Talange

49° 14′ 14″ N 6° 10′ 30″ E / 49.2372, 6.175

Talange
La mairie
La mairie
Administration
Pays France
Région Lorraine
Département Moselle
Arrondissement Metz-Campagne
Canton Maizières-lès-Metz
Code commune 57663
Code postal 57525
Maire
Mandat en cours
Patrick Abate
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Sillon mosellan
Démographie
Population 7 782 hab. (1999)
Densité 2 103 hab./km²
Géographie
Coordonnées 49° 14′ 14″ Nord
       6° 10′ 30″ Est
/ 49.2372, 6.175
Altitudes mini. 154 m — maxi. 184 m
Superficie 3,70 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Talange est une commune française située dans le département de la Moselle. C’est une ville du nord-est de la France située entre Thionville et Metz. Ses habitants sont appelés les Talangeois.

Sommaire

Géographie

Histoire

Avant la Révolution française, Talange dépendait de l’ancien duché de Luxembourg puis des Trois-Évêchés. La seigneurie était louée à des familles messines par le seigneur de Rodemack. Le château fut démoli en 1406, reconstruit, et assiégé en 1444. En 1817, Talange comptait 260 habitants répartis dans 50 maisons.

Comme les autres communes de l'actuel département de la Moselle, la commune de Talange, rebaptisée Talingen, est annexée à l’Empire allemand de 1871 à 1918. Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, les Mosellans se battent naturellement pour l’Empire allemand. Beaucoup de jeunes gens tomberont au champ d'honneur sous l’uniforme allemand, sur le Front de l’Est, mais aussi à l’Ouest. Sujets loyaux de l'Empereur, les Talangeois accueillent cependant avec joie la fin des hostilités et la paix retrouvée. Talange redevient française en 1918.

La Seconde Guerre mondiale et le drame de la seconde Annexion marqueront profondément les esprits. A partir de septembre 1944, l'armée américaine bombarde la région sans relâche. La commune ne sera libérée que le 21 novembre 1944[1] après un long calvaire.

Toponymie

Blasonnement

Écartelé : au premier de gueules à deux clés d’or, aux anneaux entrelacés, ayant en panneton une croix de Saint Pierre ; clés accostées de deux croix de Lorraine d’argent posées flanc dextre et sénestre, qui est abbaye de Saint-Pierre-aux-Nonnains, propriétaire foncier de Talange.

Coupé, en chef ; fascée d’argent et d’azur de cinq pièces, au lion hissant de gueule, armé, lampassé et couronnée d’or, qui est Luxembourg, protecteur de Talange et premier seigneur ; en pointe : d’or à la grande de gueules chargée de trois alérions d’argent qui est Duc de Lorraine, seigneur suzerain de l’abbaye Saint Pierre.

Partie dextre ; fascé d’or et d’azur de six pièces, qui est Sire de Rodemack, seigneur fieffataire, pour le Comte de Luxembourg ; partie sénestre : burelé d’or et d’azur de huit pièces qui est Pairage porte Muselle, et Withier, maire du Pairage, dont la fille Laurette fonda à Talange au lieudit : La Folie, une chapelle en l’an 1348.

De gueule à trois tours d’argent posées en bande, qui est de Gournay de Talange.

Économie

La page de la sidérurgie a été définitivement tournée. Outre l’ouverture du parc Big Bang Schtroumpf en 1989 à proximité de la commune, la ville, au territoire limité et déjà relativement occupé dispose de plusieurs ressources qu’elle développe. C’est le cas des zones commerciales avec la zone d’activité nord (zone dite du Triangle avec une quinzaine de moyennes surfaces) et aussi de la zone intercommunale Hauconcourt-Talange et notamment l’implantation en 1999 du complexe commercial de magasins d’usine avec le centre commercial « Marques Avenue » (plus de 60 magasins de grandes marques à prix d’usine). Ce développement marque d’ailleurs le réel démarrage qui avait eu lieu sur le même site de 1987 à 1992 avec le centre commercial Centrusine qui avait échoué. Cet atout commercial est notamment possible grâce à la traversé de la commune par l’A31, véritable artère de la Lorraine. On notera aussi quelques PME profitant du canal sous-utilisé et l’exploitation de sablières.

Démographie

Située dans une zone minière fortement industrialisée, Talange est devenue au XXe siècle une petite ville alors qu’elle n’était jusqu’alors qu’un petit village d’agriculteurs. Comme les villes voisines, elle a connu un arrêt dans son développement démographique avec la crise de la sidérurgie mais depuis le milieu des années 1990, la tendance est à la stabilisation, avec la réalisation de lotissement, de résidences et bientôt d’un nouveau quartier dit du « Lang four ».

Cette agglomération, couramment nommée Hagondange-Briey, avait plus de 130 000 habitants dans les années 1970, mais est tombée à 112 000 en 1990. Désormais, elle ne fait plus qu’une seule agglomération avec celle de Metz.


Évolution démographique
(Source : Ehess[2] et INSEE[3])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
187 199 224 518   593 610    
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
  313 311 276 279 287 291 324 307
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
350 366 454 1 408 2 038 3 722 3 305 3 115 3 569
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007  
5 246 6 895 8 176 8 325 7 755 7 782 7 657 7 709  
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
15 fév. 1791 12 nov. 1791 Jean Birtz    
13 nov. 1791 3 déc. 1800 Jean François Forfer    
4 déc. 1800 19 juil. 1823 Jean Louis Benoît Grandidier    
20 juil. 1823 26 déc. 1847 Jacques Victor de Franchessin    
27 déc. 1847 14 nov.1876 Charles de Franchessin    
15 nov. 1876 8 août 1896 Alexandre Forfert    
9 août 1896 26 fév. 1901 Adolphe Pierson    
27 fév. 1901 20 sept. 1902 Léopold Hennequin    
21 sept. 1902 15 avr. 1919 Georges Giry    
16 avr. 1919 11 fév. 1922 Adolphe Pierson    
12 fév. 1922 16 mai 1925 Adam Linden    
17 mai 1925 11 juin 1927 Adolphe Pierson    
12 juin 1927 11 déc. 1940 Auguste Andre    
12 fév. 1940 23 nov. 1944 André Badar    
24 nov. 1944 26 fév. 1945 Prosper Mathis    
3 oct. 1945 2 nov. 1945 Charles Metzeler    
3 nov. 1945 14 mars 1971 Charles Anstett    
14 mars 1971 18 mars 1983 Raymond Lambert    
18 mars 1983 19 mars 1989 Nicolas Schiffler PS Député (1981-1986)
19 mars 1989 en cours Patrick Abate PCF Conseiller régional
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Lieux et monuments

  • Passage d’une voie romaine.
  • Ancien château, démoli en 1406, reconstruit, et assiégé en 1444.

Édifices religieux

Église Notre-Dame.
  • Église Notre-Dame (1768) a été remplacée en 1937 par l’église Jésus-Ouvrier.

Personnalités liées à la commune

Notes et références

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Talange de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Talange — Talange …   Deutsch Wikipedia

  • Talange — País …   Wikipedia Español

  • Talange — is a village and commune in the Moselle département of north eastern France.ee also*Communes of the Moselle department …   Wikipedia

  • Talange — Original name in latin Talange Name in other language Talange State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 49.2367 latitude 6.17282 altitude 162 Population 8175 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Campanile Metz Nord - Talange — (Talange,Франция) Категория отеля: 2 звездочный отель Адрес: Zone Acti …   Каталог отелей

  • Première Classe Metz Nord - Talange — (Talange,Франция) Категория отеля: 1 звездочный отель Адрес: Par …   Каталог отелей

  • Liste der Moselbrücken — Verlaufskarte der Mosel Die Liste der Moselbrücken zählt die Brücken über den schiffbaren Teil der Mosel zwischen der Mündung in den Rhein bei Koblenz und der französischen Stadt Metz auf. Viele Moselbrücken haben keinen eigenen Namen. Die… …   Deutsch Wikipedia

  • Hotel du Triangle — (Talange,Франция) Категория отеля: Адрес: Parc d Activités Talange Nord (Rue des Alliés CD …   Каталог отелей

  • Élections sénatoriales de 2011 en Moselle — Les élections sénatoriales en Moselle ont lieu le dimanche 25 septembre 2011[1]. Elles ont pour but d élire les sénateurs représentant le département au Sénat pour un mandat de six années. Sommaire 1 Contexte départemental …   Wikipédia en Français

  • A31 autoroute — The A31 autoroute is a French autoroute. It runs from the Franco Luxembourg border to Beaune where it joins the A6. The north of the autoroute is free, up to the town of Toul, but it is a toll road south of there. The autoroute serves the cities… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”