces paranoïaques aigus deviennent rapidement de grands amis et soutiens de Mulder en qui, ils voient un homme de bonne volonté qu'il faut aider pour enfin voir éclater au grand jour les complots qui minent la société américaine. Si leur premier contact avec l'agent Scully a été plutôt tendu (à l'exception de Melvin Frohike, immédiatement sous le charme...) à cause du scepticisme affirmé par la nouvelle collègue de leur ami, leurs relations évolueront rapidement vers plus de confiance.

Michael Kritschgau (Saison 5 et 7)

Il est membre d'un des services du Pentagone chargé de monter des opérations d'intoxication visant à suggérer à la population mondiale l'existence de contacts avec une vie extra-terrestre. Il révèlera cette énorme supercherie à l'agent Mulder, puis lui permettra d'entrer dans des entrepôts du Pentagone. L'agent Mulder pourra ainsi voir certains éléments utilisés par le gouvernement dans des canulars très élaborés qui sont montés depuis 1947. C'est aussi grâce à Michael Kritschgau, et à la fourniture d'un passe que Fox Mulder pourra se procurer un nouvel implant, permettant de sauver Dana Scully du cancer. Cette collaboration avec les agents du département des affaires non-classées sera chèrement payée par cet homme qui sera renvoyé. Malgré son amertume, il mettra tout de même ses connaissances à profit pour sauver la vie de l'agent Mulder lorsque celui-ci sera en pleine mutation. Il se fait tuer par Alex Krycek à la fin de l'épisode "la sixième extinction".

Les êtres paranormaux

Les extraterrestres

Ils sont assez discrets, et leur existence est sans cesse remise en cause.

De formes variées, ils sont tantôt de petits humanoïdes gris aux yeux noirs ("Les Gris"), tantôt une entité transportée par une sorte d'huile noire et prenant le contrôle d'êtres humains, tantôt des humanoïdes pouvant prendre l'apparence de n'importe quel humain mais possédant un sang de couleur verte fortement toxique pour les humains ("Les chasseurs de prime").

Ils possèdent des pouvoirs paranormaux comme un pouvoir de guérison.

Chronologie de la série

  • 37000 avant JC : deux hommes préhistoriques découvrent une caverne abritant un alien et de l'huile noire au Texas.
  • 30 juin 1908 : une météorite contenant de l'huile noire tombe dans les alentours de Tunguska, Russie.
  • vers 1940 : naissance de C.G.B. Spender qui sera plus tard connu comme l'homme à la cigarette, Le Fumeur.
  • Juin 1947 : premier contact avec les extraterrestres.
  • 4 avril 1960 : naissance de John Doggett.
  • 13 octobre 1961 : naissance de Fox Mulder.
  • 30 octobre 1963 : C.G.B. Spender est recruté par le gouvernement de l'ombre pour tuer John F. Kennedy.
  • 22 novembre 1963 : Spender prépare son meurtre en manipulant un de ses collègues, un dénommé Lee Harvey Oswald. Il met en garde ce dernier contre les dangers du tabac mais récupère pourtant son paquet de cigarettes : des Morleys. Spender exécute Kennedy sans problème depuis une bouche d’égout. Oswald comprend qu’il s’est fait manipuler, poursuivi par la police, il tue J. D. Tippit et se précipite vers un cinéma dans lequel il devait retrouver Spender. Arrivé dans le cinéma, la police encercle Oswald et l’arrête. Au fond de la salle, Spender assiste au spectacle et s’allume une cigarette.
  • 23 février 1964 : naissance de Dana Scully.
  • 13 mars 1968 : naissance de Monica Reyes.
  • 4 avril 1968 : C.G.B. Spender tue Martin Luther King.
  • 13 octobre 1973 : on apprend que les extraterrestres veulent coloniser la Terre. Le gouvernement de l'ombre décide de collaborer pour obtenir sa sécurité.
  • 27 novembre 1973 : La sœur de Mulder, Samantha, est enlevée par des extraterrestres, sous les yeux de son frère.
  • 1978 : Mort de Samantha, après avoir été restituée puis enlevée à nouveau plusieurs fois.
  • 1979 : Le gouvernement russe découvre que le père de Alex Krycek est un espion, qui se fera alors exécuter avec sa femme, laissant le jeune Alex orphelin.
  • Années 1980 : Alex passe les 10 années qui ont suivi avec le dirigeant du goulag de Tunguska, apparemment un personnage puissant de l’armée russe. Cet homme était un ami du père de Krycek, mais a également autorisé son exécution. Il avait des regrets d’avoir du faire ce choix, et c’est la raison pour laquelle il s’est occupé de Krycek.
  • 3 juin 1985 : abduction de Duane Barry. Ce dernier avait quitté le FBI trois ans auparavant en raison d'un accident dans l'exercice de ses fonctions.
  • 9 janvier 1986: naissance de Luke Doggett, fils de John qui sera enlevé et tué en 1993.
  • 1988 : Mulder est assigné à l'Unité des Crimes Violents, sous la supervision de Reggie Purdue, l'agent Mulder se distingue lors de la traque du pilleur de banques John Barnett.
  • 1989 : Mulder rencontre pour la première fois les Bandits solitaires.
  • 1990 : Reyes devient agent du FBI.
  • 1991 : création du département des affaires non-classées avec Fox Mulder et Diana Fowley. Scully entre au FBI pour enseigner la médecine légale au Centre de Formation de Quantico en Virginie. Krycek est appelé à un rendez-vous secret à St. Petersbourg. Il trouve le dirigeant du goulag et un vieil agent : Vassily Peskow. On révèle tout à Krycek sur son père et on le charge d’une mission. Il doit se faire passer pour un soldat américain en Arabie Saoudite pour en apprendre plus sur les projets d’armes biochimiques américains. On l’informe qu’un contact des Nations unies (Marita Covarubias) là-bas lui parlera.
  • 6 mars 1992 : Scully est mutée pour surveiller Mulder (début de la série).

Analyse de la série

La relation Mulder / Scully

C'est le pilier sur lequel se fonde toute la série. Les deux personnages sont résolument opposés jusque dans les moindres détails. Fox Mulder est un homme imaginatif, intuitif et volontiers paranoïaque. Dana Scully est une scientifique, foncièrement rationnelle et sceptique. Les deux se rejoindront pourtant dans la passion qu'ils mettront à mener à bien leurs recherches au sein du département des affaires non classées et dans leur quête de la vérité.

Sur le plan personnel, les deux personnages sont tout aussi éloignés. Paranoïaque, Mulder, s'il a toutefois séduit de nombreuses femmes avant d'intégrer le service des affaires non classées, montre envers elles une absence de confiance. L'épisode Les Bandits solitaires, dont l'action se situe en 1989, suggère que Mulder a été marié[4]. Il compense néanmoins l'absence de vide social et sexuel en regardant des films pornographiques (Zone 51 1/2) et en se réfugiant dans l'alcool (The X-Files : Combattre le Futur).

Scully se retranche dans un univers sentimental aride, uniquement peuplé par ses recherches scientifiques. Par deux fois néanmoins, elle cède à la tentation (Plus jamais). Elle témoigne de la jalousie envers les femmes susceptibles d'exprimer un transfert pour Fox Mulder (L'incendiaire, La Guerre des Coprophages, Le Roi de la Pluie, La fin).

Dès le début de la série, les médias et le public souhaitaient voir exploitée la relation entre Mulder et Scully. Leur relation est, d'emblée, ambiguë, bien que ni l'un ni l'autre ne témoignent directement de sentiments ; il leur arrivera toutefois de se tenir la main, le bras ou de se prendre dans les bras. Une scène coupée de l'épisode Journal de Mort montre les deux agents du FBI en train de s'embrasser[5]. Dans le film The X-Files : Combattre le Futur, la scène du baiser est avortée au moment où une abeille pique Scully. Enfin, elle est dupée par deux fois (La Queue du Diable, Zone 51 2/2), par des individus ayant pris l'apparence de Mulder, sans qu'ils parviennent à leur fin.

Préférant éviter le plus longtemps possible le piège d'une histoire banale commune à tant de séries ou de films, les auteurs ont ménagé le suspense jusqu'à la sixième saison où une scène de baiser y est présentée (Triangle). Dans cet épisode, Mulder est pris au piège dans le triangle des Bermudes en essayant d'en savoir plus sur un navire de croisière britannique, le Queen Ann, perdu corps et biens en 1939. Il y embrasse pourtant une femme, jouée par Gillian Anderson, chargée de protéger un scientifique. Ce n'est donc pas, au sens strict, un baiser d'amour entre Mulder et Scully. Il faudra attendre la septième saison pour assister à ce baiser tant attendu (Millenium) et découvrir que le père de l'enfant que Scully porte en elle est Mulder (Requiem).

La concrétisation de leur union suscite un avis partagé entre l'aboutissement quasi inéluctable d'une histoire d'amitié vieille de sept ans et, d'autre part, la fin de cette relation spéciale, créant une complicité et proximité fortes et mystérieuses.

Les motivations de Mulder et Scully

Les recherches de Fox Mulder sont motivées par la disparition de sa sœur, Samantha Mulder à l'âge de huit ans. Le caractère paranormal de cet enlèvement forgera la conviction de l'agent Mulder selon laquelle sa jeune sœur a été enlevée par des extraterrestres. Après avoir mené de brillantes études en psychologie, il entrera au FBI. Le bureau ne sera pour lui que l'endroit où les moyens nécessaires à ses recherches seront à sa disposition. Au fil de ses enquêtes, il mettra à jour des indices concernant sa famille, le passé de ses parents sera aussi un puissant moteur de la recherche de l'agent Mulder.

De son côté, Dana Scully semble aboutir au FBI par hasard ou par goût du risque. Après avoir mené des études de médecine, elle délaisse l'exercice de sa pratique pour devenir l'agent Scully. Bien que les raisons de ce choix ne soient pas clairement expliquées, il semble qu'elles soient le résultat de l'opposition de la jeune femme à son père. En effet, le capitaine William Scully semble avoir lourdement influencé sa fille aînée, en particulier dans son parcours universitaire. La réorientation de cette jeune médecin fraîchement diplômée peut être interprétée comme un acte de rébellion envers l'identité paternelle. Mais rapidement, son enlèvement, l'assassinat de sa sœur Melissa Scully, la découverte d'un implant et plus tard sa lutte contre le cancer seront autant de motivations qui la pousseront toujours plus avant dans ses recherches.

Les complots du monde imaginaire et leurs racines dans le monde réel

Dès le démarrage de la série, l'intrigue tourne autour d'un complot visant à masquer l'existence et les contacts noués avec une forme de vie extra-terrestre. Le Groupe, acteur déterminant dans cette action, est composé d'hommes de l'ombre influents, mystérieux et discrets. Ils pourraient être comparés aux fameux et hypothétiques Majestic 12.

La présence du Groupe dans la série, outre l'inévitable curiosité qu'elle suscite, est l’illustration d’un courant de pensée bien réel. Pour certains groupes américains, l’état fédéral est une organisation corrompue, manipulant l’opinion publique afin de cacher des secrets effroyables et jalousement gardés. Tandis que certains de ces activistes constituent des milices se tenant prêtes à passer à l’action, d’autres se lancent résolument à l’action terroriste comme dans le cas de Timothy McVeigh.

Toute la thématique du complot dans la série X-Files a été étudiée par l'historien et philosophe français Pierre-André Taguieff, notamment dans son ouvrage L'imaginaire du complot mondial. Aspect d'un mythe moderne paru en 2006. En décrivant un monde inquiétant régi par des forces occultes (d'où le slogan « La vérité est ailleurs »), la série remet au goût du jour le modèle conspirationniste qui a court dans les sociétés occidentales depuis des siècles. La spécificité de X-Files est de combiner le complot gouvernemental (des élites malfaisantes complotent pour garder le pouvoir) et le complot extra-terrestre (apparu dans la seconde moitié du XXe siècle)[6].

Conséquences

  • La série eu un tel succès qu'un certain nombre de personnes écrivirent au FBI pour savoir comment entrer aux affaires paranormales. Le bureau d'investigation répondait invariablement que cette division n'existait pas en son sein. C'est du moins ce qu'affirme le dossier spécial X-Files de DVDrama[7], mais il y a fort à parier que cette nouvelle ait été montée de toute pièce par la Fox afin d'alimenter le mythe de la série.[réf. nécessaire]
  • En France, deux vagues d'apparitions de lésions dermatologiques, en 1997, chez 107 des 2 000 élèves d'un établissement scolaire du Nord, ont été attribuées par les médecins de la DDASS et de la DRASS locales à un phénomène psychogénique de masse déclenché par la diffusion de la série[8].

Films

Frank Spotnitz, scénariste des films The X-Files

Merchandising

Le soin apporté à l'aspect des produits dérivés de l'univers des X-Files est une remarquable constante. On retiendra, par exemple, la boîte du jeu vidéo datant de 1998 ou les coffrets des DVD, proposant des effets de transparence ou des reflets moirés.

VHS, DVD et Blu-ray

Entre chaque diffusion américaine et française des saisons The X-Files, une compilation d'épisodes mythologiques ont été édité par 20th Fox Home Entertainment sous la forme de dossiers ou longs-métrages vidéo (VHS et DVD). Par ailleurs, The X-Files : Combattre le Futur est disponible dans ces formats.

En plus des coffrets individuel The X-Files (un coffret par saison), des coffrets Intégrale (un coffret avec toute la série), la série existe également sous la forme d'une collection kiosque aux éditions Atlas. Cette collection est constituée d'un DVD avec quelques épisodes et un fascicule.

20th Century Fox Home Entertainment édita à partir de décembre 2008 en Blu-ray, une version director's cut du second film, The X-Files: Régénération qui exploita la technologie BD-Live, ainsi qu'une réédition du premier film The X-Files : Combattre le Futur.

Bande originale, musique de film

La musique de la série et des films est signée Mark Snow. Plusieurs CD sont sortis :

  • 1996 : Songs in the Key of X (compilation de chansons et musiques d'artistes divers inspirés ou tirés de la série)
  • 1996 : The Truth and the Light: Music From the X-Files - Music by Mark Snow, Word by Chris Carter (musiques et dialogues tirés des trois premières saisons).
  • 1998 : The X-Files: Fight the Future - Original Motion Picture Score by Mark Snow (bande originale du premier film)
  • 1998 : The X-Files: The Album - Fight the Future (compilation de chansons et musiques d'artistes divers inspirés ou tirés du premier film)
  • 25 juillet 2008 :The X-Files : I want to believe - Original Motion Picture Score by Mark Snow (bande originale du film X-files : Régénération - titre original : I want to believe)

Romans, novélisation

  • Des épisodes des premières saisons ont été adaptés en romans (en France aux Éditions J'ai lu) par Ls. Martin, Ellen Steiber, Easton Royce, Garth Nix et Eric Elfman.
  • Des romans reprenant l'univers mais avec une intrigue originale.
  • Plusieurs Guides Officiels ont parus pour mieux comprendre ce monde imaginaire.

Jeux

  • Jeu de cartes à collectionner
    • X-Files CCG (1996) : jeu de carte à collectionner ("Trading cards") pour 2 personnes avec une moyenne de 60 minutes par partie.
  • Jouets

Article détaillé Jouet de X-Files

  • Flipper
    • The X Files (09/1997). Fabricant Sega Pinball Inc., É.-U. (Chicago). Créateurs Rob Hurtado et Morgan Weistling
  • Jeux vidéo
    • 1998 : The X-Files Game
    • 2004 : X-Files Resist or serve

Galerie

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. 202, si on compte le pilote
  2. (fr) « X-Files : Mulder et Scully enquêtent désormais sur NRJ12 » sur toutelatele.com
  3. Voir notamment l'ouvrage MythX de Michelle Bush
  4. À l'origine, le script n'avait pas prévu qu'il porte une alliance, c'est David Duchovny lui-même qui a suggéré le fait que Mulder aurait pu être marié dans le passé
  5. Scène inédite qui fait partie du coffret DVD X-Files Saison 4 édité par 20th Century Fox
  6. P.-A. Taguieff, L'imaginaire du complot mondial, éd. de Minuit, coll. Mille et une nuits n° 63, 2006, pp. 51-54.
  7. Dossier spécial X-Files, sur dvdrama.
  8. B. Le Tourneau, E. Vérité, V. Bleuzé, E. Pons et B. Boone, « « X Files syndrôme » dans un établissement scolaire », dans Bulletin épidémiologique hebdomadaire, Institut de veille sanitaire, no 1, 1er janvier 2002, p. 2–3 (ISSN 0245-7466) [texte intégral] .
  9. X-Files News. Latest Daily news about The X-Files 2, Done One, David Duchovny, Gillian Anderson, Chris Carter - The X-Files 2 Set for July 25th, 2008
  10. Remplacé ultérieurement par un autre logo contenant le terme (The) X-Files pour la diffusion de la série sur TQS et M6
  • Portail de la science-fiction Portail de la science-fiction
  • Portail des séries télévisées américaines Portail des séries télévisées américaines
Ce document provient de « X-Files : Aux fronti%C3%A8res du r%C3%A9el ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aux frontières du réel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aux Frontières Du Réel (Les Simpson) — Aux frontières du réel Saison 8 Épisode n°10 Titre original The Springfield Files Titre québecois Aux frontières du réel, Homer continue Code de production 3G01 …   Wikipédia en Français

  • Aux frontieres du reel (Les Simpson) — Aux frontières du réel (Les Simpson) Aux frontières du réel Saison 8 Épisode n°10 Titre original The Springfield Files Titre québecois Aux frontières du réel, Homer continue Code de production 3G01 …   Wikipédia en Français

  • Aux frontières du réel (les simpson) — Aux frontières du réel Saison 8 Épisode n°10 Titre original The Springfield Files Titre québecois Aux frontières du réel, Homer continue Code de production 3G01 …   Wikipédia en Français

  • Aux frontières du réel (Les Simpson) — Aux frontières du réel Saison 8 Épisode no 10 Titre original The Springfield Files Titre québécois Aux frontières du réel, Homer continue Code de production 3G01 …   Wikipédia en Français

  • X-Files : Aux frontières du réel — Pour les articles homonymes, voir The X Files. X Files : Aux frontières du réel Logo américain (saisons 1 à 9) …   Wikipédia en Français

  • X-Files, Aux Frontières Du Réel — X Files : Aux frontières du réel Pour les articles homonymes, voir The X Files. X Files : Aux frontières du réel …   Wikipédia en Français

  • X-Files, aux frontieres du reel — X Files : Aux frontières du réel Pour les articles homonymes, voir The X Files. X Files : Aux frontières du réel …   Wikipédia en Français

  • X-Files, aux frontières du réel — X Files : Aux frontières du réel Pour les articles homonymes, voir The X Files. X Files : Aux frontières du réel …   Wikipédia en Français

  • X-files, aux frontières du réel — X Files : Aux frontières du réel Pour les articles homonymes, voir The X Files. X Files : Aux frontières du réel …   Wikipédia en Français

  • X-files: aux frontières du réel — X Files : Aux frontières du réel Pour les articles homonymes, voir The X Files. X Files : Aux frontières du réel …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”