Sympathy for the Devil (chanson)

Sympathy for the Devil (chanson)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sympathy for the Devil.
Sympathy for the Devil
Chanson par The Rolling Stones
extrait de l’album Beggars Banquet
Pays Royaume-Uni Royaume-Uni
Sortie 6 décembre 1968
Enregistrement juin 1968
Olympic Studios, Londres
Durée 6:27
Genre(s) Rock
Auteur(s) Jagger/Richards
Producteur(s) Jimmy Miller
Label Decca
ABKCO
Pistes de Beggars Banquet
No Expectations

Sympathy for the Devil est une chanson des Rolling Stones, écrite par Mick Jagger[1] et parue sur l'album Beggars Banquet le 6 décembre 1968.

Sommaire

Ecriture

Au départ appelée Devil is my name[2], cette chanson chantée par Mick Jagger est une allusion au Diable dont le chanteur revêt directement le costume en mentionnant notamment le Christ, le Tsar Nicolas II de Russie, sa fille Anastasia Nikolaïevna de Russie ainsi que la famille Kennedy. Contrairement à des chansons comme Midnight Rambler, Monkey Man ou l'album Their Satanic Majesties Request où les allusions au Diable sont plus implicites, celles de Sympathy for the Devil sont clairement exprimées plus directement.

La chanson a été inspirée par Le Maître et Marguerite, un roman de l'écrivain soviétique Mikhaïl Boulgakov[3].

Enregistrement

Analyse des paroles

Au premier couplet, le narrateur commence par se présenter : c'est un « homme riche et de goût », qui « a volé à beaucoup d'hommes leur âme et leur foi ». Ce personnage était présent lorsque Jésus-Christ doutait, et il s'est assuré que Ponce Pilate scelle son sort en s'en lavant les mains.

L'identité du narrateur est évidente, il s'agit du Diable, bien que son nom ne soit pas explicitement cité. De fait, le refrain de la chanson est « Pleased to meet you / Hope you guess my name » (« Ravi de te rencontrer / J'espère que tu devines mon nom »). Il explique ensuite que c'est « la nature de son jeu qui nous déconcerte ».

Il narre ensuite ses « exploits », avec successivement les assassinats des Tsars et de leurs ministres à Saint-Pétersbourg (car « il était temps de changer ») et la Blitzkrieg qui fait rage (pour laquelle « il a conduit un tank, et est devenu général »). Le diable raconte comment il s'est délecté des guerres qui ont duré des décennies, pour des dieux créés de toutes pièces. Les meurtres des Kennedy ? « C'était vous et moi », dit-il.

La dernière partie de la chanson est consacrée aux dernières mises au point. « Chaque policier est un criminel », « chaque pécheur est un saint », et « pile est face ». Le Diable qui, parce qu'il doit faire preuve de retenue, invite son public à l'appeler Lucifer, profère quand même quelques menaces : « soyez polis et compatissants avec moi, sinon, je jetterai votre âme aux ordures... »

Réception

En plus du thème, la chanson est considérée pour beaucoup comme un modèle de composition, que ce soit pour les tams-tams, les chœurs, et évidemment le solo de guitare (composé par Keith Richards). Ledit solo deviendra en concert un incontournable avec toutes les variantes improvisées que les Stones ont su en tirer, notamment sur Get Yer Ya-Ya's Out!.

Un documentaire expérimental du nom Sympathy for the Devil (intitulé One Plus One en Europe) a été réalisé par Jean-Luc Godard dont l'une des deux parties est consacrée à l'enregistrement de la chanson des Stones. En réalité, Jean-Luc Godard leur a proposé de les filmer pendant la création d'une chanson. Alors que leur album Beggars Banquet était déjà bouclé, les Stones sont retournés en studio pour inventer une chanson dans le cadre du projet documentaire de Jean-Luc Godard : Sympathy for the Devil est née.

La chanson occupe la 32e place dans la liste des 500 plus grandes chansons du magazine Rolling Stone[4].

Reprises

Notes et références

  1. Jann S. Wenner, « Cover Story: Jagger Remembers », 14/12/1995, Rolling Stone. Consulté le 14/05/2008
  2. Sympathy for the Devil sur Songfacts. Consulté le 02/06/2008
  3. Sympathy for the Devil, 09/12/2004, Rolling Stone. Consulté le 12/05/2008
  4. The RS 500 Greatest Songs of All Time, 09/12/2004, Rolling Stone. Consulté le 12/05/2008

Lien externe

  • Portail du rock Portail du rock

Ce document provient de « Sympathy for the Devil (chanson) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sympathy for the Devil (chanson) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sympathy for the devil (chanson) — Pour les articles homonymes, voir Sympathy for the Devil. Sympathy for the Devil Chanson par The Rolling Stones extrait de l’album Beggars Banquet Pays …   Wikipédia en Français

  • Sympathy For The Devil — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sympathy for the Devil, chanson des Rolling Stones. Sympathy for the Devil, film de Jean Luc Godard. Sympathy for the Devil, épisode de la série Cowboy… …   Wikipédia en Français

  • Sympathy for the devil — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sympathy for the Devil, chanson des Rolling Stones. Sympathy for the Devil, film de Jean Luc Godard. Sympathy for the Devil, épisode de la série Cowboy… …   Wikipédia en Français

  • Sympathy for the Devil — Pour les articles homonymes, voir Sympathy for the Devil (homonymie). Sympathy for the Devil Chanson par The Rolling Stones extrait de l’album Beggars Banquet Pays …   Wikipédia en Français

  • Sympathy for the Devil (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sympathy for the Devil, chanson des Rolling Stones. Sympathy for the Devil, film de Jean Luc Godard. Sympathy for the Devil, épisode de la série Cowboy… …   Wikipédia en Français

  • Sympathy for the devil (film) — Pour les articles homonymes, voir Sympathy for the Devil. Sympathy for the Devil, sorti en Europe sous le titre One + One, est un documentaire expérimental réalisé en 1970 par Jean Luc Godard, tourné en 1968, pendant la période maoïste du… …   Wikipédia en Français

  • Sympathy for the Devil (film) — Pour les articles homonymes, voir Sympathy for the Devil (homonymie). Sympathy for the Devil, sorti en Europe sous le titre One + One, est un documentaire expérimental réalisé par Jean Luc Godard, tourné et sorti en 1968, pendant la période… …   Wikipédia en Français

  • Welcome to the Jungle (chanson) —  Pour l’article homonyme, voir Welcome to the Jungle (film).  Welcome to the Jungle Single par Guns N Roses extrait de l’album Appetite for Destruction Pays …   Wikipédia en Français

  • The Kinks Are the Village Green Preservation Society — Album par The Kinks Sortie 22 novembre 1968 Enregistrement novembre 1966 – octobre 1968 Durée 38:46 Genre Rock …   Wikipédia en Français

  • The Kinks Are The Village Green Preservation Society — Album par The Kinks Sortie 22 novembre 1968 Enregistrement novembre 1966 – octobre 1968 Durée 38:46 Genre(s) …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”