1981 au Québec
Éphémérides
Chronologie du Québec :
1978 1979 1980  1981  1982 1983 1984
Décennies au Québec :
1950 1960 1970  1980  1990 2000 2010
Chronologie dans le monde :
1978 1979 1980  1981  1982 1983 1984
Décennies :
1950 1960 1970  1980  1990 2000 2010
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Chronologies thématiques :

Aéronautique Architecture Automobile • Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Football Informatique Jeu • Jeu vidéo Littérature Musique Musique classique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine • Science Sociologie Sport Télévision Théâtre

Cet article traite des événements qui se sont produits durant l'année 1981 au Québec.

Sommaire


Événements

Janvier

Février

  • 3 février - La Cour d'appel du Manitoba statue que le gouvernement fédéral peut rapatrier la Constitution sans l'accord des provinces.
  • 12 février - Une pétition de 700,000 signataires s'opposant à un rapatriement de la Constitution sans l'accord du Québec est remise à René Lévesque[5].

Mars

  • 10 mars - Jacques Parizeau présente son cinquième budget dont le déficit s'élève à $2.97 milliards. La taxe de vente sur les réfrigérateurs et les cuisinières est abolie. Le paquet de cigarettes augmente de 4 cents[6].
  • 16 mars - La Cour suprême maintient la décision de la Cour d'appel concernant l'expropriation de l'Asbestos Corporation.
  • 19 mars - Florent Cantin est reconnu coupable de l'incendie de Chapais. Il écopera de 8 ans de prison, peine qui sera ensuite diminuée à 2 ans.
  • 25 mars - Parizeau déclare que l'Asbestos a jusqu'au 31 mars pour lui signifier son intention de négocier sinon il entreprendra les procédures d'expropriation.
  • 31 mars - La Cour d'appel de Terre-Neuve statue qu'Ottawa ne peut rapatrier la Constitution sans l'accord des provinces.

Avril

  • 3 avril - La commission Beaudry dépose son rapport sur le drame de Belmoral, une mine de Val d'Or où 8 mineurs ont trouvé la mort en mai 1980. Ses conclusions démontrent que les dirigeants de la mine sont les responsables de la catastrophe car ils ont fait preuve de négligence coupable[8].
  • 17 avril - Les premiers ministres provinciaux se rencontrent et signent un accord sur les conditions préalables au rapatriement de la Constitution. René Lévesque consent à abandonner le droit de veto québécois contre un droit de retrait avec compensation (l’opting out)[11].

Mai

  • 19 mai - Ouverture de la première session de la 32e législature. Le discours du Trône met l'accent sur le développement économique du Québec[1].

Juin

  • 8 juin - Le Devoir reprend sa publication après deux mois de grève de ses employés.
  • 18 juin - La session est prorogée.

Juillet

  • 20 juillet - Une fusillade éclate à Restigouche impliquant la SQ et les Micmacs. La réserve indienne est en crise depuis l'imposition de permis de pêche aux Indiens par Québec[12].

Août

  • 4 août - Camil Samson annonce qu'il met fin à sa carrière politique. Il avait été candidat libéral défait lors des dernières élections.
  • 13 août - Les premiers ministres provinciaux se rencontrent à Ottawa et discutent de la situation économique qui ne fait que s'aggraver depuis quelques mois[13].
  • 25 août - Le rapport McDonald rend public son rapport sur les activités illégales de la GRC.

Septembre

  • 4 septembre - L'Association des hôpitaux dénonce les dernières coupures budgétaires dans la santé. Selon elle, ces compressions se traduiront par l'abolition de 6000 postes et une réduction des services directs à la population[14].
  • 28 septembre - La Cour suprême statue que le rapatriement unilatéral de la Constitution est légal mais non légitime s'il n'obtient pas le consentement d'un nombre "substantiel" de provinces[15].

Octobre

  • 2 octobre - La motion Lévesque est votée à 111 voix contre 9. La session spéciale est ensuite prorogée.
  • 9 octobre - Québec annonce que l'Asbestos Corporation sera expropriée le 20 novembre si les négociations n'aboutissent pas.
  • 20 octobre - Trudeau convoque une conférence fédérale-provinciale pour le 2 novembre.
  • 28 octobre - Québec annonce un trou de $400 millions dans le budget. D'autres coupures sont à prévoir.

Novembre

  • 2-5 novembre - Conférence fédérale-provinciale sur la Constitution. Suite à la nuit des Longs Couteaux, Ottawa parvient à une entente avec 9 provinces sauf le Québec. La Constitution sera rapatriée et assortie d'une Charte des droits et d'une formule d'amendement. L'Ouest et les provinces atlantiques obtiennent un droit de veto régional mais pas le Québec. La demande de droit de retrait avec compensation a été abandonnée. René Lévesque, amer, parle de "trahison honteuse" et de "tromperie". Il s'oppose aux articles concernant la mobilité de la main d'œuvre, qui risque de compromettre les programmes provinciaux de création d'emplois, ainsi qu'aux clauses sur les droits des minorités linguistiques, qui peuvent rendre illégales certaines dispositions de la loi 101[19].
  • 9 novembre - Ouverture de la troisième session de la 32e législature. Lors de son discours du Trône à l'Assemblée nationale, René Lévesque souligne la gravité de la situation économique et parle pour la première fois de remettre en question les conventions collectives[1].
  • 11 novembre - Fondation de la Société Alzheimer de Montréal.

Décembre

  • 2 décembre - L'accord constitutionnel est ratifié à la Chambre des Communes. À Québec, le drapeau est en berne.
  • 4 décembre - Statistiques Canada annonce que le Québec a perdu 67,000 emplois en un an. Le taux de chômage était à 11.5% en novembre.
  • 6 décembre - Le congrès du PQ met au rancart la notion d'association et adopte une résolution énonçant qu'un gouvernement péquiste proclamerait l'indépendance du Québec sans avoir obtenu une majorité absolue des voix advenant une victoire électorale. Lévesque menace de démissionner[20].
  • 13 décembre - René Lévesque annonce un référendum interne auprès des militants du PQ pour faire annuler les résolutions controversées du congrès[21].

Naissances

Décès

Liens internes

Notes et références

  1. a, b, c, d et e Chronologie parlementaire 1980-1981. Consulté le 14 mai 2009
  2. André Pepin, « La SQ se retire peu à peu du territoire amérindien », dans La Presse, 20 janvier 1981, p. A-3 
  3. Pierre Godin. René Lévesque tome 4. Boréal. p. 99
  4. Idem, p. 114
  5. Bilan du siècle
  6. Idem, p. 101
  7. Bilan du Siècle
  8. André Cédilot, « Belmoral: Le ministère public recommande que la compagnie soit accusée d'homicide », dans La Presse, 4 avril 1981, p. B-1 
  9. Bilan du Siècle
  10. Voir l'article Élection générale québécoise de 1981
  11. René Lévesque tome 4, p. 135
  12. André Cédilot, « Après la fusillade, Incendie à Restigouche », dans La Presse, 21 juillet 1981, p. A-3 
  13. Gilles Gauthier, « Situation économique: Les premiers ministres pressent Ottawa de tenir sa conférence fédérale-provinciale », dans La Presse, 14 août 1981, p. A-2 
  14. Huguette Roberge, « Les coupures du MAS se traduiront par une nette baisse des services hospitaliers », dans La Presse, 5 septembre 1981, p. A-5 
  15. Graham Fraser. Le Parti Québécois. Libre Expression. 1984. p. 308
  16. Le Parti Québécois, p. 313
  17. Voir l'article Liste des lauréats des prix Félix en 1981
  18. Bilan du Siècle
  19. René Lévesque tome 4, pp. 162 et suivantes
  20. Pierre Duchesne. Jacques Parizeau tome 2. 2002. pp. 437 et suivantes
  21. Le Parti Québécois, p. 334

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1981 au Québec de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1981 au Canada — Éphémérides Chronologie du Canada : 1978 1979 1980  1981  1982 1983 1984 Décennies au Canada : 1950 1960 1970  1980  1990 2000 …   Wikipédia en Français

  • 1981 au Nouveau-Brunswick — Années : 1978 1979 1980  1981  1982 1983 1984 Décennies : 1950 1960 1970  1980  1990 2000 2010 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • Energie au Québec — Énergie au Québec Énergie au Québec   Importations d agents énergétiques Pétrole et produits pétroliers 158 millions de barils (2007)[1] …   Wikipédia en Français

  • Énergie au Québec — La centrale LG 1 Bilan énergétique (2008) Offre d énergie primaire (TPES) 1 955,9 PJ (46,7 M t …   Wikipédia en Français

  • Boxe au Québec — Vers les années 1820, la boxe fait son apparition au Québec mais est contestée par la société de l’époque. Un siècle après, Montréal reçoit les boxeurs du monde entier. Le Québec et surtout Montréal est le théâtre de multiples combats. Sommaire 1 …   Wikipédia en Français

  • 1980 au Québec — Éphémérides Chronologie du Québec : 1977 1978 1979  1980  1981 1982 1983 Décennies au Québec : 1950 1960 1970  1980  1990 2000 201 …   Wikipédia en Français

  • 1982 au Québec — Éphémérides Chronologie du Québec : 1979 1980 1981  1982  1983 1984 1985 Décennies au Québec : 1950 1960 1970  1980  1990 2000 201 …   Wikipédia en Français

  • 1979 au Québec — Éphémérides Chronologie du Québec : 1976 1977 1978  1979  1980 1981 1982 Décennies au Québec : 1940 1950 1960  1970  1980 1990 200 …   Wikipédia en Français

  • Séparatisme au Québec — Mouvement souverainiste du Québec Québec Cet article fait partie de la série sur la politique du Québec, sous série sur la politique. Lieutenant g …   Wikipédia en Français

  • 1978 au Québec — Éphémérides Chronologie du Québec : 1975 1976 1977  1978  1979 1980 1981 Décennies au Québec : 1940 1950 1960  1970  1980 1990 200 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”