Autoroute Italienne A1

Autoroute italienne A1

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Autoroute A1.
Le tracé de l'autoroute A1.

L'autoroute du Soleil (Autostrada del Sole) ou A1 dans la numérotation autoroutière italienne, est la plus longue autoroute d'Italie en service. Axe méridien principal de l'Italie, elle relie Milan à Naples en passant par Bologne, Florence et Rome, elle atteint la longueur de 754 km. Elle a été inaugurée en 1964, sous la présidence de la République de Antonio Segni.

Sommaire

Section de Milan à Bologne

Le tracé de la A1 à Milan prend son origine dans le secteur sud-est de Milan dans le prolongement de la tangentielle est de Milan. Un ancien tracé partait de la place Corvetto de Milan.

Les deux tracés suivent un parcours quasi parallèle et se rejoignent sur le territoire de la commune de San Donato Milanese. Aux environs de San Giuliano Milanese elle est rejointe par la tangentielle ouest de Milan.

Son tracé, à 3 voies, parallèle à la via Æmilia traverse la plaine du Pô en desservant les cités de Lodi, Plaisance, Parme, Reggio d'Émilie et Modène.

Près de Plaisance elle croise l'A21, à Parme elle reçoit l'A15 et au nord de Modène elle croise l'A22. À Bologne se détachent la tangentielle de Bologne et l'A14 vers l'Adriatique. Cette section Modène-Bologne supporte le plus fort trafic routier d'Italie ce qui a conduit le concessionnaire de l'autoroute à la porter à quatre voies.

Section de Bologne à Florence

Ce tronçon traverse la région des Apennins toscan-émilien avec un tracé particulièrement riche de tunnels et viaducs. Afin de faciliter le trafic quotidien de 90 000 véhicules/jour, Autostrade S.p.A. a débuté le doublement par la variante di Valico de cette section par la construction d'un nouveau tracé, à plus basse altitude, d'une longueur de 63 km entre Sasso Marconi et Barberino. Cette section se termine par l'échangeur avec l'A11.

Section de Florence à Rome

Cette section est à deux voies dans chaque sens jusqu'à Orte mais des travaux d'élargissement sont en cours.

Après avoir contourné par le sud l'agglomération de Florence, l'autoroute pénètre dans la vallée de l'Arno, touche Arezzo et traverse le Val di Chiana avant d'entrer en Ombrie qu'elle dessert par trois sorties : Fabro, Orvieto et Attigliano.

Peu de kilomètres après être entrée dans le Latium à hauteur d'Orte, l'A1 débute une série de franchissements du Tibre avant de rejoindre l'agglomération romaine à hauteur de la bifurcation de Fiano Romano, où une bretelle A1dir (anciennement A1) d'une vingtaine de kilomètres permet de rejoindre le grand contournement de Rome.

Un tronçon achevé en 1988 entre Fiano Romano et San Cesareo permet de contourner largement Rome et de rejoindre la section de Rome à Naples à hauteur de San Cesareo. Ce tronçon, qui croise également l'autoroute A24, a permis la liaison directe entre l'A1 et l'A2, ce qui a entraîné la réunion des deux autoroutes sous un même indicatif.

Section de Rome à Naples

À San Cesareo l'autoroute reçoit la bretelle en provenance de Rome et traverse la Ciociaria desservant au passage les villes de Frosinone et Cassino. Elle poursuit son parcours en Campanie en passant par Capoue et Caserta et se termine au nord de Naples à proximité de Casoria. Cette section, à trois voies, avant l'ouverture du tronçon de Fiano Romano à San Cesareo était numérotée A2.

Historique

L'autoroute du Soleil résulte de la forte volonté des gouvernements des années 1950 de contribuer à la relance de l'économie nationale italienne. Avant l'achèvement de sa construction, le transport de marchandises de Naples à Milan nécessitait près de deux jours de voyage. La construction d'une artère rapide devait permettre la réduction des temps de transport et ainsi de réduire le prix de vente de ces marchandises.

Les travaux ont été confiés à l'entreprise milanaise Torno Internazionale SpA. La pose de la première pierre a eu lieu le 27 mai 1956. Le premier tronçon de Milan à Parme fut inauguré le 7 décembre 1958 et fut complété en 1964 par l'ouverture du tronçon de Florence à Rome. Avec l'ouverture en 1988 du tronçon de Fiano à San Cesareo, les autoroutes A1 de Milan à Rome et A2 de Rome à Naples ont été réunies sous l'unique numéro A1 de Milan à Naples, l'A2 a disparu de la numérotation des autoroutes italiennes.

  • Portail de la route Portail de la route
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
Ce document provient de « Autoroute italienne A1 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Autoroute Italienne A1 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Autoroute italienne a1 — Pour les articles homonymes, voir Autoroute A1. Le tracé de l autoroute A1. L autoroute du Soleil (Autostrada del …   Wikipédia en Français

  • Autoroute italienne A1 — Pour les articles homonymes, voir Autoroute A1. Le tracé de l autoroute A1. L autoroute du Soleil (Autostrada del Sole) ou A1 dans la numérotation autoroutière italienne, e …   Wikipédia en Français

  • Autoroute Italienne A11 — autoroute A11 …   Wikipédia en Français

  • Autoroute italienne a11 — autoroute A11 …   Wikipédia en Français

  • Autoroute italienne A11 — autoroute A11 Le tracé de l autoroute A11 …   Wikipédia en Français

  • Autoroute Italienne A14 — Pour les articles homonymes, voir A14. L autoroute italienne A14 dite aussi Autoroute adriatique est le second axe méridien (Nord Sud) de la péninsule italienne, s étendant sur 744 km. Elle part de Bologne, où l intersection avec l A1 et le… …   Wikipédia en Français

  • Autoroute Italienne A15 — L Autoroute italienne A15 (102 km) relie Parme à La Spezia en traversant la vallée basse du Taro et la Lunigiana. Elle est aussi appelée Autocamionale della Cisa parce qu elle traverse les Apennins Tosco Emiliens à côté du col de la Cisa. Elle… …   Wikipédia en Français

  • Autoroute Italienne A16 — L Autoroute italienne A16 est aussi définie comme l Autoroute des deux mers, en effet son tracé part de la Mer tyrrhénienne et des autoroutes A1 et A3 au départ de Naples jusqu à l Adriatique et l A14 qu elle croise à Canosa di Puglia après 172… …   Wikipédia en Français

  • Autoroute Italienne A2 — « Autoroute A2 » est l ancien nom donné à l autoroute Rome Naples, de sa construction (entre 1956 et 1964) à 1988, année ou fut construit le tronçon Fiano Romano San Cesareo qui permet de contourner la ville de Rome sans emprunter le… …   Wikipédia en Français

  • Autoroute italienne a14 — Pour les articles homonymes, voir A14. L autoroute italienne A14 dite aussi Autoroute adriatique est le second axe méridien (Nord Sud) de la péninsule italienne, s étendant sur 744 km. Elle part de Bologne, où l intersection avec l A1 et le… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”