Autoépuration

Le terme d'autoépuration désigne l'ensemble des processus biologiques, chimiques et physiques permettant à un sol ou à un écosystème aquatique équilibré de transformer ou d'éliminer les substances qui lui sont apportées (pollution), de manière définitive (autoépuration vraie) ou temporaire (autoépuration apparente).

L'autoépuration n'est possible qu'à certaines conditions et dans certaines limites (spatiales et temporelles, quantitatives et qualitatives). Elle est efficace pour les polluants qui sont biodégradables (rarement en condition anaérobie, et le plus souvent en condition aérobie), mais les polluants pas, peu, difficilement ou lentement dégradables ne sont souvent au mieux qu'inertés ou stockés dans les sédiments où ils peuvent être remobilisés.

L'autoépuration ne doit pas être confondus avec certains phénomènes de bioconcentration qui peuvent donner l'impression que le milieu est épuré, alors que le polluant y est encore présent. Par exemple des organismes filtreurs tels que les moules ou huîtres peuvent accumuler des quantités importantes de métaux lourds toxiques dans leur coquille (processus de détoxification naturel). Durant quelques décennies ces métaux ne seront pas bioassimilable ni présent dans l'eau, mais une partie sera libérée quand la coquilles sera érodées ou dissoute dans un milieu plus acide.

Elle est une des facettes de la résilience écologique.
Les dispositifs de renaturation de phytoremédiation s'appuient sur de tels processus. A grande échelle, les infrastructures écologiques (la Trame verte en France par exemple, ou le réseau écologique paneuropéen) visent à restaurer une partie des conditions de l'auto-entretien des milieux, qui est une des propriété des écosystèmes.


Sommaire

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Autoépuration de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Autoepuration — Autoépuration Le terme d autoépuration désigne l ensemble des processus biologiques, chimiques et physiques permettant à un sol ou à un écosystème aquatique équilibré de transformer ou d éliminer les substances qui lui sont apportées (pollution) …   Wikipédia en Français

  • autoépuration — ● autoépuration nom féminin Ensemble de processus biologiques déterminant la minéralisation des polluants organiques en milieu aquatique …   Encyclopédie Universelle

  • Fleuve gange — Gange Gange le Gange à Vârânasî Fichier:GangesValley Plain.jpg plan de 1908 du bassin hydrographique du Gange Caractéristiques Longueu …   Wikipédia en Français

  • Gange — Le Gange à Vârânasî. Carte des bassins de drainage combinés du Ganges (orange), du Brahmaputra (violet), et …   Wikipédia en Français

  • ADN bactérien — Bacteria Bactérie …   Wikipédia en Français

  • Bacteria — Bactérie …   Wikipédia en Français

  • Bacterie — Bacteria Bactérie …   Wikipédia en Français

  • Bactérie — Bacteria Bactérie …   Wikipédia en Français

  • Bactérienne — Bacteria Bactérie …   Wikipédia en Français

  • Bactéries — Bacteria Bactérie …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”