Autoroute française A86

Autoroute française A86

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir A86.
L'autoroute A86 (en rouge) et le périphérique (en jaune).

L'autoroute française A86 (super-périphérique parisien) est une autoroute française qui forme une boucle presque complète autour de Paris, à une distance variant entre 5 et 7 km du périphérique parisien.

C'est la seconde des quatre voies de contournement de Paris avec le boulevard périphérique, la Francilienne et le grand contournement de Paris.

Sa fonction essentielle est de relier entre elles les préfectures et sous-préfectures de la petite couronne parisienne : Antony, Créteil, Bobigny, Saint-Denis, Nanterre et Versailles.

Sommaire

Le projet[1]

Le PADOG (Plan d’aménagement et d’organisation générale de l’agglomération parisienne) en vigueur de 1960 à 1965, envisageait la réalisation de l'autoroute A86, mais les travaux furent retardés compte tenu des réticences des riverains qui souhaitaient préserver leur cadre de vie et éviter les nuisances.

Les travaux commenceront finalement en 1968 selon les plans décidés dans le Schéma directeur d'aménagement et d'urbanisme de 1965. Le tracé, d'une longueur de 78 kilomètres, suivait globalement celui de la route nationale 186 autour de Paris, en plein cœur d'un tissu très urbanisé.

Par la suite, la crise économique qui suivra les chocs pétroliers, ralentira les travaux qui s'étaleront sur quarante ans.

  • En 2000, 64 kilomètres sont en service.
  • En 2009, 69 kilomètres sont en service avec l'ouverture du tronçon Rueil-Malmaison - A13. Le tronçon de l’ouest, entre l'A13 et Pont-Colbert (Jouy-en-Josas), est le dernier maillon manquant de l’autoroute.

Circulation

L'autoroute A86 entre Vélizy et Antony
Portion couverte de l'autoroute à Rueil-Malmaison

L'autoroute A86 est très empruntée par les Franciliens aux heures de pointe en semaine travaillée, particulièrement le matin et en fin d'après-midi à la sortie des bureaux. Elle permet de se déplacer de banlieue à banlieue et de contourner Paris en évitant le périphérique. Elle a permis de remplacer dans cette fonction la RN 186, cette dernière ayant soit disparu lorsque le tracé de l'A86 s'est confondu avec le sien soit conservé un caractère d'axe urbain.

Plusieurs parties de l'A86 sont couvertes ou en tunnel :

  • Antony (couverture en cours), la construction de ce tunnel a détruit une section d'un aqueduc souterrain, réalisé pour Catherine de Médicis en 1610, une plaque sur la paroi sud en informe les automobilistes. Placée assez haut, cette plaque est pratiquement invisible, seuls les passagers d'autocars lors d'embouteillages peuvent la découvrir ;
  • Bobigny ;
  • Pont-Colbert (Jouy-en-Josas) ↔ A13Rueil-Malmaison :
    • La section Rueil-Malmaison ↔ A13 (Versailles-Le Chesnay) est ouverte dans le sens Rueil-Malmaison-A13 depuis le 26 juin 2009 ; dans l'autre sens, elle est ouverte depuis le 1er juillet 2009. Le tunnel est ouvert 24h/24h depuis septembre 2009.
    • La section A13 ↔ Pont-Colbert ne sera ouverte qu'en 2011.

Difficultés à l'est

L'A86 possède un tronçon commun avec l'A4 au niveau de Nogent-sur-Marne et de Joinville-le-Pont dans les deux directions. Ce tronçon ne comporte que 4 voies de chaque côté, ce qui crée un goulet d'étranglement (avant le tronçon commun, l'A4 a trois voies et l'A86 deux, on a donc une réduction de cinq à quatre voies) et a pour conséquence de gros embouteillages qui se répercutent sur une dizaine de kilomètres en moyenne sur les deux autoroutes, y compris en période creuse (congés).

En 2005, afin de désengorger la circulation, des travaux ont été engagés pour ouvrir deux nouvelles voies, une dans chaque direction. Les travaux se sont terminés en juillet 2005 et les voies supplémentaires ont été mises en service dès septembre 2005. Ces voies ne sont ouvertes qu'aux heures d'affluence, permettant une gestion dynamique de l'exploitation : lorsque la circulation ralentit, la bande d'arrêt d'urgence est supprimée et devient une voie de circulation (elle n'est plus indispensable du fait de la vitesse réduite) ; ceci se fait par :

  • des panneaux d'information dynamique, qui indiquent si la voie est ouverte ou fermée ;
  • une barrière mobile de 69 m qui se place en diagonale de la voie lorsque celle-ci est fermée, et se rabat le long de la glissière de sécurité lorsqu'elle est ouverte ; elle est complétée de barrières de dissuasion de 25 m situées le long de la route, qui empêchent d'emprunter cette voie en continu lorsqu'elle est fermée mais permet l'arrêt d'urgence.

En novembre 2006, une concertation est engagée pour aménager le tronc commun aux autoroutes A4 et A86. Elle fait l'objet d'un débat public conduit avec le concours de la Commission nationale du débat public.

Difficultés à l'ouest

Le Duplex est un tunnel reliant Rueil-Malmaison et Pont-Colbert (Jouy-en-Josas) à deux niveaux de circulation superposés et unidirectionnels, permettant de totalement boucler l'A86 à l'ouest de Paris.

Article détaillé : Duplex A86.

Le 26 juin 2009, la section Rueil-MalmaisonA13 (Versailles-Le Chesnay) est ouverte dans le sens Rueil-Malmaison-A13 ; dans l'autre sens, elle est ouverte depuis le 1er juillet 2009. Le second tronçon entre l'autoroute A13 et Pont-Colbert (Jouy-en-Josas) a été creusé entre juin 2005 et le 24 août 2007[2] et doit ouvrir en 2011[3].

Le tunnel n'est autorisé qu'aux véhicules légers à 4 roues dont le gabarit est inférieur à 2 mètres, ne fonctionnant pas au GPL. Les motos et les camions sont interdits. Un préfet coordinateur réunira une table ronde en septembre 2009 afin de se mettre d'accord avec les associations de motards (FFMC) sur l'ouverture du tunnel aux 2 roues[4].

Les véhicules lourds devront, quant à eux, continuer à effectuer un contournement plus important, comme aujourd'hui, et emprunter (du sud au nord) la RN 12 (ex-RN 286) entre Pont-Colbert et Saint-Quentin-en-Yvelines, l'A12 jusqu'à Rocquencourt, la RN 186 jusqu'au Port Marly et la RN 13 jusqu'à Rueil-Malmaison. Un troisième tunnel est à l'étude entre l'A12 (à hauteur de Bailly) et Rueil-Malmaison, où pourront circuler les véhicules lourds.

Références

  1. Une autoroute urbaine dans l'agglomération parisienne sur le site web Strabon de l'académie de Versailles
  2. Le Parisien, supplément Yvelines 25 août 2007
  3. Site officiel de Cofiroute
  4. PERSEVERANCE ET FERMETE ONT PAYE : GRACE A LA FFMC LE TUNNEL A86 VA ETRE OUVERT AUX 2 ROUES MOTORISES article du 28 juillet 2009 sur le site de la Fédération française des motards en colère (FFMC)

Voir aussi

Liens externes

  • Portail des transports en Île-de-France Portail des transports en Île-de-France
  • Portail de la route Portail de la route
Ce document provient de « Autoroute fran%C3%A7aise A86 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Autoroute française A86 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Autoroute Française A86 — Pour les articles homonymes, voir A86. L autoroute A86 (en rouge) et le périphérique (en jaune). L autoroute franç …   Wikipédia en Français

  • Autoroute francaise A86 — Autoroute française A86 Pour les articles homonymes, voir A86. L autoroute A86 (en rouge) et le périphérique (en jaune). L autoroute franç …   Wikipédia en Français

  • Autoroute française a86 — Pour les articles homonymes, voir A86. L autoroute A86 (en rouge) et le périphérique (en jaune). L autoroute franç …   Wikipédia en Français

  • Autoroute Française A4 — A4 Autoroute française A4 …   Wikipédia en Français

  • Autoroute francaise A4 — Autoroute française A4 A4 Autoroute française A4 …   Wikipédia en Français

  • Autoroute française A4 — A4 Autoroute française A4 …   Wikipédia en Français

  • Autoroute française A4: L'autoroute de l'Est — Autoroute française A4 A4 Autoroute française A4 …   Wikipédia en Français

  • Autoroute française a4 — A4 Autoroute française A4 …   Wikipédia en Français

  • Autoroute française A13 — A13 Autoroute française A13 …   Wikipédia en Français

  • Autoroute Française A15 — Pour les articles homonymes, voir A15. A15 Autoroute française A15 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”