Autoroute de France

Liste des autoroutes de France

Réseau autoroutier français (2005)

La France compte actuellement un réseau autoroutier de presque 11 000 km à travers tout le pays (à l'exception de la Corse et d'une grande partie de la Bretagne.

Elles sont limitées à 130 km/h. La vitesse maximale est abaissée à 110 km/h en cas de pluie ou autres précipitations[1].

Sommaire

De A1 à A9

Les autoroutes A1, à A20 constituent le réseau primaire rayonnant à partir de Paris vers les principales villes françaises et les capitales étrangères. Certaines comme l'A2, l'A11 ou l'A12 s'embranchant respectivement sur d'autres.

A1 E15 E17 E19 : Autoroute du Nord Paris - Lille Sud

Tracé de l’autoroute A1
  • Gérée par Sanef, elle fut la première autoroute entièrement mise en service, à la fin des années 1960.
  • Il existe aussi une autre autoroute « A1 » en Martinique.

A2 E19 : Combles - Belgique.

A3 E15 : Paris Porte de Bagnolet - A1 au niveau de Garonor.

  • Longue de 17 km et gratuite.
  • Cette autoroute dessert l’est de la Seine-Saint-Denis.
  • Elle pourrait être prolongée vers Soissons par mise aux normes autoroutière de la RN 2. [réf. nécessaire]

A4 E25 E50 : Autoroute de l’Est Paris Porte de Bercy - Strasbourg.

A5 E17 E54 : Vert-Saint-Denis (Seine-et-Marne) - Langres.

Tracé de l’autoroute A6
Autoroute A7 bordant le Rhône à Valence (26).
Bretelle 2×3 voies contournement de Nice / 2×2 voies Sortie Aéroport
L'A9 pour Montpellier peu de temps avant l'entrée dans l'Hérault.

A6 E15 E21 E60 Autoroute du Soleil : Paris porte d'Italie - Lyon Perrache.

  • Longue de 455 kilomètres, elle est issue de la fusion de l’A6a et de l’A6b près de Wissous.
  • Elle est gérée par Autoroutes Paris-Rhin-Rhône.
  • Première partie du voyage des vacanciers parisiens souhaitant atteindre les côtes méditerranéennes, elle a détrôné la RN 7 dans ce rôle.
  • Elle passe près des villes bourguignonnes suivantes : Auxerre, Joigny, Beaune, Chalon-sur-Saône et Mâcon. À Beaune, ville viticole, l’A6 croise l’A31 et l’A36.
  • L’A6 fut l’une des premières autoroutes à partir de Paris. Elle relia d’abord Paris à Fontainebleau (en englobant le tronçon de l’actuelle RN 37 entre Cély et Barbizon). Puis au milieu des années 1960, le tronçon suivant fut inauguré en grande pompe par Georges Pompidou. Elle se rendait alors jusqu’à Avallon. La traversée du Morvan ne fut achevée qu’au début des années 1970, mettant fin aux calvaires saisonniers de Saulieu, Chagny et au mythe de la RN 7.
  • L’A6, malgré son intense trafic, est à 2×2 voies entre Auxerre et Beaune durant la traversée du Morvan. Toutefois, elle est doublée de Paris, Porte de Bercy à Beaune par le bouquet autoroutier du Nord-Est de la France à destination de Calais (A26) et Luxembourg (A31) et la relation Paris-Troyes (A5).

A7 E15 E80 E714 Autoroute du Soleil : Lyon Perrache - Marseille Porte d'Aix.

  • Longue de 314 kilomètres, elle est gérée par ASF.
  • L’A7 suit le cours du Rhône de Lyon à Orange, en passant près de Valence et Montélimar. En Provence après Avignon, elle s’écarte du Rhône pour desservir l’aéroport de Marseille Provence et le centre de la ville phocéenne.
  • Pendant une dizaine d’années, l’A7 s’arrêtait aux portes de Vienne en raison de la difficulté du terrain pour construire une rocade. La traversée de la ville était obligatoire (et très longue en été…) avant de repartir sur la suite de l’autoroute. Depuis un contournement de la ville se fait par la rive droite du Rhône entre Vienne (quartier d'Estressin) et Ampuis, avant de rejoindre la barrière de péage de Reventin-Vaugris.
  • L’A7 est durant l’été le théâtre d’immenses embouteillages s’étalant souvent sur plus de 170 km (entre Vienne et Orange).

A8 E74 E80 La Provençale : La Fare-les-Oliviers - Italie.

  • Longue de 225 km, elle est gérée par Escota de l'Italie à Aix-en-Provence et par ASF sur la portion la plus à l'Ouest.
  • Elle fut l'une des premières autoroutes construites sur le sol français (fin des années 1950) et concédée.
  • Près de l’étang de Berre, l’A8 se dirige vers Aix-en-Provence avant de traverser la garrigue varoise et de passer au nord de Fréjus. Dans les Alpes-Maritimes, l’autoroute est coincée entre la Méditerranée, l’urbanisation et les reliefs. Elle est ainsi construite en viaduc entre Nice et la frontière italienne située entre Menton et Vintimille.
  • L’A8 est de temps en temps fermée l’été en raison des feux de forêts qui ravagent régulièrement la Provence. L'axe Antibes - Nice est le plus chargé de France après Paris, autour de Nice elle joue le rôle du périphérique Niçois. Elle pourrait être doublée par un second axe.[réf. nécessaire]

A9 E15 E80 La Languedocienne de Orange à Narbonne puis La Catalane de Narbonne à l'Espagne) : Orange - Espagne.

  • Longue de 285 km, elle est gérée par ASF.
  • Dans la continuité de l’A6 et de l’A7, cette autoroute irrigue le littoral touristique du Languedoc-Roussillon tout en desservant la plaine où se trouvent les principales villes : Nîmes, Montpellier, Béziers, Narbonne et Perpignan. L’A9 passe les Pyrénées en direction de la Catalogne au niveau du col du Perthus, donnant sur l'autoroute espagnole AP-7.
  • L’A9 actuelle sera à terme transformée en autoroute A9b pour la desserte de l’agglomération de Montpellier à cause du trafic local qui l’emprunte. Une nouvelle autoroute (A9a) sera construite qui doublera l’actuelle par le sud entre Baillargues-Vendargues et Saint-Jean-de-Védas et ne devrait comprendre aucun échangeur de sortie.[réf. nécessaire]
  • L’A9 sera à moyen terme mise à 2×3 voies entre Narbonne et la frontière espagnole en raison de l’explosion du trafic routier vers l’Espagne.[réf. nécessaire]

De A10 à A19

Autoroute A10 à proximité de Paris
A10
L’autoroute A13 traversant Aubergenville (78).

A10 E5 L’Aquitaine : Paris (Wissous) - Bordeaux (Lormont).

A11 E50 E501 E60 L’Océane : Ponthévrard - Nantes

A12 : Rocquencourt - Trappes

  • Elle est composée d'une courte antenne de 11 km, inaugurée en 1950, qui pourrait être prolongée vers Dreux puis Alençon par mise aux normes autoroutières de la RN 12.[réf. nécessaire]

Un autre projet envisage le prolongement de cette autoroute vers l'A11 à hauteur de Ablis origine du projet de A110 en direction de Tours.[réf. nécessaire]

A13 E5 E46 Autoroute de Normandie Paris Porte d’Auteuil - Caen.

  • Longue de 225 km, elle est gérée par la Société des autoroutes Paris-Normandie (SAPN). Depuis l’ouest de l’Île-de-France (Mantes-la-Jolie), elle traverse les deux régions de Normandie et dessert leurs deux préfectures régionales par la rive gauche de la Seine.
  • Des travaux sont en cours entre l'A29 et Caen afin de la transformer en 2x3 voies
  • À moyen terme l’A13 sera prolongée jusqu’à Cherbourg (contournement de Bayeux déjà ouvert). La section « Saint-Cloud - Orgeval » aurait dû ouvrir vers 1940 si la Seconde Guerre mondiale n'avait pas eu lieu. Finalement elle fut ouverte en 1946, ouverture qui entraîna la reconstruction du Pont de Saint-Cloud où elle s'arrêtait. En 1974, un viaduc autoroutier relia le boulevard périphérique à l'A13 via le tunnel de Saint-Cloud. Ce dernier fut doublé en 1976.

A14 : Paris La Défense - Orgeval.

  • Gratuite du pont de Neuilly à l’A86, payante au-delà, à cause des tunnels passant sous la forêt de Saint-Germain-en-Laye. Son exploitation dans la partie concédée est confiée à la Société des autoroutes Paris-Normandie. Longue de 15,9 km, il s’agit d’un nouveau concept d’autoroute à péage en zone urbaine. Son tarif élevé en fait une autoroute peu fréquentée[2]. Cependant, les personnes pratiquant le covoiturage peuvent obtenir un badge qui leur permet de l’emprunter gratuitement.

A15 : Villeneuve-la-Garenne - Cergy-Pontoise.

  • Longue de 31 km, elle est gérée par la Direction des Routes Île-de-France (DIRIF).
  • À l’origine, devait atteindre Rouen puis Le Havre via la rive droite de la Seine. Des sections normandes de cette autoroute furent achevées comme Rouen-Barentin (reprise par l'A 150) et pont de Tancarville-Harfleur (reprise par l'A 131). Ce projet pourrait renaître dans le cadre du projet A13bis Méru - Rouen.[réf. nécessaire]

A16 E40 E401 E402 E44 L’Européenne : L'Isle-Adam - Belgique

  • Cette autoroute constitue un tronçon de l’Autoroute des Estuaires.
  • Longue de 311 kilomètres, elle dessert Beauvais, Amiens, Abbeville, Boulogne-sur-Mer, Calais et Dunkerque. — Elle est gérée par SANEF de L'Isle-Adam à son raccordement avec la RN 1 jusqu'à Boulogne-sur-Mer. Au-delà, c'est la direction interdépartementale des routes du Nord qui à sa charge. Entre Abbeville et Boulogne-sur-Mer, l’autoroute est souvent interdite aux caravanes en raison du fort vent qui souffle en provenance de la Manche.
  • Un projet est à l'étude pour la prolonger au sud jusqu'à la Francilienne à Attainville et même à plus long terme jusqu'au futur boulevard intercommunal du Parisis à Arnouville-lès-Gonesse.[réf. nécessaire]

A19 E511 : Sens - Artenay

  • L’autoroute A19 relie l’A5 à l’A10 entre Sens dans le département de l’Yonne et Artenay dans le département du Loiret. Elle s'inscrit dans le plan du grand contournement de Paris. La première section, de 30 km de longueur, reliant Sens à l’échangeur A19-A6 situé sur la commune de Piffonds (Yonne, Bourgogne) près de Courtenay (Loiret, Centre) a été mise en service en 1993 et son exploitation est concédée à APRR.
  • La deuxième section, de 101 km de longueur, reliant Courtenay à Artenay, a été mise en service le 16 juin 2009. La conception, la construction et l'exploitation a été concédée à la société Arcour, qui a elle-même concédé l'exploitation à la société Cofiroute.

De A20 à A29

La majorité des autoroutes (à l'exception de l'A20) sont situés dans le nord de Paris.

Autoroute A20 en Corrèze.

A20 E9 L’Occitane : Vierzon - Montauban .

  • Longue de 425 km, elle reprend une partie de l'ancienne deux fois deux voies de la RN 20. Du fait du plan Massif central, elle est gratuite de Vierzon à Brive-la-Gaillarde. Au-delà, elle est gérée par ASF jusqu’au nord de Montauban.
  • Traverse la partie ouest du Massif central, par Châteauroux, Limoges, Brive-la-Gaillarde, Cahors et Montauban.
  • La partie entre Châteauroux et Vierzon est une ancienne 2×2 voies mise aux normes autoroutières mais a conservé quelques imperfections dans le revêtement et des bandes d'arrêt d'urgence étroites.[réf. nécessaire]
  • L’A71 d’Orléans à Vierzon et l’A62 de Montauban à Toulouse devraient logiquement être renommées en A20.[réf. nécessaire]
  • Le contournement de Montauban reste à mettre au statut autoroutier.

A21 La Rocade Minière : Liévin - Douchy-les-Mines.

  • Longue de 57 km, elle relie les villes de Lens, Douai et Valenciennes et est gratuite.
  • La section entre Douai et Denain (A2) est en cours de mise au statut et aux caractéristiques autoroutières.[réf. nécessaire]
  • Elle dispose d'une antenne : l’A211 pour pénétrer dans |Lens.

A22 E17 : Villeneuve d'Ascq - Belgique

A23 : Villeneuve d'Ascq - Valenciennes.

  • Longue de 50 kilomètres, elle dessert le sud de l’agglomération Lilloise et est gratuite.

A24 : liaison autoroutière Amiens-Lille-Belgique (LAALB) en projet.

  • Surnommée initialement A1bis car elle visait initialement à désengorger l'A1.[réf. incomplète]
  • Des tracés plus éloignés de l'A1 sont désormais en discussion. Le débat public de 2003-2004 n'a pas conclu sur l'opportunité du projet. Les consultations sur les choix de fuseaux ont été lancées en 2005. Le choix du tracé définitif devrait intervenir fin 2006 pour une mise en service prévue (au pire) vers 2013-2015.

A25 E42 : Lille - Bergues.

  • Longue de 60 kilomètres, elle joint la partie septentrionale du département du Nord avec le sud de la métropole lilloise.
  • Son état déplorable, qui l’a fait surnommer Autoroute des Ornières par des usagers mécontents, justifie une limitation de vitesse à 110 km/h[réf. nécessaire].
Les autoroutes A28, A29 et A26, segments du grand contournement de Paris.

A26 E15 E17 E50 Autoroute des Anglais : Troyes - Calais.

A27 E42 : Villeneuve d'Ascq - Belgique

A28 E402 : Abbeville - Tours

A29 E44 E402 : Le Havre (Beuzeville) - Saint-Quentin.

  • Longue de 268 kilomètres, elle est exploitée par la SAPN dans sa section ouest et par la Sanef dans sa section Est.
  • Elle traverse le Pont de Normandie.

De A30 à A39

Les autoroutes A3x sont situées dans le nord-est de la France.

A30 : Uckange - Longwy.

  • Tronçon autoroutier gratuit de 40 kilomètres.
  • Est prolongé en Meurthe-et-Moselle par la RN 52 vers Longwy et devra dans le futur être raccordé à l'Autoroute 4 du réseau routier Belge à hauteur d'Arlon.[réf. nécessaire]

A31 E17 E21 E23 E25 E60 E54 : Beaune - Luxembourg.

A32 :

  • Ancien nom de l’A4 entre Metz et Forbach, puis de l’A320 de l’A4 à la frontière allemande à Forbach.
  • Projet très controversé d'autoroute devant doubler l’A31 entre la frontière Luxembourgeoise et Toul.[réf. nécessaire]

A33 E23 : Nancy-Hudiviller - Lunéville.

  • Longue de 30 kilomètres, elle reprend une partie de la RN 4 (ou plus exactement un dédoublement appelé « RN 4 bis ») et est gratuite. À moyen terme, elle pourrait être prolongée vers l’est par mise aux normes autoroutières de la RN 333 et vers l’ouest pour desservir Vatry.[réf. nécessaire]

A34 E46 : Reims - Charleville-Mézières.

  • 75 kilomètres et gratuite.
  • Actuellement ouverte entre Rethel et Charleville-Mézières et sur une courte portion contournant Reims, le long tronçon manquant devant être réalisé grâce à une mise aux normes de la RN 51.
  • Un prolongement est programmé entre Charleville-Mézières et la frontière belge via la pointe de Rocroi. Le tracé définitif a été retenu il y a quelques mois.

A35 E25 E60 Autoroute des cigognes : Allemagne - Suisse.

  • Traversée de l’Alsace du nord au sud, de Lauterbourg à Bâle via Strasbourg, Colmar et Mulhouse.
  • Longue de 180 kilomètres, elle est gratuite (gérée par les DDE).
  • Suite à la mise en service du péage embarqué pour les PL en Allemagne, cette autoroute connaît une très forte augmentation du trafic et l'instauration d'un tel système pour cette catégorie d'usagers est en pourparlers en Alsace.

A36 E54 E60 La Comtoise : Ladoix-Serrigny - Allemagne.

  • Longue de 235 kilomètres, elle est gérée par la SAPRR.
  • Dessert principalement la Franche-Comté en passant près des villes principales de Dole, Besançon, Montbéliard, Belfort. Ensuite, l’A36 traverse le sud de l’Alsace à Mulhouse. Elle a récemment été mise à 2×3 voies à hauteur de Mulhouse en qualité de rocade nord de la ville et entre Belfort et Montbéliard comme autoroute urbaine. Elle continue vers l'Est pour passer en Allemagne par-dessus le Rhin et rejoindre l'A5 allemande à 35 km au sud de Fribourg-en-Brisgau. Elle est gratuite sur l'aire urbaine Belfort-Montbéliard et dans sa partie alsacienne.

A37

  • Ancien nom donné à une section de l'actuelle A31 entre Beaune et Dijon ouverte en 1974. Elle a pris sa numérotation actuelle en 1982.

A38 : Pouilly-en-Auxois - Dijon.

  • Cette autoroute de 42 km, dénommée H6 à sa construction, permet de relier plus directement Dijon à l’Île-de-France via l’A6.
  • Gérée par la DDE 21, elle est gratuite.
  • Elle attend un hypothétique prolongement pour se raccorder à la rocade est de Dijon, via la LINO (liaison Nord-Ouest), peut-être en 2012.

A39 Autoroute verte : Dijon-Est - Bourg-en-Bresse.

  • Longue de 150 km cette autoroute est gérée par la SAPRR.
  • Reliant directement Dijon à Dole (A36), cette autoroute désenclave le département du Jura en passant par sa préfecture Lons-le-Saunier.
  • Elle le relie ainsi aux trois préfectures régionales, Besançon, Dijon et Lyon, et permet également de contenir le très fort trafic de l'A6 lors des départs en vacances, pour les voyageurs se dirigeant vers les stations de la Haute-Savoie.

De A40 à A49

Autoroutes A40 à A49
Rapprochement de l'A41 et de l'A43 près de Chambéry.
Infrastructures autoroutières de l’agglomération lyonnaise

Toutes les autoroutes A4x sont concentrées en Rhône-Alpes et la majorité sont concédées à la société AREA.

A40 E21 E25 E62 Autoroute des Titans puis Autoroute blanche : Mâcon - Tunnel du Mont-Blanc

  • Elle dessert Bourg-en-Bresse et passe au sud de la ville suisse de Genève. Avant d’atteindre le tunnel du Mont-Blanc, elle traverse la vallée de Chamonix.
  • Elle doit son nom aux très nombreux viaducs et tunnels qui la ponctuent entre Bourg-en-Bresse et Genève, qui ont coûté de nombreuses vies humaines lors de leur construction.
  • L'autoroute A40 est liée à l'A6 au niveau de l'échangeur de Mâcon-Nord. De Mâcon à Bellegarde-sur-Valserine, l'autoroute est concédée par la SAPRR et est dénommée autoroute des Titans. De Bellegarde à Saint-Gervais-les-Bains, elle est concédée par les ATMB et est dénommée autoroute blanche.
  • La nouvelle autoroute A406 desservira à terme le sud de l'agglomération maconnaise et reliera la RCEA : Route Centre-Europe Atlantique (N 79) en direction de Moulins.

A41 E70 E712 : Genève - Grenoble.

  • À partir de la frontière suisse, elle traverse le nord de Rhône-Alpes en passant par les deux préfectures de Savoie : Annecy et Chambéry.
  • Liaison par l’A43 entre Chambéry Nord et Montmélian.
  • Parcourant au total 118 km dont 7 km en commun avec l'A43, l'autoroute A41 est concédée par les autoroutes AREA, gérées par la SAPRR depuis leur fusion en 2006 par le rachat par Eiffage.
  • Le dernier tronçon de l'autoroute entre Genève et Allonzier-la-Caille a été mis en service sous le nom de LIANE (Liaison Annecy-Nord Express) le 22 décembre 2008. Il a entrainé la modification de l'échangeur de Saint-Julien-en-Genevois et le reclassement du tronçon Allonzier-la-Caille/La-Roche-sur-Foron en A410.

A42 E61 E611 : Lyon - Bourg-en-Bresse

  • Mise en service définitivement en 1987, l'A42 est une autoroute qui relie Villeurbanne - La Croix-Luizet à Pont-d'Ain et aux autoroutes A40 et A39, vers Genève/Chamonix et Mulhouse.
  • Longue de 42 kilomètres et desservant la sous préfecture d'Ambérieu-en-Bugey et les villes de la Cotière, elle est concédée par la SAPRR.
  • Elle permet aux habitants du département de l'Ain d'accéder à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry grâce au raccordement avec l'A432 à La Boisse.

A43 E70 Autoroute de la Maurienne : Lyon - Tunnel du Fréjus

  • Longue de 127 km, concédée AREA et SFTRF, croise l’A41 à Chambéry, nommée autoroute de la Maurienne à partir de Pont Royal.

A44 : Projet de ce qui aurait été le contournement Ouest de Lyon (Cette section ne verra sans doute jamais le jour).

A45 : Lyon - Saint-Étienne

  • Très bizarrement cette autoroute de 48 km a plusieurs appellations A45, A450, A457 et même A74.
  • Mise en service prévue en 2015, cette autoroute sera à 2×2 voies.

A46 E15 E70 : Anse - Givors

  • Cette courte autoroute assure le contournement par l'est de Lyon.
  • Elle est composée de 3 sections A46N : A6 Anse - Nœud des Îles jonction A42 26 km payante entre Les Echets et Anse (SAPRR), ensuite elle devient la rocade Est de Lyon N346 (DDE 69) puis A46S de Saint-Priest-Manissieux A43 jusqu’à Chasse-sur-Rhône A7/A47 gratuite (ASF)

A47 E70 : Givors - Saint-Étienne

  • Longue de (29 km).
  • Gratuite, dont l’entretien laisse sérieusement à désirer, au trafic intense et aux conditions de sécurité déplorables (pas de BAU, rampes des échangeurs trop courtes…).
  • Cette autoroute sera requalifiée des la mise en service de l'A45.
L'A49 direction Valence.

A48 E711 : Lyon - Grenoble.

  • Concédée à AREA.
  • Cette autoroute sera prochainement prolongée vers le Nord pour permettre un grand contournement de la région lyonnaise.

A49 E713 : Grenoble - Valence.

  • Longueur 79 km.
  • Concédée AREA.
  • Le Shunt de Tullins devrait permettre une meilleure liaison entre A48 et A49 et détourner le trafic Valence - Mulhouse de l’agglomération Lyonnaise.

De A50 à A59

Autoroutes A50 à A57.
L’autoroute A50 à l'entrée de Six-Fours les Plages en provenance de Toulon.

A50 : Marseille (tunnel Prado-Carrénage) - Toulon Ouest par Aubagne et La Ciotat. — L’A50 est reliée à l’A57 par le tunnel de Toulon. Mais ce dernier ayant connu des problèmes lors de sa construction, seul le sens est-ouest (A57 → A50) est actuellement ouvert.

A51 : autoroute du val de Durance Marseille - Gap et Claix - Col du Fau.

  • Au nord, la section Grenoble-Coynelle a été mise en service en 1999. La section Coynelle-col du Fau a été achevée en mars 2007.
  • 26 km entre Claix et le col du Fau. Concédée à l'AREA.
  • Au sud l'autoroute quitte le Nord de Marseille et remonte le long de la vallée de la Durance jusqu’à La Saulce (sud de Gap) via Manosque et Sisteron.
  • Le tronçon central manquant de Gap (La Saulce) à Monestier-de-Clermont (col de Fau) a été l'objet de nombreuses décisions ministérielles souvent contradictoires entre un passage par l’Est de Gap et un autre par le Buech et le col de Lus-la-Croix-Haute. Suite à un débat public réalisé en 2006, le ministre des Transport s'est prononcé pour un passage par l’est de Gap (vallée de l’Avance, col Bayard et Trièves). Ce tronçon devra prochainement faire l’objet d’une enquête en vue d’une éventuelle déclaration d'utilité publique. D'un coût supérieur à 2 milliards d’euros, la mise en service ne pourra être obtenue avant 2018.

A52 : A8 Péage de La Barque - A50 Aubagne.

A53 : Ancienne numérotation attribuée au tronçon Roquebrune - Menton à péage géré par Escota et repris par l'A8 dans les années 1970. Plusieurs projets plus ou moins réalistes existent sous ce nom : Digne-Nice, Digne-Grasse, Nice-Coni voir Briançon-Oulx. Aucun n’a de chance de voir le jour avant plusieurs décennies.

A54 : A9 Nîmes Ouest - A7 Salon-de-Provence Sud

  • Inaugurée le 28 juin 1990 pour sa partie Gardoise, cette autoroute est divisée en deux tronçons reliés par la RN 113 entre Arles et Saint-Martin-de-Crau. Contournement autoroutier d'Arles prévu pour 2012.

A55 : Martigues - Marseille La Joliette. — Le tronçon reliant Martigues à Saint-Martin-de-Crau est une 2 fois 2 voies RN 568 avec carrefour à niveaux et feux. Mise aux normes autoroutières non programmée.

A56 : Salon-de-Provence - Fos-sur-Mer (en projet)

A57 : Toulon Est - A8 Vidauban

A58 : autoroute en projet reliant Mandelieu - Nice Nord. Connue également sous le nom d’A8 bis.

De A60 à A69

Autoroutes A60-A69

A61 E80 : Narbonne-Sud (A9) - Toulouse-Sud

  • Section Est de « l'autoroute des Deux Mers »
  • Exploitée par les ASF

A62 E72 : Toulouse-Nord - Bordeaux

  • Section Ouest de « l'Autoroute des Deux Mers »
  • Exploitée par les ASF

A63 E05 Autoroute de la Côte Basque : Bordeaux - Bayonne - Biriatou (frontière espagnole)

  • Partie de la transeuropéenne
  • Toutefois la longue traversée du massif forestier landais n'est pas autoroutière et emprunte la RN 10 dans sa plus grande longueur, cependant vers 2015 cette portion sera concédée à ASF et sera élargie à 2 fois 3 voies, tout comme sur le secteur ASF
  • Exploitée par les ASF

A64 E80 la pyrénéenne : Toulouse-Ouest - Bayonne (A63)

  • Exploitée par les ASF mais gratuite entre les sorties 13 (Tarbes-Est) et 15 (Capvern)

A65 E7 Autoroute de Gascogne : Langon (A62 depuis Bordeaux) - Mont-de-Marsan - Pau (A64)

  • les travaux ont commencé à l'automne 2008, les deux premiers tronçons devraient ouvrir en 2010 (Langon-Captieux et Thèze-Pau)

A66 : Toulouse-Sud (Villefranche-de-Lauragais) - Pamiers-Sud

  • Exploitée par les ASF

Au sud de Pamiers, elle se prolonge par la RN 20, à 2x2 voies jusqu'à Tarascon-sur-Ariège. Cette portion devrait être logiquement mise aux normes autoroutières à moyen terme et devenir A66.

A68 : Toulouse-Nord (La Roseraie, A62) - Albi

De A70 à A79

A71 l’Arverne : Orléans - Clermont-Ferrand.

  • 290 kilomètres de longueur dont Orléans - Bourges 116 km (Cofiroute) et Bourges - Clermont-Ferrand 181 km (SAPRR)
  • Desserte de Bourges et Montluçon.
  • Cette autoroute prolongée par l’A75 a pour objectif de désenclaver l’Auvergne et le Massif central.
Autoroute A75 à proximité de Clermont-Ferrand

A72 : Saint-Étienne - Balbigny (A89).

  • Longue de 55 km et payante, elle est exploitée par les ASF et suit le cours de la Loire.
  • Auparavant elle commençait à Clermont-Ferrand (jonction A710 et A711), cette section est devenue A89.

A75 la Méridienne : Clermont-Ferrand (A71) - Béziers.

  • L’A75 désenclave le sud du Massif central, traverse les gorges du Tarn par le viaduc de Millau et traverse ensuite l’Hérault via Lodève.
  • Elle est gratuite (exception faite du viaduc de Millau) et comporte quelques ouvrages d’art assez exceptionnels (viaducs, tunnels).
  • En 2009, La section Pézenas - Béziers est en cours de réalisation et sera terminé à la fin de l'année. Un échangeur A75-A9 est aussi en travaux.
Autoroute A77

A77 l’autoroute de l’Arbre : Rosiers (A6) - Nevers.

  • la dernière radiale au départ de la banlieue parisienne mis en service (1999).
  • Exploitée entre Dordives et Cosne-Cours-sur-Loire par la SAPRR (100 km), puis reprend les voies express de la RN 7 (en cours de mise au gabarit autoroutier) jusqu’à Nevers.
  • Tout au long de l’autoroute entre l’A6 et Cosne, de nombreuses espèces d’arbres sont plantées et les aires de repos prennent le nom d’arbres.

A79 la Cévenole (Autoroute en projet) : Aéroport Lyon-Saint Exupéry (A432) - Narbonne (A9/A61)

  • Projet de doublement de l'A7 via le Piémont Cévenol.
  • Cette nouvelle liaison est une alternative au passage de l'A7 à 2*5 voies entre Lyon/Valence et Orange et offrira une alternative crédible à la Vallée du Rhône.
  • De nouveaux territoires privés d'accès à l'autoroute ou à une voie rapide (Ardèche, Haut Gard, Haute Vallée de l'Hérault) seront desservis : Privas, Aubenas, Alès, Le Vigan.
  • Coût estimé par l'audit des Ponts et Chaussées (2003) : 3,4 milliards d’euros (à titre de comparaison, le passage à 2×5 voies de l'A7 coûterait 890 millions d’euros).
  • On peut cependant envisager en priorité un tronçon central : Valence-Privas-Aubenas-Alès-Nîmes (via la RN 106 et le futur contournement autoroutier Ouest de Nîmes prévu pour 2020), l'Hérault étant bien désenclavé avec l'arrivée de l'A75 (2009), l'A750 (2009) et la future A9a (nouveau contournement Sud de Montpellier - 2012).

De A80 à A89

A81 l'Armoricaine : Le Mans (A11) - La Gravelle (RN 157).

  • Longue de 109 kilomètres, elle est exploitée par Cofiroute.
  • Elle est prolongée au-delà de La Gravelle par la voie express RN 157 jusqu’à Rennes (rocade RN 136), qui sera mise à terme aux caractéristiques et statut autoroutiers.
  • Elle sera ensuite prolongée par mise aux caractéristiques et statut autoroutier de la RN 12 vers Saint-Brieuc, Guingamp et Brest.

A82 la Bretonne : Nantes - Brest. — En projet, reprendra la RN 165 par mise aux caractéristiques autoroutières. Le changement de statut devrait être achevé d’ici 2010.

A83 l'autoroute des estuaires (Nantes - Fontenay-le-Comte) et la Vendéenne : Nantes - Niort-Est (jonction avec A10). Longue de 151 kilomètres et exploitée par les ASF.

  • Un projet contesté d'antenne depuis le Sud de la Vendée et évitant le long contournement par l'est de Niort est envisagée pour rejoindre La Rochelle puis Bordeaux via l'A10 (pour prolonger l’autoroute des estuaires) mais est en concurrence avec un réaménagement de la RN 137 (déclassée RD 137), et se heurte à des difficultés écologiques pour la traversée du marais poitevin.

A84 l'autoroute des estuaires : Caen (RN 814) - Rennes (RN 136).

  • Longue de 170 kilomètres, elle est entièrement gratuite.
  • Il s’agit en 2004 de la seule autoroute officiellement ouverte en Bretagne (toutefois les grandes nationales côtières bretonnes sont considérées comme autoroutes selon la classification européenne).
  • Interrompue par la rocade d’Avranches, qui n’a pas de caractéristiques autoroutières et sera remplacée par un contournement autoroutier à l’est d’Avranches.
  • Elle devrait à terme être prolongée jusqu'à Nantes par mise aux caractéristiques et statut autoroutier de la RN 137 pour rejoindre l'A83.

A85 : Angers (A11) - Theillay (Loir-et-Cher) près de Vierzon (Cher) (A71). — Longue d’environ 270 kilomètres, elle est en totalement en service depuis le 18 décembre 2007 et exploitée par Cofiroute.

L'autoroute A86 (en rouge) et le périphérique (orange).

A86 : ceinture de la banlieue proche de Paris

  • Elle croise l’A6 au niveau de Fresnes. Les sections ouvertes ne sont pas toutes classées en autoroute (RN 186, RN 286) et la ceinture n’est pas achevée, en particulier à l’ouest ; il reste deux problèmes : la jonction Versailles Chantiers - Rueil-Malmaison (avec une voie de connexion avec l'A13). Cette partie se fera entièrement en tunnel et sera payante (Cofiroute). Les travaux de creusement des tunnels ont pris beaucoup du retard, la première partie Rueil - jonction A13 n'ouvrira qu'en juin 2009. Il s'agira d'un tunnel mono-tube n'autorisant que la circulation des voitures particulières. Second problème à l'est avec la partie commune avec l'A4. Le projet de construction d'une portion distincte avec tunnel sous la Marne a été abandonné pour des raisons de coût. Un système automatique permettant d'offrir une voie de plus avec circulation sur la bande d'arrêt d'urgence aux heures de pointe a été mis en place en septembre 2005.

A87 : A11 Angers, Murs-Erigné - La Roche-sur-Yon

  • Longue d’environ 129 km, elle est achevée depuis juillet 2008 et est exploitée par les ASF.

A88 : Caen - Falaise - Argentan - Sées

  • autoroute qui reliera Caen à l’A28 (Sées) en 2010 ; les travaux ont commencé en 2005 pour la sécurisation de la section de Caen à Falaise, le viaduc de l'Ante près de Falaise, l'échangeur d'Argentan, et les terrassements jusqu'à Sées[3].

A89 la Transeuropéenne (dite aussi autoroute des présidents) : axe Bordeaux - Lyon.

  • Cette autoroute, qui à terme reliera Bordeaux au Nord de Lyon, est mise en service partiellement sur plusieurs sections nouvelles entre le Nord-Est de Bordeaux et La Tour-de-Salvagny (et partagent certains tronçons d'autres autoroutes existantes) :
  • Bordeaux - Libourne : mise aux normes autoroutières de la RN 89
  • Brive - Saint-Germain-les-Vergnes : liaison partagée par l’A20
  • Saint-Germain-les-Vergnes - Tulle - Ussel - Saint-Julien-Puy-Lavèze : sections déjà ouvertes
  • Saint-Julien-Puy-Lavèze - Combronde : mise en service en janvier 2006
  • Combronde - Clermont-Ferrand : tronc commun avec l’A71
  • Clermont-Ferrand - Balbigny : renommage en A89 depuis l'ouverture de la section Saint-Julien-Sancy - Combronde. L'A72 commence maintenant de Balbigny.
  • Balbigny - La Tour-de-Salvagny : concession attribuée aux ASF, mise en service prévue en juin 2012

Autoroutes à numéro de trois chiffres

La plupart des autoroutes à numéro de trois chiffres sont des antennes d’autoroute à numéro de deux chiffres.

Les principales autoroutes à numéro de trois chiffres sont :

A103 : dite antenne de Villemomble. Elle faisait partie de l'A3 jusqu'en 1982. Il était prévu jusqu'à l'abandon du projet en 2005 de la prolonger jusqu'à l'A199

A104 (la Francilienne, en vert), A86 (en rouge) et le Périphérique (orange).

A104 : la Francilienne, grande ceinture de l’Île-de-France

  • La ceinture n’est pas achevée : toute la partie ouest est manquante. Certaines sections ne sont pas classées en autoroute (N104, N184).
  • Dessert l'Aisne, l'Avesnois, et les agglomérations de Soissons, de Laon et de Maubeuge par la RN 2.

A105 : ex A5-B, elle relie la N 104 (Combs-la-Ville) à Melun.

  • Longue de 9 km, elle est gratuite mais est cependant exploitée par la SAPRR.

A106 : elle relie l'A6 à l'aéroport d'Orly.

  • Longue de 6 km, elle est gratuite.

A110 : d’Ablis à Tours.

  • Projet d’autoroute destinée à soulager l’A10. Elle pourrait intégrer le projet A10bis de contournement autoroutier de Tours.

A115 : de l’A15 (Ermont) à la Francilienne RN 184 (Méry-sur-Oise)

  • Elle a été ouverte en totalité le 28 septembre 2004 par le raccordement à la N 184.

A126 : elle relie l'A6 à l'A10.

  • Longue de 3 km, elle est gratuite. Cependant, elle ne comprend qu'une chaussée en 2×1 voies.

A131 : de l'A13 (Bourneville) au Havre

A132 : de A 13 en direction de Deauville-Trouville.

A139 : de A 13 en direction de Grand-Quevilly et Rouen.

A140 : elle relie l'A4 à Meaux.

A150/A151 : de Rouen vers Barentin et Tôtes

  • L'A150, ex-A 15, part de Rouen en direction du Nord-Ouest vers Barentin et laisse ensuite la place à la RN 15 en direction d'Yvetot… À l'origine, l'A 15 devait relier Paris au Havre par la rive droite de la Seine et que des sections normandes de cette autoroute furent achevées comme Rouen-Barentin (reprise par l'A 150) et Pont de Tancarville-Harfleur (reprise par l'A 131).
  • L'A151, quant à elle remonte vers le Nord en direction de Tôtes et s'arrête au croisement avec l'A29. Cette autoroute est prolongée par la RN 27 sous forme de voie rapide pour rejoindre Dieppe.

A154 : de A 13 (Val-de-Reuil) à Louviers, elle laisse ensuite la place à la RN 154 sous forme de voie rapide jusqu'à Nonancourt où elle rejoint la RN 12.

A186 : Anciennement B86, cette autoroute de 1 500 m dessert Montreuil à partir de l'A3. Elle devait à l'origine rejoindre l'A86 à Nogent-sur-Marne. Elle laissera dans quelques années la place à un boulevard urbain.

A199 : de Torcy à Champs-sur-Marne en Seine-et-Marne.

  • Elle n’a pas été reliée, comme prévu, à l’A104. Ouverte en 1975, 6 km. Prochainement, cette autoroute doit être déclassée en boulevard urbain.

A203 : de Charleville-Mézières à Glaire

A211 : de Lens à Méricourt

  • Elle permet d'avoir accès de la RN 17 à l'A21 par l'est de Lens sur 5 kilomètres.
  • Elle devrait être prolonger jusqu'à l'A26.

A314 et A315 : antennes de l'A4 dans la banlieue est de Metz :

  • L'A314, permet d'avoir accès de la RN 3 à hauteur de Metz-Borny à l'A4 en direction de Strasbourg,
  • L'A315, permet d'avoir accès au contournement est de Metz (RN 431) sur la commune de Vantoux depuis l'A4 en provenance de Paris.

A320 : de Freyming-Merlebach (A4) à Sarrebruck

  • Longue de 16 kilomètres et gratuite, elle se connecte à l'autoroute A6 allemande qui elle, se raccorde au réseau autoroutier tchèque.

A330 : de Vandœuvre-lès-Nancy à Richardménil

  • Longue de 11 kilomètres et gratuite, elle est prolongée par la RN 57 en voie rapide jusqu’à Plombières-les-Bains. Elle sert à accueillir le trafic urbain (vers Nancy)

A350 et A351 : antennes de l'A35 dans la banlieue de Strasbourg :

A352 : embranchement de l'A35

A401 : embranchement de l’A40 vers l'autoroute de contournement de Genève (A1 en Suisse).

Cette bretelle est située sur les itinéraires européens E 25 et E 62.

A404 : embranchement de l’A40 vers Arbent, près d'Oyonnax dans l’Ain.

A406 : contournement sud de Mâcon.

  • Projet concédé à la SAPRR.

A410 : entre Allonzier-la-Caille et l'A40, le tronçon appartenait à l'A41 avant l'ouverture du tronçon entre Allonzier-la-Caille et Genève.

Début de l'A430 à la séparation de l'A43.

A411 : antenne de l’A40 vers Genève en Suisse.

A430 : embranchement de l’A43 vers Albertville. Concédée AREA.

A432 : A43 à Saint-Laurent-de-Mure - A42 à Montluel. — Longue de 24 km et gérée par APRR. Desserte de l’est de l’agglomération lyonnaise et de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry.

A480 : Rocade Ouest de Grenoble. Elle relie l'A48 à l'A51. Ouverte en 1968 sous le numéro B48, 9 km

A501 : liaison par le nord d'Aubagne entre l'A50 et l'A52

A502 : liaison entre l'A50 et la RN 8 actuellement RD 8n au niveau d'Aubagne

A507 (L2) : autoroute urbaine en construction : Marseille La Rose - A50 Marseille Saint-Loup

  • Ouverture prévue d’ici 2009, reliera par la suite l’A7

A520 : bretelle d'Auriol, liaison A52 - N560

A557 : A7A55 (Le tronçon existant n'existe que dans le sens A7 vers l'A55).

A570 : A57 - Hyères sur la RN 98. Ouverte en 1992, 9 km.

A620 : Périphérique de Toulouse

A621 : autoroute urbaine reliant le périphérique toulousain à l'aéroport de Blagnac

A623 : autoroute urbaine reliant la RN 113 au niveau du métro « université Paul Sabatier » à l'échangeur nº15 du périphérique de Toulouse. Elle est en 2×2 ou 2×1 voie et est la plus courte des autoroutes française.

A624 : autoroute urbaine reliant le périphérique toulousain à la RN 124

A630 : périphérique de Bordeaux

A641 : Antenne de Peyrehorade

A645 : relie Montréjeau à l'A64

A660 : autoroute reliant l’A63 à Arcachon (anciennement A66)

A680 : bretelle de Verfeil (ASF)

A700

A701 : autoroute de 3 km permettant le raccordement de l'A10 à la RN 20 et à la rocade Nord d'Orléans (tangentielle) à Saran dans le Nord de l'agglomération orléanaise.

A710 : autoroute de 7 km desservant la banlieue Nord de Clermont-Ferrand. Ouverte en 1998, gérée par les ASF. Cette section a été renommée A89.

A711 : Clermont-Ferrand - A89 — Longue de 12 km, elle est gérée par la DIR Massif Central jusqu’à la sortie 1.4 puis par ASF au-delà.

A712 : A711 - RD 2089/RD 52/RD 766 — Longue de 1 km, elle est gérée par la DIR Massif Central ; 2×1 voie.

A714 : A71 (Bizeneuille) - N 145 Saint-Victor — Antenne de Montluçon (remplacera la RN 145). Mise en service prévue en 2011.

A719 : A71 Gannat sortie 12 - RD 2209 ex-RN 209 Monteignet-sur-l'Andelot. — Appelée aussi antenne de Gannat, elle est longue de 9 km et gérée par APRR. Il est prévu de la prolonger jusqu’aux contournements de Vichy (mise en service prévue en 2014).

A750 : A75 à Clermont-l'Hérault - Montpellier. — Liaison entre « La Méridienne » et le chef-lieu de la Région administrative Languedoc-Roussillon, elle est en travaux depuis plusieurs années pour doubler la route nationale RN 109 par une route à gabarit autoroutier qui deviendra l’A750.

A811 : autoroute de 6 km desservant l'est de Nantes.

  • Embranchée sur l'A11, l'A811 relie Carquefou à Sainte-Luce-sur-Loire et se prolonge par le boulevard de la Prairie aux Mauves à Nantes.
  • Anciennement C11, cette autoroute devait arriver jusque dans le centre ville de Nantes. La section à 2×2 voies s'arrête cependant au niveau du périphérique nantais.

A821 : autoroute de liaison au nord-est de Nantes, dans le prolongement de l'A11 (échangeur de Vieillevigne) et reliant l'A844 à la porte de Gesvres.

A831 : Fontenay-le-Comte - Rochefort

  • Future autoroute qui permettra un gain de temps sur le trajet Nantes-Bordeaux, évitant le contournement de Niort. Le projet se heurte à une très vive opposition en raison de sa traversée du marais poitevin. L'A831 vient néanmoins d'être déclarée d’utilité publique.

A837 : Rochefort-A10 (Saintes) : Cette autoroute de 36 km a été mise en service en 1997. Surnommée « autoroute des Oiseaux », cette autoroute verra son trafic augmenter fortement avec la mise en service future de l'A831.

A844 : autoroute de contournement nord de Nantes, dans le prolongement de l'A11. Appelé communément « périphérique Nord ».

Notes & Références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la route Portail de la route
  • Portail de la France Portail de la France
  • Portail des transports Portail des transports
Ce document provient de « Liste des autoroutes de France ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Autoroute de France de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Autoroute A641 (France) — Autoroute française A641 A641 Autres dénominations Antenne de Peyrehorade Historique Ouverture 1994 Caractéristiques Longueur …   Wikipédia en Français

  • Autoroute A400 (France) — L Autoroute A400, dite Autoroute du Chablais ou Autoroute transchablaisienne, est un ancien projet autoroutier français dans le département de la Haute Savoie. Futur Le numéro A400 est resté inutilisé depuis l abandon du projet. Et cette… …   Wikipédia en Français

  • Autoroute A719 (France) — Autoroute française A719 A719 L’autoroute A719 au niveau de la sortie 14 …   Wikipédia en Français

  • Autoroute A401 (France) — Autoroute française A401 A401 Viaduc de Bardonnex Historique Ouverture …   Wikipédia en Français

  • Autoroute A432 (France) — Autoroute française A432 A432 A432, sens sud nord, bifurcation A432 A42 …   Wikipédia en Français

  • Autoroute A630 (France) — Autoroute française A630 A630 A …   Wikipédia en Français

  • Autoroute A711 (France) — Autoroute française A711 A711 L’A711 vers Clermont Ferrand Caractéristiques Long …   Wikipédia en Français

  • Autoroute A837 (France) — Autoroute française A837 A837 L autoroute au niveau de Crazannes Historique Ouverture …   Wikipédia en Français

  • Autoroute A104 (France) — Autoroute française A104 A104 Autres dénominations La Francilienne Historique Ouverture …   Wikipédia en Français

  • Autoroute A430 (France) — Autoroute française A430 A430 Anneaux olympiques dessinés sur l autoroute approchant Albertville (Jeux Olympiques d hiver de 1992) …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”