Autocensurer

Autocensure

L'autocensure est la mise en œuvre par la personne d'une censure qu'elle s'applique à elle-même.

Dans les pays démocratiques ou il n'y a théoriquement pas de censure, les journalistes (pour ne citer que le principal exemple) peuvent écrire sans avoir à faire valider leurs articles par le gouvernement. Cela s'appelle la liberté de la presse. La censure est, dans la plupart des cas, la surveillance, l'examen et le contrôle par un gouvernement ou un régime politique des moyens publics d'expression tel que les journaux, la télévision ou autres médias, mais aussi du théâtre, des livres, des réunions…

L’auto-censure peut avoir plusieurs causes.

Sommaire

Causes

Intérêts des actionnaires

Les grands médias sont souvent détenus par des compagnies privées.

Les journalistes ont parfois tendance à ne pas écrire un article pouvant nuire aux intérêts des actionnaires, voire développer une tendance à délivrer des points de vue complaisants sur ces actionnaires.

Exemple : la chaîne TF1 étant majoritairement détenue par Bouygues, le journal de TF1 pourrait avoir tendance à ne pas parler (ou seulement très rapidement) des problèmes juridiques que peut connaître cette compagnie, ou a contrario à la mettre trop en valeur[1].

Motifs politiques

Les journalistes peuvent parfois avoir peur de divulguer une information qui pourrait leur attirer les foudres du pouvoir politique.

Exemple : la fille naturelle du président Francois Mitterrand a longtemps été un fait non divulgué par les journalistes.

Motifs religieux

Le blasphème a été aboli en France par la Révolution française en 1792, cependant l'auto-censure à motif religieux n'a pas complètement disparu, comme l'illustrent spectaculairement les violentes réactions aux caricatures de Mahomet du journal Jyllands-Posten. Une des tactiques favorites consiste à prétendre parler au nom de l'intégralité de la communauté dans son ensemble.

Motifs internes

Pour des raisons hiérarchiques, un journaliste peut hésiter à écrire un article dont il sait qu'il sera mal perçu par sa hiérarchie, par peur d'un possible licenciement lorsque le journaliste est salarié, et a fortiori lorsque son statut est plus précaire (pigiste).

Exemple : après qu'un de ses salariés (Pierre Carles) a fait un reportage (Pas vu à la télé) sur une conversation privée entre Patrick Le Lay et Gérard Longuet, la chaîne Canal+ n'a pas diffusé le reportage qu'elle avait elle-même commandé et a cessé de travailler avec ce journaliste.

Conséquences

Ce type de censure est subtil : il permet d'éviter au pouvoir la forme contraignante d'une censure effective, qui serait mal perçue par l'opinion.

Cela permet à la fois de s'affranchir des coûts de surveillance, mais aussi de la contre-publicité engendrée par la perception de la censure dans l'opinion publique.

Le développement de l'auto-censure rend cependant la presse sujette au politiquement correct, et donne l'impression que les journaux développent les mêmes sujets et les mêmes idées. Il y a alors une perte du pluralisme des médias, de leur crédibilité et de leur rôle.

L'opinion publique se divise alors entre les consommateurs d'information d'autant plus critiques, d'une part, et les victimes confiantes dans l'information qui leur est servie, d'autre part.

A noter aussi le rôles des agences de presse qui valident l'essentiel des informations et qui économisent le besoin d'auto censure sur ce contenu pré validé.

L'auto censure se pratique donc essentiellement dans le choix rédactionnel des sujets abordés, la manière de traiter une interview ou de rendre compte d'un sujet traité sur le terrain, "à l'ancienne"...

L'auto censure enfin valide implicitement l'absence de censure apparente, et donc la crédibilité à accorder à des sujets qui ne circulent que sur Internet, étiquetés officiellement de "rumeurs" et par ce fait purement et simplement ignorés des masse médias.

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

Concentration des médias et perte du pluralisme

À lire

Pascal Durand (éd.), Médias et censure. Figures de l'orthodoxie, Éditions de l'Université de Liège, coll. "Sociopolis", 2004

Sources

Notes

  1. Serge Halimi, dans les Nouveaux chiens de garde
  • Portail du droit Portail du droit
Ce document provient de « Autocensure ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Autocensurer de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • autocensurer — autocensure [ otosɑ̃syr ] n. f. • v. 1960; de auto et censure ♦ Didact. ou admin. Censure exercée sur soi même. Psychan. « Privée de ma liberté par un jeu de barrages et d autocensures, je n ai su ni créer un personnage ni tracer un portrait »… …   Encyclopédie Universelle

  • autocensurer\ s' — autocensure [ otosɑ̃syr ] n. f. • v. 1960; de auto et censure ♦ Didact. ou admin. Censure exercée sur soi même. Psychan. « Privée de ma liberté par un jeu de barrages et d autocensures, je n ai su ni créer un personnage ni tracer un portrait »… …   Encyclopédie Universelle

  • s'autocensurer — ● s autocensurer verbe pronominal Pratiquer l autocensure …   Encyclopédie Universelle

  • autocensure — [ otosɑ̃syr ] n. f. • v. 1960; de auto et censure ♦ Didact. ou admin. Censure exercée sur soi même. Psychan. « Privée de ma liberté par un jeu de barrages et d autocensures, je n ai su ni créer un personnage ni tracer un portrait » (Beauvoir). V …   Encyclopédie Universelle

  • Editions Gallimard — Gallimard Pour les articles homonymes, voir Gallimard (homonymie). Logo de Éditions Gallimard Repères historiques Création 1911 …   Wikipédia en Français

  • Fleischer Studios — Création 1921 Dates clés 1929 : renommage de Out of the Inkwell Films en Fleischer Studios Disparition 1942 Fondateurs Dave et Max Fleischer …   Wikipédia en Français

  • Folio (éditeur) — Gallimard Pour les articles homonymes, voir Gallimard (homonymie). Logo de Éditions Gallimard Repères historiques Création 1911 …   Wikipédia en Français

  • GALLIMARD — Pour les articles homonymes, voir Gallimard (homonymie). Logo de Éditions Gallimard Repères historiques Création 1911 …   Wikipédia en Français

  • Gallimard — Pour les articles homonymes, voir Gallimard (homonymie). Logo de Éditions Gallimard Repères historiques Création 1911 …   Wikipédia en Français

  • Gallimard (maison d'édition) — Gallimard Pour les articles homonymes, voir Gallimard (homonymie). Logo de Éditions Gallimard Repères historiques Création 1911 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”