Autobus de Bruxelles
Autobus de Bruxelles
Image illustrative de l'article Autobus de Bruxelles
Logo du réseau Autobus de Bruxelles

Image illustrative de l'article Autobus de Bruxelles
Citaro G sur la ligne 12.

Situation Région de Bruxelles-Capitale
Type Autobus
Entrée en service 1955 (Création de la STIB)
Lignes 50
Propriétaire Région de Bruxelles-Capitale
Exploitant Société des transports intercommunaux de Bruxelles
Lignes du réseau 121314151720

2122 • Métro de Bruxelles
Prémétro de Bruxelles
Tramway de Bruxelles
Noctis

Le réseau de bus de Bruxelles est exploité par la STIB et dessert l’ensemble de la Région de Bruxelles-Capitale avec quelques lignes se prolongeant en Flandre.

Bruxelles possède un réseau très vaste et dense de 50 lignes. Outre le réseau de base, on retrouve des lignes ne circulant qu’en heures de pointes, des lignes ne circulant qu’en soirée et depuis le 20 avril 2007, un réseau de nuit nommé Noctis roulant les samedis et dimanches de minuit à h 45.

Sommaire

Historique

Les débuts

  • 1907 : Premier bus à Bruxelles en remplacement des Omnibus à chevaux sur une ligne expérimentale reliant la Bouse à Ixelles nouvellement crée.
  • 17 août 1909 : La Compagnie Générale des Autobus (C.G.A.) reprend l'exploitation de la ligne du "Central Car" "Porte d'Anvers - Place de Brouckère - Place Surlet de Chockier"[réf. souhaitée]
  • 1913 : Suppression des autobus.
  • 1920 : Retour des autobus sur la ligne du « Tram-Car Nord-Midi ».
  • 1922 : Suppression des Omnibus à chevaux. La S.A. "Tram-Car Nord-Midi" devient la "S.A. Bruxelloise d'Autro-Transport". Exploite la ligne "NM": Nord - Midi - Par la rue Neuve
  • 1924 : création d'une 2ème ligne, la "BM": Monnaie - Porte de Namur - Boulevard Militaire (act. Général Jacques)
  • 1926 : Création de la S.A. « Les Autobus Bruxellois ».
  • 1939 : Mise en service de la ligne 54, unique ligne de Trolleybus de Bruxelles.

Le bus remplace les tramways

  • 1954 :
    • Création de la STIB par association de l’État, de la province de Brabant, des 21 communes bruxelloises et de la S.A. « Les tramways Bruxellois ».
  • 1955 :
    • La société les « Les Autobus Bruxellois » est incorporée à la STIB qui exploite alors la ligne de trolleybus 54 et trois lignes de bus. Le réseau va s’étendre grâce à huit nouvelles lignes de bus vers les quartiers périphériques.
  • 1956 :
  • 1957 :
    • 2 juillet 1957 : La ligne de tramway 47 est convertie en ligne de bus. C’est la première ligne à voir ses tramways remplacés par des bus.
  • 1958 :
  • 1959 :
    • 22 décembre 1959 : La ligne de tramway 85 est convertie en ligne de bus.
  • 1960 :
    • La ligne de tramway 96 est convertie en ligne de bus.
    • 1er mars 1960 : Création de la ligne 89.
  • 1963 :
    • Création de la ligne 57.
  • 1964 :
    • Quarante kilomètres de rails disparaissent tandis que le réseau de bus passe de 40 à 185 kilomètres. Fin des trolleybus sur la ligne 54.
    • 4 septembre 1964 : Création de la ligne 20.
  • 1967 :
    • 31 octobre 1967 : La ligne 78 remplace la ligne de tramway 74.
  • 1968 :
    • 9 janvier 1968 : Création de la ligne 13 ; la ligne 87 remplace la ligne 86.
  • 1969 :
    • 25 novembre 1969 : La ligne de tramway 28 est convertie en ligne de bus.

Les années 1970 à 1990

Les années 2000 : Redéploiement du réseau

Le réseau de bus a été fortement modifié lors des sept phases de restructuration de la STIB.

  • 2001 :
    • Scission de la ligne 20 en deux lignes : 20 et juillet 2001, création de la ligne 12.
    • 16 octobre 2001, création de la ligne 69.
  • 2002 :
    • Suppression de la ligne 70.
  • 2003 :
    • 21 février 2003, lancement de la ligne N71 ancêtre du réseau Noctis[1].
    • 15 septembre 2003, Suppression de la ligne 74 suite au prolongement de la ligne 1B (actuel 5) de Bizet à Erasme.
    • 6 décembre 2003, lancement à titre expérimental pour six semaines jusqu’au 15 janvier 2004 de la ligne « 8 Citybus » en boucle dans le centre de Bruxelles. Cette ligne fonctionne de 12 heures à 19 heures avec un bus toutes les 10 minutes avec comme point de départ la Gare centrale et passant par les principaux parkings et lieux touristiques. Si le test s’était avéré concluant, la ligne aurait circulé jusqu’à l’été suivant.
  • 2004 :
    • 15 janvier 2004, arrêt de la ligne « 8 Citybus ».
    • 4 décembre 2004, après le test de la ligne « 8 Citybus », le service revient fin 2004 mais avec deux lignes circulaires « 8A » et « 8B » partant toujours de la Gare Centrale avec la même amplitude horaire que précédemment. Financée par la ville de bruxelles, la ligne est gratuite.
  • 2005 :
    • 8 janvier 2005, le service « Citybus » disparaît à nouveau et ne sera plus recréé.
  • 2006, début de la grande restructuration :
    • 4 septembre 2006, troisième phase de la restructuration[2] : La ligne 20 est ramenée de Gare du Midi à Delacroix afin de ne pas faire doublon avec la ligne 2. Afin d’éviter un doublon avec la ligne 94, la ligne 41 a vu son terminus ramené de Herrmann-Debroux à Wienner, tandis que la ligne 42 a été prolongée de Wienner à Transvaal en reprenant le trajet de la ligne 34, limitée de Bourse à Porte de Namur, a été déviée vers Sainte-Anne pour reprendre le trajet du 96 qui est limité à Herrmann-Debroux. La ligne 46 a vu son terminus nord situé à Gare du Nord ramené à De Brouckère-Halles afin de ne pas faire doublon avec la ligne 56, disparue depuis. La ligne 53 est prolongée de Val Maria à Hôpital Militaire. La ligne 98 est limitée à CERIA au lieu de Erasme et la ligne 75 est crée entre Bon Air et CERIA. Plusieurs arrêts ont changés de noms[3].
  • 2007, la restructuration continue :
    • 7 janvier 2007, phase « 3 bis » de la restructuration[4] : Création de la ligne 17 entre Beaulieu et Heiligenborre suite à la restructuration des lignes 95, limitée à Wienner au lieu de Heiligenborre, et 96 qui est supprimée. La ligne 41 est prolongée de Wienner à Herrmann-Debroux pour pallier la suppression de cette dernière. Plusieurs arrêts ont changés de noms[5].
    • 20 avril 2007, création du réseau « Noctis » circulant en fin de semaine de minuit à 3 heures du matin.
    • 2 juillet 2007, cinquième phase de la restructuration[6] : en soirée, la ligne 15 remplace désormais les lignes 13 et 14. La ligne Uccle ramené de Homborch à Héros et est limitée de Gare du Nord à De Brouckère, la ligne 41 est elle aussi limitée à Héros, la desserte de Calevoet étant reprise par le 60. La ligne 63 est amputée de sa partie ouest reprise par le 88 et la partie nord-ouest par la ligne 80. La ligne 54 est scindée en deux, la partie nord est reprise par le 64 nouvellement crée. Création de la ligne 79 entre Kraainem et Schuman. La ligne 65 est limitée à Gare Centrale au lieu de De Brouckère. La ligne 66 est prolongée de Cimetière de Bruxelles à Péage. La ligne 80 est prolongée de Andromède à Maes pour remplacer le 63. La ligne 85 est prolongée provisoirement de Beekkant à Delacroix en attendant le bouclage de la ligne 2 et pour compenser la suppression du 83. La ligne 89 est scindée en deux, le tronçon nord est repris globalement par le 88 nouvellement crée. Plusieurs arrêts ont changés de noms[7].
  • 2008 :
    • 11 février 2008, suppression de la ligne N30 du service « Noctis ».
    • 14 avril 2008, les lignes 30 et 31 deviennent respectivement 76 et 77.
    • 29 juin 2008, la ligne 21 est prolongée à Brussels Airport, ce qui entraîne la suppression de la ligne 11.
    • 5 septembre 2008, le réseau « Noctis » a été réduit, les lignes N03, N66N99 et N71 ont été supprimées.
  • 2009, fin de la grande restructuration :
    • 6 avril 2009, septième phase de la restructuration[8] : La ligne 20 est limitée à Étangs Noirs au lieu de Delacroix, afin de ne pas faire doublon avec le Métro. En journée, le 43 est prolongé de Héros à Observatoire tandis que dans Uccle la ligne est modifiée, son terminus passant de Vivier d’Oie à Kauwberg. La ligne 85 est supprimée, remplacée par le Métro et le 82. Création de la ligne 86 entre Machtens et Gare Centrale par scission du 88 qui effectue désormais le trajet entre Heysel et De Brouckère. La ligne 87 est prolongée de Basilix à Berchem Station tandis que le 89 est prolongé de Pannenhuis à Bockstael.
  • 2010 :
    • 9 avril 2010, le réseau « Noctis » a été à nouveau réduit, les lignes N01, N02, N07, N14, N15 et N17 disparaissent à leur tour.
    • 28 juin 2010, la ligne 86 est limitée à De Brouckère au lieu de Gare Centrale.
  • 2011 :
    • 14 mars 2011, la ligne 41 est prolongée à Transvaal au lieu de Herrmaan-Debroux et la ligne 42 est limitée à Musée du tram au lieu de Transvaal suite au prolongement du 94 au musée du Tram. Le terminus des lignes 48, 95 et tous les Noctis voient leur terminus déplacé de Bourse à Anneessens.

Matériel roulant actuel

Un Van Hool A308 sur la ligne 77.
Un Van Hool New A330 sur la ligne 85.

Van Hool A300

180 véhicules (8620 à 8679-8700 à 8799). En cours de déclassement.[Quand ?]

Jonckheere Premier

60 véhicules (8500 à 8559). En cours de déclassement.[Quand ?]

Jonckheere SB250

Série de 60 véhicules livrées de 1999 à 2000, numérotés de 8560 à 8619.

Van Hool A308

Série de 30 véhicules à l’origine livrées de 1999 à 2000, numérotés de 8001 à 8030. Le 8017 a été détruit par un incendie, il a été déclassé.[Quand ?]

Van Hool New A330

En avril 2009, la STIB a passé à la société belge Van Hool une commande de 189 véhicules Autobus de type New A330. Cette commande d'autobus a été la plus importante de l'histoire de la STIB. Ces 189 bus complètent les 127 bus du même modèle commandés en juin 2005 numérotés de 8101 à 8227 et mis en service entre 2006 et 2007. La livraison a commencé fin 2009 et va se poursuivre jusqu'en mars 2011, ils sont numérotés de 9601 à 9789.

La livrée de ces bus est à base de gris et de cuivre. Leur moteur respecte la norme EEV, encore plus stricte que la norme européenne Euro 5 en vigueur depuis le 1er octobre 2009.

Mercedes Citaro G

Première série de 31 véhicules livrées de 2006 à 2007, ils sont numérotés de 8858 à 8888. Seconde série de 52 véhicules livrées de 2008 à 2009, ils sont numérotés de 9001 à 9052.

Matériel roulant ancien

Un Van Hool A500 sur la ligne 14.

Van Hool A500

Ces bus sont le synonyme d’une petite révolution dans le parc autobus de la STIB. À l’époque de leur livraison en 1991, le plus jeune autobus standard bruxellois datait de… 1978, tandis que les plus anciens dataient de 1972 ! Ce fut également l’avènement des autobus surbaissés à 3 portes.

Une 1re série de 120 exemplaires, numérotée de 8301 à 8420, fut d’abord livrée. Ensuite, une extension de commande de 60 exemplaires fut faites. Toutefois, parmi les petites différences entre ces 2 séries, il faut noter une puissance accrue du moteur. Plus tard, les 8301 à 8330 furent transformées pour les services spéciaux (transports scolaires et autres). À cette occasion, ils perdirent la porte du milieu afin d’offrir plus de places assises.

Bien que le 8301 fut d’abord présenté dans une livrée prototype (appelée « livrée 90 »), les A500 ne connurent que la livrée « rectangles sur pointe » tout au long de leur carrière.

Cette série d’autobus est en cours de déclassement. Ils sont progressivement remplacés par les nouveaux Van Hool A330. La STIB profite de ce remplacement pour réorganiser l’attribution des véhicules aux 3 dépôts bus.

À noter également que certains de ces modèles sont encore utilisés pour l’écolage des nouveaux chauffeurs[9].

La voiture 8393 a été rachetée le 18 janvier 2011 par l’Athénée Royal Bruxelles 2 situé à Laeken. Après quelques transformations intérieures, (ajout de banquettes sur la plate-forme arrière, ajout de tables, de meubles et remplacement de l’éclairage intérieur) il est devenu un restaurant didactique statique[10].

Van Hool AG300

Ancienne série de 32 véhicules numérotés de 8826 a 8857, ils ont été remplacés par les Citaro G.

Mercedes Cito

Ancienne série de 12 véhicules numérotés de 8031 à 8042.

Van Hool A300 CNG

Ancienne série de 20 véhicules numérotés de 8680 à 8699. Leur déclassement fin 2009 a marqué la fin des bus au Gaz naturel à Bruxelles.

Lignes

Présentation

Le réseau se compose d’une cinquantaine de lignes[11], dont une circulant exclusivement en soirée, ainsi que plusieurs lignes ne circulant qu'aux heures de pointe.

Globalement le réseau fonctionne de h à 20 h en journée, jusqu’à minuit en soirée. Le réseau couvre la Région de Bruxelles-Capitale et quelques communes de Flandre.

La desserte de l’aéroport via les lignes 12 et 21 (lignes « Airport Line ») se fait avec une tarification spéciale entre NATO et Brussels Airport[12].

La ligne 22 a la particularité d'être financée par les institutions européennes puisqu'elle dessert les différentes institution européennes, à noter qu'elle est soumise aux congés propres à ces dernières.

La ligne 71 est la ligne la plus fréquentée du réseau. Elle est aussi la première à être accessible et fut l'une des premières lignes à recevoir des articulés.

Lignes 10 à 19

Ligne Terminus Service assuré
12 Luxembourg (Brussels City) ↔ Brussels Airport Du lundi au vendredi, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
Ligne express.
13 SimonisUZ Brussel Tous les jours, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
14 Gare du NordUZ Brussel Tous les jours, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
15 Gare du NordUZ Brussel Tous les jours, à partir de 20 heures sur l’ensemble du parcours[13].
17 Heiligenborre ↔ Beaulieu Du lundi au samedi, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.

Lignes 20 à 29

Ligne Terminus Service assuré
20 Étangs NoirsHunderenveld Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
21 Ducale ↔ NATOBrussels Airport Tous les jours, jusqu’à 20 heures sur la portion Ducale ↔ NATO.
À partir de 20 heures en semaine, ainsi que les week-ends toute la journée, sur la portion Ducale ↔ Brussels Airport.
22 LuxembourgMontgomery Du lundi au samedi, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
Gare du Midi Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
28 BrabançonneKonkel Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
29 De Brouckère ↔ Hof ten Berg Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.

Lignes 30 à 39

Ligne Terminus Service assuré
34 Porte de Namur ↔ Sainte-Anne Tous les jours, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
À partir de 20 heures tous les jours, sur la portion Porte de Namur ↔ Rond-Point du Souverain.
36 SchumanKonkel Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
38 De Brouckère ↔ Héros Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.

Lignes 40 à 49

Ligne Terminus Service assuré
41 Transvaal ↔ Héros Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
42 Viaduc E40Musée du Tram Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
43 Observatoire ↔ Kauwberg Tous les jours, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
À partir de 20 heures tous les jours, sur la portion Héros ↔ Kauwberg.
45 Saint-Vincent ↔ Andromède ↔ Roodebeek Du lundi au samedi, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
46 De Brouckère ↔ Moortebeek Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
47 De BrouckèreVilvoore Station Tous les jours, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
À partir de 20 heures tous les jours, sur la portion Heembeek ↔ Vilvoorde Station.
48 AnneessensUccle Stalle Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
49 Gare du Midi ↔ Paulsen ↔ Bockstael Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.

Lignes 50 à 59

Ligne Terminus Service assuré
50 Gare du Midi ↔ Lot Station Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
53 UZ BrusselHôpital Militaire Tous les jours, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
À partir de 20 heures en semaine ainsi que les week-ends toute la journée, sur la portion UZ Brussel ↔ Val Maria.
54 Forest Centre ↔ Bailli ↔ Luxembourg Tous les jours, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
À partir de 20 heures en semaine sur la portion Forest Centre ↔ Bailli.
57 Gare du NordHôpital Militaire En semaine, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
Ne circule qu’en heures de pointe[14].
58 YserVilvoorde Station Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
59 Hôpital Etterbeek-Ixelles ↔ Bordet Station Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.

Lignes 60 à 69

Ligne Terminus Service assuré
60 Ambiorix ↔ Uccle-Calevoet Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
61 Gare du NordMontgomery Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
63 De BrouckèreCimetière de Bruxelles Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
64 Porte de NamurVandenhovenCortenbach ↔ Machelen Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
Les bus en fin de service sont limités à la portion Porte de Namur ↔ Cortenbach.
65 Gare Centrale ↔ Bourget Tous les jours, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
À partir de 20 heures tous les jours, sur la portion Gare Centrale ↔ NATO.
66 De Brouckère ↔ Péage Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
69 Jules BordetBordet StationSchaerbeek Gare Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
Ne circule qu’en heures de pointe[15].

Lignes 70 à 79

Ligne Terminus Service assuré
71 De BrouckèreDelta (Ligne accessible Accessible aux personnes handicapées[16] ) Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
72 ADEPSDevèze-ULB En semaine, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
75 Bon Air ↔ CERIA Tous les jours, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
76 CrainhemOppem Du lundi au samedi, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
77 CrainhemHippodrome En semaine, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
Ne circule qu’en heures de pointe.
78 Gare du Midi ↔ Humanité Tous les jours, jusqu’à 20 heures sur l’ensemble du parcours.
Un bus par heure en heures creuses.
79 CrainhemSchuman Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.

Lignes 80 à 89

Ligne Terminus Service assuré
80 Porte de NamurMerode ↔ Paduwa ↔ Jules BordetBordet Station ↔ Maes Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
Comporte de multiples services partiels.
84 BeekantHunderenveldHeysel Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
86 MachtensDe Brouckère Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
87 SimonisBerchem Station Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
88 De BrouckèreHeysel Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.
89 Westland ShoppingBockstael Tous les jours, toute la journée sur l’ensemble du parcours.

Lignes 90 à 99

Ligne Terminus Service assuré
95 Anneessens ↔ Wiener ↔ Heiligenborre Du lundi au samedi, jusqu’à 20 heures sur la portion Anneessens ↔ Wiener.
À partir de 20 heures du lundi au samedi, ainsi que les dimanches toute la journée, sur la portion Wiener ↔ Heiligenborre.
98 CERIA ↔ Héros Du lundi au samedi, toute la journée sur l’ensemble du parcours.

Service Minibus

En complément du réseau régulier, la STIB organise un service de transport de personnes handicapées[17]. Ce service fonctionne sur réservation téléphonique et propose une desserte en « porte-à-porte ». Le service est assuré du lundi au vendredi de h 30 à 23 h. Ce service fut crée en mai 1978[18].

Noctis

Logo du service Noctis.
Article détaillé : Noctis (STIB).

Noctis est un service nocturne proposé par la STIB entre minuit et quart et trois heures du matin les nuits de vendredi à samedi et de samedi à dimanche. Il se compose de 11 lignes au départ de la station de métro Bourse. Ce service existe depuis le 20 avril 2007 mais le nombre de lignes a été réduit en 2008 et 2010.

Les lignes sont les suivantes : N04, N05, N06, N08, N09, N10, N11, N12, N13, N16 et N18.

Infrastructure

Tarification et financement

Billet STIB

La tarification des lignes de la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles est la même que celle des réseaux urbains bruxellois TEC, De Lijn, SNCB et accessible avec les mêmes abonnements sauf sur le tronçon NATO-Brussels Airport des lignes 12 et 21[19]. Le ticket de jour est aussi valable sur le réseau de bus de nuit Noctis, depuis le 1er février 2009[20].

La Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles développe une large gamme de titres de transports utilisables en fonction de la fréquence des déplacements du client et de son âge.
Les principaux titres de transport sont les cartes de 1, 5 ou 10 voyages ainsi que la carte d’un jour ou de 3 jours. Un abonnement mensuel ou annuel existe, tant pour le réseau de la STIB seul que pour l’ensemble des réseaux de transport public (STIB, SNCB, TEC et De Lijn) dans la Région Bruxelloise. Les enfants de moins de 12 ans habitant la Région de Bruxelles-Capitale, ainsi que les personnes âgées de plus de 65 ans peuvent solliciter un abonnement gratuit. Des tarifs réduits sur les abonnements existent pour les 12-18 ans, les 60-65 ans, les personnes à faible revenu ainsi que les étudiants de moins de 25 ans.

Le financement du fonctionnement de la ligne, entretien, matériel et charges de personnel, est assuré par la STIB[19].

Dépôts

Les autobus de la STIB sont remisés sur trois sites[9] :

  • Le garage Jacques Brel, commun avec le métro et qui accueille 197 autobus ;
  • Le garage Haren, commun avec le tramway et qui accueille 242 autobus, c’est le seul à ne pas posséder de midibus ;
  • Le garage Delta, commun là aussi avec le métro et qui accueille 166 autobus.

Ces trois sites hébergent tous des bus standards et articulés.

Voir aussi

Références

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Autobus de Bruxelles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Autobus De Bruxelles — Les bus de Bruxelles sont exploités par la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB). Le premier bus a roulé à Bruxelles en 1906. Bruxelles a aujourd’hui un réseau très vaste et dense (50 lignes). Outre le réseau de base, on… …   Wikipédia en Français

  • Autobus de bruxelles — Les bus de Bruxelles sont exploités par la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB). Le premier bus a roulé à Bruxelles en 1906. Bruxelles a aujourd’hui un réseau très vaste et dense (50 lignes). Outre le réseau de base, on… …   Wikipédia en Français

  • Bus de Bruxelles — Autobus de Bruxelles Les bus de Bruxelles sont exploités par la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB). Le premier bus a roulé à Bruxelles en 1906. Bruxelles a aujourd’hui un réseau très vaste et dense (50 lignes). Outre le… …   Wikipédia en Français

  • Tramway de Bruxelles — Logo du tramway de bruxelles T3000 sur la ligne …   Wikipédia en Français

  • Tramway de bruxelles — Situation Bruxelles, Région de Bruxelles Capitale …   Wikipédia en Français

  • Prémétro de Bruxelles — Station de prémétro de De Brouckère. Le prémétro de Bruxelles a été construit pour faire circuler des tramways en souterrain avant d’être converti à terme en métro lourd. La première ligne fut inaugurée le 20 décembre 1969 et reliait la …   Wikipédia en Français

  • Métro de Bruxelles — Logo du métro de Bruxelles M6 «BOA» sur …   Wikipédia en Français

  • Metro de Bruxelles — Métro de Bruxelles Métro de Bruxelles Situation Région de Bruxelles Capitale Type Métro Entrée en service 1976 Longueur du réseau …   Wikipédia en Français

  • Métro De Bruxelles — Situation Région de Bruxelles Capitale Type Métro Entrée en service 1976 Longueur du réseau …   Wikipédia en Français

  • Métro de bruxelles — Situation Région de Bruxelles Capitale Type Métro Entrée en service 1976 Longueur du réseau …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”