Autolasia

El Hierro

El Hierro
Vue satellite d'El Hierro.
Vue satellite d'El Hierro.
Géographie
Pays Espagne Espagne
Archipel Îles Canaries
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 27° 44′ 00″ N 18° 03′ 00″ W / 27.733333, -18.0527° 44′ 00″ N 18° 03′ 00″ W / 27.733333, -18.05
Superficie 287 km2
Point culminant Pico de Malpaso (1 501 m)
Géologie Île volcanique
Administration
Espagne Espagne
Communauté autonome Îles Canaries
Province Santa Cruz de Ténérife
Municipalité Frontera, Valverde, El Pinar
Démographie
Population 10 477 hab. (2005)
Densité 36,51 hab./km2
Plus grande ville Valverde
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+0
Îles d'Espagne

El Hierro, également connue sous le nom d'île de Fer ou Ferro, est la plus petite et la plus occidentales des îles Canaries. Elle est connue en Espagne pour les lézards géants qui y vivent.

El Hierro est à 60 km (0,5°) au sud de La Palma. Sa population est de 7 700 habitants. Sa capitale est Valverde. Son altitude maximale est de 1501 m et sa superficie de 287 km².

Image satellite des îles Canaries.


Sommaire

Le méridien de l'Ile de Fer

Carte d'Europe dressée en 1759 basée sur le méridien de l'île de Fer

A la suite de son prédécesseur Martin de Tyr, Ptolémée dans sa géographie plaçait le méridien origine dans les Îles des Bienheureux , identifiées comme l'ouest des îles Canaries, le point le plus occidental du monde connu à son époque.[1] La géographie de Ptolémée restera la référence jusqu'aux grandes découvertes maritimes des XVe et XVIe siècles, qui donnèrent une nouvelle vision du monde. Chaque pays décida alors d'avoir "son" méridien origine: l'île de Terceira aux Açores pour le Portugal, Tolède pour l'Espagne, Ténérife aux Îles Canaries pour la Hollande, etc.[2]

Conscient des problèmes posés par cette pluralité de références, le roi Louis XIII réunit en 1634 les plus importants géographes et astronomes d'Europe pour qu'ils s'accordent sur la définition d'un premier méridien unique. Fortement imprégnés des idées de Ptolémée, les savants décidèrent de le situer à l'île de Fer, aux Canaries. Cette position à l'extrème ouest avait l'avantage d'indiquer des longitudes positives commodes pour tous les pays européens. Le roi de France décréta par ordonnance que désormais toutes les cartes et globes terrestres devraient prendre ce méridien comme référence de l'origine des longitudes. Bien que ne s'adressant qu'aux géographes de France, cette décision fut acceptée par bon nombre de géographes européens, et utilisée par eux jusqu'au début du XIXe siècle. Le méridien de l'île de Fer sera officiellement abandonné en 1792 au profit du méridien de Paris, puis de celui de Greenwich en 1884.

Le méridien de l'île de Fer avait été arbitrairement placé à 20° 00' 00" à l'ouest du méridien de Paris.[3] Ce dernier étant à 2° 20' 14" à l'est du méridien de Greenwich, la longitude actuelle du méridien de l'île de Fer serait donc de 17° 39' 46" ouest, ce qui le ferait passer au large de l'île de El Hierro, dont les longitudes sont comprises entre 18° 9' 39" et 17° 53' 53" ouest.[4]

Municipalités

L'île de El Hierro est divisée en 3 municipalités depuis le 15 septembre 2007 (de 1913 à 2007 elle n'était constituée que de deux municipalités, Valverde et Frontera) :

Anecdote

Le 31 Janvier 2002, Venancio Acosta Padrón, sénateur espagnol d'El Hierro demande au ministre espagnol de l'Economie Rodrigo Rato des explications sur l'absence des petites îles de El Hierro et La Gomera (dans l'archipel espagnol des Canaries) sur les cartes représentés sur les billets en euro.

Voir aussi

Notes et références

  1. Pascal-François-Joseph Gossellin, La Géographie des Grecs analysée, Debure l'aîné, Paris, 1790 p. 114-116.
  2. François de Dainville, Le Langage des géographes, A. & J. Picard, Paris, 1964.
  3. Dictionnaire géographique portatif, Les Libraires Associés, Paris, 1763, p. 528.
  4. Source : Google Earth.


Îles Canaries

Îles principales: Fuerteventura | Gran Canaria | La Gomera | El Hierro | Lanzarote | La Palma | Ténérife

Autres îles: Alegranza | La Graciosa | Los Lobos | Montaña Clara | Roque del Este | Roque del Oeste


  • Portail du monde maritime Portail du monde maritime
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne

Ce document provient de « El Hierro ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Autolasia de Wikipédia en français (auteurs)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”