Superhéros

Super-héros

Le terme super-héros (de l'anglais super hero ou superhero) désigne un type de héros fictif extraordinaire, que l'on retrouve principalement dans les bandes dessinées américaines (comics). Un super-héros se distingue par le fait qu'il combat publiquement pour défendre les civils, d'une manière qui le démarque des personnes ordinaires, voire combat des menaces contre lesquelles les forces de l'ordre seraient impuissantes. En outre, à quelques exceptions près, un super-héros combat sans rien attendre en échange.

Habituellement, les super-héros sont de forme humanoïde, mais certains sont animaux, robotisés, voire végétaux.

Le terme anglais superhero et la plupart de ses variations sont actuellement la propriété de marque conjointe des firmes américaines Marvel et DC Comics.

Il est à noter que, bien que pour beaucoup seuls les personnages originaires de comics sont de vrais super-héros, plusieurs personnages originaires d'autres oeuvres (films, dessins animés...) sont malgré tout eux aussi référés comme tels.

Sommaire

Distinction

Un super-héros possède au moins deux des trois caractéristiques suivantes (les deux dernières étant très souvent liées) :

  • Il a des capacités extraordinaires (force physique surhumaine, rapidité hors du commun, résistance à la douleur...) communément appelées super-pouvoirs.
  • Il possède une double identité : celle d'une personne normale et celle, secrète, de super-héros.
  • Quand il effectue des actes héroïques, il porte un costume distinctif (le plus souvent collant au corps et avec des couleurs vives), qu'il abandonne momentanément quand il reprend ses activités d'individu ordinaire.

La première caractéristique n'est ni nécessaire ni suffisante. Si Superman est le stéréotype du super-héros, Batman est le plus célèbre des super-héros sans super-pouvoirs. D'ailleurs, Batman se mesure souvent à des ennemis qui eux, ont des pouvoirs.

En fait, on considère qu'un personnage possède des pouvoirs dès qu'il possède un équipement qui lui donne des facultés supérieures à celles des humains. Par exemple, l'armure d'Iron Man ou l'anneau de Green Lantern sont considérés comme leur donnant des super-pouvoirs, tandis que l'équipement de Batman, bien que plus sophistiqué que ce qui existe dans le monde réel, n'est pas considéré comme lui donnant des pouvoirs, car n'ont que des fonctions réalistes.

À l'inverse, les personnages de Heroes ne sont pas considérés comme des super-héros, car leur existence même est cachée du public.

Les Quatre Fantastiques sont un des rares exemples de super-héros à utiliser des costumes distinctifs sans que leurs identités soient secrètes.

Par son identité et costume, le super-héros est un sous-genre du vengeur masqué. En revanche, Zorro, malgré son identité secrète et son costume distinctif, n'est pas considéré comme un super-héros, car il combat à l'épée de manière tout à fait normale pour son époque.

Historique

On désigne communément Superman, apparu en juin 1938, comme le premier super-héros :

  • Il a tout un éventail de super-pouvoirs : force physique colossale, capacité à voler, rapidité extraordinaire...
  • Il mène une vie de journaliste sous l'identité de Clark Kent, et le grand public ignore que Clark Kent est Superman.
  • Quand Clark Kent devient Superman, il enlève ses lunettes, revêt un costume rouge et bleu orné sur le torse d'un grand « S », ainsi qu'une cape, tenue qu'il abandonne momentanément quand il redevient le simple Clark Kent.

En fait, le premier personnage à réunir ces caractéristiques date d'au moins 1908 : il s'agit du Nyctalope, héros de feuilleton du quotidien français La Dépêche. Tout y est déjà : super-pouvoir (la vision nocturne), costume de justicier et double vie. En revanche, ce n'est pas une bande dessinée mais un feuilleton populaire. Sa dernière aventure est publiée en 1945. Le suivant sera Ogon Bat, super-héros japonais. Mais ces personnages n'ont pas fait école et ne sont pas à l'origine de la tradition super-héroïque. Sans remonter jusqu'à la mythologie, on peut en retracer la filiation avec des précurseurs comme le Mouron rouge et Zorro (inspiré du précédent), Le Comte de Monte-Cristo, les personnages de romans victoriens comme L'Homme invisible, Dr Jekyll et Mr Hyde, les pulps avec des personnages comme Doc Savage, The Shadow et The Spider et enfin les comic strips avec le Fantôme du Bengale ou Mandrake.

Les éditeurs américains créèrent à la suite de Superman nombre d'autres comics de super-héros. Ce type de personnage s'implanta ainsi durablement dans le paysage éditorial américain et il perdure jusqu'à nos jours. Cependant, après-guerre, les super-héros ont connu une traversée du désert, au profit d'autres genres : la romance (avec Young Romance de Joe Simon et Jack Kirby, sorti en 1947), le teen humor, le funny animals (dont les comics de Disney), mais aussi le western, les crime comics, l'horreur et la science-ficion. Il faudra attendre 1956 et la création du deuxième Flash dans Showcase, puis 1961 et la création des Fantastic Four par Stan Lee et Jack Kirby, pour voir les super-héros revenir sur le devant de la scène. Entrés dans la culture populaire américaine, et dans une moindre mesure internationale, le super-héros a été décliné dans d'autres médias que la bande dessinée, notamment au cinéma, à la télévision et dans les jeux vidéo.

C'est l'élan qu'a inspiré Superman et son succès qui lui donne cette prééminence parmi les super-héros. Pourtant d'autres personnages réunissant les mêmes particularités pourraient être considérés comme des précurseurs, tel Zorro (qui a des capacités exceptionnelles en escrime, en combat et en cavalerie, un costume tout en noir et une double identité : Don Diego de la Vega/Zorro). La dette que les super-héros ont envers de tels personnages deviendra d'ailleurs explicite dans la révision de l'origine de Batman en 1986 : le jour tragique du meurtre de ses parents, le jeune Bruce Wayne sortait avec eux d'un cinéma qui projetait Le Signe de Zorro.

Les particularités ne sont parfois pas toutes présentes chez tous les personnages de super-héros. En effet, avec le temps, de plus en plus de conventions sont bousculées. Dans les pulps, il n'y a pas de costume. Toute l'originalité du super-héros, c'est son costume et ses pouvoirs extraordinaires. Dans les années 1940, il nait une profusion de personnages. Le genre décline pour quasiment disparaitre après la guerre, au profit d'autre genre, comme les crime stories, le western, l'horreur ou la romance. L'ouvrage de Fredric Wertham, Seduction of the Innocent, a violemment stigmatisé les super-héros, les accusant de pousser leurs plus jeunes lecteurs vers la drogue, la délinquence ou l'homosexualité.. Une tentative de Stan Lee pour ressusciter le genre en 1953 se soldera par un échec. C'est DC Comics qui réanimera le genre, en modernisant Superman et Wonder Woman et en introduisant une nouvelle génération de personnages (un nouveau Flash, un nouvel Atom, un nouveau Green Lantern) sous la direction de Julius Schwartz. Marvel essaye alors de capitaliser sur le phénomène mais Stan Lee, chez Marvel, en a assez de cette littérature enfantine et décide de le faire à sa façon, en bousculant toutes les conventions du genre. Le géant DC Comics est alors le distributeur de la minuscule Marvel dont les dirigeants doivent faire attention de ne pas empiéter sur les plates-bandes de DC. Lee s'associe à Jack Kirby, créateur de Captain America, qui travaillait à l'époque sur des histoires de monstres, et crée ainsi les Fantastic Four, une équipe de quatre aventuriers qui n'ont ni identité secrète, ni costumes (dans leurs trois premiers numéros). Au quatrième numéro, ils endossent un uniforme uni, très différent du costume traditionnel. Alors qu'ils vivent dans une ville imaginaire comme la plupart des super-héros, ils emménagent très vite à New York. La seconde création de Lee, Hulk, est un monstre, un anti-héros pourchassé par l'armée, vêtu de vêtements déchirés. Puis Lee et Kirby créent Thor, le dieu nordique surpuissant dont l'alter ego est un médecin handicapé. La dénomination "super-héros" de ces personnages est contestable même si Lee adopte les conventions du genre : Hulk a une identité secrète (qu'il sera le premier à perdre définitivement), Thor est à la fois héroique et doté d'une identité secrète. La quatrième création de Lee poursuit cette évolution vers l'adoption et le refus des conventions : Spider-Man est un garçon mais n'est pas un sidekick et ne porte ni le nom de Kid ni de Boy. Ses motifs sont d'abord égoistes, ce qui rompt avec la convention que toute personne gagnant des super-pouvoirs décide de devenir un justicier. La remise en cause des conventions se poursuit toujours de nos jours, ce qui fait que certaines séries se voient parfois classées dans le genre super-héros alors qu'elles ne l'auraient pas été il y a quarante ou soixante ans. De plus en plus de personnages sont plus proches des personnages des pulps que de leurs successeurs, les super-héros.

Au départ, le super-héros est exceptionnel mais alors que les éditeurs commencent à faire se côtoyer les personnages de leur écurie, c'est tout un univers fantastique qui est créé. D'abord DC Comics crée la Justice Society of America, première équipe de super-héros. Superman et Batman partagent de nombreuses aventures. DC Comics créé la Justice League of America qui réunit la nouvelle génération de héros mais, en dehors de ce titre, chaque héros évolue dans sa propre ville imaginaire. Mais c'est surtout dans les Marvel Comics que le concept d'univers partagé prend forme. Tous les héros vivent à New York et peuvent se croiser à n'importe quel moment. Le héros devient moins exceptionnel dans son monde. On constate un phénomène similaire dans la Légion des Super-Héros, l'équipe comprend des dizaines de personnages et est constitué en grande partie d'extra-terrestres dont les super-pouvoirs sont innés et non acquis. L'équipe agit comme une force de sécurité officielle mais il s'agit d'une série futuriste qui a lieu au trentième siècle. Dans Savage Dragon, Erik Larsen fait de son personnage un policier et le place dans un monde où les super-êtres foisonnent. Astro City est également un lieu où le surhomme est banalisé.

Cherchant à plaire au goût du lectorat américain actuel, Alan Moore a créé des séries qui ne relèvent parfois que marginalement du genre. Il remonte aux sources du genre avec d'une part La Ligue Des Gentlemen Extraordinaires met en scène des personnages tirés de romans fantastiques célèbres comme Mr Hyde et L'homme invisible, et d'autre part Tom Strong, un personnage dans la tradition des pulps et du Fantôme de la jungle. Promethea sert surtout à parler de magie et revêt presque un aspect didactique. Top Ten est indéniablement une série de super-héros mais les conventions sont bousculées puisque tous les habitants ont des super-pouvoirs ou des doubles identités, les justiciers sont interdits et l'ordre est assuré par la police (constituée, comme le reste, de "super-héros"). Cette série est la culmination de la banalisation du super-héros. Cette tendance est à rapprocher du Magic Realism, mouvement littéraire qui fait côtoyer des éléments mondains et fantastiques comme s'ils étaient tout aussi banals.

Umberto Eco fait remarquer dans son recueil De Superman au surhomme que la plupart des histoires de super-héros évoluent hors du temps, puisqu'ils ne vieillissent pas et ont une vie toujours identique. Elles se situent également hors du monde car malgré des super-pouvoirs parfois considérables, ils ne modifient pas l'équilibre du monde qui les héberge. Les super-héros sont des personnages symboliques à la limite de la caricature généralement impliqués dans des histoires manichéennes.

À partir des années 1980 les choses ont changé, notamment avec une reprise de Batman par le scénariste Frank Miller ou Tim Burton au cinéma, sous un angle nettement plus sombre, ou encore avec les œuvres d'artistes comme Alan Moore et Dave Gibbons dans les Watchmen. Le thème du super-héros est régulièrement sorti de son cadre de récit populaire pour aborder des sujets différents et un peu plus subtils. Le scénariste Warren Ellis et le dessinateur Bryan Hitch, avec la série Authority, ont animé une équipe de super-héros interventionnistes qui vont jusqu'à prendre le pouvoir mondial pour faire régner la justice.

Au cinéma, le héros du film Incassable (2000) interprété par Bruce Willis est un super-héros qui s'ignore, qu'un fait-divers tragique et un collectionneur acharné vont progressivement révéler à lui-même. En 2004, le dessin animé de Pixar Les Indestructibles présente des super-héros à la retraite forcée, menant une existence d'Américains moyens avant de reprendre du service.

Les principaux éditeurs de comics de super-héros sont aux États-Unis : DC, Marvel et Image ainsi que Dark Horse. Ils sont majoritairement traduits en France par Panini, Delcourt et Semic, qui reprit le flambeau des Éditions Lug et des Éditions Arédit/Artima et Sagédition.

Aujourd'hui les super-héros sont encore inventés. L'exemple actuel le plus parlant est celui d'Edward Cullen (interprété par Robert Pattison)qui incarne un jeune vampire dans la célèbre sage TWILIGHT (écrite par Stephenie Meyers). Cependant, Edward Cullen ne se bat pas contre une force démoniaque; néanmoins il possède une force et une rapidité surhumaine, il est extralucide et immortel. Il est a noter qu'Edward Cullen cache sa véritable identité aux yeux des personnes ordinaires et ne porte pas de costume distinctif. Sa particularité, dans la saga, est de subir sa situation.

Ainsi, chacun d'entre nous peut avoir sa propre définition de ce qu'est véritablement un super-héro.

Costume

Un super-héros porte presque toujours un costume spécial pour le distinguer des autres, pour l'aider à mieux combattre et/ou pour dissimuler son identité. Leur costume est souvent très moulant, montrant les détails des muscles du corps plus qu'il ne le pourrait dans la réalité, et est ainsi appelé collants, un détail qui est parfois sujet de moqueries, de manière externe comme interne aux univers de fiction (le général Thunderbolt Ross appelle avec mépris les super-héros "les encapés"[1]. Dans le cas de Superman, le fait d'avoir un costume moulant se justifie par le fait qu'un de ses pouvoirs est d'avoir un champ de force à courte portée qui le protège, et donc des vêtements non moulants ne résisteraient pas au combat. Dans d'autres cas, cela peut souvent se justifier par le fait qu'un costume de ce type gêne moins les mouvements, et est plus facile à cacher sous ses vrais vêtements sans avoir trop chaud (Spider-Man est un exemple). Il est à noter, toutefois, que tous les super-héros ne portent pas de collant : Iron Man porte par exemple une armure, tandis que Batman, dans les versions réels, porte en réalité une combinaison pare-balles.

La cape est l'élément le plus tourné en dérision. A quelques exception, comme Batman (dont la cape est d'un alliage de titan résistant et peut servir à la manière d'un parapente), elle a rarement beaucoup d'intérêt en elle-même autre que pour l'esthétique. Dans le dessin animé Les Indestructibles, la styliste des super-héros montre que la cape ne peut servir qu'à provoquer des accidents stupides et mortels.

Identités et occupations civiles de quelques super-héros

Comics

  • Angel : Warren Worthington III, millionnaire, playboy ;
  • Batman : Bruce Wayne, milliardaire ;
  • Captain America : Steve Rogers, super-héros à temps complet (il a aussi été soldat, policier et dessinateur) ;
  • Captain Marvel I (Marvel Comics) : Mar-Vell, guerrier Kree (race extra-terrestre) ;
  • Cyclope (Cyclops) : Scott Summers, professeur à l'académie Xavier ;
  • Daredevil : Matt Murdock, avocat ;
  • Diablo (Nightcrawler) : Kurt Wagner, ancien acrobate de cirque ;
  • Flash II : Barry Allen, scientifique chimiste ;
  • Le Fauve (Beast) : Henry (Hank) Mac-Coy, ancien professeur de sciences physiques à l'école de Bayville ;
  • Green Arrow : Oliver Queen, millionnaire, maire de la ville de Star City ;
  • Green Lantern : Hal Jordan, ancien pilote d'essai ;
  • Iceberg (Iceman) : Robert (Bobby) Drake, Ancien comptable et élève à l'académie Xavier ;
  • Iron Man : Anthony (Tony) Stark, inventeur et industriel milliardaire ;
  • J'onn J'onzz (le chasseur d'hommes de Mars) : John Jones, inspecteur de police, dernier survivant Martien ;
  • Nightwing : Dick Grayson, acrobate chez Haley's Circus avant la mort de ses parents et maintenant policier à Blüdhaven ;
  • Robin : Tim Drake, étudiant ;
  • Spider-Man : Peter Parker, ancien étudiant en biochimie et photographe pour le Daily Bugle, professeur dans une école d'enseignement secondaire ;
  • Phénix : Jean Grey, professeur à l'académie Xavier ;
  • Superman : Clark Kent (nommé Kal-El sur Krypton), journaliste ;
  • The Mask : Stanley Ipkiss, employé de bureau dans une banque de la ville d'Edge City ;
  • Sentry : Robert "Bob" Reynolds, sans réelle occupation civile, mais possède un double maléfique ;

Films

Dessins animées

  • Myster Mask : Albert Covert, citoyen de Bourg-les-Canards dont l'occupation civile n'est jamais précisée dans la série;
  • Danny Fantôme : Daniel "Danny" Fenton, étudiant ;
  • Ben 10 : Benjamen "Ben" Tennyson, étudiant ;

Héros dérivés

  • Il arrive qu'un héros soit décliné : à Superman correspondront par exemple Superboy, puis Supergirl qui apparaissent dans des séries autonomes.
  • Superman connaîtra aussi un étrange avatar, « Bizarro », sorte de double manqué aux traits mal dessinés, pâle comme un linge, habillé comme lui, doté des mêmes super-pouvoirs, insensible à la kryptonite verte, mais sensible à la kryptonite bleue. Bizarro lui-même fut décliné en un "monde de Bizarro" où tout se faisait à l'envers : salutations, compliments, etc.
  • Le souci de ne pas laisser le super-héros monologuer pour expliquer ce qu'il fait conduit souvent à lui ajouter un jeune aide (compagnon de héros, sidekick en anglais). Robin, compagnon de Batman, est un des plus célèbres.

Adaptations au cinéma

  • (fr) Comic Screen : Le site de référence des super-héros au cinéma.
Article détaillé : Liste de super-héros au cinéma.

Voir aussi

Notes et références

  1. World War Hulk numéro 4

Articles connexes

  • Portail des comics Portail des comics
Ce document provient de « Super-h%C3%A9ros ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Superhéros de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • superhéros —  n.m. Héros doté de pouvoirs surhumains …   Le dictionnaire des mots absents des autres dictionnaires

  • Real Life Superhero — Superbarrio Gómez ist in Mexiko Stadt unterwegs Ein Real Life Superhero ist jemand, der versucht ein Superheld im realen Leben zu sein. Real Life Superheros tragen Namen und Kostüme, die denen der „richtigen“ Superhelden nachempfunden sind.… …   Deutsch Wikipedia

  • Incassable (film) — Incassable Incassable L Indestructible Titre original Unbreakable Réalisation M. Night Shyamalan Scénario M. Night Shyamalan Musique James Newton Howard Photographie Eduardo Serra …   Wikipédia en Français

  • L'Indestructible — Incassable Incassable L Indestructible Titre original Unbreakable Réalisation M. Night Shyamalan Scénario M. Night Shyamalan Musique James Newton Howard Photographie Eduardo Serra …   Wikipédia en Français

  • L'Indestructible (film) — Incassable Incassable L Indestructible Titre original Unbreakable Réalisation M. Night Shyamalan Scénario M. Night Shyamalan Musique James Newton Howard Photographie Eduardo Serra …   Wikipédia en Français

  • Super-héros — Le superhéros The Flame, créé par Will Eisner. Le terme super héros (de l anglais super hero ou superhero) désigne un type de héros fictif, que l on retrouve principalement dans les comics (bandes dessinées américaines) ou dans leurs adaptations… …   Wikipédia en Français

  • Scream Award — Scream Awards Cet article fait partie de la série Science fiction La SF à l’écran autre A B C …   Wikipédia en Français

  • Scream Awards — The Spike TV Scream Award est un prix cinématographique consacré aux films d horreur, de science fiction et fantastiques. La première cérémonie des Scream Awards a eu lieu le 10 octobre 2006, et a lieu depuis chaque année au mois d… …   Wikipédia en Français

  • Télétoon (Canada) —  Ne pas confondre avec la chaîne canadienne anglophone Teletoon. Pour les articles homonymes, voir Télétoon …   Wikipédia en Français

  • Emmanuel Larcenet — Manu Larcenet Emmanuel Larcenet, dit Manu Larcenet ou Larcenet, (né le 6 mai 1969 à Issy les Moulineaux) est un auteur de bande dessinée français. De 1995 à 2006, il collabore au magazine Fluide Glacial, pour lequel il réalise essentiellement des …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”