Autorail Picasso

X 3800

Rame automotrice thermique
X 3800
{{{nom}}}
Série X 3800
Entreprise ferroviaire SNCF
Constructeur Régie Renault/ANF/De Dietrich/SACM
Numérotation X 3801-4051
Année de construction 1950-1961
Effectif en service radiées en 1988 sauf X3997
Vitesse maximale 120 km/h
Longueur hors-tout 21,851 m
Composition M
Motorisation 1 moteur Saurer BZDSe ou Renault
Puissance 250 kW
Carburant gazole
Transmission mécanique
Écartement standard
Capacité soit 2e seul. : 62 + 5 strap.
soit 1re : 20, 2e : 32 + 6 strap.
Masse à vide 31,5 t

Cette série d'autorails constitue l'une des plus importantes série d'autorails unifiés de la SNCF élaboré par la Division d'Etude des Autorails (DEA) en 1947.

Sommaire

Description

L'autorail unifié X 3800, série X 3801 à X 4051, surnommé autorail Picasso, est une série d'autorails diesel à bogies exploités par la SNCF entre les années 1950 et les années 1980 et construits par la Régie Renault. Ces autorails au profil facilement reconnaissable à leur kiosque de conduite latéral surélevé ont été construits à 250 exemplaires, construits en plusieurs sous-série par 3 constructeurs différents, à savoir par la Régie Nationale des Usines Renault (RNUR), De Dietrich et les Ateliers du Nord de la France (ANF).

Ils étaient aménagés le plus souvent en deuxième classe, offraient 62 places assises et pouvaient circuler en jumelage et/ou avec une remorque. Ils étaient dotés d'un moteur Renault de type 517 G (d'une puissance unitaire de 300 CV portée par la suite à 340 CV)ou 575 (d'une puissance unitaire de 360 CV), ou Saurer de type BZDS (d'une puissance unitaire de 320 CV), ces derniers étant fabriqués sous licence par la Société des Forges et Ateliers du Creusot (SFAC).

Ils étaient surnommés Picasso à cause de leur cabine de conduite qui était sur le côté et non bien centrée ce qui faisait penser aux visages peints par Pablo Picasso où les yeux, le nez étaient complètement décalés.

En fin de carrière de rares exemplaires, comme l'X 3828, eurent le toit peint en rouge.

Leur fiabilité, leur rusticité, mais aussi leur ligne si particulière avec le poste de conduite dans le kiosque, sont autant d'atouts qui ont poussé à la conserver : plusieurs exemplaires ont été conservés et sont exploités par des chemins de fer touristiques.

Services assurés

Ces autorails de puissance moyenne ont été utilisés sur la grande majorité des lignes françaises non électrifiées, dans quasiment toutes les régions. En voici quelques exemples :

(liste non exhaustive)

Dépôts titulaires

  • Bordeaux (de 1975 jusqu'au 28 mai 1988)
  • Chalindrey (de 1970 à 1980)
  • Châlons-sur-Marne (de 1958 à 1969)
  • Chalon-sur-Saône (de 1964 à 1973)
  • Clermont-Ferrand (dès 1952)
  • Douai (de 1954 à 1968)
  • Evreux (dès 1958)
  • La Plaine (de 1975 à 1985)
  • La Rochelle (transférés de Saintes en 1960, jusqu'en 1976)
  • Laroche-Migennes (de 1965 à 1972)
  • Le Mans-Pontlieue (de 1951 à 1970)
  • Limoges (dès 1951)
  • Longueau (de 1970 à 1977)
  • Lyon-Perrache (dès 1952, puis transfert à Lyon-Vaise en 1957)
  • Lyon-Vaise (transférés de Lyon-Perracheen 1957, jusqu'en 1980)
  • Marseille-Blancarde (transférés de Marseille-Saint-Charles en 1957, jusqu'en 1975)
  • Marseille-Saint-Charles (dès février 1955, puis transfert à Marseille-Blancarde en 1957)
  • Mohon (dès 1959 et jusqu'en mai 1987)
  • Nancy-Heillecourt (de 1951 à 1970)
  • Nantes (dès 1951)
  • Narbonne (dès 1958)
  • Nevers (de 1970 jusqu'en mai 1987)
  • Nice-Saint-Roch (dès septembre 1954, jusqu'en 1961)
  • Noisy-le-Sec (dès 1959)
  • Rouen-Orléans (dès 1951)
  • Rennes (1er dépôt titulaire de France avec l'X 3801 livré neuf en 1950, puis jusqu'en 1980)
  • Rouge-Barres, près de Lille (dès 1951)
  • Saintes (de 1951 à 1960, puis transfert à La Rochelle)
  • Sotteville (de 1970 à 1987, sauf X 3997 modifié toujours en service en 2009)
  • Tours-Saint-Pierre (de 1955 à 1967)
  • Vesoul (dès 1951)
  • Vitry-les-François(de 1953 à 1960)

Engins spéciaux

  • L'X 3896 fut transformé le 23 juin 1976 par les Ateliers de Périgueux en autorail de tournée d'inspection et a reçu une livrée verte claire soulignée par des bandes en gris dauphin.
  • X 3997 fut transformé en autorail de mesures de la SNCF et a reçu une livrée gris béton, gris-vert foncé avec bandeaux orange.


Autorail préservé puis détruits

Autorails préservés

Modélisme

  • Ce type d'autorail a été reproduit en HO par les firmes JOUEF, LS MODELS, MISTRAL.


Galerie photos

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sources

Notes et références

  1. Source Agrivap (Consulté en 2009).
  2. a , b , c  et d Site CFTSA, Matériel Autorails, avec le détail de leurs parcours depuis la mise en service lire (consulté le 25/08/2009)
  3. Source Agrivap 2009.
  4. Source site du TPCF, menu : onlet photos, lien Du Picasso aux Caravelles lire, « L'autorail est finalement parvenu le 14 mai 2001, en gare de Caudiès-de-Fenouillèdes, où, rapidement remis en état,il a pu faire ses preuves » (...) « En 2008, il devrait reprendre du service pour le Parcours des Viaducs » (consulté le 24/08/2009)

Bibliographie

  • Jacques Defrance, Le matériel moteur de la SNCF, N.M., Paris, 1969, réédition 1978.
  • « Les autorails depuis 1938 », revue Le Train, n° hors-série Encyclopédie du matériel moteur de la SNCF, tome 3, 1998.

Annexes

Commons-logo.svg

Articles connexes


  • Portail du chemin de fer Portail du chemin de fer
Ce document provient de « X 3800 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Autorail Picasso de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • X 3800 — (SNCF) Autorail «Picasso» X 4039 sur les Champs Élysées en juin 2003 …   Wikipédia en Français

  • Viaduc07 — Train touristique de l Ardèche méridionale Train touristique de l Ardèche méridionale Ligne de Vogüé à Saint Jean le Centenier L autorail Picasso lors d une exposition aux Champs Élysées à Paris Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer touristique du sud des Ardennes — (géré par l ATVA) Pays France Type d association Loi 1901 Création 1979 Écartement de voie 1435 mm Ligne exploitée Amagne Lucquy Challerange …   Wikipédia en Français

  • Chemin de fer touristique de la vallée de l'Aa — Chemin de Fer Touristique de la Vallée de l’Aa Association CFTVA L autorail X 3817 en gare de Lumbres Pays France Type d association …   Wikipédia en Français

  • Train touristique de l'Ardèche méridionale — Ligne de Vogüé à Saint Jean le Centenier Une caravelle telle que celle utilisée par Viaduc 07 Pays …   Wikipédia en Français

  • Chemin de Fer Touristique du Sud des Ardennes — Géré par l ATVA Pays  France Type d association Loi 1901 Date de création 1979 Écartement de voie 1435 mm L …   Wikipédia en Français

  • La Chaise-Dieu — Pour les articles homonymes, voir La Chaise (homonymie) et Chaise Dieu. 45° 19′ 20″ N 3° 41′ 51 …   Wikipédia en Français

  • Train du pays Cathare et du Fenouillèdes — Train du Pays Cathare et du Fenouilledes TPCF Autorail X4573 et remorque XR8592 vers Estagel Pays France Création …   Wikipédia en Français

  • Train du Pays Cathare et du Fenouillèdes — Train du Pays Cathare et du Fenouilledes TPCF Pays  France Date de création 1992 Écartement de voie normale Ligne exploitée Rivesaltes Axat Site internet …   Wikipédia en Français

  • Ligne de Carcassonne à Rivesaltes — Ligne Carcassonne Rivesaltes Pays  France Villes desservies Carcassonne, Limoux, Quillan, Axat, Saint Paul de Fenouillet, Rivesaltes …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”